Changement de noeud, changement de cap

Que c’est-il passé dans la nuit du 20 au 21 août 2009 ? Vous n’avez pas été réveillé en sursaut aux alentours de minuit avec une révélation soudaine ? Non ? Moi non plus !

Pourtant il s’est passé quelque chose d’assez important qui prend une dimension de plus en plus nette dans ce que je ressens et vois autour de moi en ce moment. La boussole céleste qui nous montre la direction de l’évolution collective (le Nœud Nord de la Lune) à changer de cap. Elle est passée du Verseau où elle s’est promenée pendant 18 mois, au Capricorne, où elle va séjourner 18 mois également.

En Verseau, cette grande boussole collective a stimulé et favorisé ces 18 derniers mois les énergies de groupes, l’innovation, l’esprit communautaire. C’était une occasion de découvrir que notre pouvoir devient plus grand quand on s’associe à des buts collectifs en laissant de côté nos ambitions de gloires personnelles. L’énergie du Verseau nous a fait découvrir par des rencontres où des mouvements dans les sociétés, des élans plus collectifs, des projets et des envies d’innovation qui impliquaient la mise en place de groupe où chacun à pu mettre de côté ses espoirs de gloire personnelle pour s’ouvrir à un but collectif plus large. Cela a pu être aussi l’occasion de se rendre compte que le collectif dans lequel on vivotait ne convenait plus à notre énergie, et cela a pu nous donner l’occasion de retrouver d’autres groupes d’amis ou de connaissances pour partager de nouvelles valeurs, de nouveaux projets. Les égos forts qui n’ont pas pu se soumettre aux collectifs dans lequel ils étaient intégrés ont été éjectés des groupes, et les égos faibles ont pu adhérer trop volontiers ou trop vite à des élans collectifs sans savoir si cela correspondait réellement à leurs vraies personnalités ou leurs vrais besoins.

Aujourd’hui, la boussole à changer de cap. On entre dans une énergie collective qui va favoriser la maturité, la croissance, la responsabilité et l’élévation personnelle (le Noeud Nord est entré dans le Capricorne). Pour ceux qui sentent l’envie ou le besoin de poser leur responsabilité personnelle la vie favorisera leur démarche dans les 18 mois à venir. Ce sera aussi le moment d’apprendre à se détacher des cocons dans lequel on a vite fait de s’endormir. C’est le moment de larguer les amarres familiales ou les situations qui protègent mais n’élèvent pas. Ceux qui ont du mal avec le fait de couper les cordons protecteurs vont voir leurs protections se dissiper. Ceux qui ont profité de la période précédente, très collective et humaniste, pour se planquer dans le groupe en s’y faisant un petit cocon douillet vont avoir la désagréable surprise de constater que la coquille protectrice va se fendiller de tous les côtés et qu’il est indispensable de commencer à prendre en main sa croissance. Ceux qui se sont fait éjectés des groupes parce qu’ils refusaient un état qui ne leur convenaient pas ne vont plus subir le collectif mais pouvoir retomber sur leur pieds en reprenant possession de leur croissance individuelle. Ceux qui ont adhérer trop vite sans être posé dans leur intégrité vont être confronté à leur manque d’intégrité et devoir comprendre leur responsabilité individuelle. Certains perdront le soutient des groupes, d’autres s’en éloigneront d’eux mêmes.

Ce qu’il sera important de retenir, c’est que nous sommes tous invités à grandir par nous-mêmes.

La bonne nouvelle pour tous, c’est que nous allons tous vers une période où nous seront accompagnés et aidés pour croître et grandir dans l’exercice de notre responsabilité individuelle. Alors, ce n’est pas la peine de flipper si les bretelles d’antan semblent nous lâcher en plein vol. Ce n’est pas pour qu’on se retrouve en slip dans la rue que cela nous arrive, c’est pour apprendre à nous habiller avec un pantalon à notre taille qui n’aura plus jamais besoin de bretelles pour nous tenir aux hanches. Alors, si vous avez l’impression de vous retrouver en slip ou voyez venir une situation à risque devant vous, ne baissez pas les bras… pour ramasser votre breloque usée et fatiguée, tendez-les plutôt pour attraper l’habit tout neuf que la vie vous tend.

Astroblondologiquement vôtre !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

4 commentaires

Annick 8 janvier 2020 at 22 h 35 min

Merci Tristan pour vos analyses si pointues, cette capacité à interpréter les positions planétaires et nous guider pour grandir.
En 2009, mon père 88 ans, mon meilleur ami 62 ans et ma meilleure amie du même âge sont décédés, j’ai quitté la région dans laquelle j’habitais le Var et depuis que de bouleversements dans ma vie !
Et depuis j’accompagne ma mère qui va fêter cette année ses 99 ans.

Mon NN est à 8° du Cancer conjoint à Vénus Saturne, carré à la Lune. Donc les transformations se poursuivent et je m’efforce de les accompagner dans la sérénité.

Oui nous avons la chance de vivre cette époque d’évolution des consciences.
Belle année à vous Tristan que la Lumière vous accompagne.

Répondre
Tristan 18 janvier 2020 at 21 h 25 min

Merci Annick, c’est très eau ce que vous faites en accompagnant votre mère. Votre Nœud Nord doit s’épanouir dans ce geste. Je vous l’espère.

Répondre
Célia 25 août 2015 at 0 h 11 min

J’ai bizarrement rencontré la personne qui a le plus compté dans ma vie sentimentale à ce moment là : 20 aout 2009 et nous avons tous les deux Venus en Capricorne !

Répondre
Tristan 25 août 2015 at 13 h 20 min

Sacré changement de cap !
Merci pour ce témoignage et à bientôt.

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement