L’Éclispe Solaire du 10 juin 2021

L’Éclipse de Soleil du 10 juin 2021 est une énergie très forte qui peut nous donner l’impression d’être dispersés. D’un côté, beaucoup d’énergies de déstabilisation sont là, de l’autre, nous sommes un peu tiraillés de toutes parts. Pour traverser cette période sans trop nous éclater en tous sens, il ne sert à rien de lutter contre cette dispersion. Nous pouvons nous recentrer sur le cœur et traiter les choses plus légèrement en acceptant que nous ne pouvons consacrer tout notre temps à toutes ces sollicitations.

 

  1. Secret de fabrication

    Certains d’entre vous se demandent peut-être pourquoi je publie tardivement mes bulletins astrologiques, voire même dernièrement, avec un peu de retard. Cela est dû au fait que je n’aime pas faire des projections avec lesquelles je ne peux pas entrer en résonnance et que la résonnance d’une ambiance se fait d’autant mieux que je la ressens dans le moment présent.
    Je regarde le thème un certain temps, l’analyse mentalement, mais je ne peux commencer à écrire qu’à partir du moment où ce que j’observe résonne avec ce que je vis dans ma vie. C’est la même chose en consultation. Je ne peux restituer que quand l’histoire de la personne résonne avec son thème. Avant ce moment, croyez-le ou pas, j’ai une faible capacité d’élucubration et je suis comme une poule devant un couteau.
    Il y a plein de manières d’exercer l’astrologie. La mienne consiste à relier une structure astrale à une réalité ressentie dans le présent. Cela n’est pas universel, certains ont la capacité de se projeter dans le futur, moi je décortique le présent, l’instant, pour en comprendre le sens et la construction.
    Pour aujourd’hui je fais un gros effort en publiant avec un jour d’avance :-).

  2. Ambiance volatile

    L’équilibre de la stimulation des énergies de l’Éclipse de Soleil du 10 juin 2021 est un mélange d’excitation et de reliance profonde, mais est assez faible concernant les énergies qui permettent d’impulser et de réaliser. Si on prend l’enchaînement des éléments exprimé dans le dernier édito « La pensée créatrice et l’astrologie », les éléments de l’astrologie se succèdent avec ces quatre modes d’action « Je veux », « Je fais », « Je vois / je conçois » et « Je ressens ».
    On voit que les premiers modes sont assez concrets et palpables, tandis que les deux derniers sont beaucoup moins incarnés ou terriens. Ce n’est pas un jugement. C’est une observation de ce que les premiers éléments semblent plus liés à une prise directe avec la réalité matérielle, tandis que les deux suivants sont plus évanescents.
    Dans l’ambiance de l’Éclipse de Soleil du 10 juin 2021, ce sont ces énergies plus évanescentes qui dominent l’atmosphère. La volonté n’est pas du tout stimulée et le « faire », la réalisation concrète, l’est dans une proportion honorable, mais qui ne compense pas à elle seule cette stimulation dominante de l’ambiance de l’Éclipse de Soleil du 10 juin 2021 pour des énergies qui sont plus fluides ou subtiles.
    Cette ambiance énergétique peut ainsi nous donner une sensation d’être tiraillés de toutes parts, d’être excités, sollicités, reliés à plein de choses qui, en même temps, nous dévient de notre centrage et de notre ancrage. Il y a une disponibilité exploratrice intéressante et une impression de dispersion et de perméabilité de notre être assez forte.
    Personnellement, cela m’est assez désagréable, car mes énergies de naissance sont déjà légèrement accentuées sur cette tendance et je dois fournir un effort pour recentrer mon énergie dans mon corps. La méditation en mode « remettre l’énergie dans son corps et son bassin », est un bon outil pour nous apaiser dans cette ambiance.

  3. Déstabilisation matérielle

    Les énergies de l’Éclipse de Soleil du 10 juin 2021 associent la remise en question de nos structures profondes, processus en cours depuis longtemps, à une révélation ou une levée de voile concernant notre immobilisme.  Il y a quelque chose qui est en mouvement et qui peut nous permettre, si nous en avons envie, de faire sauter des cloisonnements anciens qui figeaient un peu notre rapport au monde.
    Nous sommes dans une période où certaines déstabilisations, soutenues par un affaiblissement de nos structures anciennes, aident à fendre de vieilles carapaces qui nous gênaient dans nos mouvements.
    Je vais illustrer cela par mon cas pour que ce soit plus compréhensible. Les vieilles structures, qui sont bousculées chez moi depuis des années, concernent le secteur du travail, du service que je rends, de la manière dont j’emploie mon temps et me rends utile. Le secteur figé qui se révèle est celui des relations sociales, du rapport au public, de la mise à disposition de soi pour la société.
    En ce moment précisément, je vois ces deux plans fonctionner ensemble. Je remets en question mon travail, encore et toujours, cette fois par la mise en place d’un cours d’initiation à l’astrologie en ligne pour la rentrée prochaine, et cela bouscule mon côté plan-plan dans mes rapports sociaux, car cela prend une ampleur qui me demande d’être plus disponible et présent et de sortir de ma coquille. C’est un peu subtil à sentir, mais vous pouvez peut-être aussi ressentir cela en ce moment chez vous. Pour cela, regardez dans quelles maisons se trouvent la fin du Taureau et du Capricorne dans vos thèmes.

  4. Liberté débridée

    Cet aspect de déstabilisation est accentué autour de l’Éclipse de Soleil du 10 juin 2021 par le fait que l’énergie explosive de l’émancipation se trouve dans une tension maximale avec celle de l’autorité.
    L’énergie de l’autorité est moins puissante que l’énergie de l’émancipation. Et les deux sont dans une très forte tension en ce moment. Cette tension trop forte se relâche par des manifestations explosives, qui tendent à libérer le flux d’énergie de liberté et d’émancipation, qui a été trop longtemps comprimé ces derniers mois.

    C’est ce qui peut, entre autres, expliquer la gifle donnée au président de la République. Ce dernier représente l’autorité qui a comprimé la liberté et l’émancipation.
    Dans le moment de tension fort que nous traversons, la tension se relâche par un geste brutal et inattendu, très symbolique de cette énergie explosive de libération et d’émancipation.
    Nous pouvons peut-être aussi rechercher à comprendre cela en nous-mêmes et dans notre propre thème. Quelle est cette part d’autorité et de liberté qui s’écharpent et quelle est cette part d’émancipation que nous avons intérêt à accepter de libérer avant qu’elle n’explose ?

     

  5. De la dispersion à la joie en passant par la foi

    Les énergies qui fondent l’Éclipse de Soleil du 10 juin 2021 sont en conflit avec l’énergie de la foi. C’est peut-être le point le plus important de ce que l’on peut ressentir en ce moment et qui crée cet état qui peut nous donner l’impression d’une grande instabilité.
    En fait, l’énergie de l’Eclipse de Soleil du 10 juin 2021 contient un potentiel fort de joie et d’émerveillement. Mais nous pouvons facilement ressentir à la place une forme d’excitation très difficile à canaliser, comme si nous étions sans cesse distraits par des stimulations de toutes sortes qui nous font sauter du coq à l’âne 100 fois par heures.
    Pas moyen de rester concentrés sur quelque chose pour aboutir, notre excitation se transforme vite en totale dispersion. Quand nous essayons de nous recentrer, cela repart au moindre mouvement d’aile de papillon ou pétillement d’oiseaux. Avez-vous remarqué comment les oiseaux sont présents ce printemps ? Ils sont sonores, mobiles, ils sont nombreux ! Il y a un sacré mouvement dans l’air et cela s’accompagne d’une grande agitation subtile qui embarque nos esprits.
    Le truc à comprendre dans cette énergie, c’est que pour retrouver de la sérénité nous devons suivre l’énergie de la foi. Sans la foi, cette énergie vivace se transforme en excitation complexe à canaliser. Mais si nous revenons dans le cœur et que nous tournons notre conscience vers le divin, nous arrivons à retrouver de la sérénité et à retrouver une joie plus profonde. Parce que, dans le fond, ces multitudes de choses qui arrivent et nous sollicitent ne nous demandent pas nécessairement d’y consacrer beaucoup d’énergie et de temps, mais d’y répondre vite pour qu’elles ne s’accumulent pas. Il faut oser cela. Nous pouvons nous contenter de répondre vite ou parfois pas du tout, sans que cela ne nous nuise. Pour faire ces choix, il faut bien nous recentrer. Et à cette place, bien au centre, nous pouvons percevoir ces sollicitations comme les éléments d’un jeu qui tournoient autour de nous. Nous prenons ce que nous pouvons, et pour ce que nous ne pouvons pas traiter, nous pouvons faire confiance. L’univers s’en occupera autrement.
    Cela nous demande de nous recentrer beaucoup et surtout plus souvent. Je médite habituellement le matin avant de me lever, mais je ressens en ce moment la nécessité de méditer trois fois par jour (même si je ne le fais pas) sans quoi je me disperse beaucoup trop vite (ce qui m’arrive souvent). La méditation est un outil de reliance qui nous permet de ramener la foi en nous.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’aurais pu aller plus loin sur cette Éclipse de Soleil du 10 juin 2021 mais cette semaine me demande de jouer à Shiva avec des sollicitations multiples. Il me faut faire confiance et accepter que je ne peux pas en ce moment me consacrer à une seule chose à la fois. Cette image de Shiva est très intéressante dans la période que nous vivons. Nous ne pouvons canaliser les énergies dans une seule direction, mais si nous nous recentrons sur nous, nous pouvons avoir conscience de tous nos mouvements et les visualiser. Plus tard viendra le temps de la concrétisation. Le moment est celui de l’intégration par la visualisation.

Très belle quinzaine à tous et à toutes et à très bientôt pour la première Pleine Lune de juin 2021 !

Image par Dean Moriarty de Pixabay

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

25 commentaires

Audrey 11 juin 2021 at 10 h 43 min

Effectivement, c’est bien l’ambiance actuelle pour moi, avec la question du re-centrage !
Merci

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 6 h 48 min

Avec plaisir

Répondre
Sinziana 11 juin 2021 at 9 h 39 min

Merci Tristan pour ce tableau énergétique, en effet, en effet… Beaucoup de sollicitations et stimulations. Et merci pour le tuyau, l’univers y pourvoira Bon après pour ma part ayant beaucoup de feu de naissance, le manque actuel ne semble pas me gêner, du coup je peux me mettre vite en mode robot: sollicitation = action et ainsi de suite… Mais comme je suis humaine c’est juste épuisant ! Je vais tâcher de plus cibler mes tâches indispensables et laisser couler les autres… Ce qui se passe en taureau où j’ai mon NS maison XI est aussi hallucinant. Je n’aime pas y être bousculée évidemment… Anecdote: je me suis avisée de mettre un com en bas d’une vidéo YouTube que je pensais discret et j’ai eu dix appels contacts dans les heures jours suivants. Une fois la panique passée c’est intéressant d’observer cela.

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 6 h 50 min

Wahouu, mais qu’as tu donc dis dans ce com ? 😉

Répondre
Sinziana 13 juillet 2021 at 14 h 53 min

A ton avis… que je connais le secret de la panacée universelle 😉

Répondre
Claire7844 10 juin 2021 at 18 h 14 min

Bonsoir Tristan et merci pour votre partage.

Mal au crâne et un peu nauséeuse, hier soir, puis ce matin, comme depuis quelques jours, je me lève avec une sensation de bonne énergie qui circule en moi. Etrangement, je sens l’agitation autour de moi mais je n’y rentre plus et je reste cool.
Depuis quelques mois, je suis comme bloquée par mes « Passeurs » : les NL, Chiron et ma Lilith (LN). J’en comprends beaucoup de choses mais je n’arrive pas à les intégrer en conscience et je n’avance pas. Je procrastine et je tourne en rond.
Puis, grâce à un échange en « Communication Quantique », Samedi dernier, je comprends enfin ma blessure du Moi qui a du mal à « briller ». Car avec mes NL en Lion (NS) et Verseau (NN – mon Soleil) ; mon Chiron en Bélier et ma Lune Noire en Vierge avec Pluton (je vous fais grâce des maisons), je n’arrivais pas à prendre ma place et à exprimer qui je suis au fin fond de mon être.
De plus, avec mon ASC- M1 Capricorne et le transit en cours de Pluton (+ Saturne natal en Taureau) ce sont mes structures corporelles qui ont été mises à mal avec fracture en milieu de 2019.
Grosse remise en question aussi au niveau de mon travail (M4 Gémeaux).

Et comme vous le conseiller, je vais voir aussi la maison qui se trouve à la fin du Taureau.
Mais comme j’ai un axe dit intercepté, j’ai 2 maisons en Taureau et c’est la M5 qui est à 26° (M4 à 3°) .
Si je reprends ses domaines d’expressions, je retiens, pour mon évolution du moment, la créativité (elle semble revenir). C’est la maison qui demande aussi de rayonner et de prendre sa place, à l’image du Lion.
Et en Taureau, j’ai aussi Saturne qui commence à être chatouillé par le transit d’Uranus. Avec le transit de la Lune Noire à 28° en Taureau, ce sont mes désirs/refus qui se débloquent.

Ma maison 6 en Gémeaux, liée à la Nouvelle Lune du moment et aux transits de Mercure rétro et du NN collectif, me conforte dans mon développement personnel, multiple depuis quelques années. Mais aussi dans le fait que je peux reprendre mon travail, dans une énergie plus légère que celle ambiante dans l’enteprise, en y mettant de la hauteur et en restant humble, afin de prendre du recul, sur ce qui agît pour le collectif, et me préparer pour mon devenir, si il doit bien changer (je suis encore en recherche).

En tout cas, c’est comme ça que je ressens les énergies du moment et merci de me corriger si j’ai mal interprété; 🙂

Bon courage à vous et encore merci pour votre façon d’intégrer.

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 6 h 55 min

Bonjour Claire7844
Merci pour ce témoignage. Je ne saurais vous corriger car nous ne nous connaissons pas. Je fais confiance à vos ressentis d’expérience.

Répondre
Cerise 10 juin 2021 at 10 h 19 min

Bonjour ,comme souvent l’article me laisse perplexe ,et m’offre l’occasion d’une révolution !
♉ M5/♑ M1 . Noeud Nord en M4 Bélier .En ce moment je construit mon petit habitat léger . c’est simple mais pas facile.. .le compare l’arrivée de cet habitat a l’accouchement que j’ai vécue 19 ans et 6 mois plus tôt…la poche est percée , l’enfant arrive ,et il faut pousser ,mais POUSSER !!! Et là je me dis mais comment pousser plus ?!? Et pourquoi toute cette dureté ? Pour l’accouchement de ma fille ça c’est fait sans forceps ni péridurale. .a un moment ça était l’effet champagne ! Et hop elle était là ! 19 ans et 6 mois plus tard l’oiseau quitte le nid avec toutes ces plumes ✨ et je construit un nouveau nid à ma mesure 15 M2 ..mais je suis surprise combien c’est lourd ,alors que l’habitat est dit léger ! Et bien qu’il soit fait il y a tout a faire ! Je clame une célébration a chaque étape ! Il y a toujours un humain pour m’aider à continuer mais j’aimerai la Poignée d’humain qui permettrait de réaliser l’essaie avec plus de joie et de légèreté..je suis passée du constat amer/colère au lâché prise /accueil .
Il y a surement encore beaucoup à délester pour m’emanciper..tout comme pour la mise au monde d’un enfant / liberté M5 ,la mise au monde de mon habitat /autorite M1 créé des tensions ,frottements, inconforts…mais a terme Je suis qui Je suis ☀️ M4 NN …je crois que je me confond avec la destinée, NN .. » je suis qui je suis » serait M1 ..? merci !
Est ce que vous confirmez ? Coeurdialement

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 7 h 01 min

Merci du témoignage Cerise. Non vous ne confondez pas. Vous réalisez progressivement le processus du Bélier, le « Je suis », de votre destinée (Noeud Nord en Bélier) en passant par l’expérience du foyer. D’abord il y a 19 en donnant la vie, maintenant en construisant votre maison. Bravo !

Répondre
Cécile 10 juin 2021 at 10 h 05 min

J’apprécie sincèrement vos écrits inspirés, Tristan, mais je préfèrerais qu’ils soient plus synthétiques. Ils sont un peu trop dilués à mon goût. Bien cordialement. Cécile

Répondre
Nuit*étoilée 10 juin 2021 at 7 h 59 min

Merci Tristan pour cet article si juste, et qui fait exactement écho à ce que je ressens en moi (et autour de moi)… comme toujours 🙂

L’émancipation vs. l’autorité étouffante : cette problématique est vraiment très sensible et en tant que Verseau, je le sens passer, le carré surpuissant Saturne-Uranus !

La dispersion générale, le nécessaire recentrage par le cœur, la confiance en l’Univers pour ce qu’on ne peut humainement prendre en charge… tout est dit. J’adore votre image de Shiva pour illustrer votre propos ! C’est exactement cela… Alors j’espère que nos danses de Shiva à tous et toutes seront belles, sous cette nouvelle lune-éclipse de soleil printanière !

Et pour les oiseaux, vous avez raison : un vrai carnaval sur mon balcon ! Je n’arrête pas de me demander ce qu’ils peuvent bien se raconter, j’aimerais tant les comprendre… mais je me mets à leur écoute, et je progresse linguistiquement 😉

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 7 h 06 min

Bonjour Nuit*étoilée,
J’adore vos commentaires. Merci du témoignage. Le langage des oiseaux, c’est intéressant à décrypter 🙂

Répondre
Nuit*étoilée 4 juillet 2021 at 16 h 23 min

Merci Tristan, je suis touchée 🙂

Tandis que je vous lis, un moineau est venu acquiescer à tue-tête à vos propos : il n’y a pas de hasard 😉

« Le langage des oiseaux », cela me fait penser à ce récit initiatique persan d’Attar, dont la poésie pressentie m’avait attirée… et qui attend patiemment sur une étagère que je daigne rejoindre ses pages. Tout étant une affaire de moment juste… je sais que je m’envolerai le moment venu dans le sillage de ces oiseaux, « connus et inconnus », qui partent à la recherche de l’oiseau-roi Simorg. Voyage évidemment on ne peut plus mystique…

Oui, non seulement il faudrait se pencher pour écouter et essayer de décrypter le langage des oiseaux… mais aussi celui de toutes les bêtes, dans leurs chants et leurs murmures, leurs appels et leurs silences… et si l’on ajoute le monde végétal, cela fait du monde à apprendre à entendre vraiment… Beau programme, non ?
Et je ne parle même pas des éléments de la nature, et des vibrations de l’univers… mais l’astrologue maîtrise bien cette langue-là !

(le moineau est revenu valider joyeusement cette dernière assertion)

Répondre
Reflet du miroir 9 juin 2021 at 22 h 25 min

Merci pour cet article!
J’ai comme une sensation de familier en vous lisant. Une raisonnance directe avec mes propres énergies…
Née le 9 juin 1973, ces énergies semblent m’habiter en permanence. Oui c’est mon anniversaire aujourd’hui même! 😉 J’ai une prédominance du mode Air/Eau, et je me retrouve très bien dans cette « soupe » énergétique.
Ma vie semble être un combat perpétuel pour tenter de garder les pieds sur terre.
Alors souvent je me laisse aller au gré du vent et des marées. Après avoir nagé à contre-courant.
Je m’agite et me disperse souvent. Les idées fusent, elles vont et viennent en nombre, mais souvent je ne parviens pas à arrêter mes choix, à les concrétiser. Et ce dans tous les domaines de ma vie.
J’ai « 0 » Terre et un mental en effervescence!!!!
Etant donné qu’aujourd’hui est ma révolution solaire, je me demandais de quoi sera faite mon année à venir?
Moi je l’imaginais un peu comme un nouveau départ avec cette nouvelle lune qui arrive exactement 36 heures après ma RS. Qu’en pensez-vous Tristan?
Et quelle est donc cette méditation: « remettre l’énergie dans son corps et son bassin « ?

Très belle soirée à vous 🙂

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 7 h 36 min

Bonjour Reflet du miroir,
Votre sensation de nouveau départ me semble juste. Peut-être que ce texte peut vous accompagner cette année pour comprendre comment votre énergie s’actualise. Ajoutez-y les maisons de votre révolution solaire et cela vous guidera je pense. N’importe quelle méditation peut vous amener à faire descendre votre énergie dans le bassin. Faites l’expérience de la sentir descendre et couler dans votre bassin.

Répondre
Cindy 9 juin 2021 at 18 h 10 min

! J’adore votre honnêteté et sincérité dans le 1er paragraphe !
Cette dispersion, cette excitation, cet éparpillement, je connais bien ça dans ma vie…. je retiens « ne pas lutter » !
Je me suis faîte la même réflexion au sujet des oiseaux et justement j’ai pris le temps hier d’admirer des papillons blancs virevoltés dans ma pelouse, ce qui m’a permis de comprendre ce besoin actuel de recentrage et d’ancrage ++
Je vais analyser plus en profondeur ce secteur 8 de ma vie qui est remis en question avec la conséquence de ce que ça bouscule dans ma maison 12 ?? Merci pour votre éclairage.
Beau moment d’éclipse à tous.

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 7 h 37 min

Merci Cindy pour votre doux témoignage.

Répondre
Marie 9 juin 2021 at 17 h 29 min

Bonjour Tristan. Merci pour votre post

C dingue car en me promenant dans les bois avant hier,, j ai remarqué que les oiseaux étaient drôlement bavards par,rapport à d habitude . Je me suis fait à moi même la remarque !! .cette éclipse tombe dans ma M 4.. bonne journée ensoleillée..

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 7 h 38 min

Merci Marie

Répondre
Colette Clémentine 9 juin 2021 at 16 h 07 min

Merci Tristan, cela correspond aussi à mon ressenti, cela fait du bien de lire les mots qui traduisent : dispersée, sollicitée, tiraillée, butinant partout, fatiguée par moi-même… je prends des pauses pour des respirations dans la journée, je vais méditer un peu plus.

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 7 h 38 min

Et j’espère que cela a bien marché 🙂

Répondre
Marlène Lyli 9 juin 2021 at 14 h 31 min

Merci pour cette analyse, cette introspection. Lion ascendant sagittaire lune en scorpion mercure en vierge et mon saturne en lion …. mais surtout chiron en taureau dans la maison 4 m’ a beaucoup beaucoup travaillé , habite , bousculé depuis un an … et tout prend sens depuis quelques mois …. cette éclipse me fatigue . Une excitation , une sorte d electricite mêlées à un besoin de plénitude , de lâcher , de j en peux plus , je rends …. le pardon a pris toute sa dimension ses dernières semaines dans mon histoire et laisse place à une certaine liberté fragile …. se sentir désorientée , perplexe, vidée , dispersée …. j aurai adoré suivre la formation mais financièrement impossible encore …. je vous ai eu en consultation l an passé où il y a deux ans … le temps passe vite et écouté durant le congrès de l Astro …. une approche intéressante et constructive de l Astro . Étant sans
Cycles suite à des soucis de santé depuis des années , me relier d une façon plus ésotérique à la lune aux astres , mé permet de retrouver une
Cycle naturel intérieur ….
bonne journée
Au plaisir
Marlène de draguignan

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 7 h 42 min

Bonjour Marlène,
Désolé de cette réponse tardive. Je me souviens bien de vous. Je descends dans le Sud-Est prochainement. Nous auront peut-être l’occasion de nous croiser. Votre témoignage est très beau. Cette fragilité que vous exprimer est une force en fait, car elle émane d’une authenticité qui regarde et accepte la vie comme elle est. Courage et tranquillité. Cela se débloquera.

Répondre
MARIE 9 juin 2021 at 13 h 56 min

Très bel éclairage sur ce arrive dans ma vie.
Merci Tristan

Répondre
Tristan 4 juillet 2021 at 7 h 42 min

Merci 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

* En commentant vous donnez votre accord pour que les informations personnelles demandées pour votre authentification soient enregistrées. L'Astrologie Autrement n'en fera aucune exploitation.

L'Astrologie Autrement