Lunaison

L’Éclipse de Soleil du 4 décembre 2021

L’éclipse solaire du 4 décembre 2021 se déroule sur un fond énergétique assez tranquille, ce qui nous permet de nous concentrer sur son enseignement principal, qui consiste peut-être à lever le voile sur notre peur de la désorientation et / ou notre tendance à fermer les yeux pour ne plus rien voir. Une occasion d’expirer le vieux monde pour changer d’air

 

  1. Équilibre neutre des énergies

    L’énergie de cette éclipse solaire du 4 décembre 2021 est globalement assez équilibrée. Tant sur la balance Yin / Yang que sur la stimulation des modes opératoires, nous avons une structure énergétique plutôt stable autour de cette éclipse. Nous disposons donc d’un champ d’énergie qui va nous faciliter l’accès à notre propre nature sans en accentuer les manques ni les excès.
    Nous pouvons sentir cela si nous nous observons. Cette ambiance assez « neutre », n’accentue pas exagérément un mode opératoire en particulier. Nous pouvons, à ce titre, remarquer que nous sommes plus neutres sur le plan émotionnel que dans le mois précédent où les énergies étaient beaucoup plus fortes sur le plan émotionnel. Elle étaient plus déséquilibrées qu’aujourd’hui.

    L’équilibre énergétique actuel peut nous donner le sentiment de disposer de nous-mêmes d’une manière plus complète. Nous avons de la stimulation pour agir, nous exprimer, assez de sensibilité pour sentir, une certaine capacité à faire les choses et à les penser en même temps. Notre équilibre action / intuition est assez bon, ou en tout cas, il nous est familier car il ne modifie pas drastiquement notre construction de naissance.

  2. Dévoiler notre peur de la désorientation

    Une éclipse est un moment de l’année qui vient travailler notre chemin de vie en collectif et en individuel. Les éclipses voilent et dévoilent l’axe de notre chemin de vie pour que nous en comprenions le sens et en prenions conscience plus fortement.
    Cette éclipse se passe dans le signe qui représente la détermination, la volonté d’aller au bout, la quête, les buts à atteindre… Ce signe peut aussi être celui d’une obstination délétère qui ne lâche rien quand s’y dissimulent des peurs, comme c’est le cas dans notre chemin de vie actuel. Cette obstination est actuellement vitalisée par l’éclipse, ce qui ravive une certaine forme de volonté dirigiste poussant plus loin encore la réalisation d’objectifs douteux.

    L’obscurcissement temporaire de notre énergie de vie par toutes les émotions de notre vie intérieure durant cette phase d’éclipse pourrait nous permettre de voir les ombres qui se cachent derrière notre compulsion à vouloir garder notre direction coûte que coûte, que ce soit sur un plan personnel aussi bien que collectif.
    Vers quoi courons-nous ? Pour quoi faire ? Quelles sont nos peurs derrière cela ? Est-ce que notre détermination est soutenue par l’amour ou par la peur ? Peut-être que de manière énergétique et un peu inconsciente, un voile pourrait se lever sur ces peurs pour nous libérer d’un auto-emprisonnement à vouloir atteindre quelque chose d’illusoire ou à préserver une illusion d’orientation forte.
    Ce qui est amusant avec cette éclipse solaire du 4 décembre 2021, c’est qu’elle affecte une large zone de terres inhospitalières autour du pôle Sud et un petit bout des terres habitées d’Afrique du Sud. L’Afrique du Sud, vous voyez ce que je veux dire, ce pays d’où provient le nouveau machin. Il y a là une coïncidence intéressante à surveiller à l’avenir. Les points de passage des éclipses indiqueraient-ils des lieux importants de l’évolution en train de se vivre sur le plan mondial ?
    Cette peur irrationnelle de ne pas savoir nous diriger nous-mêmes dans la vie, qui nous fait adhérer un peu rapidement à des orientations extérieures que nous ne choisissons pas pour les bonnes raisons, aurait-elle quelque chose à voir avec ce coin de la planète d’où vient d’émerger une nouvelle variante de ce machin ? Cette petite boule couronnée serait-elle le symbole de notre peur de ne pas savoir nous orienter dans la vie en dehors d’une route toute tracée par « ceux qui savent mieux que nous » ?

  3. Faire le discernement sur le chemin

    Pour cette éclipse Solaire du 4 décembre 2021, la « bonne direction » à prendre sur notre chemin de vie peut elle-même être source d’une forme de fascination illusoire.
    Sur notre parcours actuel, l’énergie nous pousse à revenir à une conscience ancrée dans le présent sans faire de projection sur ce qui dépasse notre horizon visible. Cela a été pendant de longs mois une ritournelle importante que j’ai répétée moulte fois ici ou en consultation. Il est difficile, voire impossible, en ce moment, de projeter notre énergie dans le futur pour tenter d’échapper au présent.
    Il n’y a aucune solution dans le futur que nous n’ayons élaborée dans le présent. Et ces derniers mois, l’absence de visibilité a obscurci notre vue au point que nous ne voyions pas plus loin que le bout de nos chaussures. Les choses se font dans le temps présent ou ne se font pas. Nous sommes nombreux à l’avoir compris et à revenir doucement au présent, à retrouver la joie de vivre au quotidien, à chercher autour de nous à une échelle plus modeste, plus immédiate, les connexions et les idées qui nous font repartir.

    Mais autour de l’éclipse de Soleil du 4 décembre 2021, il y a un petit piège à déjouer. Nous pourrions confondre retrouver la joie dans le quotidien avec s’endormir dans une joyeuseté inconsciente pour ne plus rien voir du tout. Nous pouvons être fascinés et nous endormir dans le plaisir d’une vie sociale ou ludique dans laquelle nous n’avons plus à réfléchir sur la direction que nous prenons. Et hop la 3ème dosette pour la fête !

    Cette éclipse de Soleil du 4 décembre 2021 devrait être une occasion d’identifier cela pour nous permettre de faire le discernement sur notre chemin de vie.
    Cesser de nous projeter dans un futur qui n’existe pas pour échapper au présent, ne signifie pas perdre la vision de qui nous sommes et de ce que nous voulons être.
    C’est un peu subtil, mais tellement important à comprendre en ce moment. Les projections qui ne fonctionnent pas sont construites sur la peur du présent et l’envie d’y échapper au plus vite. Une fois cela compris, nous pouvons reprendre la main sur notre vie en accueillant le présent pour ce qu’il est sans le fuir. Nous vivons une pleine transformation, une phase de transition dans laquelle la forme de notre vie est chamboulée et ne permet pas de nous appuyer sur nos dynamiques passées pour avancer. Il nous faut donc nous arrêter et nous réancrer dans le présent, l’immédiateté, pour retrouver une dynamique. Comme si après une explosion, nous devions apprendre à renoncer à pouvoir utiliser ce qui a été détruit et apprendre à faire avec ce qui reste. Mais cela ne veut pas dire qu’il faille se contenter de danser sur les cendres et de picoler avec des potes toute la journée. C’est une autre fuite.
    L’idée est plutôt de prendre conscience que les moyens et les outils sur lesquels nous nous sommes appuyés dans le passé ne sont plus, d’en faire le deuil, et de nous adapter avec ce dont nous disposons pour continuer de vivre en nourrissant notre plus belle vision du monde.

  4. Élever sa vision de la légitimité

    La principale tension autour de cette éclipse de Soleil du 4 décembre 2021 est liée à l’énergie de la loi, du cadre, de la légitimité et de la légalité. C’est une clé pour traverser les tensions et confusions possibles autour de cette période.
    Actuellement, l’énergie de la légalité invite à trouver les règles de vie les plus équitables pour établir un cadre de vie solidaire qui réponde à des grands idéaux communs. Mais cette énergie est en conflit avec la dynamique du chemin de vie, si bien qu’élever notre conscience sur cette vibration peut être compliqué. Nous pouvons rester bloqués dans des jugements idéologiques qui créent une tension par peur de perdre quelque chose qui nous rassure d’une manière ou d’une autre, dans notre capacité à nous diriger.

    C’est actuellement un point de tension important. Pour le traverser nous devons dépasser nos justifications personnelles et renouer avec l’esprit de solidarité, du partage et de la communauté. Cela demande un effort car il ne s’agit pas de chercher un cadre personnel, mais d’intégrer un cadre collectif dans lequel nous concédons un peu de puissance personnelle pour mieux vivre ensemble.

    Ces énergies sont collectives et aussi très personnelles. Voici comment elles se sont manifestées chez moi ces derniers jours. Ma compagne devait partir pour le week-end et nous étions convenus qu’elle partirait avec ma voiture. Mais cela m’a désorienté comme si sans cet outil, je n’allais plus pouvoir fonctionner pendant 48h. Mon petit ego a gambergé sur des solutions sans intérêt avec des justifications étranges qui ont créé quelques tensions. Puis finalement, le sens de l’équité et de la solidarité l’a emporté et la joie est revenue. 

  5. Recalibrer notre jouissance

    Autour de cette éclipse de Soleil du 4 décembre 2021, l’énergie-conscience de l’amour ou de l’appréciation de la vie se trouve dans un processus de construction et d’élaboration. Dans ce signe, cette forme de conscience nous fait apprécier les efforts, la ténacité, la persévérance, les choses structurées qui tiennent la route… De ce fait, nous sommes plus enclins à apprécier fournir des efforts et avoir l’amour de ce qui est solide et durable.
    Mais en ce moment, nos structures étant mises par Terre, c’est comme si nous nous préparions à une belle rencontre pour découvrir nos belles constructions dévastées, comme si nous nous réjouissions d’aller chercher une belle boîte à musique et que nous nous rendions compte qu’elle était cassée.
    C’est un sentiment qui nous invite à une forme de nettoyage et de détachement encore plus profond vis-à-vis de notre besoin de nous rassurer par des choses pérennes. Dans cette période de complète restructuration, les structures du passé ne peuvent plus nous procurer du plaisir. Il nous faut faire le deuil des plaisirs du passé pour nous ouvrir à jouir d’une autre forme de fondement à venir, sans doute plus souples.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Nous finissons un processus. Peut-être le sentez-vous. Il y a comme un essoufflement. C’est une occasion, comme pour un long expire, d’aller chercher ce fond d’air dans les poumons que nous gardons en réserve mais qui a lui aussi besoin d’être renouvelé pour purifier notre organisme. Comme le vieux monde expire, nous pouvons nous aussi expirer nos dernières résistances pour passer à autre chose.

Très belle quinzaine à tous et à toutes et à très bientôt pour la première Pleine Lune de décembre 2021 !

Image par RENE RAUSCHENBERGER de Pixabay

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

6 commentaires

armelle1048 5 décembre 2021 at 20 h 29 min

Nettoyage, nettoyage, nettoyage, lâcher, lâcher et plus légers que nous sommes, s’ouvrir à l’avenir …..
Merci Tristan
Je crois que je n’ai pas tout compris, peut être parce que je n’ai pas suivi les infos ? Mais sur la tendance, je suis ok sur cette fin de cycle qui demande de nettoyer, récupérer l’essentiel et repartir pour la suite …
Merci !
Armelle

Répondre
wwhydee 5 décembre 2021 at 12 h 11 min

Brillant Tristan!

Répondre
Cerise 4 décembre 2021 at 20 h 47 min

Bonsoir , vous lire ,cela me met du baume au coeur. Et oui les plaisirs d’en temps ne sont plus…en tout cas plus comme avent, plus avec cette insouciance… Le temps du deuil ,le temps de la celebration et la vie continue, avec un peu plus de paix ,par la grace de votre analyse des Astres. Agapé Agapé Agapé

Répondre
elisabeth 4 décembre 2021 at 19 h 46 min

Bonjour
Juste envie de dire j’aime votre manière épurée de saisir l’essentiel de ces moments particuliers et en faire une agréable synthèse, merci

Répondre
Syb 4 décembre 2021 at 18 h 33 min

Votre analyse m’aide a comprendre que la structure est solide malgré les bourrasques et a épuré sans ménagement les scories d’illusion de l’amour dramatisé. Garder le cap sans projeter un futur radieux dans cette tempête qui secoue fort le collectif et les individus.

Répondre
Sarah 4 décembre 2021 at 17 h 25 min

Quelle finesse et belle sensibilité Tristan ..
Merci de votre présent.
Qui le voit le reçoit 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

* En commentant vous donnez votre accord pour que les informations personnelles demandées pour votre authentification soient enregistrées. L'Astrologie Autrement n'en fera aucune exploitation.

L'Astrologie Autrement