Vénus en maison XII

Vénus en maison XII est une configuration, comme la plupart des astres dans cette maison, qui fait peur. Si on regarde de plus près et que l’on dépasse les images toutes faites de cette maison, on comprend que Vénus en maison XII fait aimer le contenu de cette expérience. Un bon moyen de réhabiliter cette maison de notre vie. 

C’est un commentaire sur l’article de la maison XII qui m’a donné envie de traiter le sujet. Il pose une question intéressante sur Vénus en maison XII. Le voici :

Bonjour, en ma maison 12 se trouve le signe du gémeaux et vénus comme seule planète. Bien que je sois jeune (27 ans) il est vrai que chez moi les relations amoureuses n’ont jamais fleuri. Je n’ai jamais était en couple, j’ai rarement flirter. Pourtant j’ai toujours eu le sentiment de savoir ce qu’est une vie de couple saine et équilibrée. Plus jeune, j’avais l’impression que je ne vivrai qu’une seule histoire. Une qui soit véritable et authentique.

A la lecture de votre article je me demande tout de même si les énergies des éléments se trouvant en maison 12 ne se vivent que sur le plan intérieur. Bien qu’on ne soit pas en lutte contre ce qu’on pourrait qualifier de manque et que cela soit bien vécu. D’après vous, avec la maison 12, s’agit il uniquement de vie intérieure ?

Je vais d’abord répondre à la question posée par le commentaire. J’aurais tendance à dire oui. La maison XII parle uniquement de vie intérieure. Mais il faut comprendre ce que l’on entend par vie intérieure. Les maisons de la vie intérieure (la maison IV, la maison VIII et la maison XII) évoquent des expériences qui nous protègent des contraintes extérieures. Nous pouvons expérimenter l’intériorité de notre foyer avec la maison IV, nos transformations intérieures avec la maison VIII, ou la retraite et la méditation intérieure avec la maison XII.

L’intériorité n’est pas l’isolement. La maison IV se vit avec les membres du foyer, la maison VIII est aussi celle de notre sexualité et des échanges énergétiques et psychiques avec les autres, la maison XII est une maison qui est plus solitaire que les 2 autres, mais elle est aussi l’expérience des lieux clos, retirés du monde actif et productif, tels que les monastères, les hôpitaux et les lieux de retraite en général où on n’est pas seul. On y est retiré, ce qui n’est pas pareil.

Vénus dans cette maison évoque donc l’idée que la conscience des sens, notre sensorialité, notre sensibilité qui nous permet d’apprécier ce que nous percevons, est une expérience que l’on contactera plus facilement dans la retraite, et surtout que l’on aime passer du temps seul, être seul chez soi à faire ce que l’on veut sans aucune contrainte de temps. La planète est souvent associée à l’amour charnel, le lien amoureux. C’est vrai, mais incomplet. Le sens profond de Vénus, c’est la conscience nécessaire pour aimer, dans le sens où il nous faut une perception et une sensorialité pour choisir ce que l’on aime. Il faut une sensorialité pour faire la différence entre le chaud et le froid, et une sensibilité pour préférer le tiède.

Donc là où se trouve Vénus, se trouve ce que l’on aime. Vénus en maison XII montre que l’on aime les moments sans contrainte extérieure, sans emploi du temps. Toute l’ambiguïté est là. Vénus en maison XII, si on est honnête avec soi, a de fortes chances de nous incliner à aimer être seul, et en même temps on pourrait croire qu’il s’agit là d’une situation qui nous est imposée malgré nous et nous interdit l’amour, alors que c’est aussi une façon d’être ce que nous aimons.

Vénus évoque aussi le lien aux jeunes femmes, aux sœurs, aux petites filles. Placée en maison XII, elle peut aussi signifier une forme d’éloignement de ces personnages dans notre vie, ou que notre relation avec eux nous ramène à l’expérience de la maison XII, une retraite, un éloignement du monde actif.

 

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

46 commentaires

eyesofhawk 29 juillet 2021 at 11 h 22 min

Bonjour Tristan,

J’ai ma Vénus en M12, en Cancer. Et je dois avouer que depuis quelques temps je me rends compte de la notion de sacrifice pour mon partenaire. J’ai donné beaucoup, et ça fait peu de temps que je me rends compte de tout ce que j’ai donné et ce que j’ai reçu en échange. La notion de sacrifice est assez forte chez moi.

Cependant je me reconnais aussi dans votre description, j’aime passer du temps seule, aller seule dans les magasins ou même manger seule au restaurant quand cette subtilité est « impossible » pour mes ami(e)s haha. J’ai également mon soleil en M12 et on m’a souvent dit qu’on ne savait jamais vraiment ce que je pensais et qu’on ne connaissait rien de moi quand moi « j’en savais + sur les gens autour de moi ».

Cette remarque m’a marqué pendant mon adolescence et j’ai toujours cette « dualité » de vouloir parler de moi mais de vouloir quand même garder beaucoup pour moi, de ne pas vouloir me « dévoiler » à tout le monde. MAIS, de vouloir en savoir ++ sur les autres, de chercher à comprendre comment ils pensent etc.

Répondre
Tristan 15 août 2021 at 11 h 39 min

Bonjour eyesofhawk,
Difficile de dire si ce que vous décrivez est strictement lié à cette énergie de Vénus ou du Soleil en XII. Le côté secret peut y être associé mais peut-être y a-t-il d’autres facteurs que je ne connais pas.

Répondre
Aleeyah 10 mars 2021 at 23 h 29 min

Bonjour,

J’ai venus en maison XII en Capricorne, avec un bon petit stellium de planète (mercure, uranus, Saturne,neptune et North Node). Je m’y connais pas sur tout les effets que peuvent avoir ses planètes en plus.
Dans mes relations, j’ai cette impression d’être cette fille que les hommes apprécient, plus intéressante qu’ils ne s’y attendait, drôle, cultivé, ouverte mais avec qui on se projette jamais. On m’aime mais que dans le cocon de sa maison et de son lit et c’est assez frustrant.
Je n’ai qu’une seule relation avec quelqu’un qui ne m’a quasiment jamais affiché et qui s’est terminée très mal ( violence physique).
Personne que le karma a bien malmené pour le mal qu’elle m’a fait et qui a regretté et regrette encore la manière dont il m’a traité.
Je lis les témoignages et j’espère trouver cette relation où je vais m’épanouir même si ma solitude me convient.

Répondre
Tristan 6 avril 2021 at 19 h 58 min

Vénus en XII raconte aussi que vous aimez votre tranquillité intérieure. Comme vous dite, la solitude vous convient.

Répondre
Florence 6 mars 2021 at 20 h 20 min

Bonjour a tous. En lisant les expériences de chacun, sur la Vénus en maison 12 que j’ai en gémeaux, cela m’a projetée des années en arrière sur les questions d’ordre affectif. De mes 17 a 27 ans .
Je me suis rendue compte il y a bien longtemps , de la notion d’expériences importantes intérieures vécues. Effectivement elle donne le goût des activités pour soi-même , aimer se retirer du bruit et du monde pour faire des choses en solo : peinture, photographie, dessin , etc pour moi. j’ai d’ailleurs fait de longues études artistiques.
Sur le plan affectif, il est vrai que jai beaucoup observé a ce moment là, donné sans recevoir beaucoup en échange. Parfois très jeune , on peut-être la bonne copine et pas assez mise en-avant. D’où les souffrances et les déceptions qui en découlent… ou l’impression de ne pas attirer les bonnes personnes.
Par contre, j’ai eu beaucoup de monde autour de moi , beaucoup de rencontres masculines, je me sentais très bien avec, et les expériences amoureuses que jai pu avoir à l’âge adulte ont été toujours très riches, particulières, pétillantes, romantiques . Mes amies me disaient toujours que je vivais des situations fortes, un côté whaou….
J’ai toujours été sélective et préféré à ce moment là être seule que mal accompagnée….
J’ai eu des relations avec des hommes dans le milieu artistique et musical , des fous de musique. Puis plus tard avec un sportif, féru d’astrologie et diplômé de numérologie. Mon mari aujourd’hui.
La bascule s’est faite à 27 ans , j’ai rencontré a deux mois d’intervalles celui allait être mon futur mari, et une autre personne qui a failli être le futur.
Le deuxième etait un véritable coup de foudre, j’ai tout fait pour le revoir et j’avais eu ces intuitions tout de suite que de belles choses allaient arriver. J’ai vécu des moments merveilleux où justement, je n’étais plus spectatrice mais actrice complète. Même si l’expérience s’est arrêtée, je ne la regrette pas. J’ai attendu que cette personne se désengage par principe de sa précédente relation, ce qu’il a fait. Mais le miracle n’a pas eu lieu. Je voulais aller au bout de l’expérience pour être sûre de mon choix et me délivrer de cette notion d attente.
Le premier était libre, et m’a fait une déclaration d’amour devant toute ma promo de formation , coup de tonnerre….. je l’ai rejeté deux fois. Le pauvre…Nous avons travaillé ensemble pendant nos études, nous sommes pas vu pendant 9 mois mais toujours en contact. Puis devenus amis, collègues, et enfin amoureux. Au bout de 4 ans. Pour ne plus se lâcher, 3 jours après je faisais mes cartons et partait vivre chez lui. 2 mois après, nous étions fiancés, vivions ensemble et un an demi après mariés. Et cela fait maintenant 9 ans que nous sommes ensembles.
J’ai eu vraiment cette impression de papillon qui sort de sa chrysalide , une fois l’envie de ne plus être seule affectivement exprimée, dite.

A 40 ans, je trouve que cette belle Vénus en maison 12 nous donne un formidable envie de nous délivrer de nos peurs d’abandon, de solitude et nous dépasser affectivement. D’explorer nos ressources intérieures. Elle m’a permis d’épouser un beau gémeaux…comme ma Vénus…
Florence.

Répondre
Laura21 27 février 2021 at 20 h 57 min

Bonjour Tristan,

Très bel article sur cette vénus en XII, qui me questionne énormément du coté de mon ami.
Il est gémeaux ascendant lion, une belle énergie avec un trigone Soleil/unaus en fin balance, un sextil Mars/Jupiter en bélier, et sa vénus, en lion aussi en maison XII plutôt jolie, sextil lune/pluton en balance, trigone à neptune sagittaire et sextil Mercure gémeaux.

depuis le début, il a l’air de vivre son amour pour moi, décalé, en retrait, je n’ai pas l’habitude, du coup parfois je ne sais pas trop sur quel pied danser? est il sérieux? vraiment amoureux? ou n’ arrive t’il pas à juste extérioriser ses sentiments ( comme il me dit)
cette vénus semble comme refroidie dans cette maison des poissons…
C’est quelqu’un de fier, de franc et d’authentique dans ses valeurs, en amour, il a « peur  » de s’extérioriser, même si son comportement est très agréable, prévenant, attentionné, mais il agit comme un « copain + » sa maison X en taureau est donc en carré avec la planète vénus maitresse du signe.

De plus, d’ici deux ans, cette vénus deviendra rétrograde par progression, j’ai un peu peur, de croire à une histoire durable, qui en définitive ne le sera pas.

moi je m’extériorise facilement, je suis une saturnienne très vénusienne, on ne badine pas avec les sentiments ! pour moi l’amour vaut engagement… donc je reste prudente, très indépendante, lui aussi, arriverons nous à dépasser le stade de se voir  » caché » en tous les cas, dans une intériorité, comme vous dites si bien, qui nous sied, soit, mais nous isole peut être aussi de la vie extérieure, et je ne supportes plus qu’un homme me fasse ressentir une certaine possession… me mettre en « boite » ce n’est plus possible.

Quand dites vous? Cette vénus parle t’elle aussi de rencontres cachées, de maitresses, d’amours secrets…

Merci beaucoup

Répondre
Tristan 1 mars 2021 at 13 h 50 min

Bonjour Laura21,
En fait, je ne peux pas trop répondre à votre commentaire, car je m’interdis d’un point de vue éthique d’utiliser l’astrologie pour donner des informations sur une personne pour le compte d’une autre. Je pourrais vous aider à comprendre votre rapport à l’amour, l’affectif, le couple avec votre thème, mais pas avec celui de votre conjoint. Désolé.

Répondre
Judia 21 février 2021 at 14 h 26 min

Bonjour,
J’ai Vénus, mercure et mon soleil en taureau et en maison 12, et que dire sinon que tout ce que je lis sur la maison 12 et le placement en Vénus me correspond tellement.
Pas d’expérience amoureuse, un plaisir à rester seule et en même temps un profond désir d’aimer et de vivre une histoire d’amour et une propension à m’accrocher à des gens qui ne me feraient pas vivre une histoire d’amour de tout repos.

Je trouve cette maison très compliquée mais en même temps si belle et si riche… c’est incroyable !

Répondre
Tristan 1 mars 2021 at 14 h 09 min

Oui elle l’est. Comme toutes les maisons du reste, sauf qu’elles pausent moins de problèmes alors on a moins besoin de les comprendre.

Répondre
Meh 19 août 2020 at 3 h 53 min

Ah chouette, enfin une chose intéressante sur la venus en maison XII. Personnellement, elle rayonne en balance, et j’ai dû tergiverser avec la complaisance dans mes relations amoureuses pendant trop longtemps, jusqu’à me trouver un siège extrêmement confortable dans l’asexualité et l’amour de soi.

L’indépendance à tout prix. J’ai eu mes propres murs à la majorité et ils sont vite devenus un temple où je me sens bien et où tout est disposé de manière à ce que je le sois.

Une tour d’ivoire. Je vis l’amour dans l’ermitage et j’ai trouvé ça dérangeant parce que les autres trouvaient ça anormal. J’ai eu l’impression de m’embarquer dans des promesses de chasteté anachroniques, de me bloquer et d’avoir peur des autres, d’adopter des valeurs morales idéalistes et utopiques dans l’amour aussi. Alors que non, vraiment, je n’ai pas envie d’être avec quelqu’un. Les autres ont pu avoir cette envie avec moi. Pas moi. Pas parce que j’en ai peur, mais parce que ce n’était pas ça qui allait m’apporter plus de bonheur que ma solitude (sentiment renforcé lorsqu’on dédaigne ça de surcroît.)

La pratique de l’art est au coeur de ma retraite et occupe une majeur partie de mon temps. Il m’est impossible de faire un compromis là-dessus pour l’amour de qui que ce soit.

C’est étrange comme mode de vie. C’est angoissant parce que ça demande une consistance inébranlable dans son rapport à la solitude. Ça contrarie mon soleil en lion en maison X, la Mercure qui l’accompagne en maison XI.

Ça aurait pu résonner avec ma lune en capricorne maison III, si elles étaient pas aspectées dans un carré ingrat. Si on y ajoute une lune opposée mars. Le tableau angoissant est complet.

Mais bon. Une Jupiter en scorpion en maison I ça permet de lever les malentendus en interne.

Répondre
clara 26 avril 2020 at 22 h 51 min

bonsoir Tristan

Ma Vénus est en 12 carrée a Uranus en 4 dans mon theme et aujourd’hui 26 avril 2020, ma Vénus reçoit un double trigone de Jupiter et Pluton en9 en Capricorne et Vénus en transit conjointe a l AS et Lune font un doulbe trigone a Mars et MC. Comment interpréter Vénus? Merci par avance

Répondre
Elisa 10 mars 2020 at 22 h 26 min

Bonjour,

Moi j’ai vénus, mercure, soleil, jupiter, et je l’ai lonnnngtemps vécu très très mal. Aujourd’hui j’apprends doucement à accepter toutes ces énergies en maison 12 (en lion) ce qui me chagrine c’est que je suis arrivée à un point où je suis détachée de tout, totalement observatrice du monde et EN PLUS, aucune possibilité ou motivation de trouver un moyen de subsistance, d’aller travailler car j’ai des crises d’angoisse rien qu’à signer un contrat qui « m’enchaine » et en tant qu’auto entrepreneur, j’ai peur d’avoir des clients car idem : sensation d’être parfois prise à la gorge. Je suis à 2 doigts d’être SDF, et je suis en train de me voir le devenir sans énorme panique mais j’ai vraiment l’impression d’être spectatrice et de n’avoir rien, strictement rien à offrir, à donner à vendre….
Et pourtant je me force à préparer ma comm, trouver un boulot alimentaire et rien n’y fait. Il y a toute mon âme qui me tire, j’ai un énorme stop intérieur, c’est très dur de se voir devenir SDF en ayant l’impression de ne rien pouvoir faire. Et meme me dire : gagne de l’argent pour avoir un toit à toi, je n’y arrive pas, ça me coute enormement d’energie de lutter contre moi meme. Et je suis en train d’accepter de devenir SDF….

C’est complètement fou. Je sais que la liberté c’est choisir ses contraintes mais là j’agis comme une désincarnée et une fois par mois, autour des pleines lunes souvent où quand ma maison 6 et 10 sont touchées j’ai des bouffées d’angoisse en me disant que ce n’est pas normal. Et je n’arrive pas à trouver ce qui pourrait me motiver à m’incarner et accepter de travailler ! Je ne fais QUE du bénévolat et de l’humanitaire et maintenant je suis à fond dans la métaphysique mais je n’ai aucune sensation de motivation à offrir ou vendre quoique ce soit…

C’est vraiment dur parfois meme si j’essaye de m’accepter telle que je suis et de me voir tomber dans un mode de vie très particulier… Ça me fait peur cette sensation de liberté bcp trop extreme. Comme si mon âme ne voulait pas jouer le jeu, jouer dans les règles de notre société. J’ai des bouffées d’angoisse quand je signe des contrats donc je ne le fais plus. Je suis enchainée par ma propre liberté et je vois bien que c’est délétère mais je ne trouve aucun moyen de calmer, de revenir à un équilibre…

Je ne sais pas si vos mots peuvent m’aider. J’avais déjà pris une séance avec vous… Je me tate à en reprendre une… Mais bon… Jme sens bloquée et szns solution que d’aller vivre comme une SDF…

Répondre
Tristan 13 mars 2020 at 15 h 14 min

Bonjour ELisa,
J’ai regardé votre thème avant de vous répondre. Je comprends bien ce que vous racontez, avec votre thème sous les yeux. Il n’y a pas que la maison XII qui est en jeu, mais aussi votre chemin de vie de la maison XI à la maison V. Retrouver l’amour propre en acceptant l’effort que cela demande, c’est cela que votre âme cherche à vous dire, pas de devenir SDF.

Répondre
Amy 2 juin 2019 at 2 h 17 min

Je suis cancer vénus en maison 12 et ma première expérience amoureuse et couple fut à 27 ans ! 🙂
J’ai cru rêver quand j’ai lu votre poste !!!
Votre article est très intéressant mais je dois avouer que je n’ai pas de conduite à tenir pour le moment…
J’ai 32 ans tjrs seule !
Pourriez-vous me conseiller

Répondre
Tristan 6 juin 2019 at 11 h 30 min

C’est un peu délicat de vous conseiller sur une chose aussi importante en en connaissant aussi peu sur vous. Allez-vous pensé à prendre une consultation pour vous ? Je pense que cela pourrait vous être profitable.

Répondre
elisa 13 mars 2020 at 15 h 51 min

Merci beaucoup pour votre réponse. Alors ok, je suis en thérapie depuis 10 ans et ça y est je vais beaucoup mieux, je mets beaucoup d’humour dans ma vie et je suis sortie du triangle sauveur, victime, bourreau, et de la perchée attitude liée à la spiritualité. Et dès que j’y retourne je conscientise et j’en sors très rapidement. donc maintenant j’aime bien l’humaine que je suis. mon estime de moi est revenue à de bonnes bases haha !

Simplement, la question de : qu’est ce que je peux bien apporter à la Terre, les humains, la communauté est TOUJOURS impossible à répondre. je suis une feuille au vent, et à un moment donner ça va me desservir violemment. va bien falloir aller bosser… mais impossible de savoir où, quand, comment… ?
J’ai pas très envie de me regarder le nombril toute ma vie, à me dire qu’est ce qui cloche chez moi, au point de ne pas savoir m’insérer dans la vie sociale et active ?

Pensez vous qu’il serait judicieux de prendre RDV avec vous pour travailler ce point ? ou finalement ça viendra quand ça viendra, et apparemment je dois encore errer sans but peut être même jusqu’à la fin de mes jours ? hahaha !

Répondre
Ninon 14 mars 2019 at 8 h 41 min

Bonjour c’est très éclairant ! Mon conjoint est venus en maison 12. J’avais lu quelque part que étant donné que nous sommes dans la maison des secrets, cela peut évoquer l infidélité, mais on est loin de cela dans votre interprétation, qu’en pensez vous ? Et tout cas je reconnais bien plus mon conjoint dans votre description. Sa venus est en lion -> vous auriez quelques details supplementaires a apporter ? De plus elle colle parfaitement avec le point fictif EP (mais je sais que ce point n a pas une réelle importance en astrologie). Merci bonne journée Ninon

Répondre
sophie delhoume 28 janvier 2019 at 12 h 34 min

Bonjour,

Et en RS? Qu’en penser? Merci

Répondre
Rose 26 octobre 2018 at 15 h 51 min

j’ ai le soleil en verseau maison 12 ; ascendant poisson et venus en poisoon maison 12.

Répondre
Frédéric 22 avril 2018 at 14 h 24 min

Bonjour, Venus en M12… voilà que Vénus est dans mon thème à 15° du Capricorne dans la M11 (début capricorne) mais la M12 est elle aussi en Capricorne (26°)…j’ai bien l’impression qu’elles se partagent Vénus ! en tous les cas, je me reconnais dans la description que vous faites pour la M12. je cherche comment elle peut influencer la M11.
bonne après-midi

Répondre
Chico 6 septembre 2019 at 14 h 58 min

J’ai Junon en maison 12 capricorne et venus en maison 7 lion
La maison 12 en Junon est il synonyme de célibat?
Il est vrai que j’ai vécu des relations amoureuse très passionante mais sans engagement légale, j’ai une forte envie d’être en couple mais mes relations sont souvent cachés et non assumé par mes partenaires du fait peut être de mon handicape physique
Junon en 12 signifierait_il que l’Union légal est impossible?

Répondre
Sandrine 21 avril 2018 at 21 h 04 min

Bonjour, vénus en maison XII, selon ma propre expérience, et lectures, c’est aussi être maladroit en amour, l’handicap en amour, et avec le temps si on bouge, que l’on se remet en question, que l’on admet tous ça, que l’on souhaite y voir clair, on peut alors y faire face.
Ensuite, parfois, on recherche la perfection et cela nous rend plus solitaire que les autres.
Enfin, l’ambiance « XII » ne recherche pas systématiquement la matière.
Sandrine

Répondre
Tristan 22 avril 2018 at 19 h 44 min

Oui, bien sûr, si vous faites suite à l’article sur Vénus en Taureau, en maison XII, cela donnerait plutôt une recherche de paix à l’intérieur.

Répondre
July 3 avril 2018 at 22 h 44 min

Bonjour Tristan et merci pour cet article, plus doux que la plupart des autres articles lus sur cette maison! 🙂
Venus conjoint mars en maison 12 dans la balance pour ma part…
Beaucoup de secret concernant la relation de couple et « homme femme » en général, de solitude nécessaire et d’ennemis cachés. Je pense que cette maison demande surtout à transcender ce qu’elle contient en énergies…. qu’en pensez-vous?

Répondre
brigitte sauvêtre 31 mars 2018 at 0 h 28 min

bonsoir TRISTAN
ayant vénus en maison 12, je n’aime effectivement pas les contraintes et j’apprécie la solitude, parfois
mais le signe n’est-il pas encore plus important?ma vénus est en BÉLIER
merci de cet éclairage

ascendant, vénus , mercure et lune noire en bélier

Répondre
Tristan 31 mars 2018 at 11 h 39 min

Il n’est pas plus ni moins important. Ce sont deux éléments à prendre en considération et à apprendre à marier.

Répondre
brigitte sauvêtre 31 mars 2018 at 15 h 32 min

Et venus maison 12 n’est il pas la prédisposition d’un couple fusionnel?

Répondre
Tristan 1 avril 2018 at 14 h 23 min

Peut-être, en fusion dans une vie très intérieure. Quel est votre expérience?

Répondre
SAUVÊTRE 1 avril 2018 at 23 h 02 min

en fusion avec une vie très intérieure…
en vérité je ne comprends pas trop ce que ça veut dire

danielle 30 mars 2018 at 22 h 07 min

OUI j’ai des moments où j’aime être seule… mais on m’a parlé aussi que vénus en maison XII pouvait être un amour caché…….. ce qui est le cas…….

Répondre
Tristan 31 mars 2018 at 11 h 39 min

Oui, cela marche aussi. L’amour n’est pas social, ni extérieur, c’est une autre possibilité d’expression.

Répondre
Johanne 30 mars 2018 at 19 h 20 min

Voilà la réponse à la question que je me posais à ce sujet 🙂
Merci pour cet article plein de résonance et de clarté.
Belle Pleine Lune Bleue et Joyeuses Pâques!

Répondre
Tristan 31 mars 2018 at 11 h 40 min

Merci Johanne !

Répondre
Catineau 30 mars 2018 at 18 h 41 min

Merci Tristan pour cette approche ciselée et juste de Venus en maison XII; je partage également le témoignage précédent de Sophie Barthélémy qui exprime exactement le rayonnement d’une Venus en maison XII, comme une application concrète de votre article.

Répondre
Catherine 30 mars 2018 at 17 h 24 min

C’est intéressant, mais à rattacher à l’ensemble du thème. J’ai l’exemple d’un proche, avec une Venus en XII, mais balance avec un NN en VII, elle ne se manifeste pas pareil…par contre avec un aspect tendu à Mercure en 3,on parle bien d’une absence de communication avec un membre féminin de la fratrie..

Répondre
Tristan 31 mars 2018 at 11 h 44 min

Un facteur est bien sûr à modérer avec le reste du thème. L’exemple que vous donnez est très précis et juste.

Répondre
Eiffee 30 mars 2018 at 15 h 39 min

Bonjour Tristan,
Peut-être aurons-nous la joie de découvrir bientôt Vénus en Maison VII ?…
Belle journée à vous.

Répondre
Tristan 31 mars 2018 at 11 h 41 min

Peut-être oui 🙂

Répondre
Isaela 30 mars 2018 at 12 h 27 min

Pourquoi le titre de l’article est Vénus en Maison VII et qu’ensuite il n’est question que Vénus en Maison XII ?

Répondre
Tristan 31 mars 2018 at 11 h 44 min

Il est corrigé, c’était une erreur.

Répondre
C.Lest 30 mars 2018 at 12 h 24 min

Petite erreur à corriger et qui peut prêter à confusion!:

Vous titrez Vénus en maison VII alors que l’article concerne Vénus en maison XII!

Bien à vous et belles fêtes de Pâques!

Répondre
Tristan 31 mars 2018 at 11 h 45 min

C’est corrigé, merci.

Répondre
sophie barthélémy 30 mars 2018 at 11 h 02 min

bonjour Tristan, et merci pour ce rappel limpide d’une Vénus en XII. J’abonde en tous points. Dans ma jeunesse toutefois, cette position a été vécue comme une frustration: je suis de nature passionnée (Venus en Bélier), à tomber follement amoureuse, mais, allez savoir pourquoi (timidité? plan de vie?) tout se vivait secrètement, dans l’ombre, je ne pouvais pas concrétiser, je passais à côté de ces histoires. C’était vraiment une souffrance, je pensais que la vie m’imposait cette épreuve. J’ai trouvé du réconfort dans une recherche spirituelle, voilà ce que ça m’a apporté. Aujourd’hui je suis en couple, heureuse, toujours passionnée; Venus en XII m’épanouit dans la création artistique et la spiritualité, dans une solitude choisie et non subie

Répondre
Tristan 31 mars 2018 at 11 h 47 min

Merci pour ce témoignage Sophie. C’est vrai que la jeunesse vit différemment les configuration et que le paramètre du temps est important. Merci pour ce témoignage.

Répondre
Gaia 30 mars 2018 at 10 h 32 min

Bonjour Tristan,

Merci pour cet article. Je n’avais jamais vu les choses comme cela. J’ai vénus en maison XII et effectivement, j’adore être seule, chez moi, sans contrainte. « Une chambre à soi » comme l’écrivait Virginia Woolf. Cela me correspond tout à fait. C’est un véritable ressourcement, un retour à moi-même, pour me poser, me retrouver, incuber. Y compris dans une relation de couple où j’ai besoin d’un espace personnel. Parfois, et je ne sais pas si cela correspond vraiment à Vénus en maison XII, le simple fait d’être seule, ailleurs, sans que personne ne sache où je suis, me confère un sentiment quasi identique.
Merci pour cet éclairage et très bonne journée à vous.

Répondre
Tristan 31 mars 2018 at 11 h 49 min

Merci pour votre témoignage Gaia 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

* En commentant vous donnez votre accord pour que les informations personnelles demandées pour votre authentification soient enregistrées. L'Astrologie Autrement n'en fera aucune exploitation.

L'Astrologie Autrement