Le Nœud Sud en Sagittaire, le Nœud Nord en Gémeaux

Un chemin de vie de la quête dévorante à l’ouverture vivifiante
Rappel sur le chemin de vie et les Nœuds Lunaires

Le Nœud sud en Sagittaire

Le Noeud Sud en Sagittaire concentre toute sa volonté sur la réalisation d’un but unique dans sa vie. Untel n’aura de cesse de vouloir résoudre un problème personnel, un autre de réussir son foyer, un troisième sera focaliser sur sa personnalité, ce troisième se focalisera sur sa créativité…
Il est probable qu’un événement de l’enfance est ainsi forgé la croyance qu’il fallait focaliser toute son énergie dans un but particulier pour être heureux. Il y a soit le souvenir d’une chose idéalisée, soit un traumatisme que l’on veut combler ou résoudre qui reste le moteur de l’action. Avec le Noeud Sud en Sagittaire, on mise alors tout ce que l’on a sur le fait que notre bonheur, notre accomplissement personnel, ne tient qu’à la réalisation de cette cause unique. Le Noeud Sud en Sagittaire y consacre toutes ses pensées et toute son énergie. Ce faisant il ignore de considérer à leurs justes valeurs les millions d’êtres et les milliards de moments, de choses, de situations, d’événemements qui ne participent pas directement à l’objet de sa réalisation.
Il est tellement occupé par la satisfaction de son but qu’il ne voit pas le monde autour.
D’une certaine manière il réussit à atteindre son but, et il en tire une jouissance certaine. Mais un jour, il doit fait l’expérience de l’impermanence des choses. Rien ici bas n’est fait pour durer éternellement. Un événements de la vie, un changement de situation, une circonstance d’événement lui retire l’objet de sa quête.
Il se trouve alors comme perdu au milieu du désert car en dehors de sa quête personnelle, il n’avait jamais vraiment songer à autre chose, il n’avait jamais diriger son énergie dans une autre direction. Il se retrouve comme un arbre qui aurait mis toute son énergie à faire pousser une branche unique, la branche du nirvana, qui se serait rompu sous son propre poids.

Le Noeud nord en Gémeaux

La réalisation de la quête initiale rendue caduque, plus on regarde dans la même direction, plus la peine et la souffrance augmentent. Pour sortir de cette souffrance, le Noeud Nord en Gémeaux est une invitation à changer son regard sur la vie, à apprendre à regarder dans toutes les directions que l’on avait ignorées.

La vie se déploie à tout instant dans des centaines, des milliers de directions qui sont autant d’opportunités de faire l’expérience de la joie, de se sentir vivant, de sentir la vie en soi.
Le Noeud Nord en Gémeaux est une invitation à jouer avec cette invitation permanente à expérimenter la vie sous toutes ces facettes. La vie est multiple, multidirectionnelle, elle s’offre dans toute les directions du cercle, de la sphère, et aucune forme de croissance n’est éternelle. Il est bien plus sage de diversifier le déploiement de son énergie que de vouloir à tout prix le concentrer sur un unique objet. Avec le Noeud Nord en Gémeaux, on redécouvre le côté ludique de la vie. On cesse de croire au but unique. On cesse alors de vivre dans le stress de devoir l’atteindre à tout pour découvrir que la vie est un grand jeu qui fonctionne à tout instant, avec toute personne, tout objet, toute chose, toute situation, toute relation, à chacun instant. L’esprit s’allège, devient plus mobile, disponible et découvre alors la richesse d’un monde dont il ignorait la réalité. Le Noeud Nord en Gémeaux se nourrit de toute la richesse et la diversité du monde. Comme l’arbre, il déploie son énergie dans toutes les directions et distribue son énergie là où la nature offre les opportunités les plus évidentes. Il ne cherche plus à creuser la roche ou percer les murs. Il écoute son environnement et oriente sa force là où l’espace s’ouvre à lui. Il ne sait pas grand chose de ces nouveaux horizons qui s’offrent à lui, mais peu lui importe, ce qui compte maintenant, c’est d’expérimenter la vie sous toutes ces facettes avec l’esprit ouvert.

Êtes-vous concerné?

Les générations concernées par ces Nœuds Lunaires sont celles nées entre :

  • le 24 décembre 1945 et le 11 juillet 1947
  • le 6 août 1964 et le 21 février 1966
  • le 15 mars 1983 et le 1er octobre 1984
  • le 13 octobre 2001 et le 13 avril 2003
Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Le Nœud Sud en Sagittaire, le Nœud Nord en Gémeaux — 45 commentaires

  1. bonjour Tristan, cela fait quelques temps que je vous suis au file de vos écrits et je dois dire que là concernant les noeuds (dont je viens de découvrir l’article) je me retrouve parfaitement, j’ai 53 ans et je n’ai jamais su tout au long de ma vie vers quoi je pouvais véritablement être attirée pour m’épanouir (axe SAGITTAIRE XII – GEMEAUX VI), je me suis mise depuis peu à l’apprentissage de l’astrologie car je fais aussi de la numérologie et une fois l’astrologie mieux appréhendée je compte faire de la tarologie afin de compléter ces arts qui m’ont toujours passionnés mais ils étaient dans mes rêves et pour moi impossible à atteindre, je sais aujourd’hui que je suis sur le bon chemin et votre article ne fait que me le confirmer….. pouvez vous vous même me le confirmer sachant que parfois on ne lit et donc ne voit que ce que l’on a envie afin de suivre nos desseins….. merci encore pour votre travail remarquable… 🙂

    • Ce serait un peu audacieux de confirmer ce que vous me demandait pour au moins deux raisons. La première c’est que vous le sentez en vous et que ce ressenti est en soi une confirmation par dessus laquelle ce que je peux savoir n’a pas une grande intelligence. Votre ressenti est plus intelligent que ce que je sais. La deuxième, c’est que je n’ai qu’un petit bout de la connaissance de votre thème. Si vous avez besoin d’investiguer le sujet, pensez à une consultation peut-être. Ce temps plus long est plus propice à une exploration sérieuse.

  2. bonjour Tristan, cela fait quelques temps que je vous suis au file de vos écrits et je dois dire que là concernant les noeuds (dont je viens de découvrir l’article) je me retrouve parfaitement, j’ai 53 ans et je n’ai jamais su tout au long de ma vie vers quoi je pouvais véritablement être attirée pour m’épanouir (axe SAGITTAIRE XII – GEMEAUX VI), je me suis mise depuis peu à l’apprentissage de l’astrologie car je fais aussi de la numérologie et une fois l’astrologie mieux appréhendée je compte faire de la tarologie afin de compléter ces arts qui m’ont toujours passionnés mais ils étaient dans mes rêves et pour moi impossible à atteindre, je sais aujourd’hui que je suis sur le bon chemin et votre article ne fait que me le confirmer….. pouvez vous vous même me le confirmer sachant que parfois on ne lit et donc ne voit que ce que l’on a envie afin de suivre nos desseins….. merci encore pour votre travail remarquable… 🙂

  3. Bonjour Tristan étant médium depuis janvier 40 je ne peux que me réjouir de Vous lire .Concernant les nœuds nord en gémeaux et sud en sagittaire on ne peut être plus exact
    Cet axe reflète la quête d’une identité détruite par une jeunesse volée ce qui a aura été le cas pour de nombreux gosses placés dans les foyers
    Cordiales saltations

  4. Bonsoir Tristan, votre analyse de l’axe Sagittaire-Gémeaux des Noeuds est vraiment excellente et me fait du bien, m’allège d’un poids assez lourd même … Merci beaucoup.

  5. Bonjour, tres interessant cet article ! je suis née en 56 du signe vierge et NN sagittaire NS Gemeaux. J’ai une relation à distance depuis 15 mois avec un homme de 65 (balance) NN Gemeaux et NS Sagittaire. on s’entend tres bien. Nos noeuds lunaires sont opposés, que peut on en conclure ?
    Merci beaucoup..

    • Que vous avez environ 9 ans d’écart, voir 27 🙂 Je plaisante. Disons que les Noeuds opposés peuvent être enrichissants pour l’un et l’autre car vos chemins se croisent. Il y aura des résonnances mutuelles dans vos chemins de vie.

  6. Ben c juste génial 😉 franchement ton approche sincère et éthique (j’ai lu ton serment!) est très touchant 😉
    Perso je suis axe noeuds Sagg (sud) – Gemeaux (nord) et je me reconnais bien dans le nord lol… J’ai toujours (n’en déplaise à celles et ceux qui ne me comprenaient pas et me disaient qu’il fallait que je me conforme et reste dans une direction fixe pour ne pas passer à côté de la vie lol)..nourri et été attiré par la pluri-disciplinarité, les échanges riches de chaque instants, les rencontres, les diverses études, travaux, applications etc… avec un sentiment infiniment bon en moi de ne rien savoir et d’apprécier d’autant plus ce « vide » intérieur remplit de plein de gratitude…
    Je vais continuer à lire ton site et te consulterais surement prochainement, en tout cas j’aimerais bien échanger avec toi et partager.
    Au plaisir

  7. Je relis vos interprétations des noeuds, vous avez vraiment des éclairages intéressants. Le noeud sud sagittaire me transforme souvent en madame « oui mais », il faudrait toujours que la flèche tombe plus loin, que je sache tout à l’avance d’une situation qui se présente avant de faire quoi que ce soit, et j’ai tendance à m’écarter des voies dont je ne connais pas tout, gardant toujours en tête, opposée, une idée lointaine, un projet autre. Sauf que je sais pourtant qu’un chemin a priori sans rapport peut parfois y mener, voire même faire découvrir tout autre chose…bref difficulté à saisir les occasions avec légèreté +but lointain un peu idéalisé me laissent souvent passive, bloquée. C’est juste un témoignage et qui est forcément teinté aussi du reste du thème.

  8. Bonsoir
    Je suis née le 01/01/1966,ce qui m’a tjrs semblait bizarre ,tout comme ma vie et ce depuis petite ,depuis tjrs en somme,
    Je viens de lire un article sur ceux nés en 1966,le mieux que j’ai pu lire ,et j’ai enfin un peu plus d’explications sur cette vie merdique que j’ai,dsl pour l ‘expression mais elle correspond très bien….abandon rejet (parents ,enfant et vice versa)maladie (aussi bien physique que morale)violence (verbale physique)etc…et là ,tellement marre que j’ai plus tout ni envie de rien,:-(

    • Je suis désolé pour vous. Je suis aussi de 66, c’est une année assez spéciale en effet. On peut y trouver de la joie de vivre. Ne prenez pas les prédiction comme des vérités absolues.

  9. Bonjour. Merci pour la description de mon chemin de vie. Je viens de le lire et j’ai été impressionnée car je me suis lue. J’ai subi l’impermanence des choses il y a déjà 6 ans (NS Sagittaire) et la chute a été vertigineuse. Depuis quelques mois seulement, je ressens au plus profond de moi que je dois diriger ma vie autrement comme décrit dans mon NN (Gémeaux). Mais il est extraordinairement difficile de prendre un virage à 180° à 50 ans. J’ai l’impression d’être embourbée et de naître sans aucun point de repère. Merci d’avoir mis en mots tout mon ressenti.
    J’ai de plus une petite question. Ma fille et moi sommes comme extraordinairement proches. Cela peut-il venir du fait que nos chemins de vie sont opposés ?

    • Peut-être que les chemins de vie opposés sont comme des miroirs.
      L’approche des 55 ans vous mettra devant des situations de vie qui vous feront bouger.
      Essayez de vous y préparer.

      • Fabienne parle de virage à 180 degrés mais son noeud nord gémeaux n’évoque t il pas plutôt la nécessité d’aborder les mille occasions, potentialités qu’offre la vie sans forcément savoir où cela la mènera?
        Donc sans savoir si ce sera un changement si radical?
        Je note cela car sa façon de parler de virage radical me parle et me semble encore un peu noeud sud sagittaire…:-) En gros, rester ouverte, observer autour de soi, sans forcément s’écraser soi-même par la pression d’un but énorme. J’ai la même problématique et c’est de vouloir viser si haut, si loin tout de suite qui m’embourbe…

    • Rien de grave, rassurez-vous, vous avez les qualités du Sagittaire par le signe solaire (beaucoup de détermination et de volonté) et en même temps à corriger quand ce sera le moment pour vous une tendance à trop vous focaliser sur des buts en oubliant un peu de vivre.

  10. comme dit farah j’ai toujours eu envie de vivre au canada depuis 2004 apres trois refus je suis convaincu c;est la ou sera ma vie donc pas encore atteint mon but j’ai neud du sud en 4 et neud du nord 10

  11. Je possède cette position, le noeud étant respectivement intercepté en maison IV et le nord en X.

    C’est « marrant » de dire qu’il n’y a qu’une quête personnelle…d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu vivre au canada (chose faite actuellement depuis peu), mais sinon j’ai toujours été attiré par l’astrologie (tout ce qui touche à l’ésotérisme) mais dans le même temps, j’écrivais et je voulais à tout prix écrire un roman et obtenir de la reconnaissance…Jusqu’à il y a deux ans…Me suis rendue compte que je voulais être éditée pour de mauvaises raisons et d’un coup, une pression s’est évaporée sur mes épaules.

    Mais malgré ce désir de se faire éditer, j’ai expérimenter plusieurs choses (comme le chant, le sport, la patisserie)…j’ai vénus en gémeaux, cela m’a peut être aidé à m’extirper assez tôt au final de ce noeud sud (qui est accompagné de neptune).

    Je ne sais pas…mais ce qui est sûr c’est qu’actuellement j’expérimente mon noeud nord…Je fais des choses sans en connaitre les aboutissants. C’est très jouissif 🙂

    merci encore pour le partage!

    • Alors si c’est très jouissif, c’est que vous êtes dans l’énergie de votre évolution. Le Gémeaux est ludique. Garder ce cap, il sera épanouissant pour vous. Merci de vos commentaires.

  12. Bonjour,

    lorsque le noeud lunaire « vrai’ n’est pas le même que le « mean » lequel doit on prendre???

    exemple

    né le 20 décembre 1945 à 17h50 à saint Etienne (loire)

    noeud lunaire vrai …en gémeaux à 29°56

    alors que le « mean » est à 00°07 en cancer

    Merci de m’aider dans mes recherches !!

    • Bonjour Piot,
      Dans ce cas, c’est vous qui devenez le repère et non ce qu’on vous dit. Vous pouvez explorer la question avec un astrologue pour vous aider a faire le discernement sur ce que vous attribuer aux nœuds lunaires ou qui pourrait venir d’un autre facteur, mais il n’y a que vous qui puissiez vous situer et affirmer qui vous êtes.
      C’est ainsi que l’on avance dans la connaissance et la précision. Les astrologues tout seul ne servent a rien 🙂

  13. Bonjour Tristan,
    Merci pour cet éclairage.
    Mon fiston, âgé de 11 ans a cette orientation des noeuds lunaires sur l’axe 7 – 1.
    Son noeud sud en sagittaire est dans la maison 7 et son noeud nord en maison 1, donc la maison de son ascendant.
    Est-ce à dire qu’il aura un travail à faire sur le relationnel ?
    Comment, en tant que maman, puis-je l’y aider ?
    Merci et belle journée à vous.
    Catherine.

    • Bonjour Catherine,
      Le meilleur accompagnement que l’on puisse faire en tant que parents sur le chemin de vie d’un enfant est de le comprendre et l’accepter. Il fera des choses que vous comprendrez comme étant « l’inverse de son chemin de vie », il prendra des voies qui l’amèneront à l’échec, comme nous l’avons tous faits. Si vous essayez de corriger ou de ré orienter ses choix, ils les fera de toute façon, mais avec plus de violence sur lui et sur les autres. Il se rebellera s’il n’a pas la possibilité de se « planter » avec amour. Voilà le plus dur travail pour une mère, accepte que son enfant se plante avec amour.
      Regardez, observez, mais ne corrigez pas son chemin. Il l’a choisi pour évoluer.

      • Merci Tristan, oui, c’est bien là le plus difficile, trouver la bonne distance, accompagner sans contraindre, protéger sans étouffer.
        J’ignore si vous êtes parent, mais tout parent est confronté à cela et c’est un travail permanent, incessant et sans mode d’emploi.
        Freud disait lui même qu’être parent était un « métier impossible » .
        Pourtant c’est très enrichissant car nos enfants nous apprennent beaucoup sur nous mêmes.
        Je pense qu’à l’approche de l’adolescence, c’est encore plus vrai.
        Il faut apprendre à leur faire confiance tout en restant présent pour eux. C’est tout le paradoxe de cet âge : « J’ai besoin de m’émanciper, de me prouver que je peux faire les choses seul et de savoir aussi en même temps que, si je le fais, je ne perdrai pas l’amour de mes parents « . C’est un cap important où les relations sont mises à l’épreuve dans un but de réaménagement profitable à chacun.
        Pas facile…mais pas insurmontable…le sourire et l’humour permettent un certain recul.

        • J’ai trois enfants tous ados ou jeunes adultes. Le « métier » de parent est en effet un des plus difficile qui soit. Il y a un âge où il est important d’adopter une attitude de filet de sauvetage, presque invisible. Trop visible, on biaise l’expérience, totalement absent on n’assume plus rien. C’est un dosage subtil.

  14. Je me retrouve dans cette dynamique. Aussi j’ai toujours eu la tendance naturelle à globaliser et synthétiser, au lycée j’avais beaucoup plus d’aisance à faire un résumé plutot qu’un développement de texte ! 🙂
    J’ai toujours eu, et je pense que je garderais toujours un profond intérêt pour les philosophie et religions, mais peut être pas de la bonne manière… je ne sais pas … du coup je prend la vie avec un peu trop de sérieux et manque parfois de « cool attitude » et comme vous dite il y a un manque à voir les cotés ludique de la vie.
    Aussi « La vie a fait » que je me suis retrouvée de bon gré ou « forcée » plusieurs fois à changer de projets. Souvent il m’est arrivé de devoir abandonner avant la dernière ligne droite, passer mon Bac à 17ans n’a pas été possible. Et quelques années plus tard lorsque j’ai voulu le repasser, un autre évènement m’a refait changer de direction. Ça c’est pour les études. Et pour les emplois, et bien je n’ai jamais pu rester très longtemps salariée ( mes Noeud sont dans l’axe VI/XII )
    Pour le côté plus agréable, c’est les opportunités de la vie qui me font découvrir des chose nouvelles, étonnantes, et plaisantes. Effectivement rien ne me pousse toujours dans la même direction, bien au contraire….
    L’image de l’arbre m’est très parlante.
    Avec cet axe il y a un côté de sociabilité à travailler aussi je pense ? Je me trouve parfois un peu trop « sauvage »…

    • Merci Chou ! Un grand merci pour ce complément qui est très juste. C’est un plaisir de vous lire. Et oui, c’est vrai que le côté sauvage ou l’attrait fort pour les philosophie et religion sont importante dans l’énergie du Sagittaire. Si je comprends vos Noeuds sont : NS en VI Sagittaire, NN en XII Gémeaux. C’est cela ?

  15. Bonjour à tous,
    j’ai lu encore avec beaucoup d’intérêt ce nouveau billet merci Tristan de ce partage et alors que je m’apprêtais à vous demandez la signification de l’inversion de ces NNS je lie Muriel et la réponse de Tristan et re bingo ! non seulement on s’appelle Muriel toutes les 2 et nous avons aussi les mêmes NN et NS … C’était mon p’tit clin d’oeil à vous Muriel et Tristan.
    Doit on Tristan pensez ce chemin : »De l’ouverture vivifiante à une quête absolue » et est-il relié aux expériences des maisons dans lesquelles sont les NNS ?
    Encore Merci
    Muriel bis !

    • Bonsoir Muriel bis,
      Alors pour vous répondre, non on ne peut pas inverser comme cela. La description courte de Muriel preums est plutôt un bon résumé qui pourrait faire l’introduction. Restez branchée sur cette idée. À bientôt.

  16. Bonjour Tristan, je suis peu connectée ces derniers temps mais je lis toujours vos nouveaux billets avec intérêt… Ma question du jour serait : est-ce que des noeuds orientés à l’inverse (sud en gémeaux et nord en sagittaire) indiquent un chemin de vie qui incite à aller de la dispersion, du flou ou de l’indécision chronique vers des choix plus affirmés, plus structurés ? Merci !

      • Merci pour cette réponse si rapide (quelle réactivité !)… En fait, j’ai pensé à cela en pensant à une personne, qui m’est chère, et qui a ces noeuds lunaires… J’ai rarement vu un tel degré d’indécision chez quelqu’un, je pourrais même dire le flou et l’indécision faites homme… Mais ensuite, j’ai pensé à un autre ami, né à peu près à la même période, et qui a donc ces noeuds lunaires aussi, donc on pourrait supposer un chemin de vie similaire (toutes proportions gardées bien sûr, car plein d’autres éléments entrent en jeu). Or, cet autre ami est, à mon sens, l’exact inverse du premier, sur bien des plans : par exemple, il a eu très tôt un projet professionnel hyper précis, et difficile à atteindre. Il s’est beaucoup donné pour l’atteindre malgré tout, il ne s’est pas dispersé, pas découragé, et il y est parvenu. Il semble avoir tracé des plans très précis sur ce qu’il voulait dans la vie et s’emploie ensuite à y parvenir. Rien à voir avec le flou et l’indécision ici, donc… Cela laisse supposer qu’il y a mille façons d’aborder un chemin de vie (et tant de paramètres qui entrent en jeu aussi qu’il est difficile de « catégoriser » les gens… ce qui est plutôt rassurant au final…).

  17. Bonjour Tristan
    Toujours très fine analyse de nos Nœuds,mais en lisant les dates je pensais à une faute de frappe sur 1948 N nord taureau,il me semble, pardon que je le signale ,peut être que je fais une erreur et je serai désolée !
    Merci pour tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*