Prévisions et Astrologie

Je refuse de faire des prévisions à long terme en astrologie. J’étudie les révolutions solaires, j’étudie l’impact des énergies du moment sur une personne, mais je ne fais pas de longues études prévisionnelles sur l’avenir. Récemment, une personne me demandait une consultation en disant qu’elle voulait étudier son avenir. Je lui ai expliqué mon point de vue elle prit la décision d’annuler sa demande et d’aller voir ailleurs pour obtenir ce qu’elle voulait.
Je vais expliquer plus profondément ici les raisons pour lesquelles je ne fais pas de prévisions à long terme et ce que je pense de ces techniques.

Chacun a sa propre approche de l’astrologie. La mienne est centrée sur la compréhension du thème de naissance et de la trace qu’il laisse dans l’individu. C’est pour moi une clé importante à connaitre pour étudier ses blocages, son chemin de vie et aller vers une plus grande prise en main de sa vie, une plus grande liberté, une plus grande connaissance et compréhension de soi, de sa vie et une plus grande autonomie aussi.

L’étude de l’avenir est intéressante mais dangereuse si on n’est pas armé d’une très grande sagesse et d’une connaissance de soi profonde. Elle peut être source d’angoisse mène souvent à la peur ou à l’attente de ce qui va arriver. Dans ces deux cas, la peur ou l’attente, on finit par tomber dans l’inaction, le fatalisme et la dépendance vis à vis de « ceux qui savent lire l’avenir ».

Des personnes sages peuvent anticiper avec intelligence. Des astrologues sages peuvent expliquer l’avenir avec délicatesse et bienveillance. Mais il s’agit de cas exceptionnels. Pour la plupart d’entre nous, si on nous prédit que dans dix ans on va vivre une catastrophe ou un truc génial avec force et assurance, nous projetons sur l’avenir de la peur ou de l’attente et on passe à côté de son présent.
Or seul le présent est réel. Le reste n’est que potentiel que l’on peut expérimenter de mille manières différentes.

Je voudrais illustrer mon propos par un exemple.
Il était facile de prévoir que les natifs du début du Bélier ( fin mars) et du début du Capricorne (fin décembre) allaient vivre dans nos années actuelles une période difficile de leur vie. Chez les Béliers cela se manifeste par un besoin de s’émanciper de manière brutale, un état de révolte intérieur avec un besoin de s’émanciper très fort. Chez les Capricornes, cela se manifeste par des remises en questions très profondes pouvant s’accompagner de perte, de destructions…
Pourquoi est-ce que cela était prévisible? Parce que des planètes lentes (Uranus pour les Béliers et Pluton pour les Capricornes) passent dans le ciel en ce moment a proximité de leur Soleil de naissance. Et comme se sont des planètes lentes, elles viennent longuement affecter leur énergie, leur vitalité, l’utilisation de leur énergie. Cette influence ce manifeste plutôt violemment parce que ces deux astres qui sont eux-mêmes en crise dans la période actuelle.
L’énergie des Béliers est touchée fortement par le besoin de s’émanciper, mais d’une manière violente ce qui pousse à la révolte.
L’énergie des Capricorne est touchée fortement par des remises en question qui passent par des événements souvent bouleversants.

Imaginez que j’ai annoncé à un Bélier il y a 10 ou 15 ans. « Madame, monsieur : vous allez vivre un tel besoin de vous émanciper dans les années 2010 à 2014 que vous serez capable de tout envoyer en l’air, de divorcer, plaquer votre travail, de tromper votre conjoint, de vous révolter contre vos parents, votre boss en perdant un peu les pédales… » Quel intérêt? La personne à ce moment vit peut être un état épanouissant en couple, en famille, au travail. Une information comme celle là ne peut que nourrir de peur son mental, le stimuler à se poser des questions paranoïaques sur ce qui ne va pas aujourd’hui dans sa vie pour qu’une telle explosion lui pende au nez, alors que, très probablement, elle n’est pas encore prête à le voir, le vivre, ni le comprendre. Une telle information va générer de la peur, « si je plaque mon travail, de quoi je vais vivre? », « Si je quitte mon conjoint, vais rester seul(e)? »… Ce ne sont que des projections angoissées sur l’avenir. Ca ne sert à rien. Tant que l’on n’est pas le nez collé à une situation, on ne la travaille pas avec efficacité dessus. On a déjà du mal à gérer les devoirs pour le lendemain, la déclaration d’impôts, le rdv de médecins… alors « mon émancipation de dans 10 ans », la bonne blague, qui va être assez intelligent, prévoyant et sage pour gérer une telle information sans se faire des nœuds au cerveau? En plus, plus on annonce quelque chose à l’avance, moins la personne a d’expérience pour comprendre réellement de quoi il va retourner. Je n’avais pas à 30 ans la capacité de comprendre ma vie que j’ai à 46. Rien à voir.

Je pense que ces études n’aident pas au développement personnel. Elles sont, du point de vue de l’étude de l’astrologie très intéressante pour valider des thèses, des hypothèses. Ce sont des études qui ont une valeur dans le cadre de l’enseignement et l’étude global de l’astrologie. Mais elle ont très peu de valeur dans le cadre d’un accompagnement personnel visant à aider un individu à s’émanciper de sa condition.

En revanche, la compréhension du présent, la capacité de mettre des mots sur ce qu’on vit, en expliquant comment notre énergie est transformée ou affectée, pour comprendre la leçon sans la subir, est d’une grande valeur dans l’accompagnement individuel.
Quand on est confronté à une situation, la comprendre devient enrichissant. Aujourd’hui expliquer à un Bélier ou à un Capricorne que la révolte et les bouleversements qu’ils vivent sont une étape normale de leur vie, qu’ils peuvent choisir de la subir ou d’ouvrir les yeux pour comprendre comment vivre cette expérience en en retirant le meilleur pour eux-mêmes, est intéressant. Les Béliers s’émancipent et les Capricornes se transforment. Les tensions qui font que l’on passe de l’émancipation à la révolte ou de la transformation au bouleversement peuvent être étudiées sur le thème de naissance pour comprendre quels secteurs de vie elles affectent, quels sont les questions à se poser, à quoi être vigilant. Il y a tout un travail sur soi à faire et la nature profonde de ce travail consiste à comprendre ce que cette tension nous demande de construire, comment nous pouvons mettre une conscience sur ce que nous vivons pour ne pas rester enfermé dans un mode réactif. Là cela devient intéressant, libérateur. On n’est plus dans la projection, on est dans le présent et on travail sur soi avec conscience.

L’astrologie peut prédire, avec plus ou moins de précision. Mais à quoi cela nous sert de savoir 10 ans à l’avance qu’un pot de fleur risque de nous tomber sur la tête. En voulant l’éviter à tout prix on se met à marcher en regardant en l’air, et on se prend un lampadaire dans le nez! On n’a rien changé dans le fond à l’expérience.
Là où on peut changer l’expérience, c’est quand on s’approche de l’expérience, que l’on ressent intuitivement un danger et que l’on décide de mettre sa conscience dessus. Un coup d’oeil sur le thème, l’énergie des astres devient alors un indicateur du danger qui arrive et l’on peut se remettre en question, anticiper, se calmer, comprendre ce qui arrive, se détendre et recevoir l’expérience. Voir la changer.

Le sens de la vie c’est de vivre des expériences. Chercher à les éviter à tout prix sans comprendre pourquoi elles se présentent à nous, n’est-ce pas refuser de vivre?

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Prévisions et Astrologie — 31 commentaires

  1. Bonjour Tristan, je viens de découvrir avec bonheur et émotion votre site. Votre approche de l’astrologie se rapproche de la mienne, mais je suis encore novice, vous lire m’a tellement touchée et parlée…

  2. Tristan,
    je n’arrive pas à mettre la sentence , c’est assez curieux !!!!
    Cette sentence : Vous avez une espérance de vie de 90 ans et votre mari 60 ans , vous
    aurez une deuxième vie .
    Evelyne

  3. Bonjour Tristan ,

    Merci , vous me confortez avec votre manière de voir l’astrologie . Je suis une rescapée
    de ces prédictions astrologiques qui vous minent la vie . J’ai du faire face en 1998 à un
    astrologue à qui j’avais demandé de regarder nos thèmes (mon mari et moi-même) et
    qui , sans être préparée m’annonce la sentence suivante par téléphone : <> !!!!!!
    Vous pouvez imaginer ce que j’ai pu vivre mais j’ai voulu exorciser cette prédiction et
    me suis mise à étudier l’astrologie avec une astrologue humaniste et cela m’a sauvée
    moralement . Ces personnes sont des criminels , ils s’arrogent d’un pouvoir malsain
    et profitent de la confiance et la faiblesse de leurs clients .
    Alors , il est vrai qu’aujourd’hui j’y vois un petit peu plus clair dans ma vie et je me sens
    rassurée mais cela a tout de même été terrible à vivre puisque je ne pouvais pas me
    confier à mon mari .
    Cela m’a fait du bien de vous lire .
    Merci Tristan

  4. Bonjour Tristan
    Chaque expérience est riche d’enseignement et qu’on la connaissance à l’avance ou non il faudra la vivre nous y serons tout de même confrontés mais n’avons nous pas choisi ces obstacles lors de notre incarnation en fonction de ce que nous sommes venus travailler ?
    Finalement ces expériences sont toujours positives quand à notre évolution et derrière les nuages il y a toujours le soleil donc à quoi bon savoir si ce n’est sur le moment pour gérer au mieux la crise. Ma fille est née le 24 décembre donc je sais de quoi vous parlez dans cet article heureusement que pluton s’éloigne lentement mais surement de son soleil pour moi bélier (2éme décan) je vais me préparer à vivre la révolte !!!
    Merci pour vos lumières
    Françoise

    • Oui, on a certainement choisi de vivre une forme d’évolution qui engendre des expériences. Pour vous Bélier du deuxième décan, vous avez le temps et les choses seront peut être adoucies d’ici là. Je ne sais pas je n’ai pas regardé 😉

  5. Belle vision que l’on sent en prise avec une intériorité consciente et respectueuse de l’évolution de chacun! J’adhère. Merci! On pourrait dire la même chose du travail de certains(es) voyants(es). Il en va d’un avenir programmé comme d’une infirmité à laquelle d’avance une part de soi-même succombe en attendant le choc. Une sorte de choc-fantôme. J’ai consulté plusieurs fois, ressortant la dernière fois d’une séance (avec une voyante qui se reconnaîtra) avec des prédictions erronées, génératrices d’appréhensions, de tensions mentales (perte de ma compagne, etc.) qui, imperceptiblement, ont parasité mon présent (et celui de ma femme) pendant longtemps. Merci pour votre discernement que j’apprécie.

    • Ah Pierre, merci de cette belle occasion que vous me donnez. Oui il en va de même de la voyance. Partageant ma vie avec une voyante, je suis collé à cette réflexion quotidiennement. Marie-Lore et moi, alors que son état de voyante lui ouvre des portes sur des visions d’avenir, partageons la même compréhension de l’utilisation de nos outils et refusons tous les deux de rentrer dans des affirmations prédictives. C’est encore plus subtile je trouve pour la voyance et j’attends un article Voyance et Prévision avec impatience.

  6. Bonjour Tristan,

    oui ton approche est très juste, et je témoigne en tant que Capricorne ascendant Bélier !
    ça swingue, c’est chaud mais qu’est-ce que j’aime ça ! Moi ma vie se transforme, mais avec ceux que j’aime à mes côtés. Alors heureusement que personne ne m’a annoncée de catastrophe, parce que je suis très angoissée de nature…

    J’ai 32 ans et plus jeune j’attendais du « prédictif » mais aujourd’hui j’ai compris que la lecture de mon thème était une chance, autant d’atouts dans ma manche pour mieux grandir.

    Je ne peux que te souhaiter de continuer ainsi

    • Bonjour Jeanne, et merci de venir commenter ici.
      Whaouu Capricorne ascendant Bélier, c’est la combinaison gagnante en ce moment ! Bravo en tout cas pour votre prise en main intelligente.
      Merci pour vos encouragements.
      A bientôt.

  7. Merci Tristan. Simple et clair, comme toujours.
    Au moins on sait à quoi s’attendre… si je puis dire !
     » C’est pour moi une clé importante à connaitre pour étudier ses blocages, son chemin de vie et aller vers une plus grande prise en main de sa vie, une plus grande liberté, une plus grande connaissance et compréhension de soi, de sa vie et une plus grande autonomie aussi. » Je n’avais jamais envisagé cette dimension de l’astrologie avant de vous lire et je suis à 100 % d’accord avec votre discours sur la connaissance du futur, cette anticipation, pour moi, stérile et source de peurs… Par contre connaître « cette trace » en nous et faire avec, ok !
    Pour le reste, comme l’Abbé Pierre l’a dit si justement :  » La vie est plus belle que la prudence ».

    • Bonjour Corinne,
      J’adore votre citation. Je pense que je vais la faire tourner sur mon site. Oui la Vie est plus belle que la prudence. A vouloir se protéger de tout on ne vit rien.
      Cela me fait penser au norme sanitaire dans les crèches. On a tellement peur du microbe qu’on finit par ne plus avoir de contact humain avec les bébés.

  8. merci pour ce texte
    en plus même si on vous donne une finalité, il est pour ainsi dire impossible de donner le chemin et c ‘est quand même lui qui nous donne souvent la force nécessaire pour vivre les choses

  9. Magnifique texte encore une fois, tellement collé à ce que je vis en tant que voyante. Merci de parler aussi clairement Df ton positionnement. Je vais en faire un billet de ce texte… Love

    • Merci Marie-Lore,
      Un commentaire de Pierre qui parle de la voyance m’a donné envie de t’inviter à écrire Voyance et Prévision. Pour moi c’est encore plus subtile à comprendre par arapport à la voyance et j’aimerais bien que tu écrives ce texte. Je le posterais ici avec ton autorisation.

  10. J’ai vécu avec un Bélier de 2005 à 2012
    En effet…. s’il y a quelques années on m’avait dit que j’allais en baver aux côtés de ce cher Bélier qui en effet a « tout envoyé en l’air, divorcé, plaqué son travail, trompé son conjoint, s’est révolté contre ses parents, son boss en perdant un peu les pédales… » (rien ne manque Tristan !)…. je crois que c’est moi qui aurais perdu les pédales !

    Aujourd’hui quand je vois le chemin que j’ai parcouru à cause de cette épreuve, je ne regrette rien du tout. Et je peux presque dire – certains crient au scandale quand je dis ça… -, que je n’en tiens pas rigueur à ce sacré Bélier qui m’en a fait voir des vertes et des pas mures. Sans cette expérience je ne me sentirais pas aussi bien, là, maintenant.

    Par contre j’ai passé ces années difficiles sans avoir la moindre idée de ce que l’astrologie pouvait m’apporter et là je vois la différence : les lunaisons de Tristan et ses explications claires et limpides sont une aide précieuse. Surtout dans mon rapport aux autres.
    Le peu que j’ai découvert de l’astrologie en quelques mois est une leçon de grande tolérance : chacun se débat comme il peut avec son thème de naissance, chacun subit des épreuves, chacun est amené a évoluer à son rythme…. J’ai énormément pacifié mes rapports avec ma mère par exemple, et je crois que c’est en partie grâce à l’astro, et grâce à plein d’autres choses tout aussi passionnantes ! Comme les relaxations de Marie-Lore 😉

    Quant au futur…..
    Là mon nouvel amoureux est un Capricorne…. Promis j’ai pas fait exprès ! hi, hi, hi ! 😀

    • Bonjour Adelaï,
      J’espère bien qu’on ne vous tiendra pas rigueur de ne pas être rancunière, mais plutôt responsable de vous et consciente de votre chemin. Merci à vous de rappeler que les relaxation de Marie-Lore sont d’une grande d’aide. Je les recommande à tous. Il y a des liens sur ces derniers posts en bas de ce site pour ceux qui ne connaissent pas!

  11. Je confirme : je n’aurais pas aimé que tu m’annonces que j’allais vivre des bouleversements importants en ces années si particulières pour les natifs du début du capricorne ((-; Cela m’aurait fichu une trouille bleue, et j’aurais encore plus ruminer, paniquer, me serait rigidifier dans « l’attente » des évènements, en tremblant et en anticipant des trucs zorribles! Pour répondre à ta question, perso je me dis que vouloir connaitre à tout prix l’avenir, ça m’empêcherait de vivre. Parce que du coup, je vivrais dans l’attente et/ou la peur, donc je ne vis plus. Et en plus, je ne peux pas les éviter les expériences que je dois vivre. De toute façon, elles se présenteront à moi sous une autre forme. Non?
    Ne pas savoir fait que je prends les étapes comme elles viennent, au coup par coup. L’an dernier c’était plus les remises en question matérielles que j’ai vécu. Cette année, c’est plutôt un focus sur mon fonctionnement, mes comportements. Grâce au travail d’astro que je fais avec toi, je comprends mieux qui je suis, où je vais, pourquoi je vis ci ou ça, vers quoi cela m’amène. Et j’ai des clés pour avancer. Je ne sais pas ce qui se présentera demain, mais je sais que les expériences que je vis aujourd’hui, celles que j’ai vécu hier; les changements et les compréhensions qu’elles ont entrainées, vont m’aider pour les étapes prochaines.
    Et du coup, je le vis sereinement au fond de moi, même si en surface, les eaux sont souvent agitées((-; Mais c’est bien connu : après la tempête vient le beau temps. Alors haut les coeur, je suis en train de construire une jolie et solide barque pour naviguer longtemps et loin.
    Merci ((-;

    • Thalie,
      On projette tous un peu et voir où on met les pieds c’est important. C’est pourquoi je continue de faire des lunaisons et des révolutions solaires. Mais étudier sa vie 10 ans à l’avance ne sert pas à grand chose pour être heureux. Tout dépend l’objectif que l’on a.

      • Je relis mon com et je me dis « Nath, t’es passé à côté du texte, t’a loupé l’essentiel ». Et oui, j’ai focalisé sur ton exemple du capricorne, tout à mes questionnements actuels. Alors que l’important il est pas là du tout mais de chez pas là du tout.
        C’est le positionnement que tu poses et comment tu expliques ce qui t’amène à choisir cette façon d’être et de faire qui est important. Quand on te lit, ça parait juste évident et simple, mais définir son positionnement, le poser et le respecter dans son quotidien, c’est pas si simple. C’est le fruit de questionnements, d’expériences et de remises en question.
        Merci de tout ce que tu donnes et partage sur ce blog, ils éclairent bien mon chemin. Quand je lève le bout de mon nez un peu plus loin que mon nombril ((-;

  12. HIER est une histoire, DEMAIN un mystère,
    AUJOURD’HUI un cadeau : ce pourquoi on l’appelle PRESENT.
    Tristan,
    je partage votre point de vue. Rien ne remplace l’expérience, c’est notre « vécu », notre empreinte dans la matière. C’est un jeu passionnant que la VIE.
    Belle Lumière et Doux Songes.

  13. Bonsoir Tristan, je partage cette façon de penser, vivre le moment présent est une acceptation pas toujours facile à mettre en pratique. Pourtant c’est en vivant ainsi que l’on évolue, on se détache en s’imaginant « demain » . Demain est la suite de maintenant. Si je suis sincère de vivre le moment présent la première question est : ai-je une raison de ne pas être heureuse maintenant ? Je vous propose un livre: Le pouvoir du moment présent. De Eckhart Tolle aux éditions Ariane. Je ne l’impose pas !

  14. Je suis admirative Tristan, à la fois de ton positionnement et de la manière claire avec laquelle tu l’expliques.

    J’avoue que j’ai dû apprendre à gérer les infos sur mon thème, mais avec ton aide j’ai appris à voir plutôt le potentiel créateur des problématiques. Cela change tout en effet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*