L’incohérence dans les thèmes astrologiques individuels

Un commentaire et quelques discussions récentes m’ont donné envie d’écrire sur l’incohérence de l’interprétation astrologique des thèmes de naissance. J’ai rencontré un vieux monsieur qui fait partie de cette génération d’astrologues qui tente de prouver l’astrologie par la science et réfute l’astrologie individuelle parce qu’elle n’est pas, peu ou pas du tout démontrable par les outils de la science physique. Le pauvre monsieur cherche quelque chose qu’il ne trouvera jamais.

Je voudrais vous faire part de mon expérience personnelle sur les incohérences que chacun peut ressentir entre ce que des manuels (ou des astrologues) peuvent dire de différents éléments d’un même thème.

Le thème est une partie de ping pong permanente tant qu’on ne dégage pas un fil conducteur. On trouve tout et son contraire quand on reste collé aux définitions que l’on trouve dans les ouvrages. La richesse du langage symbolique de l’astrologie qui permet de rendre compte d’une incroyable palette de vies humaines, est aussi sa perte quand on reste sur un niveau de lecture interprétatif proche du mental et des mots.

Si le thème de naissance pouvait se lire avec la même facilité mécanique qu’on lit un plan ou une carte pour se situer, nous serions bien peu protégé de la malveillance de toute personne qui étudierait un tant soi peu cet art. Heureusement les esprits légers et les coeurs impurs ne peuvent pas facilement pénétrer l’astrologie.

Si je m’efforce de simplifier l’astrologie, c’est pour la rendre lisible à ceux que la pure technique rebute. Ce n’est pas pour que n’importe qui puisse comprendre n’importe quoi sur son voisin, son frère, son cousin ou son patron. C’est pour la nettoyer de son vocabulaire technique qui la rend obscure.

Il faut des années de pratiques assidues pour être capable de dégager la dynamique d’un thème et de plus en plus cela ne peut se faire qu’en consultation avec la personne concernée pour comprendre en quoi les éléments astrologiques convergent avec sa vie.
Ce qui, au niveau d’un cerveau humain rationnel, n’est qu’un enchevêtrement d’incohérences, prend petit à petit du sens quand l’étude du thème, lente et profonde, nous mène dans des espaces où le raisonnement mécanique cesse son brouhaha et laisse s’exprimer une autre voix qui donne le sens.

L’astrologie est un art. Vous pouvez étudier les techniques de peintures pendant des dizaines d’années sans savoir peindre. Vous saurez faire des tableaux, mais vous ne saurez pas peindre, vous ne saurez pas donner vie à la peinture. C’est la même chose en astrologie. La technique en astrologie n’est qu’un instrument. Pénétrer l’essence d’un thème est un art qui requiert une disposition d’esprit qui dépasse la technique.

Si vous butez sur des incohérences en astrologie individuelle, c’est que vous êtes en train d’apprendre à vous servir de vos outils. C’est normal. Votre mental ne lâchera pas l’affaire comme ça. Il va continuer de tenter de trouver la preuve de ce que vous pourriez dire sur un thème, éléments par éléments, pour prouver la valeur de ce qu’il avance. Cela ne mènera à rien. Votre mental trouvera vite le contraire de ce qu’il a démontré plus haut et vous serez perdu.

La cohérence d’un thème se saisit dans sa globalité. C’est décevant, mais il n’y a pas de recette que vous puissiez appliquer comme une formule mathématique pour comprendre un thème. C’est pour cela que j’écarte les théories toutes faites qui prétendent déterminer vos dominantes… On peut de manière mécanique donner certaines caractéristiques assez justes. Mais cela reste dans un champ très limité de la connaissance d’un être et de sa vie. Vous trouverez cela amusant, mais intimement, cela vous semblera très insuffisant. Et les incohérences reprendront le dessus.

Refaire la cohésion avec soi-même et son thème demande de la patience, de la sagesse, du recul, de l’amour, de la connaissance, de l’expérience, de l’inspiration… En consultation, je me discipline intérieurement pour ne pas laisser mon mental projeter des images toutes faites. Je peux le faire plus facilement pour quelqu’un d’autre que pour moi-même. Il est plus difficile de discipliner son mental quand l’objet de l’observation est soi-même que quand l’objet est une autre personne.
En consultation, pendant ce moment où je fais taire ma tête pour écouter ce qui se passe vraiment je suis dans le vide total. C’est effrayant de faire cette expérience. Parce qu’en fasse il y a quelqu’un qui attend quelque chose, qui m’a mis sur un pied d’estale, qui à payé une prestation, et moi, pour être juste, je dois faire le vide et apprendre à ne plus me souvenir de rien pour trouver la trame juste. Vous voyez l’exercice ? Vous voyez la prise de risque ? C’est pour cela que je parle d’astrologie comme un art. La répétition ne fonctionne pas. Il faut un état de créativité et de réceptivité complet à chaque consultation.

Alors que je pratique l’astrologie depuis plus de 10 ans, je suis parfois obligé de revenir à zéro sur mes compréhensions sur un astre, un signe, une configuration quelconque pour en comprendre le sens véritable.

Il faut faire l’expérience du vide devant un thème pour en comprendre l’essence. Si vous n’acceptez pas cette vacuité, cette fragilité, vous saisirez des petites choses avec votre tête mais vous ne comprendrez jamais un être et ne verrez jamais son thème dans sa cohérence. Vos petites compréhensions viendront se contredire et vous ne saurez plus sûr de rien.

Mais lorsque vous prenez le risque de ce vide, soudainement jaillit une compréhension global. Le schéma se dessine. D’un coup. Le tableau apparait. Et là tout prend sens, même ce qui aurait semblé être la pire des incohérences. Le signe « X » que vous aviez mentalement compris telle manière se dévoile avec une autre forme de lui-même, cohérente et subtile, mais inconnue jusque là. Vous comprenez qu’il n’y avait pas d’incohérence, mais de l’ignorance.

Nous ne soupçonnons pas la subtilité, ni la richesse de nos vies et de l’astrologie. Ne présumons pas trop vite savoir ce qui a du sens et ce qui n’en n’a pas et laissons-nous surprendre par ce qu’une observation profonde peut offrir.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

L’incohérence dans les thèmes astrologiques individuels — 13 commentaires

  1. Franchement, je commençais a en avoir marre de trouver des paradoxes partout dans mon thème. Je suis tombée sur cet article.
    Pour moi, l’astrologie est un outil pour une meilleure connaissance de soi et à terme un éclairage sur une potentielle voie a suivre.
    En lisant cette page, j’ai décidé de laisser tomber l’autoanalyse car la technique et l’expérience me manquent cruellement. La tache sera sans doute mieux accomplie par un confirmé. Sincèrement, je le vis comme une défaite car, logiquement, qui mieux que moi peut me connaitre? La distance, le vide… ça n’a pas de sens pour le propre. On se fait toujours rattraper par notre inconscient et on comprend ce que l’on veut bien comprendre.

    • Bonjour,
      Ne le vivez pas comme une défaite, c’est une première victoire au contraire. J’ai travaillé 6 ou 7 ans avec un astrologue sur ma vie et mon thème. On a tous besoin d’aide. Votre chute aujourd’hui, c’est celle du mental qui s’avoue vaincu à trouver une issue libératrice pour lui-même. C’est une victoire, une belle victoire qui va vous ouvrir la porte à percevoir autrement. Si vous le désirez, je serais ravi de vous accompagner pour un bout de chemin. A bientôt peut-être.

  2. Bonjour Tristan , je crois comprendre que vous conduisez vos séances avec cette attention qui fait que vous êtes sans aprioris, l’éclairage vient à vous tout naturellement ,c’est super!
    je suis en accord avec les réflexions de chacun ,il y a tant de paramètres et de conditionnement qui font toute la différence entre deux thèmes ,
    c’est vrai lorsque l’on fait connaissance avec l’astrologie,on est comme la personne a qui on donnerait un dictionnaire médical, de quoi se retrouver angoissé ,sujet à toutes les maladies !
    une quadrature ,une opposition,transit inquiétant , c’est la catastrophe annoncée !
    mais rien ne nous oblige à appréhender sans cesse ce qui peut être arrivera mais peut-être aussi ne se produira jamais !
    les astres ne sont que le reflet de nos tendances et jamais le moteur de nos actes encore moins de nos pensées .Comme le dit Tharinices la vie propose et l’humain dispose ,puissions nous rester dans l’harmonie .
    hier le 11 était mon anniversaire ,la lune a rejoint saturne,un cadeau ? pas trop sûre mais bon !!!!
    merci Tristan

  3. RE!
    Comme ton texte me « remue »est ce qu’on peut dire que le fait de faire le vide nous place dans la position d’ « antenne » et que pour recevoir il faut se placer en position de recueillement et d’acceptation en tout humilité?

  4. Ton propos me fait penser a des situations de grande détente ou on ne « pense « plus mais,ou on est très attentif a notre corps et a ce qui l’entoure.

  5. Je me reconnais dans cette conception de l’astrologie comme un art, ou au moins un artisanat…
    Comme l’espèce de cohérence qui peut se dégager d’un thème, avec une succession de petit cailloux blanc comme autant de « coïncidences ».
    Cela demande une grande disponibilité d’esprit

  6. Bonjour Tristan, vraiment je n’aurais pas pu dire mieux. C’est exactement çà, il faut plusieurs années d’études, plusieurs années de travail sur soi, sur son thème et sur les thèmes des proches pour ensuite étudier d’autres thèmes. De plus en plus de thèmes, et c’est toujours un nouveau thème à chaque fois, même après des années d’expériences, on est devant l’inconnu, ce qui est vrai. Ce qui fonctionne dans un thème ne va pas forcément fonctionner dans un autre, même avec le ou les mêmes aspects. J’ai appris énormément en donnant des consultations, après 3 ans d’études et un travail personnel. C’est un art pour l’astrologue et une thérapie pour la personne qui vient consulter. On pourra discourir longtemps sur le sujet, en ce qui concerne les scientifiques ou les incrédules, il suffit de faire leur thème pour qu’ils acceptent de voir qu’il se passe quelque chose qu’ils ne peuvent vérifier. Heureusement d’ailleurs. Mais il y aura toujours des personnes qui mettront en doute l’astrologie, malheureusement à cause de certains astrologues qui vulgarisent cet art dans les journaux.

    • Bonjour Marie-Ange,
      Merci pour ce commentaire. Deux thèmes identiques peuvent être vécus différemment. C’est vrai, et c’est ce qui fait de l’astrologie un savoir difficile à démontrer. Parce qu’il faut accepter cette hypothèse de base que l’astrologie, l’emprunte astrologique propose un cadre à son détenteur dont il fera sa propre affaire en fonction d’autres paramètres non liés a l’astrologie.

    • Bonjour Marie-Ange,
      Merci pour ce commentaire. Deux thèmes identiques peuvent être vécus différemment. C’est vrai, et c’est ce qui fait de l’astrologie un savoir difficile à démontrer. Parce qu’il faut accepter cette hypothèse de base que l’astrologie, l’emprunte astrologique propose un cadre à son détenteur dont il fera sa propre affaire en fonction d’autres paramètres non liés a l’astrologie.

  7. L’ennuie naquit de l’uniformité. Le Créateur nous à crée Unique, rien ne se trouve en double. Même pas les flocons de neige cela est scientifique. Heureusement que chaque thème est unique avec des similitudes. La structure de base pour apprendre l’étude de l’astrologie est bien de « base ». Lorsque l’on sait lire, on ne lit pas toute sa vie le « livre de ses premiers leçons de lecture » ! Chacun lit ce qu’il lui correspond au moment qu’il choisit. Ce Monsieur sait que l’on ne peut pas vraiment et pleinement démontrer un thème natal. La réponse est le libre arbitre de chacun de nous. Notre évolution modifie la lecture d’un thème selon certains qui se disent « astrologue ». Les livres servent de point de départ à connaître la structure , la comprendre aussi. Ensuite chacun avec son propre ressentie peut venir en aide à celui qui vient en demandé. Ce qui viennent à vous Tristan, ont compris que votre langage est clair et que vous ne faites cela qu’après avoir pris conscience de ce que la personne « est ». Il n’y a pas de mauvais thèmes natal en soit. Il y a souvent des erreurs de choix et la vie nous représente jusqu’à ce que nous acceptions de nous remettre en cause, grandir, évoluer et soudain le Saturne qui fait si peur s’avère un cadeau prodigieux. Pluton nous titillera jusqu’à ce que l’on lâche prise et que repartir à zéro est une chance merveilleuse. Ainsi de suite. Ce Monsieur garde ses convictions et en effet risque de ne pas comprendre la chance que représente un thème natal qui est en constante évolution comme l’humain que nous sommes. La vie propose et l’humain dispose. Tristan pour ce Monsieur il y a incohérence, pour moi, il y a sagesse de la Création. Merci la vie que deux thèmes ne se vivent pas de la même façon ainsi est le respect de ‘l’Un de chacun de nous ici bas. merci Tristan

  8. j’aime cet article parce que ce que tu décris est commun à plein de disciplines, la différence entre l’application par la tête et la compréhension profonde qui vous permet de tout lacher et de créer une oeuvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*