2021, autorité ou liberté ?

Un commentaires déposé il y a quelques jours sur l’article de la Nouvelle Lune du 13 janvier 2021 évoque les questions de l’autorité, de la liberté et subtilement à la fin, de la légalité. C’est pour moi une occasion de faire un ajustement sur la compréhension de ces formes de conscience et de leurs différentes manifestations (je ne parle pas de représentation, ni de symbole à dessein) qui sont si importantes dans le développement de l’année 2021.

Le commentaire

Le commentaire évoque les sujets sensibles de la liberté d’expression et des GAFAMS qui peuvent éveiller en nous des réactions fortes. Je rappelle que les contributions doivent rester courtoises et centrées sur le sujet de la page et sur l’astrologie. Il ne s’agit pas d’un forum politique. Voici le commentaire.

Merci, très stimulant!

La tension que vous décrivez fait penser à l’antagonisme de l’adolescence…la liberté vs l’autorité…antagonisme certes nécessaire pour se construire, mais qui entraîne une vision forcément myope de la réalité. Car l’autorité peut tomber dans l’arbitraire, oui, mais cherche aussi dans le meilleur des cas à prendre les responsabilités qui lui reviennent.

Vous disiez, dans un autre article, qu’un des piliers vermoulus de « la matrice » allait tomber avec fracas, comme un arbre coupé. Les réseaux sociaux étaient (sont) un de ces piliers vermoulus, contribuant à propager avec leurs algorithmes des messages de haine de l’autre, des fantaisies complotistes, des idées génocidaires. Cette illusion de liberté est tombée; non, ce n’était pas un vrai espace de liberté ces réseaux sociaux, à la fois parce que appartenant à des sociétés privés, qui les gouvernent comme bon leur semble, et aussi parce qu’ils nous enferment dans des Truman’s show personnels, chacun le sien, ou dans des terriers du lapin blanc d’Alice, dans des réalités parallèles déformées par des perceptions altérées, si on préfère cette image.

Donc oui, peut-être que les GAFAM sont en train de prendre comme ils le peuvent leurs responsabilités en tant qu’autorités, car c’est ce qu’ils sont aujourd’hui, de facto, vu qu’ils n’ont jamais été soumis à une régulation! Et ils le font en coupant les arbres malades, qui risqueraient sinon de faire bien plus de dégâts en tombant tous seuls, écrasant tout au passage. En attendant que les Etats prennent les leurs, de responsabilités.

Voir « Nos écrans de fumée » sur Netflix, et aussi Yann Loranger sur youtube, qui suit comme vous les lunaisons, interprétation très complémentaire à la vôtre! Sinni

Le paragraphe du commentaire à propos de l’antagonisme entre liberté et autorité apporte un point de vue critique au paragraphe 4 de la Nouvelle Lune du 13 janvier 2021 dans lequel je disais que « pour apaiser le conflit [NDLR : entre ces deux énergies en conflit en 2021], nous devons mettre l’autorité au service de la liberté et non l’inverse« . L’exemple de adolescence utilisé illustre qu’il n’est pas toujours très bon de mettre en avant la liberté face à une autorité qui exerce une saine responsabilité. C’est exact. Mais incomplet.

Face sombre et face lumineuse

Chaque conscience astrale a son côté lumineux et son côté sombre. Lorsque nous parlons de Saturne (l’autorité), le côté lumineux est, en effet, l’exercice d’une saine et intègre responsabilité. Et le côté sombre sera celui d’un autoritarisme despotique, d’une autorité exercée de manière arbitraire, sans conscience et sans intégrité.

Lorsque nous parlons d’Uranus (la liberté), le côté lumineux est la conscience d’être un être libre, d’avoir une essence fondée sur la liberté, d’être émancipé des chaînes de l’illusion de la forme matérielle de notre incarnation pour nous relier au caractère inaliénable de notre conscience. Et le côté sombre est celui de la révolte violente ou de l’abus de liberté, qui consiste à croire que l’on peut tout faire, au mépris de tous, et sans conscience de notre responsabilité individuelle.

Je dis « sans conscience de notre responsabilité individuelle », parce qu’Uranus se trouvant juste au-delà de Saturne, nous ne pouvons accéder à cette conscience de manière éclairée et lumineuse que si nous avons intégré le côté lumineux des consciences qui la précèdent dans notre système solaire, et notamment d’une conscience saturnienne éclairée (responsabilité).

L’exemple du commentaire illustré par la crise d’adolescence disait en gros : « mieux vaut une autorité lumineuse qu’une liberté sombre ». Parfaitement d’accord avec cela. Les adolescents se révoltent contre l’autorité, pas toujours à bon escient, parce qu’eux-mêmes n’ont pas encore intégré leur propre responsabilité. C’est vrai.

Mais pour sortir d’un conflit, il ne s’agit pas de choisir entre l’une des parties, entre l’adulte ou l’adolescent, mais de choisir la plus lumineuse expression de chacune de ces manifestations, et de les utiliser dans l’ordre qui élève l’âme.

Sortir du conflit par le haut

Le cas de l’adolescence n’était pas le propos de la  Nouvelle Lune du 13 janvier 2021. Mon propos était de présenter la situation de conflit entre ces deux énergies, l’autorité et la liberté, qui va durer à peu près toute l’année 2021, en cherchant à comprendre ce qui pouvait nous aider à sortir de la crise qu’il engendre par le haut et non par le bas. Si nous ne mettons pas beaucoup d’attention à nous élever collectivement vers une conscience d’émancipation et de liberté (Uranus) lumineuse et non violente, nous sortirons de cette crise par le bas, c’est à dire par l’expression la moins glamour d’Uranus : une bonne grosse révolution bien violente.

Pourquoi ? Parce que dans un conflit entre deux astres, entre deux formes de conscience, la seule porte de sortie apaisée consiste à élever notre conscience au côté lumineux de l’astre le plus élevé, puis de faire travailler le côté lumineux de l’astre le moins élevé au service de l’astre le plus élevé. En décrypté cela donnerait quelque chose comme cela : je demeure intègre et responsable de moi-même et utilise mon autorité (côté lumineux de Saturne) pour servir ma conscience libre et m’émanciper (côté lumineux d’Uranus).

Si nous ne faisons pas cela, ce que nous traversons aujourd’hui finira en révolte parce que l’autorité ne s’exerce pas de manière responsable ni saine. Elle s’exerce plutôt de manière abusive et autoritaire.

S’émanciper sans se révolter consiste à élever notre conscience au fait que nous sommes des consciences libres, à nous émanciper à l’intérieur, à ne pas nous laisser atteindre intérieurement par toutes les restrictions de liberté, mais à conserver en nous la liberté de conscience et à continuer de cocréer un autre monde. Voilà pour l’essentiel.

Petite cerise sur le gâteau

La fin du commentaire évoque un autre point qui peut nous aider à comprendre plus en profondeur encore cet empilement ou enchaînement de couches de conscience du système solaire qui nous impactent. Il s’agit du passage qui dit que les GAFAM n’ont pas été soumis à la régulation. Les règlements, les cadres légaux sont la conscience de Jupiter, de la loi. Ce troisième astre se trouve en deçà de Saturne, c’est la conscience la plus basse des 3. La loi pour qu’elle soit légitime doit être acceptée par le plus grand nombre car elle sert de base au développement du collectif. C’est de là qu’elle tire sa force et permet l’expansion de la société. Cette légitimité, c’est le principe lumineux de cette énergie qui provient du peuple. Tout le monde, ou une majorité, se soumet volontairement à une règle qui devient commune. Lorsque ce socle n’est pas posé, le côté sombre de Jupiter s’exerce par l’abus de pouvoir. L’autorité, elle, ne peut plus alors s’exercer sans arbitraire, la liberté de conscience est menacée, et la révolte gronde. Donc oui, les GAFAMS, s’ils exercent leur hégémonie sans disposer d’un consentement éclairé de la population, ne peuvent pas non plus exercer une autorité saine, et encore moins nous éclairer sur la liberté d’expression.

Un ressort finit toujours par décompresser

Lorsque nous étudions les astres en astrologie et leur manifestation, il est important de distinguer comment leurs énergies-consciences se manifestent autour de nous et en nous. Certaines tensions générées notamment par les aspects dysharmoniques entre ces astres vont réveiller la tendance sombre ou grégaire de leurs expressions. Les tensions, comme des ressorts, finissent toujours par relâcher leur pression, par le haut ou par le bas. Et cette année 2021, le ressort est bien bien compressé. La question n’est pas de savoir si nous allons retrouver nos libertés, nous les retrouverons. La question est de savoir comment.

Plus nombreux nous serons à élever notre conscience vers le haut sans nous laisser prendre par l’illusion, c’est à dire plus nombreux nous serons à manifester des consciences libres, sans violence, plus vite et plus pacifiquement nous recouvrirons nos libertés.
Ce n’est pas magique, c’est systémique. Choisir la sortie par le haut demande beaucoup d’énergie. Il nous arrive de ne pas avoir la force d’élever notre conscience à ces niveaux lumineux, c’est pourquoi nous avons besoin de beaucoup de repos et de détente et devons y veiller. Et nous nous devons aussi d’apprendre à accepter et tolérer chacun, tout en faisant le mieux que nous pouvons nous-mêmes.

Pour finir et nous donner du courage pour cette année 2021, voici un petit texte inspirant.

Rien ne t’emprisonne, excepté tes pensées, rien ne te limite, excepté tes peurs, rien ne te contrôle, excepté tes croyances. Marianne Williamson

Image par homecare119 de Pixabay

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

16 commentaires

Sylvain 10 février 2021 at 12 h 03 min

Les ressorts peuvent aussi casser ou mal fonctionner. J’en ai eu par deux fois l’expérience dans mon immeuble : 1 voisine coincée des heures dans sa cuisine car elle n’arrivait plus à ouvrir la porte (le pompier qui est passé par le balcon a pu l’ouvrir du 1er coup) et un autre voisin dont la porte des WC ne s’ouvrait plus (il était coincé à l’extérieur!) : le ressort de la serrure avait fini par casser. De même qu’ne pièce lancée, ne tombe pas forcément sur son côté pile ou face, elle peut se retrouver sur la tranche.

Répondre
choupette ho 9 février 2021 at 15 h 19 min

ben alors tu supprimes mon commentaire ^^ autorité ou liberté ? ^^

Répondre
Tristan 9 février 2021 at 18 h 34 min

Point du tout. Il faut me laisser le temps de modérer les commentaires. Je ne suis pas une multinationale :-).

Répondre
Evelyne 8 février 2021 at 1 h 31 min

Wouah merci !! Très bien expliqué .. très clair !

Répondre
Tristan 9 février 2021 at 18 h 45 min

Merci 🙂

Répondre
Frédéric 7 février 2021 at 19 h 04 min

Je crois également qu’il y a le film avec Tim Robins et Morgan Freeman en prison qui représente cette liberté intérieure sans se laisser atteindre par l’extérieur…Tom Robbins incqrne bien cela dans le film je crois…
Titre du film
Les Évadés

Répondre
Tristan 9 février 2021 at 18 h 48 min

A voir alors ? A découvrir pour moi. 🙂

Répondre
Cath cath 14 février 2021 at 20 h 13 min

Film mémorable à voir absolument !!! c’est d’ailleurs avec patience et persévérance et fine stratégie que le personnage principal parvient à mener son plan d’évasion à exécution; et cette liberté retrouvée pour le personnage Morgan Freeman, une fois libéré de prison, se révèle être autrement durement acquise !!

Répondre
Sinziana 6 février 2021 at 21 h 09 min

Merci Tristan pour tout !
Sans oublier la détente, cet appel salutaire qui surprend toujours quand on a une maison 6 en capricorne et qu’on se demande sans cesse « est ce que j’en fais assez ? »

Répondre
Tristan 9 février 2021 at 18 h 55 min

Avec plaisir Sinziana.

Répondre
Cerise 6 février 2021 at 20 h 43 min

Merci pour cette précieuse mise au clair.

Répondre
pivoine 42 6 février 2021 at 18 h 04 min

les instances de la police vont-ils lire cela, vous oubliez l’autre partie, dont on ne connais pas les tenants et/ou
aboutissants si ce n’ai le saturne de l’ordre qui n’ai pas toujours lumineux dans le milieux ou il s’impose!

Répondre
sophie 6 février 2021 at 18 h 01 min

sophie
merci pour cette explication et aussi la citation de M wilson a bientot pour la prochaine lune

Répondre
choupette ho 6 février 2021 at 16 h 56 min

je n’avais pas vu le commentaire sur lequel s’appui votre intervention aujourd’hui, je le trouve excellent ^^
vous m’aviez fait peur il y a qq temps en illustrant vos propos par un lien donné sur la chaine YT d’une « thérapeute » Qannoniste… puis dans un autre article par un lien donné sur la chaine YT d’un tireur de carte pour le moins fantaisiste ^^ ceci en les trouvant formidables… j’ai failli me désabonner trouvant que vous versiez dans le côté obscur ^^ et puis j’ai oublié ^^

Répondre
Françoise 6 février 2021 at 16 h 08 min

Beaucoup de discernement dans ce texte. Merci de nous remotiver vers la bonne direction…

Répondre
Florence 6 février 2021 at 15 h 51 min

Merci très éclairant

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement