La Nouvelle Lune du 23 avril 2020

La Nouvelle Lune du 23 avril 2020 nous stimule plus dans les énergies idéologiques et de réalisation concrète. Elle révèle en même temps tous les conflits intérieurs – et forcément extérieurs – auxquels nous sommes confrontés concernant l’effondrement de notre société dans sa gestion concrète des ressources de la planète.

 

 

  1. Deux modes de fonctionnement, celui de la volonté et celui de la reliance, sont très faiblement stimulés pour cette Nouvelle Lune du 23 avril 2020. Vous avez peut-être observé que, si au début du confinement, notre besoin de reliance était très fort, il a fortement diminué en un mois. Je ne pense pas qu’il ne s’agisse que d’une histoire d’habitude, il s’agit très probablement d’un changement significatif d’énergie.
    C’est la même chose pour les énergies de volonté, elles étaient assez présentes et fortes durant le mois du Bélier, et maintenant elles sont beaucoup plus faibles. Cela crée une ambiance où les élans sont atténués et où le besoin de se connecter aux autres aussi.

  2. Le mode de fonctionnement le plus intense est celui de la réalisation concrète, mais nous en parlerons après, car beaucoup de choses sont à développer sur les énergies concernées.
    L’autre mode de fonctionnement le plus stimulé est celui des idées et des concepts, de la curiosité intellectuelle. Vous pouvez peut-être le remarquer en ce moment. Pour ceux qui sont habituellement peu enclins aux réflexions intellectuelles, à la curiosité ou aux échanges d’idées, ce mode de fonctionnement, plus stimulé pour cette Nouvelle Lune du 23 avril 2020, apporte une stimulation rafraîchissante.
    Cela peut créer une excitation intellectuelle forte qui fait que nous pouvons nous enflammer facilement, nous exciter sur des débats d’idées qui, il y a un mois, n’auraient pas forcément eu lieu.
    Nous pouvons nous passionner pour les grands idéaux de la société ou nous intéresser à plein de sujets différents. Les débats d’idées peuvent reprendre de la vigueur en ce moment.
    Quelques fois, faire entendre nos idéaux peut devenir un enjeu important qui peut nous pousser à prendre des postures autoritaires. Nous pouvons ressentir ainsi des enjeux importants de respect de notre autorité sur de simples questions idéologiques.

  3. Le fonctionnement qui domine pour cette Nouvelle Lune du 23 avril 2020 est celui de la réalisation concrète, du « faire ». Ce sont les processus de cette nature qui sont les plus stimulés par les énergies du moment. Ils nous incitent à nous mettre à l’ouvrage, à faire des choses concrètes qui souvent ont un rapport assez direct avec la matière.
    Quand ce mode de fonctionnement est stimulé, nous avons plus d’endurance et pouvons poursuivre dans la durée des ouvrages, sans trop nous poser de questions.
    Cette forte stimulation en ce moment est en partie liée au fait que nous sommes entrés dans le signe du Taureau, dont le mode participe à ce fonctionnement. C’est un bon moment pour faire nos travaux de jardins, nos réparations de maison ou ce genre de choses.

  4. Ces énergies de réalisation qui pourraient s’harmoniser entre elles sont en fait en tension. C’est une des singularités de la Nouvelle Lune du 23 avril 2020. Il y a un dysfonctionnement dans le fonctionnement de la concrétisation qui ne la rend pas aussi fluide qu’elle pourrait l’être.
    Nous pourrions dire que notre stimulation à la réalisation concrète est en conflit avec un cadre légal lié à une grosse remise en question de notre organisation structurelle. Très concrètement, la situation du confinement mondial illustre ce que nous venons de décrire presque mot à mot. Nous avons beau être dans cette énergie du Taureau où nous sommes stimulés à faire, à œuvrer… il y a une forme légale, liée à une remise en question structurelle, qui s’oppose à nos élans de « faire ».

    Sur un plan personnel, nous pouvons nous sentir frustrés dans notre besoin d’œuvrer, comme si nous étions limités par un cadre légal devenu trop lourd. Nous vivons clairement un conflit entre le cadre légal et la liberté. C’est une période où les deux s’opposent. Cela paraît être de la paraphrase d’un événement appelé « confinement » mais c’est littéralement ce que les énergies astrales nous montrent.

  5. Ce qui complique ce conflit autour de cette Nouvelle Lune du 23 avril 2020, c’est qu’il implique également la notion de la responsabilité au sein de notre communauté, et de la remise en question nos structures actuelles.
    C’est un peu comme une partie de billard. Une boule tape une boule, qui en tape une autre, et ainsi de suite. En un clin d’œil, l’ordre se transforme en chaos sur le tapis et nous devons remettre de l’ordre en nous-mêmes pour ne pas nous laisser déboussoler par le désordre du jeu. 
    Ce que j’ai compris des conflits entre des énergies astrales, c’est qu’il est primordial de suivre ce que les énergies les plus élevées invitent à faire. L’ordre commence par cela. Défendre notre territoire en bataillant avec des énergies-consciences plus basses risque de mal finir. Je vais donc essayer de décrire que ce billard à 3 bandes peut nous inviter à mettre en conscience l’ordre par lequel nous élevons notre conscience.
    Lorsque nous-mêmes faisons le travail intérieur de remettre en ordre les conflits que nous ressentons, de sortir des réactions de défense de l’ego, en prenant les énergies par le haut pour étudier les résonances qu’elles peuvent avoir en nous, nous transmettons à la conscience collective une possibilité de sortie par le haut, ce qui limite la souffrance.
    Voici donc une étude de ces conflits et une proposition de développement de la conscience intérieure à développer, pour modifier, ensemble, la conscience collective.

  6. Conflit 1 : L’effondrement structurel, qui est un conflit sur le besoin d’accéder librement aux ressources. Un exemple de ce conflit, c’est la lutte pour le PQ dans les supermarchés. Nous pouvons, en prenant peur d’une forme de déstructuration de la société, libérer des énergies grégaires pour « sauver » notre plan matériel individuel. Mais il s’agit là d’une forme régressive où l’énergie la plus basse (le besoin d’accéder librement aux ressources matérielle) essaye de s’imposer contre l’énergie la plus haute : l’effondrement structurel que nous devons accepter.
    Ce conflit nous demande d’accepter l’effondrement structurel et de nous libérer de nos habitudes de consommation anciennes. Dans cette voie nous resterons en paix et trouverons des solutions d’avenir. Sinon, c’est le chaos du chacun pour soi.

  7. Conflit 2 : Le sens de l’autorité ou de la responsabilité, qui peut prendre une forme idéologique, est en conflit avec l’émancipation de l’accès aux ressources matérielles. Un exemple de ce conflit peut être observé dans la manière dont la gouvernance en France gère l’accès à la ressource matérielle des masques. Sans rentrer dans les détails du pourquoi ni du comment, nous pouvons observer que l’autorité gouvernante est entrée en conflit avec la libération de l’appareil de production des masques, pour des raisons qui semblent purement idéologiques. Le résultat est une lenteur et un blocage de l’accès aux ressources matérielles.
    Donc, si nous voulons éviter les pénuries de ressources matérielles, nous avons intérêt à devenir intègres et responsables de nous-mêmes pour faire valoir notre sens de la communauté avant l’exercice autoritaire de nos idéaux. Par exemple, nous pouvons devenir responsables de nous-mêmes en fabriquant nos masques, ou en en achetant par un circuit de production « libre » au lieu d’attendre que cela vienne d’une autorité supérieure. Ainsi, au lieu de ne rien faire et de ne pas protéger la communauté, nous redevenons responsables au regard de la communauté, tout en libérant de nouveaux moyens de production, ce qui résout le conflit.
    Sinon, on peut aussi râler sur les autorités avec nos idéaux parfaits 😊

  8. Conflit 3 : Les structures légales sont en conflit avec la libération de l’accès aux ressources. Nous en avons parlé plus haut, nous sommes actuellement, avec le confinement, dans un conflit entre un cadre légal qui contraint nos libertés et un besoin de nous libérer pour accéder aux ressources matérielles. Chômage partiel, suspension ou baisse d’activité… le cadrage juridique du confinement limite le développement des ressources, une récession pointe son nez.
    Rester dans le conflit consiste à vouloir marier le pouvoir que donnent nos cadres légaux actuels avec l’explosion de nos systèmes d’accès aux ressources. Si nous voulons nous y retrouver, ce qui importe, c’est de nous émanciper d’abord, et si cela demande de changer de cadre légal, alors il est souhaitable de le faire. Sur un plan plus psychologique et moins matériel, on peut dire qu’il y a un conflit entre liberté et légitimité qui se résout, en ce moment, par l’émancipation et l’acceptation de revoir complètement la structure notre légitimité, du cadre qui nous donne un pouvoir.

C’est sans doute un peu complexe mon billard.
Je vais essayer de le résumer. En ce moment, la chose que nous devons accepter au plus haut niveau de notre conscience, c’est que nous vivons un effondrement structurel, parce que la structure actuelle de notre monde est vermoulue et corrompue et ne peut supporter notre évolution collective. En deuxième lieu, nous devons accepter également que notre gestion des ressources matérielles est en train d’exploser pour nous libérer de vieux systèmes lourds et destructeurs de la nature. En troisième lieu, notre responsabilité individuelle est de nous élever nous-mêmes dans une conscience respectueuse vis-à-vis de la communauté pour nous préserver collectivement des idéologies autoritaires qui risquent de nous tomber dessus. Et enfin, il importe que nous acceptions de revoir complètement ce sur quoi se basent notre légitimité et notre cadre de vie pour ne pas être prisonniers de cadres qui ne marchent plus.

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Pleine Lune d’avril 2020 !

Image par SNUrias1 de Pixabay

 

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

16 commentaires

Michel 25 avril 2020 at 18 h 49 min

Bonjour Tristan, je me suis réinscrit à ta newsletter, cette fois est la bonne.
Je me permet de te partager une observation, toute personnelle…
Le moment est aussi propice à faire ressurgir un ou des conditionnements reliés à notre façon de percevoir la vie et donc aussi la manière de nous y insérer à travers des schémas de comportement limitatif. En d’autres mots, la période est vachement riche à faire surgir ce qui se cache dans notre « l’ombre ». L’égo est démasqué! LOL…

Répondre
DAISY 24 avril 2020 at 10 h 06 min

Bonjour Tristan, merci pour votre éclairage sur cette nouvelle lune en taureau.
Je reprends le commentaire de ANNE, pourquoi Jupiter et Pluton sont carrés en capricorne? le même élément la terre et pas le même décan?
Question allez-vous faire un article sur le NN en gémeaux?
Merci à Emilie pour l’astrologie sommet, je vous ai écouté cela me parle j’ai NN poisson XII et oui je connais très bien le NS. …..
Ce confinement me permet de me reconnecter à mon âme et de cicatriser les blessures.
A bientôt

Répondre
Tristan 26 avril 2020 at 15 h 54 min Répondre
Anne 23 avril 2020 at 18 h 59 min

Bonjour Tristan. Juste une question : « Pluton en Capricorne est carré à Uranus en Taureau ». Je me suis toujours posé la question : il y a les orbes, mais comment 2 astres peuvent être considérés en conflit quand ils « baignent » dans le même élément?
,

Répondre
Maryline 25 avril 2020 at 0 h 15 min

En fait la phrase n’implique pas qu’ils sont en carré l’un par rapport à l’autre mais que chacun d’eux reçoit des carrés

Répondre
Tristan 26 avril 2020 at 15 h 59 min

Bonjour Anne,
Je vais répondre à votre questions dans le prochain post.

Répondre
Alice 23 avril 2020 at 14 h 30 min

Merci Tristan, quelle clarté…
Attention non divisée par la multitude des propositions… Attention reportée à une chose ou deux, une fleur dans un vase, le pain sur la table, un rayon de soleil sur le mur… La joie est dans le regard.

Répondre
Tristan 26 avril 2020 at 15 h 59 min

Merci 🙂

Répondre
pyves 23 avril 2020 at 6 h 28 min

Bonsoir Tristan,

Vraiment très instructif.

la question que je me pose est de comprendre comment vous avez échafaudé cette construction si précise.

Par quoi avez vous commencé ces explications structurées ?

Répondre
Tristan 26 avril 2020 at 16 h 02 min

Par la compréhension du système solaire et du cheminement de l’évolution des énergies-consciences qu’il montre.

Répondre
Sinziana 23 avril 2020 at 1 h 44 min

Bonsoir Tristan, merci pour cet article complexe et passionnant. (mon Dieu pas faciles ces carrés)
Ce qui me frappe c’est l’entrée de Saturne en Verseau le 22 Mars qui coïncide pour moi avec l’installation d’une espèce de totalitarisme idéologique autour de cette pandémie. Il est difficile en effet de contester grand chose sans s’attirer des foudres de partout… Par ailleurs il existe bien des façons d’aider la communauté, hormis celle de fabriquer des masques.. Par exemple, être un élément de stabilité, de réassurance, de pacification sur lequel peuvent s’appuyer beaucoup qui sont dans une tourmente…

Répondre
Tristan 26 avril 2020 at 16 h 03 min

Bon exemple ! Merci du témoignage 🙂

Répondre
Lili Ceur 23 avril 2020 at 0 h 25 min

Merci pour ce partage et votre interprétation qui ouvre des perspectives différentes et intéressantes ♡

Répondre
Tristan 26 avril 2020 at 16 h 04 min

Merci à vous de votre présence.

Répondre
Nathalie 22 avril 2020 at 23 h 06 min

Bravo Tristan pour avoir demêlé cet écheveau de carrés! En prenant les conflits un par un, grâce à tes explications extrêmement claires et bien structurées comme toujours, l essentiel et la synthèse apparaîssent. Merci de montrer la porte de sortie, comment élever le débat et notre conscience!
Cette nouvelle lune est plus claire pour moi! J ai de plus en plus envie d avoir des poules dans mon jardin et d agrandir le carré de mes plantations pour faire un vrai potager et ainsi avoir plus d autonomie!

Répondre
Tristan 26 avril 2020 at 16 h 05 min

Merci Nathalie ! Ravi de savoir que les poules vont envahir ton jardin 🙂 Nous reprenons vie.

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement