Lunaison

La Pleine Lune du 18 mars 2022

La Pleine Lune du 18 mars 2022, c’est une ambiance un peu gazeuse où la consistance s’évapore dans l’air, nous laissant dans une sorte de flottement. Nous pouvons, en attendant des jours plus dynamiques, retrouver un peu de solidité en utilisant notre empathie pour nous ancrer dans la paix.

 

  1. Ambiance eaux troubles

    L’énergie de cette Pleine Lune du 18 mars 2022 est majoritairement dominée par une stimulation de reliance et de ressentis. Cette énergie concentrée nous connecte sans limite à toutes sortes de perceptions.
    Elle est également reliée fortement à la part involutive de notre chemin de vie, ce qui accentue une tendance à la dramatisation de ce que nous percevons et ressentons, augmente le trouble et la confusion avec des ressentis puissants qui soulèvent beaucoup de peurs.
    Dans un contexte de trouble extérieur et de manipulation généralisée de l’information, cela peut vite tourner à notre désavantage si nous n’y prenons garde.
    Ces énergies sont aussi reliées à une forme évolutive de notre chemin de vie beaucoup plus apaisée. Il nous faut faire le choix conscient de ne pas nous laisser aller à la facilité des états nauséeux, d’éviter de nous relier à nos perceptions déstabilisantes, pour contacter cette ressource d’apaisement. La connexion peut être utilisée pour se relier à un sentiment de paix plutôt qu’à des émotions dramatiques. Pour ceux que cela intéresse et à qui cela semble juste, une intention de prière collective pour la paix en soi, autour de soi et dans le monde peut constituer une réorientation de cette énergie de reliance vers la paix. Une prière de cette nature a circulé sur des réseaux. Je n’ai pas vérifié d’où elle émanait, mais l’intention me semble saine. Elle ne semble pas partisane, mais seulement pacifique.

  2. De l’eau mélangée à de l’air

    L’autre mode opératoire le plus stimulé en ce moment est celui de la pensée, des idées et des concepts. Il excite fortement notre mental et peut nous pousser à être plus dans les idées que dans le réel.

    Avec la stimulation forte des énergies de reliance que l’on vient d’évoquer plus haut, nous pouvons nous sentir un peu perdus dans les idées et noyés dans les ressentis.

    Ces deux modes opératoires sont stimulés dans une expression de leur développement qui tend à les faire résonner avec une vision globale et collective. Cela donne une ambiance qui peut nous inciter à monter dans les hautes sphères des idéaux d’un côté, et dans les sphères non moins hautes des sentiments de compassion universaliste de l’autre. Les deux réunis nous éloignent très loin de nous-mêmes et de notre réalité matérielle quotidienne.

    C’est un peu le reflet de ce que nous vivons en ce moment. Le litre de gazole est à 2 € ou plus et toute l’attention est détournée vers une guerre lointaine qui ne nous concerne que très peu, sauf à la vivre au travers d’une certaine forme d’idéalisme et de grande compassion pour ceux qui en souffrent.

    Si nous n’y prenons garde, nous pouvons, dans cette ambiance, devenir aussi peu consistants que des bulles de champagne. Excités par nos idéaux, assoiffés d’informations plus ou moins fiables, connectés à la face sombres des événements par nos ressentis, nos fins de journée peuvent nous laisser un sentiment creux, comme si nous n’avions fait que brasser du vent durant des heures sur un sujet pour lequel nous ne pouvons pas grand-chose.

  3. La volonté absente mais à venir

    Dans cette ambiance qui embrume les esprits, nous manquons de volonté personnelle pour nous lancer dans des choses qui pourraient réaffirmer qui nous sommes, ou le sens de notre vie.
    Cette énergie de volonté n’a aucune stimulation pour le moment, ce qui accentue un certain sentiment de désorientation.
    La présidentielle en est un extraordinaire exemple. On a l’impression depuis quelques jours ou semaines qu’aucune forme de direction n’est prise. On est dans une ambiance complètement vaporeuse (la vapeur, c’est de l’eau en suspension dans l’air) d’où rien n’émerge à part une espèce de fausse évidence à qui on donnerait l’accent d’une vérité.
    Dans quelques jours, au virage du printemps, il devrait y avoir un rebond et un peu plus de tonicité dans l’air avec un retour d’énergie de volonté et d’affirmation de soi.

  4. La Lune pour remettre les pieds sur Terre

    Le thème de cette Pleine Lune du 18 mars 2022 est très concentré sur ces énergies et il nous appartient de les sublimer un peu en utilisant ce qui est à notre portée pour nous rééquilibrer. Cette ambiance de confusion vaporeuse peut être très déstabilisante car elle nous donne l’impression que nous sommes pris dans un tourbillon qui nous dépasse.
    Pour cette Pleine Lune du 18 mars 2022, l’énergie de la Lune peut nous redonner un peu de bon sens et nous ramener sur terre. Nous pouvons nous sentir débordés par nos émotions et impuissants à couper court aux flots d’informations qui excitent notre conscience, nous pouvons revenir aux choses simples et nous mettre à l’œuvre en oubliant un peu le reste.
    Cette énergie, si nous la suivons bien, va stimuler notre capacité personnelle à déconstruire nos vieilles structures d’une part, et notre évolution ou notre cheminement vers une forme d’apaisement d’autre part.
    C’est une donnée clé en ce moment. Ne rien faire pour soi est le meilleur moyen de nous perdre, de ne plus savoir où nous en sommes. Nous avons besoin de passer de la parlotte, de l’hyper connexion aux informations, qu’elles soient médiumniques ou mentales, au fait de faire concrètement des choses pour nous redonner de la consistance. Et pour cette Pleine Lune du 18 mars 2022, nous pouvons compter sur une certaine conscience intuitive intérieure, une forme de tempérance de nos émotions pour nous ramener sur terre.

  5. Des idéaux sous tension

    L’énergie des idéaux est fortement sous tension. Le sens de l’équité, de la solidarité, la vision d’un monde meilleur renouant avec la fraternité et l’égalité, sont à la fois fortement stimulés et sous tension.
    Dans la forme qui est manifestée, c’est une énergie qui, sur un plan mondial, est en résonnance avec le fonctionnement des réseaux sociaux, des systèmes de diffusion de l’information larges et universels. D’une certaine manière, c’est aussi une forme de vie que l’on peut associer aux réseaux électriques, à Internet, …
    La focalisation et la tension sur ces formes de vie se voient aujourd’hui dans la guerre de l’information. Elles font écho à notre besoin de savoir et d’être informés de ce qui se passe à l’autre bout du monde.
    Les autorités et les gouvernances censurent les réseaux d’information, ce qui crée une tension de plus en plus vive car la demande d’information est forte. Les alternances se multiplient comme pour combler cette perte, mais cela peut devenir une bouillie désordonnée qui manque complètement de discernement.
    En ce moment, ce manque de discernement concernant l’information, les idées qui circulent, peut influer de manière délétère sur notre compréhension de la situation. Notre curiosité est très stimulée, mais cela cache une surexcitation qui a besoin d’être purgée en nous rappelant que l’information n’est pas tout : il faut savoir lui donner du sens sans quoi nous sommes perdus comme des bouchons jetés à la mer.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Je voulais essentiellement aujourd’hui décrire cette ambiance assez étrange, très verbeuse, émotionnelle, suspendue dans l’air et noyée dans l’émotion, qui manque de réalité et de volonté. Je ne sais pas si vous l’avez ressentie ainsi. Chez moi, cela a été très fort et très compliqué à écrire. La roue tourne, bientôt nous allons retrouver un peu de Feu pour dynamiser nos vies ! Gardez la foi ! Dans le brouillard, on continue d’avancer : la brume finit toujours par se dissiper.

Très belle quinzaine et à bientôt pour la Nouvelle Lune en Bélier de 2022 !

Image par winterseitler de Pixabay

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

22 commentaires

armelle1048 27 mars 2022 at 0 h 05 min

idéaux // matériel concret,
plus loin // ici et maintenant,
moi // les autres // le collectif,
etc etc etc …. pour moi, c’est toujours des heures de réflexion et de tension cérébrale, et ensuite, lassée et impuissante, je me confie à la vie, je laisse faire la vie, en priant pour un chemin serein et léger, utile au plus grand nombre

Répondre
Tristan 27 mars 2022 at 13 h 27 min

Une bonne manière de faire aussi 🙂

Répondre
Marie Claude Valois 20 mars 2022 at 11 h 44 min

Merci Tristan
Pour votre dévouement !
Oui, un focus sur la paix intérieure
C’est important !
Et, comme l’équinoxe du printemps arrive ce dimanche, une connexion plus intime avec la nature s’avère très positive….
Bonne continuation !!
Un coucou du Québec

Répondre
Tristan 27 mars 2022 at 13 h 32 min

Merci à vous du Quebec 🙂

Répondre
MICO 20 mars 2022 at 10 h 44 min

Merci pour cette analyse. La lune en Vierge au carré de Neptune nous demande d’être rationnels, pragmatiques, concrets, dans ce flot émotionnel et empathique. Gardons confiance et avançons !

Répondre
Tristan 27 mars 2022 at 13 h 34 min

Merci du commentaire et de votre présence 🙂 Je ne dirai pas que la Lune demande, mais stimule.

Répondre
Albalux 19 mars 2022 at 20 h 45 min

Merci pour votre témoignage. Je suis dans le même cas que vous : je préfère ne pas me relier à une énergie collective formant un égrégore, récupéré à notre insu et contre nous. Un travail individuel de lien à la lumière produit un effet papillon tout aussi puissant.
Merci Tristan pour vos éclairages toujours très pertinents.

Répondre
Tristan 27 mars 2022 at 13 h 35 min

Avec Plaisir

Répondre
Céline 19 mars 2022 at 1 h 33 min

Bonjour Tristan,

merci d’avoir mis les mots sur mes ressentis comme vous l’écrivez si bien, depuis plusieurs jours je ressens « cette ambiance assez étrange, très verbeuse, émotionnelle, suspendue dans l’air et noyée dans l’émotion, qui manque de réalité et de volonté. » Compliquée à vivre aussi entre envie, mais pas d’élan, émotions très présentes difficiles parfois à apaiser !! Heureuse de vous lire à chaque Lune, Nouvelle et Pleine. Votre analyse est toujours juste et claire. Merci à vous ! Céline

Répondre
Doudy13 19 mars 2022 at 12 h 08 min

Bonjour je suis très exactement dans le même ressenti avec bcp de tristesse en moi d’inquiétude et de peur liées à un tout que je ne sais expliquer…. C’est très complexe
Merci Tristan pour cette très juste analyse

Répondre
Tristan 27 mars 2022 at 13 h 36 min

Avec plaisir.

Répondre
Tristan 27 mars 2022 at 13 h 37 min

Merci Céline, avec du retard 🙂

Répondre
alaMA 19 mars 2022 at 1 h 16 min

une intention de prière collective pour la paix en soi, autour de soi et dans le monde peut constituer une réorientation de cette énergie de reliance vers la paix.

J’ai participé plusieurs fois à ce type de démarche par le passé….Cela semblait me soutenir dans ma *conscience*… mais j’ai ressenti un malaise de plus en plus grand à chaque fois: toute l’énergie positive des foules concentrées vers un but très louable est récupérée pour être utilisée au final contre elles…. Aujourd’hui, je me connecte moi-même dans mes valeurs et sensations, sans me joindre à une masse quelconque. Et je me sens reliée directement à la Source…. Je suis beaucoup plus confortable et surtout libre de formuler en partant de mon coeur et de mon énergie personnelle….
C’est un simple témoignage.

Merci Thierry

Répondre
armelle1048 26 mars 2022 at 23 h 57 min

oui je sens cela aussi

Répondre
Tristan 27 mars 2022 at 13 h 38 min

Et c’est un beau témoignage. Cela marche très bien aussi ce que vous exprimer. Dans le doute, il vaut mieux agir ainsi quand on ne sais pas trop où part notre intention.

Répondre
Tin 18 mars 2022 at 23 h 16 min

Vaporeux comme le ciel : pas vu l’horizon de toute la journée, ni soleil ni pluie, mais tout noyé dans la brume.
Quand j’ai lu cet article, je me suis dit Ok, c’était effectivement une nouvelle journée creuse… . Et puis finalement, en repensant à la journée, cherchant du positif, je l’ai trouvé, et je vais faire un petit récit, digne d’un Soleil en Vierge, et plus précisément à 28° là où est la Lune aujourd’hui : j’ai aidé un petit moment un enfant qui a des difficultés importantes de graphisme dans son écriture. Nous n’étions pas dans le monde des idées, du contenu, mais dans le faire, le geste. Mais c’est laborieux, précis, minutieux, tenir un crayon, former des lettres… il faut rentrer dans un cadre, être juste formel, et c’est tellement stressant si on n’y arrive pas. Alors on est vite passé à autre chose, d’évident : je lui ai dit qu’en fait, fallait se faire plaisir ! Fluidité du trait, de-stresser : comment pouvoir faire cela si ce n’est en se faisant plaisir ? Le truc est que j’ai remarqué qu’il se compliquait la vie à vouloir bien faire (gestes saccadés, comme en bataille avec les lettres, la feuille, le crayon), il fallait pacifier. On a fini à faire de la calligraphie à la peinture ! Lui, en souriant. J’ai ce noeud nord Poissons en maison 5 ; je me suis fait plaisir aussi. Voilà, dans le menu détail d’un petit plaisir utile, ou je donne un petit sens du jour très humble; très personnel et concret à mon axe Vierge Poissons.

Répondre
Nathalie 19 mars 2022 at 10 h 36 min

merci ! chouette partage.

Répondre
Tristan 27 mars 2022 at 13 h 41 min

Génial ! Bravo pour cette ré-orientation du geste ! La pédagogie Waldorf enseigne de cette manière aux petits. D’abord on fait des grands gestes large, et progressivement on va vers le petit. Et le résultat est une belle écriture.

Répondre
Liane 18 mars 2022 at 22 h 12 min

Comme toujours, votre analyse est très éclairante et également encourageante pour considérer l’ombre sans perdre de vue la lumière ! « Nous pouvons (…) retrouver un peu de solidité en utilisant notre empathie pour nous ancrer dans la paix. » C’est un magnifique conseil en ces temps troublés et incertains que nous traversons.
Et comme disait Victor Hugo: « Vous voulez la paix, créez l’amour! »
Merci Tristan !

Répondre
Tristan 27 mars 2022 at 13 h 42 min

Magnifique citation !

Répondre
Nathalie 18 mars 2022 at 21 h 48 min

Bonsoir Tristan,
Merci pour cette description de la Pleine Lune du 18/3. Pour ma part, et ça m’arrive souvent, j’ai le sentiment de prendre le choc des PL 2 ou 3 jours avant… Poissons du 17 mars Ascendant Gémeaux, je me sentais complètement confuse et submergée par mes pensées et mes ressentis, ce qui avait achevé de bloquer toute mon énergie intérieure. J’ai heureusement pu la dénouer grâce à une consultation avec ma thérapeute en MTC et énergétique. Depuis mardi, je suis sur la deuxième partie de votre description, plus apaisée ; à faire des choses qui me font du bien pour ne pas me perdre (et j’ai coupé le lien aux infos). Je vis bien cette pleine Lune qui se trouve éclairer un soleil à 1/2 degré près sur mon soleil natal d’hier…
Et même si la volonté n’est pas trop stimulée, j’ai mis à la boîte ce midi mon chèque pour le stage du mois d’août !
Merci et à bientôt pour vos prochaines analyses (j’ai adoré la conf sur le corps et la structure énergétique au sommet astro. Merci !)

Répondre
Tristan 27 mars 2022 at 13 h 45 min

Merci Nathalie pour votre confiance. Ravi que la conférence vous ai plu et à bientôt en stage !

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

* En commentant vous donnez votre accord pour que les informations personnelles demandées pour votre authentification soient enregistrées. L'Astrologie Autrement n'en fera aucune exploitation.

L'Astrologie Autrement