Lunaison

La Pleine Lune du 1er octobre 2020

La Pleine Lune du 1er octobre 2020 est un tournant important des énergies qui soutiennent nos structures. Le temps d’exercer une autre forme de responsabilité dans un cadre nouveau arrive. Nous pouvons maintenant compter sur de nouvelles structures pour changer de monde.

  1. La période de la Pleine Lune du 1er octobre 2020 stimule les énergies de conceptualisation, l’éveil des idées, le besoin d’accords et d’harmonie, mais cela reste une tendance assez isolée. Garder le cap sur le sens de l’harmonie, la mesure et l’intelligence conceptuelle, est stimulé par la présence de l’astre le plus puissant de notre système, notre étoile, mais son énergie n’est relayée par aucune autre énergie.
    C’est presque paradoxal, nous sommes dans le mois de la Balance qui stimule l’harmonisation, l’équilibre, l’accord… et cette énergie, bien que puissante, reste très solitaire dans l’ambiance de cette Pleine Lune du 1er octobre 2020.
    Nous pouvons peut-être observer cela dans la société civile où nous voyons à la fois s’exprimer et être entendue l’expression mesurée d’un scientifique tel le professeur Toussaint, et en même temps on continue de poursuivre des mesures délétères sur la société sans que la parole claire et rationnelle ne soit réellement prise en compte.
    Nous nous trouvons dans ce paradoxe où l’idée raisonnable et éclairée se manifeste, mais où l’action suit un tout autre chemin.
    La Pleine Lune du 1er octobre 2020 opposant l’action à la parole, risque de mettre en exergue cette singularité. L’action sera plus du côté émotionnel, peut-être plus porté par les femmes, tandis que la parole et la recherche d’harmonie sera plus portée par notre énergie de vie, et peut-être par le masculin. A observer. En chacun de nous ces énergies existent et s’opposent en cette Pleine Lune du 1er octobre 2020.

  2. L’équilibre général des énergies de la Pleine Lune du 1er octobre 2020 donne encore la part belle aux énergies de réalisation concrète, au verbe « faire » dans vie de tous les jours, au détriment des énergies de conceptualisation qui restent les plus faibles. Les autres stimulations d’énergies, la volonté et la reliance, sont assez équilibrées. Le tableau donne l’ambiance suivante :
    – Nous avons un soutien énergétique pour porter et stimuler des élans et des volontés personnels. Cela ne déplace pas des montagnes, mais c’est assez présent pour soutenir des initiatives.
    – Le plus clair de notre énergie est stimulée dans le faire, dans la réalisation concrète des choses. C’est même une sorte de besoin de réaliser des choses, d’œuvrer, très souvent assez en profondeur pour reconstruire nos bases. Je le détaillerai plus loin.
    – Ce qui nous manque le plus en revanche, c’est le recul, la prise de hauteur sur les événements, la distanciation, non pas sociale ou physique, mais mentale. Nous avons le nez dans les histoires, les récits, les événements, et notre capacité à prendre de la hauteur pour les remettre en perspective est faible en ce moment. C’est le point que nous devons cultiver.
    – Enfin, notre conscience intuitive de ce qui se passe refait surface progressivement. Nous sommes plus stimulés en ce moment à nous relier et à ressentir.

  3. Les transformations structurelles sont en train de changer d’énergie autour de la Pleine Lune du 1er octobre 2020. Pendant longtemps nous avons traversé des formes assez passives de notre énergie-conscience de la responsabilité et de la légitimité de nos structures personnelles et collectives. Nous observions une forme de délitement d’anciens fonctionnements sans grande possibilité de reconstruire les fondements de notre légitimité et de notre responsabilité personnelle et collective. Nous étions comme dans un sas d’attente et d’observation. C’était une période où il nous fallait accepter d’observer ce qui ne fonctionnait plus sans pouvoir encore agir concrètement pour le transformer.
    Maintenant, à condition que nous ne soyons plus arrimés aux piliers vermoulus du vieux monde, la dynamique devient reconstructrice. Nous pouvons nous établir sur de nouvelles structures pour exercer notre responsabilité et poser notre cadre légitime. 
    J’expliquais cela en consultation hier. Nous sommes dans une phase de transition entre deux mondes, comme si nous vivions dans un entre-deux où ces deux mondes sont superposés. Leurs manifestations aussi sont superposées, si bien que nous pouvons garder un pied dans les deux pendant un temps. C’est comme s’il nous étions à une gare et que deux trains qui partent dans des directions opposées étaient à l’arrêt et que nous pouvions passer de l’un à l’autre.
    C’est à nous de choisir le paradigme, le monde dans lequel nous voulons nous inscrire. Et nous allons voir de plus en plus de divergences de fonctionnement apparaître entre ceux qui auront sauté dans le wagon du nouveau monde et ceux qui seront dans l’ancien.
    L’énergie nouvelle de cette Pleine Lune du 1er octobre 2020, c’est que les trains de ces deux mondes se mettent en marche et que nous ne pouvons plus garder un pied dans l’ancien et l’autre dans le nouveau sans nous sentir de plus en plus en porte-à-faux. Ces postures deviennent de plus en plus insoutenables. Les trains sont en marche.
    Dans ma vie personnelle, le secteur touché par ce changement d’énergie est celui du service, de mon utilité. Pendant un temps récent ma responsabilité et ma légitimité, ou mon cadre, étaient en plein chamboulement, mais je ne pouvais guère agir à part accepter ce renversement. Depuis quelques jours, tout à changé, ma responsabilité individuelle et mon autorité dans le service que je rends sont devenues très claires, et mon cadre se structure pour les soutenir. Il y a de plus en plus de fluidité à mesure que j’intègre mon nouveau monde professionnel et que je laisse passer le train de l’ancien monde, sans regret et sans attache.
    Si vous voulez comprendre où cette bascule s’opère, regardez où se trouve dans votre thème la deuxième partie du Capricorne.
     

  4. Ce changement autour de la Pleine Lune du 1er octobre 2020 peut engendrer des conflits avec notre besoin d’affirmer notre existence, de défendre un besoin d’exister que nous pourrions sentir menacé par des contraintes externes, susceptibles de nous faire perdre la main dans nos initiatives.
    Dans l’énergie de la Pleine Lune du 1er octobre 2020, se battre pour exister sans prendre nos responsabilités, ni mettre en place ce qui est nécessaire pour renouveler notre cadre de vie, ne servirait à rien. Le désir d’affirmation de soi se trouve maintenant dans une phase d’observation des actions passées qui ne lui permet pas d’agir vers l’avant. Il y a une phase de repli sur elle-même de cette énergie qui fait ressortir nos erreurs passées et nous demande de les accueillir avec calme pour les reprendre et les corriger.
    Nous avons donc intérêt, même si cela semble contraindre notre besoin de nous affirmer, à être attentifs à ne pas négliger la restructuration de nos responsabilités et de notre légitimité, même si cela frustre notre besoin d’avancer sur le terrain de l’affirmation de nous-mêmes.

Depuis un certain temps, je sentais que l’automne 2020 serait probablement être assez lourd. Je n’arrivais pas à voir cette période autrement. Cette vision était empreinte du fait qu’une partie conséquente de moi restait ancrée dans l’ancien monde. J’étais triste et peiné de sentir que la vague de transformation allait atteindre beaucoup de personnes pas prêtes à changer.
Depuis quelques jours, j’expérimente quelque chose de beaucoup plus fluide. Les référentiels du monde d’avant s’éloignent, se dissipent comme un vague souvenir, un monde nouveau se dessine. Je reste attaché à de vieux schémas, mais c’est plus psychologique que réel. Je retrouve une forme de légèreté. L’ancien monde défile sous mes yeux comme un souvenir, une réalité dont je ne fais plus réellement partie.
Le stage d’initiation en Vendée m’a beaucoup apporté dans ce changement. Il a symbolisé la traversée de la frontière des deux mondes, l’ancien et le nouveau. J’avais hésité à le faire par manque de participants. Du moment où je me suis engagé, il s’est rempli comme par magie. C’était la bonne voie. Il fallait juste en avoir la foi. La foi est importante en ce moment. Nous aurons l’occasion d’en reparler, peut-être pour la prochaine Lune, mais je vous invite à y réfléchir en ce moment. La foi est la clé de passage de l’ancien au nouveau. Ayez confiance en l’univers pour soutenir vos transformations vers un monde manifestant plus d’amour et de bienveillance.

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Nouvelle Lune d’octobre 2020 !

Image par Free-Photos de Pixabay

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

13 commentaires

christine 6 octobre 2020 at 17 h 24 min

Merci pour cette belle analyse, pas toujours facile ces transits de fin d’année!! j’ai un amas planétaire en capricorne maison II , transformation de mes dons, carré à mars en bélier maison V !! je dois faire confiance à mon côté créatif .
verseau 2 décan ascendant scorpion à 23,57°!!
la^cher prise sur l’ancien monde , oui , avoir confiance et avoir la foi , pas toujours simple dans les moments de doute .
Belle soirée
Christine

Répondre
Sinziana 3 octobre 2020 at 21 h 21 min

Bonsoir Tristan,
Quel bel article… Je me sens totalement en harmonie avec cet état d’esprit.
Concernant ce qui se passe en capricorne, ce n’est que maintenant que je réalise que chez moi cela parle aussi beaucoup de la vie, l’organisation familiale, ayant beaucoup d’occupation dans ce domaine. Le fait de m’être séparée depuis peu m’a amené à poser seule mon cadre, et assumer dans ce domaine la façon dont je veux que les choses se déroulent. Sans avoir à subir trop souvent la pression d’un conjoint dont les attentes divergeaient par rapport aux miennes. Des années de lourdeur… Je revis en quelque sorte, tout en étant dans une incertitude de l’avenir qui me semble presque irréel. Je regarde passer ce vieux train, avec oui des wagons chargés d’affects, d’attachement, comme un rêve…
MERCI Tristan.

Répondre
Judith Turcotte 3 octobre 2020 at 18 h 23 min

Rebonjour Tristan,

Je n’ai pas trouvé le mot juste pour décrire votre style d’interprétation comme astrologue….non, prophète n’est pas le mot qui exprime mon idée ou plutôt les bienfaits apportés lorsqu’on procède à la lecture de vos interprétations de cartes du ciel.

Je dirais que vous avez une façon très visionnaire (globale au sens cosmique) de nous présenter les énergies du moment….De plus, vos maisons et signes sont les mêmes pour moi, alors je suis d’autant plus touchée par ce que vous nous apportez comme commentaires et conseils.
Salutations du Québec
Judith

Répondre
Cerise 1 octobre 2020 at 22 h 46 min

Bonsoir Tristan . Ce billet me laisse perplexe .. accueillir le nouveau , lâcher l’ancien , je veux bien, mais j’ai un doute concernant ma situatuation..j ai commencé l’année dernière des études en MTC j’adore ! , voilà plusieurs mois que je cherche un job pour équilibrer mon budget et financer la 2sd année .. enfin je trouve mais c’est en soirée et les we..en gros j’ai un peu de ronds mais plus le temps pour être présente en cours ! Le pire c’est sue je m’amuse bien dans ce boulot mais parcontre mon corps il grince ,rapport aux changement de rythme ..du coup je me sens tirailler..! D’autant plus que la MTC me passionne !Je suis ascendant sagittaire ,et maison 1 en capricorne entièrement et la première planète a se lever sur le théâtre de mon existence , la lune en sagittaire ! ., c la crise ! existenciel !

Répondre
Tristan 3 octobre 2020 at 16 h 15 min

Bonjour Cerise,
Nous vivons une année étrange où il est difficile de poursuivre des buts car nous pouvons difficilement nous projeter. Avec l’ascendant en Sagittaire, là où se trouve le Nœud Sud en ce moment, vous aurez tendance à vouloir vous donner une direction forte, mais cela pourra être compliqué de vous projeter. Acceptez l’ouverture que vous procure le travail, elle va vous aider à alléger votre vie, même si cela ralentit vos études, ce sera bénéfique.

Répondre
Danielle Alexa 1 octobre 2020 at 18 h 29 min

Merci Tristan de nous informer pour mieux nous éclairer.

Répondre
Tristan 3 octobre 2020 at 16 h 15 min

Avec plaisir

Répondre
Judith Turcotte 1 octobre 2020 at 15 h 24 min

Comme j’aime votre manière très inspirée et profonde de décrire les énergies qui nous entourent. Vos écrits, à la quinzaine, me rassurent toujours en ces temps particuliers que nous traversons. À votre façon, vous êtes un prophète astrologue. Merci d’être ce que vous êtes et continuez à nous éclairer, c’est plus que nécessaire, c’est essentiel!

Judith (Québec)

Répondre
Tristan 3 octobre 2020 at 16 h 17 min

Merci Judith,
Euh « prophète astrologue » je ne suis pas sûr d’assumer cela. C’est le moment présent qui m’intéresse. 🙂

Répondre
Anna 1 octobre 2020 at 14 h 36 min

Aaah ce Capricorne en M12… Quand j’en aurai enfin fini d’en avoir terminé avec l’abattage des piliers vermoulus, peut-être que le nouveau monde dévoilera ses manifestations (sans masque) dans ma vie… En attendant je sens une envie d’action mais je constate qu’il m’est demandé de faire confiance, de ne pas entraver les choses qui se restructurent pour mon bien, et en partie sans mon intervention… Un équilibre délicat à trouver. Je vois bien que ma vie a déjà concrètement changé (j’ai sauté dans le train) c’est juste que je n’ai pas encore tous les repères pour savoir où je suis … Chaque jour m’amène un petit indice. Une période incroyablement riche !!

Encore une fois je me sens très en phase avec ta description des énergies de cette lunaison. Merci Tristan !

Répondre
Tristan 3 octobre 2020 at 16 h 19 min

Merci Anna ! Tu as bien compris. Que chaque jour t’apporte de plus précieux indices que la veille. 🙂

Répondre
sylvie 1 octobre 2020 at 14 h 19 min

Bonjour à toutes et à tous… bonjour TRISTAN…
Merci pour cet éclairage… toujours un plaisir de lire vos écrits…
Pas de commentaire particulier… juste un petit mot de soutien…

Répondre
Tristan 3 octobre 2020 at 16 h 19 min

Merci pour le soutien 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

* En commentant vous donnez votre accord pour que les informations personnelles demandées pour votre authentification soient enregistrées. L'Astrologie Autrement n'en fera aucune exploitation.

L'Astrologie Autrement