Merci Nelson Mandela

Nelson Mandela

Nelson Mandela est un des hommes dont je cite le plus souvent l’exemple pour expliquer plein de choses en astrologie.

Il m’inspire par son exemple pour me rappeler que ce que nous sommes à l’intérieur de nous n’a pas à se soumettre à nos conditions de vie.

En astrologie, je constate que nous avons prie l’habitude de voir notre existence en la limitant à nos conditions de vie externes, notre thème de naissance, le mouvement des planètes qui nous entourent… S’identifier ainsi à notre forme de vie est nocif. On perd la relation à la profondeur de son être. Quand on croit que tout est écrit dans le ciel on a du mal à imaginer s’extraire de nos conditionnements. On les rend plus forte que notre humanité.
Dans ces moments là je donne souvent l’exemple de Nelson Mandela. Il a été emprisonné des décennies mais il n’a pas perdu sa liberté. Et il est même arrivé à mettre en mouvement la libération d’un peu peuple entier depuis sa prison.
Alors qu’est-ce que la vraie liberté ?
Une condition de vie externe ou un état profond de l’être humain?
Nous ne sommes pas ce qui nous limite. Nous sommes beaucoup plus que cela.

Il m’inspire par son exemple pour m’éclairer sur la connaissance de l’organisation de la société humaine.

Lorsqu’il est arrivé au pouvoir, il a mis en place ce que les sociétés humaines ont besoin de construire pour sortir de la barbarie : proposer une loi juste pour tous et se l’appliquer à lui-même avec une totale intégrité. Son exemple vivant m’a aidé un jour à comprendre que le monde fonctionne avec ces deux énergies : un cadre juste (Jupiter) et des hommes intègres qui le proposent et se l’appliquent à eux même (Saturne). Quand ces énergies dysfonctionnent la société va mal. Quand elles fonctionnent harmonieusement la société va bien et n’a besoin de rien de plus.
Il faut une intégrité remarquable pour proposer un nouveau cadre à une société. Les hommes à avoir atteint cet état d’intégrité saturnienne sont rare. Moïse fut un de cela. Il alla chercher les tables de la loi et se les imposa à lui-même. Nelson Mandela fut de cela aussi. Il alla chercher la loi de la réconciliation et se l’imposa à lui-même. Plus de haine. Terminé.

Il m’inspire aussi pour me rappeler que nous sommes, malgré nos plus grandes oeuvres, des humains faillibles et vulnérables.

La vie politique de Nelson Mandela l’a comblé et il est arrivé au sommet dans son domaine. Pour autant, tous les domaines de sa vie n’ont pas été comblés. Sa vie de famille fut assez difficile. Il a été souvent délaissé par les siens. Il en a souffert.
En consultation nous voulons tout résoudre avant de choisir d’être bien avec soi-même. Il faudra être riche, avoir un métier passionnant, un conjoint formidable, des enfants adorables et reconnaissants… avant d’envisager se mettre sur sa voie et la suivre. Nous ne voulons rien sacrifier. On veut tout et quand on aura tout on se décidera peut-être à faire quelque chose d’épanouissant pour nous-même et les autres. On se comporte comme des enfants gâtés devant la vie sans accepter de lâcher prise sur certaines de nos attentes.
Si Mandela avait attendu que ses problèmes de famille se règlent avant de commencer à œuvrer pour ce qui lui tenait à cœur, il n’aurait rien fait de sa vie. L’Afrique du Sud serait au même point qu’il y a 50 ans. Au lieu de cela, il a accepté d’avancer avec une blessure dans son cœur sans exiger réparation pour prendre la responsabilité d’être ce qu’il devait être.

N’attendons pas que quelque chose se règle dans nos vies pour faire ce qui nous tient à coeur. Faisons-le maintenant. Maintenant est la seule réalité du temps. Quelle est notre responsabilité maintenant?

Merci M. Nelson Mandela pour votre exemple. Vous êtes dans mon coeur à tout jamais. Merci pour votre exemple vivifiant et inspirant. Pour moi vous êtes vivant.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Merci Nelson Mandela — 36 commentaires

  1. MERCI Beaucoup Tristan pour ce message sur NELSON MANDELA. Cela m’encourage un peu plus à aller vers le fait d’INTEGRER SON EXEMPLE dans ma vie. GRANDE INSPIRATION par la phrase : « il a accepté d’avancer avec une blessure POUR PRENDRE LA RESPONSABILITE D’ETRE CE QU’IL DEVAIT ETRE ». Puissions-nous y PENSER LE + SOUVENT POSSIBLE. ! MERCI. CAR La Société n’est qu’UNE SOMME D’INDIVIDUS ..C’est CHACUN DE NOUS qui la créons ……….

    Une autre pensée par rapport à tout ce que l’on lire ..: Que l’égo peut être subtil !!! et nous manipule .. SI l’on ne regarde pas vraiment. « Le chemin ..pour soi » – CE PETIT MOI ..qui devient gigantesque sans que l’on s’en aperçoive..!!! Pour « moi »..moi, moi .. toujours .. Cela nous rend t’il heureux Profondément ? et de manière permanente ? ou bien nous incite à vivre de manière fébrile ..? ! Si on regarde bien AUTHENTIQUEMENT on va voir … J’ai été beaucoup ainsi moi aussi .. Maintenant j’essaie de regarder avec Honnêteté, et continue (même si réticences parfois..) alors COMME on se sent mieux !!! est-ce le Bonheur INTERIEUR ?.. ! celui-là.. il est fort !!! PLEIN D’AVANCEES POUR TOUS !

  2. Tristan,
    Je partage entièrement vos propos au sujet de Mr Mandéla, quel exemple en effet, je ne vois rien à ajouter, puissions-nous nous inspirer par son intégrité, cette cohérence d’Être ce qui l’animait au plus profond et ce qu’il a en effet réalisé pour son Pays., la réconciliation,. au prix de sa Vie personnelle, c’est exceptionnel.

  3. Tristan je te rejoins sur que fait que nous sommes tous des enfants gâtés qui voulons tout sans rien sacrifier ce qui est juste impossible…
    On a la fâcheuse tendance à oublier que l’épanouissement personnel ne passe pas par les mêmes expériences les uns par rapport aux autres. Nos attentes diffèrent, nos peurs aussi, notre vrai poison intérieur demeure de se comparer au Autres.
    Le bon chemin est simplement celui qui nous satisfait pleinement…

  4. Je suis persuadée que Mr Mandela, libéré de son enveloppe matérielle, détient maintenant de + grands pouvoirs et va pouvoir nous aider encore + de là où il est…

  5. Très bel hommage, tout est dit.
    Merci à vous de souligner que nous avons tout à l’intérieur de nous et que l’extérieur ne pourra jamais nous combler .
    Dans cette période ou l’on parle de racisme et etc… Trouvons la force en nous de refuser cette guerre restons en Paix et qu’elle croisse en nous car c’est de là que tout arrive.
    Tout est là il suffit d’oser je vous envoie ce texte que Maryanne Williamson avait écrit comme discours d’investiture pour Nelson Mandela.

    NOTRE PEUR LA PLUS PROFONDE N’EST PAS QUE NOUS NE SOYONS A LA HAUTEUR.
    NOTRE PEUR LA PLUS PROFONDE EST QUE NOUS SOYONS PUISSANTS AU-DELA DE TOUTE LIMITE.
    C’EST NOTRE PROPRE LUMIÈRE ET NON PAS NOTRE OBSCURITÉ QUI NOUS EFFRAIE LE PLUS.
    NOUS NOUS POSONS LA QUESTION : « QUI SUIS-JE MOI POUR ETRE BRILLANT ,RADIEUX, TALENTUEUX ET MERVEILLEUX ? »
    EN FAIT QUI ETES VOUS POUR NE PAS L’ETRE.
    VOUS ETES ENFANT DE DIEU .
    VOUS RESTREINDRE NE REND PAS SERVICE AU MONDE.
    L’ILLUMINATION N’EST PAS DE VOUS RÉTRÉCIR POUR EVITER D’INSECURISER LES AUTRES.
    NOUS SOMMES NÉS POUR RENDRE MANIFESTE LA GLOIRE DE DIEU QUI EST EN NOUS.
    ELLE NE SE TROUVE PAS SEULEMENT EN QUELQUES ELUS ELLE EST EN CHACUN DE NOUS ET EN LAISSANT BRILLER NOTRE PROPRE LUMIÈRE NOUS DONNONS LA PERMISSION AUX AUTRES DE FAIRE DE MÊME .
    EN NOUS LIBÉRANT DE NOTRE PEUR NOTRE PRÉSENCE LIBÈRE AUTOMATIQUEMENT LES AUTRES.

    MARYANNE WILLIAMSON.

    Merci à tous d’œuvrer à la paix, au pardon à la réconciliation dans cette nouvelle année qui arrive.
    Croyons en nous mêmes n’ayons pas peur vous êtes formidables bonnes fêtes à tous.

  6. Un bel hommage à un grand homme. Il nous a montré qu’une détermination sans faille permet de changer les choses, en gardant au plus profond de lui et de son coeur son objectif qui changera l’Afrique du Sud et pas seulement. Il nous a montré qu’une seule personne n’est pas une goutte d’eau dans la mer, mais a le « pouvoir » de changer les choses qui lui tiennent vraiment à coeur, avec force, conviction et le sourire. Merci Madiba pour votre exemple et votre grande leçon de vie, vous resterez toujours dans mon coeur et mon esprit.

  7. Oui, merci à cet homme d’avoir prouvé que les êtres peuvent vivre ensemble quelque soient leur pseudo différences. Son œuvre est monumentale, belle, grandiose. Se souvenir de cette extraordinaire transformation des choses qui semblaient pourtant figées est la meilleure façon de lui dire merci.

  8. J’ai une petite question quand même : Si une personne âgée vous répond : je ne suis ni Mandela, ni Moïse et je ne sais pas ou n’ai pas encore trouvé qu’elle est le sens de ma vie ? Que répondriez vous Tristan ? Merci de votre aide.

    • Bonjour Alice,
      Je lui répondrais que ce n’est pas grave. Peut être que le sens de sa vie est de trouver un sens à sa vie. Y a pas d’âge pour cela. La connaissance des Noeuds Lunaires aide beaucoup à cela. Une petite consultation … 🙂

  9. C’est un vrai cadeau de lire cette analogie avec la vie de Nelson Mandela. Le cadre de Jupiter et la vérité de Saturne. Cesser de se mentir et s’aimer avec toutes ses différences pour agir en cohérence avec ce qui nous guide de notre intérieur.

  10. Le fond de ma pensée risque de ne pas aller dans le sens commun, je me suis désintéressée des « actions » qui regroupent les « grands de ce monde » à l’échelle de leurs organisations et c’est peut-être une erreur de ma part de ne voir que le mauvais côté de leurs bonnes intentions. Pour Mandela, je ne sais pas quoi penser, les droits de l’homme si peu respectés hier le sont-ils un peu plus aujourd’hui, n’est-ce pas une illusion de penser qu’ils s’améliorent où s’ils s’améliorent, c’est infiniment imperceptible. Pourtant, l’exemple de cet homme dans son parcours est significatif, passer de prisonnier à président d’une organisation, c’est spectaculaire. Et c’est bien ce qui me dérange. Mais, s’il est question « d’aller chercher la loi de la réconciliation et de se l’appliquer à soi-même » alors cela me demande de remettre en question les préjugés que j’entretenais à son égard, car individuellement, c’est un acte d’un vrai courage. Le courage n’étant ni une force morale, ni une force physique mais bien de relier les deux parties de soi qui s’opposent et cherchent l’unicité, le « mariage ». Et un acte de cette nature contribue à ce respect de l’homme, dans ses relations à lui_même qu’il projette sur les autres. La fin de la haine de soi, la fin de la haine de l’autre, s’il est vrai qu’il y a contribué, alors merci à lui.

  11. Merci Tristan pour ce beau texte qui vient du cœur. Intégrité à soi même est parfois difficile mais revenir à ce chemin quelque soit les circonstances est tellement enrichissant pour cette voie qui vient des profondeurs de notre être. Merci de nous le rappeler pour continuer à œuvrer. Bon moment présent Tristan.

  12. merci à cet article sur Mandela
    il y a de grands Hommes sur cette planète comme lui
    Etre intègre avec soi-même et ses convictions intérieures,avec son ËTRE….
    des belleS leçons de vie que nous rappelle le chemin de Mandéla

    en astrologie je pense que nous ne pouvons pas savoir qui est la personne qui a ce thème, ni comment elle utilise ses énergies c est un outil de transformation et d évolution pas un destin tout tracé à l avance , d’où la nécessité de laisser parfois nos croyances lors d une consultation mais être être dans l écoute de l autre comment il vit sa vie …puis l accompagner
    j ai souvent eu ce souci avec la « lune et vénus en scorpion  » rarement je suis comprise je vis ces aspects d une manière différente que ce que l on croit et parfois en stage les autres ont tendance à essayer de me culpabiliser en disant mais non « cela veut dire cela , tu devrai vivre ……etc ce qui n’est pas ma réalité
    cela est un exemple d où la nécessité de rester humble et ouvert dans nos aides à l autre
    à+

    qui aurait dit an lisnat le thème de Mandela ce qu il aurait fait de sa vie …à moins d être médium
    voilà
    merci Tristan pour ces articles et la possibilité d échanger

  13. Un grand homme s’en retourne après avoir laisser son empreinte de liberté et de respect. Sa vie doit en effet servir à bien des « grands de ce monde ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*