La Nouvelle Lune et l’éclipse Solaire du 9 mars 2016

[singlepic id=597 w=320 h=240 float=right] Voici la Nouvelle Lune du 9 mars, qui est aussi un jour d’éclipse solaire. Les éclipses solaires sont des moments où l’énergie vitale et la mémoire émotionnelle s’alignent avec le chemin de vie collectif. Ce sont donc des moments importants, comme des accélérateurs du changement.

  1. Dans la famille des éclipses accélératrices ou initiatrices de changement, celle-ci s’inscrit dans le fait de soulever le problème plus que de le résoudre. C’est une énergie de réaction à une peur, à un problème, une forme de résistance, qui se développe avec cette éclipse, plus qu’une énergie de résolution ou d’aide à la résolution. Nous partageons un moment un peu délicat où il nous est proposé de vivre des énergies en lutte pour que nous prenions une position personnelle qui clarifiera notre cheminement dans les mois à venir.
  2. Il y a de fortes tensions autour de cette Nouvelle Lune qui mettent en jeu deux dynamiques. D’un côté, une tension met en jeu les énergies de l’autorité, de la justice, l’énergie vitale et la vie émotionnelle. De l’autre, un autre schéma de tensions implique l’énergie de la remise en question, de l’émancipation et de la clarté relationnelle. Ce qui fait la tension de cette Nouvelle Lune c’est la rencontre de ces deux schémas de tensions simultanément. Nous allons les regarder de plus près.
  3. Notre énergie de vie et nos émotions sont tournées vers la compassion, l’unité, le rassemblement, le sentiment d’unité, la foi… C’est l’énergie qui soutient probablement en ce moment l’initiative populaire qui rassemble les gens dans la rue. Il y a des moments plus propices que d’autres pour faire naître le sentiment d’unité. L’énergie de cette Nouvelle Lune en est un parce que ces énergies de compassions sont très stimulées.
  4. Cet élan d’émotions et d’énergie d’unité est en conflit avec l’autorité et en opposition avec la légalité ou la justice. On retrouve ici l’énergie de contestation d’une Loi, de la Loi Travail en France. Les énergies d’autorité et de justice ou de légalité sont elles-mêmes en conflit, ce qui ajoute à la confusion. C’est encore quelque chose que l’on peut observer à travers la confusion au sein du pouvoir. Bref c’est une belle pagaille.
  5. De l’autre côté, les tensions répètent un schéma que nous connaissons depuis maintenant des années dans un conflit entre remise en question des structures et énergie d’émancipation auquel se rajoute en ce moment une problématique de manque de discernement dans l’énergie qui régit les règles de vie de la société, l’équilibre relationnel. On est toujours dans cette dynamique de crise où il y a une volonté libérale d’émancipation, qui lutte contre une restructuration de la société, ce qui pose des problèmes de définition des règles de vie collectives.  
  6. Il y a quelques éléments d’assouplissement qui font collaborer certaines énergies entre elles. Par exemple, l’énergie de la légalité est en harmonie avec celle de la remise en question des structures. Cela correspond bien à cette Loi Travail qui collabore à remettre en question des structures sociales. Il y a aussi une collaboration entre l’énergie de l’autorité et celle de l’émancipation, ce qui correspond à cette gouvernance qui agit dans une dynamique très libérale et au fait que les individus se sentent plus d’autorité à faire valoir leur besoin d’émancipation.
  7. Le climat, on le voit, est intense et dynamique. Les événements de la vie extérieure illustrent bien en France ce climat particulier. Ce que nous vivons à l’extérieur est aussi un reflet de ce que nous vivons à l’intérieur. Par exemple, nous pouvons ressentir que nous sommes dans une période où, individuellement, nous sommes en lutte entre notre capacité à remettre en question ce qui nous structure et nos besoins d’émancipation, tension qui peut soulever des voiles sur notre idée de la relation et des règles de vie.
  8. Nous traversons une période où nous sommes naturellement tournés vers des valeurs plus humaines et universelles, mais cela lutte avec notre intégrité, notre autorité, ou l’exercice de notre responsabilité individuelle. Ce besoin d’universalisme peut être contraint par un cadre de vie qui nous ramène à des préoccupations plus banales et matérielles.
  9. Il est difficile de se mettre dans une direction de vie et de sentir un soulagement. Les tensions du moment jouent avec toutes les directions de la dynamique du moment, et il n’est pas évident de se mettre dans le flot de la vie, de sentir le sens positif qui soulage.

Dans toute cette confusion et ces tensions croisées on peut se sentir perdu, comme suspendu au-dessus du vide. Les Poissons vivent semble-t-il assez fortement cette énergie dans les commentaires que je peux lire et dans ma propre expérience.
La dynamique d’évolution n’est pas évidente et ne soulage que faiblement. C’est comme si dans le parcours collectif que nous poursuivons, nous étions dans un moment particulièrement inconfortable où avancer et reculer seraient difficiles à la fois, un peu comme un alpiniste qui passerait un surplomb rocheux. Alors que faire dans cette situation ? Quand progresser ou reculer sont aussi difficiles, dans quelle direction aller ?
Continuons d’avancer ! Avancer n’est pas toujours confortable. Pouvons-nous l’accepter humblement ? La vie est cyclique et ne nourrit pas toujours ce qui nous plaît.
Il est important de poursuivre notre oeuvre pour poser le cadre de notre vie et d’agir dans le concret pour amener du discernement dans nos vies. C’est la direction de notre chemin de vie collectif. Suivons-le, même dans l’inconfort. L’inaction, la rêverie, les peurs irrationnelles, les fantasmes sont nos ennemis en ce moment. Cela n’empêche pas de vivre pleinement notre énergie compassionnelle en ce mois des Poissons, mais sans basculer dans le flou artistique, ni perdre son cadre.

Très belle quinzaine à toutes et à tous, et à très bientôt pour la Pleine Lune en Bélier !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

27 commentaires

Marlene 21 mars 2016 at 13 h 17 min

Bonjour Tristan
Ah bon! quelle histoire cœur et âme ‘? Alors c est pas pour moi (rires) je veux bien donner mon cœur mais pas mon âme , j ai trop ramer pour la faire briller , je plaisante bien sûr , mais sincèrement je ne crois pas qu on doive s oublier au profit des autres si c est ce que vous voulez dire , j aime trop la vie sans jamais empiéter sur mon voisin et quand j en rencontre un dans l escalier et qu il me fait mourir de rire , je prends de bon cœur aussi . Ça suffit pour ensoleiller ma journée.
J adore votre site il me rebooste régulièrement.
A bientot alors…..

Répondre
Marlene 16 mars 2016 at 16 h 25 min

Bonjour Tristan
Tout à fait d accord avec la citation du moment « si. Tu veux être heureux désire ce que tu as » mais hélas nous sommes trop peu de gens à nous contenter de ce que l on a et tant que les valeurs morales ne dépasseront pas les intérêts personnels, le monde ne marchera ni vers la paix ni vers le bonheur. Alors nous avons de la chance d être ce que nous sommes ….. tant que nous n empiétons pas sur la liberté des autres……..

Répondre
Tristan 20 mars 2016 at 22 h 25 min

hummm… Cette croyance en est une forme de renoncement ne croyez-vous pas ? A tout changement il faut un commencement si minime soit-il. Notre choix est toujours d’en être ou d’attendre encore plus pour s’engager avec la foi que le changement aboutira. Peut être que le premier acte de désintéressement serait de s’y engager coeurs et âmes sans attendre ni espérer que nous en verrons les fruits.

Répondre
Muriel 12 mars 2016 at 0 h 03 min

Bonsoir Tristan et merci une fois encore pour cet éclairage si parlant. Pour ma part cette période coïncide avec une série de micro-événements et de rêves où j’ai l’impression de revivre, mais en accéléré (et en pas mal atténué quand même), des scénarios déjà vécus et qui n’avaient pas été digérés par le passé. Le problème en ce moment c’est que j’essaie d’être réceptive à tout ça mais que je ne parviens pas à comprendre avec clarté ce que « ça veut me dire » en fait. La confusion est assez grande, ça oui: j’oscille entre plusieurs ressentis/compréhensions qui se contredisent, et du coup je ne sais plus du tout où j’en suis! Je suis bien certaine d’avoir des choses à comprendre de tout ce qui m’arrive mais pour le moment je suis juste… perplexe! Bref, cela s’éclaircira bien tôt ou tard mais c’est vrai que cette période est déstabilisante.
PS: et avec un jour de retard, bon anniversaire à vous!!!

Répondre
nine 11 mars 2016 at 1 h 18 min

Merci pour tout et Bon Anniversaire Tristan ,
la photo me fait penser à l’homme araignée,qui fût gravement accidenté puis qui est reparti dans ses exploits,répétant « j’ai confiance en moi ,je réussis tout ce que j’entreprends  » quel courage !!
Alors petits et grands Poissons ,allez ,gardez le cap ,totale présence avec votre guide intérieur,il ne nous quitte jamais ,Tout est là !! et pour tous ,bon mois, A vos intuitions !

Répondre
ladom 10 mars 2016 at 16 h 35 min

Tjrs aussi pertinent le bougre!
Merci

Répondre
Tristan 11 mars 2016 at 21 h 40 min

Merci pour le bougre 🙂

Répondre
Rosine 10 mars 2016 at 16 h 03 min

Quand le ciel est rouge et vire au noir je me déconnecte comment? Je vis dans l instant présent. Je ne pense plus .je ne lance aucune action qui pourrait etre mal influencée par toutes ces mauvaises vibrations et j attends que le ciel s éclaircisse. C juste mon point de vue.
Mangez quand même votre gâteau de bon appétit petits et grands poissons dont c est l anniversaire tout le mois
Rosine

Répondre
Iris-irisée 10 mars 2016 at 14 h 06 min

Merci beaucoup Tristan pour cette description des énergies actuelles. C’est effectivement ce que je ressens aussi dans ma vie personnelle: beaucoup de remises en questions, de tensions et de conflits intérieurs. Avec le sentiment d’être bloquée, de ne pouvoir me projeter dans l’avenir devenu très flou. Beaucoup de confusions c’est le cas de le dire. Je ne sais où me diriger et cela me fait peur.

La vie vient de me faire comprendre que je devais me poser, me mettre en au calme. Je profite des énergies compationnelles et contemplatives du poissons, de renouer avec mon enfant intérieur (mon intention pour cette nouvelle lune: libérer mon enfant intérieur pour le guérir). En attendant de pouvoir peut être passer à l’action plus tard avec les énergies du Belier.

Répondre
Abeille 10 mars 2016 at 13 h 37 min

Bonjour Tristan et merci pour vos infos,
la phrase que j’ai retenue et qui renforce mon envie d’avancer malgré les
obstacles actuels et les énergies fluctuantes:

« SUIVONS NOTRE CHEMIN MÊME DANS L INCONFORT »

Elle me fait du bien!
Merci!

Répondre
Tristan 11 mars 2016 at 21 h 43 min

J’en suis ravi. Je la ressens fort cette phrase. Comme une nécessité.

Répondre
Nathalie 10 mars 2016 at 13 h 35 min

Merci de mettre des mots sur ce je vis en ce moment. Ca m’a apaisée, je me dis « c’est bon, c’est normal, continue d’avancer ! » Merci !

Répondre
Gus 10 mars 2016 at 12 h 03 min

Merci pour cet état des lieux et Bon Anniversaire!
J’ai regardé la carte de ma révolution solaire et j’ai compris certaines choses.
Depuis un petit moment avec cette loi santé qu’on nous prépare pour nous mettre sous la coupe financière totale de la secu + mutuelles j’ai uranus qui trépigne en II en tension avec cette restructuration du parcours de soins dans le collectif (XI), la volonté d’émancipation de ce système est là mais pour le moment c’est bloqué, rien n’avance il y a des protestations, des revirements, donc je ne peux qu’attendre et voir quelle tournure ça va prendre au final, et comme tu dis continuer d’oeuvrer dans le cadre qui me semble le plus juste pour le moment.

Répondre
Tristan 11 mars 2016 at 21 h 47 min

Gus tu deviens une experte ! Ton analyse de ta RS est très juste.

Répondre
Gus 13 mars 2016 at 15 h 59 min

Merci j’ai un bon maître:-). Sérieusement merci et encore merci d’être avec ce site une mamelle nourricière de nos réflexions toutes les quinzaines.
Jusque il y a peu je ne comprenais rien à ce carré Uranus/Pluton, je voulais que ça collabore alors que c’est en tension. Nous avons une volonté collective d’émancipation par rapport à ces restructurations et le côté libéral n’a rien à voir avec la vraie liberté que représente Uranus, c’est plutôt une mise en esclavage de la masse au service du petit nombre dirigeant l’économie et la politique, ce qui est bien illustré par la collaboration d’Uranus libéral avec Saturne. Au sujet de notre évolution collective vers la lune noire, apocalypse signifie en grec: levée du voile: nous y sommes 🙂

Répondre
Suzy 10 mars 2016 at 11 h 17 min

Comme suspendus dans le vide … C’est exact même n’étant pas Poissons. Énergie très forte et oppressante.
A quel moment dans ce brouhaha la solution émergera t-elle ?

Répondre
Tristan 11 mars 2016 at 21 h 49 min

Ce n’est pas la bonne question. Si vous êtes suspendu dans le vide et que vous vous posez cette question, vous allez épuiser vos forces vitales dans des peurs. Gardez les pour avancer. 🙂

Répondre
Marjorie 10 mars 2016 at 9 h 35 min

Merci!

Répondre
Tristan 11 mars 2016 at 21 h 49 min

Avec plaisir !

Répondre
Nadine 10 mars 2016 at 3 h 39 min

J’ai tout compris à ton texte: trop contente!
Faut dire que tes explications y aident grandement…
Un petit doute cependant, dans le point 8, ce passage : En même temps ce besoin d’universalisme peut est contraint par un cadre de vie où des préoccupations plus banales et matérielles imposent un cadre : c’est le Jupiter en Vierge, I presume?

Un joyeux anniversaire dans ce maelström actuel, poisson volant!

Répondre
Tristan 11 mars 2016 at 21 h 50 min

You présume well 🙂

Répondre
karine 9 mars 2016 at 23 h 27 min

je viens de lire ton article, et étant poissons moi-même, en effet je ressens très fortement ce conflit intérieur, cet inconfort, ces tensions, mais je suis dans la dynamique d’avancer et d’agir pour le bien que je peux apporter autour de moi!
bien que je ressente un blocage ou des barrières auprès de l’autorité professionnelle concernant ma volonté d’amélioration au sein de mon travail, concernant le bien être des personnes dans le cadre du travail, je me sens légitime à poursuivre mes efforts car j’ai l’impression que ma vision me vient d’une volonté supérieure!
je brave mes doutes et mes peurs car je me sens poussée à le faire même si le chemin est chaotique, c’est comme si je devais préparer moi même le terrain en faisant beaucoup d’effort pour enlever les cailloux qui font mal aux pieds de tous! je déblaie et je visualise la manifestation d’un chemin agréable à arpenter! si je ne le fais pas, personne ne le fera… j’accepte de retrousser mes manches pour le bien de tous! bon anniversaire à toi

Répondre
Tristan 12 mars 2016 at 2 h 04 min

On trace des routes et on ouvre des voies par l’exemple que l’on donne.
Les chemins tracés d’avance soulagent la peine, mais permettent-ils à chacun de connaître sa voie?

Répondre
karine 12 mars 2016 at 22 h 40 min

c’est déjà bien assez difficile de trouver sa voie, je fais ce que je sens même si ce n’est pas facile d’être pionnier quelque part… pour la voie des autres, tant mieux s’ils bénéficient de celle tracée par d’autres mais en effet je leur souhaite de trouver leur vérité sur le chemin, sinon ils risquent d’arpenter allègrement la route sans y trouver de sens! pour ma part je préfère trouver un sens dans la difficulté ou l’épreuve, ce que j’ai déjà expérimenté d’ailleurs, plutôt que suivre le troupeau dans le brouillard sans raison!

Répondre
Mina 9 mars 2016 at 23 h 07 min

Merci beaucoup pour cette lecture du ciel! En effet, le mot « inconfortable » est bien trouvé pour imager ce que nous traversons actuellement les Poissons.
Et avancer en reculant est assez difficile, même si le poisson est doué d’une certaine souplesse!! Je comprends peut-être mon mal de dos!

Encore merci.

Répondre
Tristan 12 mars 2016 at 2 h 08 min

Avancer en reculant, cela doit tordre un peu les arrêtes 🙂 Je vous souhaite de frétiller droit devant dès que possible. 🙂

Répondre
lili 9 mars 2016 at 20 h 56 min

Je suis poisson et confirme les tensions et confusions multi-directionnelles ! Période de remise en question en profondeur qui demanderait du temps, mais du temps on en a que très peu car tout s’actionne en ce moment!
Merci pour vos explications…

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement