La pleine lune du 30 septembre 2012

pleine-lune-30-septembre-2012 La pleine Lune du 30 septembre est forte parce qu’elle entre en résonance avec l’énergie de fond de la crise actuelle. Vous avez du le sentir, il y a un petit air de révolte dans l’atmosphère.

Je lisais un post sur facebook qui disait que les femmes allaient être dans un état de révolte ou quelque chose comme cela. C’est un effet de cette pleine lune que l’on peut voir comme cela. La nature féminine, nos émotions, notre émotivité en général (la Lune) vient à la rencontre d’une énergie de libération et d’émancipation qui prend en ce moment des accents de révolte (Uranus). Notre émotivité et notre sensibilité risque de s’exprimer avec une envie d’émancipation explosive (Lune conjointe à Uranus en Bélier carré à Pluton et opposée au soleil).

Cette pleine lune vient donc se positionner sur l’énergie de fond de la crise actuelle et cela me semble être le sujet important du jour. Nous vivons une amplification temporaire,  au fond de nous, de ce que la crise fait dans le monde. Dans le même temps, l’énergie de la crise (le carré Uranus Pluton) atteint un moment d’une intensité aiguë. Vous le voyez sur le graphique, plus les lignes sont dessinées en gras, plus cela veut dire que les angles formés par les astres sont justes et donc puissants. Et là, la justesse et la puissance porte sur les relations planétaires qui entrainent la crise.

Les énergies en crise en ce moment sont les énergies de la remise en question (Pluton) qui agit sur nos structures (le Capricorne) et l’énergie de l’émancipation, de la libération, de la libre pensée (Uranus) qui agit sur notre besoin d’exister, notre désir d’être (Le Bélier). Comme ils sont en crise, ils ont tendance à s’exprimer part leur part « négatives » d’eux-mêmes. Cela donne une émancipation qui passe par la révolte qui créé une une remise en question brutale par une volonté de destruction. L’idée de tension et de crise, c’est que ces deux énergies agissent en conflit au lieu de s’harmoniser.

Cet état de révolte et cette envie de détruire les structures et les autorités qui les soutiennent, est amplifié par le ciel du moment où notre vitalité, notre créativité, notre puissance et notre émotivité viennent prendre part au conflit (Soleil carré Pluton opposé à Uranus et Lune conjointe à Uranus carré Pluton).

Pour donner une image, c’est un peu comme si il y avait un état de tension latent dans l’air, que l’air était surchargé en électricité, et que des déclencheurs émotionnels (Lune) ou d’amour (Soleil) venait faire des étincelles dans cette atmosphère. Ca fait boum !

Ce rajoute à cela un autre conflit temporaire entre nos désirs et notre sensibilité (Mars carré à Vénus) qui donne un climat tendu avec un accent de révolte et de surchauffe émotionnelle.

On trouvera plus d’apaisement dans la foi et la spiritualité (Neptune) qui s’harmonisent avec nos responsabilités d’être humain (Neptune trigone à Saturne). C’est une bonne piste en ce moment, pour ne pas sombrer dans les vents de la tempête, de se recentrer sur l’intégrité de sa foi. Pourquoi pas prier, ouvrir son coeur , rechercher en soi l’empathie, l’amour universel. Sondez cette énergie, vous y trouverez du réconfort.

Il y a aussi en ce moment une énergie forte dans la communication et l’échange d’idées. L’énergie de l’expansion collabore avec l’énergie de la communication (Jupiter trigone Mercure) dans le monde des idées et de la pensée (les signes d’air du Gémeaux et de la Balance). On est dans une période propice à l’échange d’idées et à la communication. C’est une bonne période pour communiquer, si on prend garde à ne pas se laisser emporter par le besoin de révolte et de destruction amplifiés du moment.

Si nous vivons cette énergie un dure en ce moment, c’est pour nous aider à remettre en question des principes qui ne fonctionnent plus. Cette crise qui a fait le printemps arabe, qui poursuit ses révoltes en Syrie contre des principes d’édifications de sociétés devenues obsolètes, ne doit pas servir à détruire pour détruire, mais à remettre en question des structures de fonctionnement matériel qui ne permettent plus de nous libérer et d’évoluer humainement et spirituellement.

La dureté des aspects est une exigence de changement, pas un fatalisme de violence. C’est le refus de changer  lorsque la situation l’exige qui entraine la violence. Nous avons tous nos propres structures personnelles à revoir. Regardons l’écho de cette crise à l’intérieur de nous, identifions nos transformations à faire cela nous évitera de nous « entretuer » sauvagement (*).

Je préfère le dire, la crise n’est pas fini. Elle va durer et cela se compte en années plus qu’en mois. C’est une configuration très particulière qui fait que Pluton et Uranus vont restés encore longtemps dans cette échange conflictuel. J’en parlerais plus tard. Alors il ne serait pas très raisonnable de faire le dos rond en attendant que cela passe, de s’enfermer en attendant que la pluie cesse. Il va falloir apprendre à sortir par mauvais temps. Et sortir par mauvais temps aujourd’hui veut dire : se demander quelles structures personnelles doivent être remises en question pour permettre une plus grande émancipation de soi. Posons-nous la question. Elle nous permettra d’avancer sur le chemin du changement dans la joie plutôt que dans la difficulté.

Très bonne quinzaine à tous et à toutes et à dans quinze jours pour la nouvelle lune en Balance.

(*) PS : merci à tous ceux qui ont soutenu l’idée de proposer un service plus autour des lunaisons. La réflexion est en chemin. Je vais lancer une phase de test d’ici la fin de l’année 2012 avec quelques candidats. Si vous voulez ffaire partie du test, signalez le moi en me proposant votre candidature (il me faut vos coordonnées de naissance avec votre candidature). Je vous enverrais les conditions du test par e-mail. Je ne prendrais qu’un petit nombre de candidats.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La pleine lune du 30 septembre 2012 — 58 commentaires

  1. Intéressée pour être sur la liste test, j’aimerais poser ma pierre à l’édifice des commentaires…
    Pourquoi continuer d’utiliser les termes « La Crise » quant il s’agit d’une transformation globale que je qualifierai volontiers « La Croisance ». Une crise suppose quelque chose de transitoire, un état qui redevient « normal », « comme avant » une fois l’éruption passée (ex : une crise d’urticaire, de sanglots ou une rage de dents).
    Quand un malaise, un malêtre, une maladie, une situation devient chronique, parler/écrire/communiquer sur le mot « Crise » n’est-il pas une tentative pour continuer à se bercer d’illusions, de faire comme si tout allait disparaître par magie, sans efforts et/ou sans laisser de traces. C’est encore plus dangereux – ou selon l’idéogramme chinois – une formidable opportunité d’évoluer.
    La matière et l’esprit sont en perpétuelle mutation, l’énergie de la vie nous invite à nous séparer et lâcher l’ancien pour ensemencer du nouveau… Courage et discernement !
    Si tous les médicaments du monde avaient le goût des bonbons, les médecines issues de traditions millénaires seraient défuntes, alors qu’elles renaissent avec une belle vigueur.
    Parole de thérapeute et de grande voyageuse « en chemin d’émancipation ».

    • Bonjour Pascale,
      Vous pouvez qualifier la « Crise » de « Croissance » si cela évoque pour vous plus justement l’effet en profondeur de ce que nous vivons. Chacun définit avec son ressenti personnel ce qu’il rencontre dans sa vie.
      Quand on par à un des personnes qui n’ont pas forcément cette même sensibilité, je pense qu’il faut être prudent avec les termes que l’on emploie pour ne pas flirter avec une forme d’angélisme dans laquelle très peu de personnes arrivent finalement à se reconnaître. Quand bon nombre de personnes traversent ce que vous appeler la Croissance par des pertes d’emplois, des décès, des maladies, l’obligation de vendre sa maison, la désorientation, la dépression… le mot Croissance peut être une conception de ces moments de crise qui reste abstraite.
      La Crise et le mot crise ne signifie pas qu’il y a juste un dur passage à subir en courbant l’échine. L’histoire définit les crises commes des étapes de purges nécessaires à l’évolution. L’état d’après une crise est tujours différent de l’état d’avant, les historiens l’identifie bien.
      Je pense que c’est le discours politique du moment qui essaie de lisser la Crise en nous essayant de nous faire oublier d’acter l’évolution qui est attendue dans cette crise.
      Vous faites une analogie avec les crises physiologiques (crise d’urticaire…) que je trouve intéressante parce qu’elle évoque une autre forme de crise dont on pourrait se servir pour approfondir le sujet.
      Dans la pédagogie Waldorf, celle des écoles Steiner, les maladies infantiles ne sont pas considérées comme des maux qu’il faut éviter à tout prix par des vaccins, mais comme des étapes de la croissance d’un individu qu’il faut accompagner et surveiller médicalement. L’enfant sort d’une maladie, non pas simplement guéri, mais grandi. La maladie infantile est considérée comme un moment de l’enfance qui permet à un enfant de se retrouver face à une crise existentielle forte dont il ressort plus fort.
      Cette idée chez Steiner rejoint votre idée de croissance. Elle identifie bien aussi que certaines étapes de croissance passent par des crises qui peuvent être violentes et dures à vivre. Je pense qu’une crise de société est toujours une étape de Croissance et que sa violence peut aussi expliquer qu’on l’appelle Crise. Finalement, nous vivons toujours des « Crises de Croissance ».

      PS : Pour le test, n’oubliez pas de me transmettre vos coordonnées de naissance : Jour, heure et lieu de naissance.

      • Je vous rejoins quasiment en tous points Tristan, à la fois par ce que je traverse sur le plan personnel et par ma façon d’accompagner des patients dans leur cheminement.
        Imaginez simplement un maillon de ce que je vis actuellement…
        Parallèlement à l’ouverture – le 23 septembre 2012 – d’un espace de consultations en thérapies préventives et curatives à l’extérieur de mon domicile – où j’exerçais depuis une dizaine d’années avec des « stagnations » de tous ordres difficiles à déloger – le 21 septembre 2012,
        une voisine détecte un dégât des eaux à mon domicile.
        Celui-ci se double de dégâts électriques et matériels aux conséquences inestimées à ce jour, sauf 5 nuits de relogement dans un hôtel douteux octroyé par l’assurance et avec réticence (un peu comme si je partais en vacances, aux frais d’une mutuelle qui fait de la trésorerie avec ce que je lui donne depuis 1980), le prix d’un nouveau cumulus ou « ballon d’eau chaude » + toute l’énergie qui m’est et me sera nécessaire pour transformer les décombres en champ de renaissance.
        Si cela est de l’angélisme, j’invite qui le veut à partager les travaux pratiques, dans la matière d’abord…
        Dieu merci, viendra le temps d’ouvrir et d’apprécier « les cadeaux mal emballés » derrière cette expérience !
        Pour le GPS, je suis née le 09/07/1957 à Fontainenbleau ;))
        Merci de l’attention portée à mes commentaires et à tout bientôt, sur les ondes et les modulations de fréquence.
        Pascale

  2. Bonjour Tristan,

    Je suis votre blog depuis longtemps sans jamais avoir eu envie de me manifester. Mais cette lunaison incroyable m’a mené à ceci et à vous le dire également :
    Je suis partie le matin du 30, déjeuner chez mes parents (ma mère et mon beau-père) à que je n’avais pas vu et à qui je n’avais pas parlés depuis… 25 ans -;).
    Je suis partie alors que j’avais 18 ans et quelques mois dans un état de rupture absolu. J’ignorais que ça durerait tout ce temps et qu’il me faudrait 25 ans pour me reconstruire et accepter de les revoir, pardonner, envisager la paix et l’apporter. J’ai 44 ans cette année, une moitié de vie…
    Je suis née le 10-01-1968 à 13h55 à Jonzac (17) pour ceux qui veulent regarder mon thème. J’ai Uranus (maître de 10) sur Saturne Bélier. Saturne en Balance vient de faire plusieurs passages sur mon Noeud Sud et d’en sortir…
    Et ce jour-là, dimanche 30, que j’avais choisi parce que je ne pouvais y aller qu’un dimanche, fut une rencontre à trois (Ma mère = la Lune ?), mon beau-père (Saturne ?) et moi (Uranus ?) ; Bref beaucoup d’émotions contenues (Lune sur mon Saturne) et beaucoup déversées (Lune-Uranus) ; tout ça avec l’énergie du Bélier qui m’a permis de faire seule les 500 km de ce voyage.
    Quand je suis repartie le soir, alors que je conduisais, un peu KO bien sûr, la Lune est montée devant moi, prenant toute la place dans le ciel ; elle était magnifique, énorme, et je l’ai remerciée de m’avoir permis ça… ce retour insoupçonnable pour moi ne serait-ce qu’il y a un an.
    Alors j’en ai conclu à vous lire, Tristan, que cette lunaison Lune-Uranus-Saturne Bélier carrée Pluton (pour moi qui suit Capricorne) opposée à mon Uranus natal de surcroît, tendait bien vers la libération, la libération de ce qui nous enferme, nous a enfermés, dans lequel on s’est enfermé tout seul surtout, et ce grâce à la vibration haute de l’énergie Bélier, le courage, et celle, haute aussi, du Capricorne, assumer ses responsabilités, réglé le Passé (Cancer en face…).
    Juste je voulais partager ça avec vous tous et même si rien n’est encore réglé tout à fait pour moi – un pas après l’autre -, la paix est possible toujours… Le Bélier et le Capricorne sont de la même famille, des Caprins, ils n’ont aucune raison de ne pas pouvoir marcher ensemble, au contraire. J’ai mis longtemps à le comprendre car avoir Saturne en Bélier a quelque chose de contradictoire (le temps/la vitesse ; le contrôle/l’action, etc.) ; pas facile à apprivoiser donc.

    Très bonne journée à tous,
    nathandre

    • Votre témoignage est touchant, je sens bien cette émotion qui a du être la vôtre devant la majesté d’une pleine Lune qui se lève lorsque l’on est seul sur la route. Vous avez raison de vous dire que tout n’est pas réglé. Ce n’est pas important de tout régler, ce qui fait du bien c’est d’être en train de régler des choses, celles qui se présentent à nous l’une derrière l’autre. Bravo à vous pour cette mise en route.

  3. merci beaucoup pour ces analyses astrologiques qui résonne avec mes propres ressentis, observations. Cela fait du bien de se sentir moins seul dans tous ces bouleversements actuels.
    je serais ravie de faire partie de ce test, mes dates sont 27/10/1979
    bon chemin à tous

  4. bonjour Tristan,
    Une lunaison particulièrement remuante et décisive pour moi, un véritable virage à 180° ! j’apprécie beaucoup vos analyses et je serais heureuse de participer à la phase de test;
    Je suis née le 10 /12/1961 à port de bouc (13) à 18h
    A bientôt
    Marielou

  5. Mon passage préféré est hyper éclairant à mon sens :  » se demander quelles structures personnelles doivent être remises en question pour permettre une plus grande émancipation de soi. Posons-nous la question. Elle nous permettra d’avancer sur le chemin du changement dans la joie plutôt que dans la difficulté.  » Ce type de questions peuvent déclencher un accompagnement de coaching

  6. Je bénis mon parcours de vie et mes formations qui m’ont bien préparée à sortir même par mauvais temps (d’ailleurs je vis en Bretagne lol). Etre heureux quoi qu’il arrive, c’est vraiment ce que j’ai vécu et ce que je vis encore. La joie est là.

    J’ai hâte de lire la suite de notre histoire collective sous l’angle des étoiles, racontée par toi :-))
    (je suis encore en attente d’1 devis, mais après je reviens vers toi et ton email de réponse;-)

  7. moi aussi je veux bien m’inscrire, tu as déjà mes coordonnées de naissance, cette lunaison se fait dans mon thème en M3, je reste vigilante dans mes échanges jusqu’à la prochaine lunaison.

  8. Bonjour Tristan,

    J’aimerai participer à cette lunaison. j’essaie de mon côté de la travailler mais avoir votre avis serait formidable. Je suis née le 27 /02/1963 9h30 à chantilly -60.
    merci beaucoup Catherine

  9. Merci pour le rappel du lien Tristan, je trouve l’idée intéressante, même si cela reste encore un peu abstrait pour moi, mais je suis prête à découvrir…en même temps que j’avance dans ma propre formation. Cela pourrait représenté un complément.

    Bien à vous.

    Catherine.

  10. Bonjour Tristan,
    Il est vrai que cette pleine lune a éveillé en moi un sentiment de révolte sans précédent et suscité quelques actions pour le moins radicales.
    Donc, je me sens en phase avec ce que vous décrivez.
    J’ai parcouru les commentaires précédents et je vois qu’il y a de nombreux candidats au « test ». Pouvez-vous me dire de quoi il s’agit au juste car là je n’ai pas trop suivi ou zappé qque chose ?

    Bien à vous

  11. Bonjour Tristan,

    Je vois qu’il y a déjà beaucoup de monde pour le test, mais au cas où… 28/02/1976 à Les Pavillons Sous Bois ( 93) à 13h30

    Sinon en effet, l’effet  » détruire les anciennes structures » se traduit clairement chez moi par une remise en cause des schémas limitants de la personnalité…
    En tant que maitre  » moderne » de ma lune Uranus à une forte influence… et pluton aussi, par jeu de quille, car il maitrise mon uranus scorpion….
    Et Saturne en tant que maitre traditionnel, et en maison angulaire ( asc) chez moi, ne sait pas se taire! voila quasi tous mes acteurs principaux réunis dans ces carrés
    Neptune doit y mettre son grain car je me tourne pour cela vers des méthodes psycho énergétiques.
    Je vis donc pour une fois, ce carré plus comme un soutient a mon evolution qu’un obstacle meme si ces planètes sont dures à vivre, dans un style « coup de pied aux fesses »

    bonne journée à tous

  12. Bonjour,Tristan,
    Je n avais pas enregistré la date de cette pleine lune, mais en regardant à la fenêtre hier soir j’ai compris pourquoi, je ne me sentais pas vraiment en grande forme et avec tes explications tout cela s’éclaire un peu plus, pourqoi je n’arriv pls à avancer aussi sereinement vers mon projet de coachng, mes conditions de travail « alimentaires » me demandant actuellement beaucoup plus de temps, plus de négociations , d’écoute auprés de mes collaborateurs, une énergie d’attente que j ‘ai du mal à gérer, n’arrivant plus vraiment a me consacrer du temps, à prendre le temps de méditer et de faire des soins Reki, j’en suis pourtant consciente , mais arrive trés mal à gérer, je vais si je te comprends bien freiner sur mon temps de traveil et me retrouver pour pouvoir continuer sur « mon chemin ». MERCI ENCORE UNE FOIS POUR CES LUNAISONS QUI M AIDE A COMPRENDRE PAS MAL DE CHOSES.
    Etcome tu peux t ‘en douter , je veux bien faire partie des personnes que tu selectionneras pour tes test.
    Corinne

  13. Bonjour Tristan,
    Je sors de cette pleine lune très secouée… l’impression d’être passée dans une machine à laver. Cela a commencé très fort le 27. J’observe depuis des années que chez moi la pleine lune agit très fort 3 jours avant sa date. Je ne sais pourquoi?
    Aujourd’hui, c’est plus calme… ouf!
    J’aimerai aussi faire partie du test dont tu parles.
    Voici mes coordonnés de naissance 29/03/1970 23h45 à Gand (Belgique)
    Belle journée
    Fabienne

  14. Bonjour Tristan
    Merci pour ce nouvel article je suis moi aussi convaincue que seule la foi et notre ouverture vers le spirituel nous permettent aujourd’hui de ne pas nous laisser happer par les tourmentes extérieures. J’ai comme toi le scorpion en maison IV et tes explications m’ont bien aidée à comprendre ce qui se passe dans ma vie aujourd’hui. Je serais ravie de participer au test sur les lunaisons (je suis née le 9 avril 1961 Bélier asc Lion).
    Bonne journée dans la confiance
    françoise

  15. Ce que vous décrivez dans cette nouvelle pleine lune est exactement ce que je suis en train de traverser…jusqu’au projet de communiquer mes idées pour construire et mettre en place « mon projet », ce que j’avais l’intention de faire cette semaine au plus tard la semaine prochaine…
    Merci pour cette confirmation qui fait du bien et la qualité de ce que vous transmettez

  16. Bonjour Tristan,
    Merci pour ces précisions…..Souhaiterai faire partie du voyage….
    Je suis née le 31 mai 1967 (talence 33) à 13h40
    A bientôt de vous lire

  17. Merci Tristan pour ces précisions….Je me retrouve tout a fait dans ce sentiment de révolte et en même temps , le besoin de me tourner vers la spiritualité qui me donne l’énergie nécessaire pour affronter les difficultés du moment.
    Je veux bien faire partie du test…
    Je suis née le 7 mars 1964 à Lille.
    Merci !
    Oups ! je suis née à 18h ! 😉

  18. Salut Tristan,
    je dévore votre blog depuis que je l’ai découvert il y a quelques jours, très nourrissant et enrichissant MERCI ;
    j’ai en commun avec vous l’ascendant tout feu tout flamme et un luminaire en Poissons
    Okay pour le test si vous souhaitez encore des candidats , me suis inscrite sur votre Forum
    cette pleine lune en 8 ça décolle la pulpe du fond !

    merci de ce que vous nous apportez

  19. Coucou Tristan
    Je suis partante pour le test : tu as toutes les infos.
    Sinon, la tendance à l’émancipation est si forte qu’elle en destabilise certains qui font preuve de violence inouïe…
    Bises

  20. Pour témoigner de votre post Tristan; je peux vous dire que depuis quelques temps je ressens mon désir et besoin de changement dans ma relation aux autres, dont « l’argent » exerce un certain pouvoir. On peut s’interroger si je ne fais pas hors sujet !! mais je ne crois pas ! j’y vois un vrai lien avec ce que vous dites.
    Plutôt flambeuse d’habitude avec légèreté; je me suis aussi posée la question du sens que l’argent avait dans ma relation aux autres. Quel pouvoir il exercait dans ma vie, et quelle peur cachait mon désir d’afficher un certain style vestimentaire; quel code cela envoyait aux autres, et pourquoi je me confortais là-dedans, quelles sont les peurs que j’avais. Peur de paraître pauvre ? peur d’être inintéressante ou pas reconnue comme étant une personne appartenant une certaine catégorie sociale ? C’est quand même bien difficile de s’avouer qu’il peut y avoir une dépendance du regard de l’autre !.. mais l’envie de me libérer de ces codes « rassurants et immobilisants » fait son chemin depuis un certain temps !
    Vous parlez aussi d’ouvrir son coeur, de prier. C’est tout à fait mon cas actuellement.
    J’ai soif que mon coeur se transforme et s’ouvre à une plénitude par la libération des liens tel que je viens de le décrire. La crise vient peut-être de la dépendance qu’elle implique et la violence en est peut-être une conséquence directe.
    En parrallèle, il y a plein d’autres choses, notamment dans la communication et la spiritualité qui s’ouvre à moi et qui s’accélèrent en prenant de plus en plus de place dans ma vie.
    Merci Tristan pour tous vos posts qui me permettent réellement d’avancer dans la découverte de la vie selon les astres !

  21. Bonsoir Tristan,

    Merci infiniment pour ce sondage de la pleine lune! Je suis plus que partant pour votre projet et vous offre ma candidature: naissance le 17 décembre 1968 (Ambilly – Haute-Savoie)
    18h15.
    Merci.

  22. Ah la Lune toujours et encore elle qui fait parler de ses frasques, de ses ressentis parfois douloureux parfois heureux … La lune la partie féminine de chacun de nous le ying et le yang la face visible la face cachée … Étant une lunaire bien marqué avec une lune en domicile en cancer j avoue être assez écorché vif pas simple de vivre avec une lune prédominante. En ce moment on courbe le dos car en plus saturne carré n a paW aide … Moi aussi je veux bien participer

  23. Bonjour Tristan !

    J’aimerais faire partie des testeuses !! Mes coordonnées natales 10 février 1972 à Roanne; verseau Asc poissons lune en sagittaire.
    Merci !
    Je vais méditer votre post..

  24. Bonjour,
    Je lis vos publications depuis peu et j’y puise de la réflexion.
    J’aimerais bien avancer encore et participer au test…
    Cordialement.
    MH
    Ah oui, je suis née le 13 Juin 1957!

  25. Bonjour, passionnée d’ astrologie depuis toujours avec un 6 ème sens bien aiguisé j’ aimerai faire partie des « tests »
    Née le 19/12/1954 à CHATEAURENAULT (37) à 19h50
    Merci de votre intêrèt à ma proposition
    Cordialement

  26. Merci pour votre partage de vos belles intuitions et la cohérence avec cet « air du temps » qui me touche tellement. Je suis ok pour faire partie du panel . Cordialement.

  27. Heureuse je serais d etre dans ce test que vous proposez
    Ce que je lis sur l’analyse de cette pleine lune du 3O septembre, est verifiable en moi
    tant de perturbation, voir d’explosion, en ce qui concerne, ma vie privée, et surtout en ce moment ds le milieu de mon travail….comme une revolution. Quelque chose que je ne veux plus…

  28. Bonjour Tristan,
    Je lis vos écrits depuis plusieurs mois (ceux que je reçois par mail et ceux de vos rubriques sur votre site). Ils résonnent bien en moi. J’apprécie beaucoup votre façon d’aborder et d’analyser les phénomènes astrologiques. Elle me parle d’autant que je m’efforce moi même d’aborder un phénomène sous l’angle le plus objectif possible qui permet d’en dégager un processus, etc. Je crois que ça me vient de ma formation en sociologie. Pour ce qui relève de ma personnalité en lien avec ma configuration astrale, j’ai envie de m’en remettre à vos compétences si vous l’accepter et je suis partante en plus pour être candidat à votre test d’analyse sur l’impact des lunes sur mon profil. J’attend avec impatience votre réponse pour vous faire part des éléments de ma naissance pour ce faire, ainsi que vos tarifs pour l’étude de ma configuration astrale car je cherche à me comprendre davantage et à m’orienter au mieux au présent afin de batir convenablement mon futur.
    Merci d’avance.

  29. Hier je disais à une amie « pétard, c’est pas évident ces deux derniers jours. Si c’est des prémices de la nouvelle lune, bonjour »! Bingo ((-; Et en même temps, dès que je vis aussi de supers moments d’échanges et de relations humaines, dès que je reste dans la joie de vivre, l’ouverture, la douceur, le lâcher prise, l’acceptation de la situation. Dès que je lâche sur le calendrier, les « il faut que » et tout pleins de fonctionnement qui polluent encore mon quotidien. Si je râle, je revendique, je force…ça merdouille tout de suite!
    En même temps je souris parce que une toute récente entorse de la cheville va m’empêcher de trop bouger pendant…les 15 prochains jours! Trop fort : de quoi avoir le temps enfin de communiquer comme j’en ai envie sans jamais prendre le temps de le faire. Et je note bien ce que tu dis : communiquer dans les idées, les envies, la foi , la douceur, mes valeurs. mais pas dans la revendication, la colère.
    bon, eh bien haut les coeurs, c’est partie!

    je suis candidate pour le test, à fond!! J’ai vraiment hâte que tu nous proposes ce service. J’entends bien ce que tu dis sur l’état de crise, et en toute honnêteté, aujourd’hui, plus personne ne peut dire en toute sincérité « la crise est derrière nous ou se terminera très bientôt ». Non, on est les deux pieds dedans et bien dedans. Ce n’est pas grave, cela fait partie des cycles de la vie. Mais j’ai vraiment besoin de clés pour m’aider à gérer tout ce la au mieux parce que j’ai envie d’être heureuse dans ma vie, tout le temps. Quelque soit les périodes que je dois traverser. Et je sais que c’est possible, je l’expérimente déjà!
    Merci!!!

  30. Bonjour
    Comme beaucoup je sens bien que ça bouge et malgré toutes ces tensions en gardant la foi et en acceptant de lâcher prise sur nos peurs et nos modes de fonctionnement ( ce que nous mettons en place pour nous cacher) et en priant je n’ai jamais autant ressenti d’énergie de transformation . J’ai le scorpion en maison IV comme toi et donc tes commentaires m’aident à comprendre ce qui se passe chez moi aujourd’hui merci ! Je suis ok pour participer au test des lunaisons si toutefois ce n’est pas trop tard (bélier ascendant lion)
    Merci pour tous ces beaux articles
    Françoise

  31. au bout de la deuxième lecture quelques points:
    -se recentrer sur l’intégrité de sa foi;
    – bonne période pour communiquer, si on prend garde à ne pas se laisser emporter par le besoin de révolte et de destruction amplifiés du moment;
    -apprendre à sortir par mauvais temps. Et sortir par mauvais temps aujourd’hui veut dire : se demander quelles structures personnelles doivent être remises en question pour permettre une plus grande émancipation de soi. Le vrai challenge il est là pour moi, en fait j’ai la sensation d’être dans une dynamique qui m’impose de sortir de repères bien confortables mais j’ai pas la sensation que ça va m’émanciper plus au contraire.

    Partante pour le test bien sur, tu as toutes mes infos 😉

  32. hello Tristan!
    Merci pour cette nouvelle lune. Oui, je sens bien que cela va « secouer » plein de valeurs à l’extérieur comme à l’intérieur (ma lune en cancer me le dit et en tremble un peu mais je sens bien qu’il faut sortir de sa maison et s’affirmer en s’appuyant sur sa foi profonde) Je suis ok aussi pour le test. Suite à un entretien que nous avions eu vous avez peut être encore mes coordonnées de naissance sinon je vous les retransmettrais si toutefois je suis « testée ». Bonne pleine lune à tous.

  33. Je suis d’accord de faire partie du test autour des lunaisons. La spiritualité est en effet une ouverture qui nous permet de « faire le dos rond ». Mais elle n’enlève pas le ressentie de chacun selon justement ses propres structures. Le savoir est une aide nécessaire, objective pour tenir le temps que dure ce passage assez pénible à vivre.Tant il n’est pas facile à comprendre. Lorsque l’on comprend , je crois que l’on accepte mieux. Tharinices

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*