Magnétisme Solaire

J'ai entendu à la radio Hubert Reeves parlé de la sortie des sondes Voyager 1 & 2 qui viennent de sortir de la bulle magnétique du système solaire. Les voilà sorties de notre système solaire et pour la première fois, j'entends parlé de ce concept de bulle magnétique du système solaire qui donne une limite à notre système.
Ce qui délimite notre système solaire, perdu dans l'Espace infini, c'est une bulle magnétique. En me renseignant sur le sujet, j'apprends dans un article du monde en ligne depuis juin 2011 que les sondes américaines Voyageur 1 & 2 qui sont parties en 1977 se trouvaient mi 2011 à plus de 14 milliards de kilomètres de la Terre. Aujourd'hui en 2013, elles viennent juste de dépasser le champ magnétique du système solaire. A combien de milliards de kilomètres du Soleil, je ne sais pas.
Notre système se délimite par l'extension du champ magnétique de son étoile et que celui-ci s'étend à des milliards de kilomètres de son centre, incluant tous les astres qui s'y trouvent. Depuis que je me penche sérieusement sur l'astrologie, ma compréhension me ramène toujours à ces concepts de base :
- nous disposons d'un champ magnétique
- ce dernier est une image du champ magnétique de la Terre et du Système solaire au moment de notre naissance,
- il interagit sans cesse avec les changements constant du champ magnétique du système solaire.

Les contradicteurs de l'astrologie argumentent souvent que si on peut envisager une influence de la Lune de part sa proximité avec la Terre, l'influence des autres astres est douteuse de part leur éloignement. C'est vrai sur le plan de l'influence due à la masse des objets. La masse de la Lune influence le déplacement des eaux sur la Terre. Mais un astre éloigné comme Mercure, ou même Mars est beaucoup trop loin pour qu'une influence gravitationnelle (attraction due à sa masse) puisse s'exercer sur la Terre.

Je me suis demandé en suivant le même raisonnement s'il était cohérent de penser que l'influence du magnétisme du système solaire puisse s'exercer sur la Terre. On sait maintenant que le champ magnétique du Soleil arrose tout le système solaire. Il englobe donc tous les astres.

Mais comment agit-il? Compte tenu de la distance des astres entre eux, est-il raisonnable de penser que nous subissions des influences astrales de manière plus ou moins instantanée? Ou bien faut-il des années et des années pour que l'on puisse être "touchés" par une modification du magnétisme du système solaire du au mouvement d'un astre éloigné?

Je me suis renseigné sur un concept étrange "la vitesse du champ magnétique". En fait ce concept ne semble pas exister. Un champ magnétique est, il a une forme, mais ne semble pas pas avoir de vitesse. Son influence ne se détermine pas par une vitesse de propagagtion, mais par son étendu et son intensité.
Les champs magnétiques n'ont pas d'influence sur la vitesse des particules mais en revanche, ils dévient leur trajectoire dans l'espace. A ce que je comprends (cela reste à approfondir) les champs magnétiques ont des modifications de forme quasi instantanée qui sont due aux modifications de propriété des objets qui les émettent (le soleil, la terre, les astres, les êtres vivants...).
L'information magnétique est en fait un réseau de lignes qui impriment des directions aux particules qui voyagent constamment à très grandes vitesse dans l'espace. Quand le champ magnétique se tranforme, les particules changent de trajectoires. La modification de la trajectoire des particules dans l'espace suit donc instantanément les lignes du champ magnétique du système solaire.

Chaque astre disposant de son propre champs magnétique, chacun participe à la variation du champs magnétique du système solaire selon son caractère et sa position et donc à faire varier la direction des particules cosmiques qui nous traversent constamment. Chaque astre peut être considéré comme un pôle magnétique qui dévie le flux des particules cosmiques qui traversent notre système et touchent notre Terre.

Voici peut-être un début de théorie qui pourraient expliquer en partie un des postulats fondamentaux de l'astrologie : les astres nous influencent. Tout cela reste grossier, c'est un article pour vous faire réfléchir. Prenez-le avec beaucoup de circonspection.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Magnétisme Solaire — 4 commentaires

  1. Vraiment super intéressant article! Un grand merci Tristan.
    La NASA parle régulièrement d’éruptions solaires, il semble que ces éruptions influencent le champ électro-magnétique de la Terre, et que suite à cela après 24-48h. il y a eu, dans certaines régions, de grosses perturbations électriques…Pourrait-on voir l’image d’une grille planétaire reliée à une grille plus vaste, multidimensionnelle??? Pour ma part, je ressens fortement tous ces liens, je n’ai pas besoin de théorie!!! Mais bon, ce n’est que mon ressenti.
    Belle journée.

  2. « Chaque astre disposant de son propre champs magnétique, » comme l’AURA chez les êtres animés rapides (règne animal dont l’homme), moins rapides (végétal) et très lent (minéral)- longueur d’onde (couleur), pulsations (Pulsar)… Respiration inspire = expansion / expire = contraction…échanges constants d’une ère à l’autre, ce qui culminait descend,ce qui a plongé, remonte…Le mouvement incessant, la vie c’est le mouvement perpétuel… Il n’y a ni début, ni fin…
    « chacun participe à la variation du champs magnétique du système solaire selon son caractère et sa position et donc à faire varier la direction des particules cosmiques qui nous traversent constamment. Chaque astre peut être considéré comme un pôle magnétique qui dévie le flux des particules cosmiques qui traversent notre système et touchent notre Terre. »
    Champs magnétiques : intensité (ou force) et direction…(attraction aimant, le + et le -, j’attire ou je repousse). Sur Terre nous subissons la force de la gravitation et nous bénéficions d’une atmosphère particulière et ne sommes nous pas « poussières d’étoiles » ? Dans les cellules résident des pôles magnétiques, ces champs de force qui permettent à la vie cellulaire de s’organiser selon le « programme » système pré établi du genre (les virus aussi « vibrent »… Comment fonctionne un ordinateur ? Comment la pixellisation permet elle à nos yeux de « voir » (pourtant ce sont des ondes…). Il me semble que Nicola Tesla a fait un remarquable travail sur les champs de force et il me semble également qu’il a mis en évidence un « angle tueur » dans les champs magnétiques et ondulatoires…dans cette zone d’ombre les cellules sont amenées à leur point zéro, c’est à dire qu’elles se désolidariseraient de leur processus de programme spécifique et deviendraient autonomes (phénomène de cancérisation…) mais ses travaux ont été « contrariés ». J’ai pu noter par ailleurs que dans certaines astrologies et notamment hindi, il est quelques fois fait référence à des « angles nocifs »…comme quoi l’inspiration existe bien et ce depuis très longtemps…C’est ainsi que je ressens ces choses là.
    GOOD VIBRATIONS…by the Beach Boys!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *