Le Noeud Sud en maison X, le Noeud Nord en maison IV

Un chemin de vie de « la croyance de devoir survivre dans le monde extérieur » à « se sentir vivre de l’intérieur »

Le Noeud Sud en maison X

Les personnes qui naissent avec le Noeud Sud en maison X ont un fort besoin de reconnaissance de leur place dans la société. Le plus classiquement, cela prendra la forme d’un besoin de reconnaissance d’elles-mêmes au travers de leur carrière professionnelle et de la place qu’elles occupent dans une entreprise ou une organisation professionnelle. Mais on peut imaginer d’autres formes d’implications dans ce domaine qui représente en fait le statut, la place que l’on occupe dans la vie d’une manière générale.

Pour ces natifs, la protection et la sécurité dans la vie ne proviennent que de la place que l’on occupe dans la société. Ils n’imaginent pas s’en remettre à quelqu’un ou à quelque chose d’autre que la poursuite de leur statut social pour les protéger. Ils considèrent qu’il est impératif de tenir sa place, son rang. Ils ont du mal à imaginer une forme de vie qui puisse pourvoir à leur protection sans qu’ils n’aient à atteindre les sommets pour se protéger.

Dans leur première partie de vie, ils auront tendance à se comporter comme des forcenés du travail. Il seront très focalisés sur leur réussite sociale, considérant qu’une place « sûre » est la planche de salut qui pourra les protéger. Ils pourront être tellement focalisés sur leur vie professionnelle qu’ils pourront avoir des difficultés à construire leur vie de famille, ou simplement à apprécier l’espace de repos et de réconfort humain qu’elle apporte. Ils pourront considérer au contraire que la vie de famille est une perte de temps, qui les contraint et les ralentit dans leur progression professionnelle. Ils auront de ce fait plus tendance à fuir le foyer qu’à s’y poser.

Plus ils avancent dans la vie et moins celle-ci leur permet de trouver des satisfactions dans la carrière professionnelle. Soit leur situation se dégradera, soit ils n’auront plus assez d’énergie pour fournir les efforts nécessaires au maintien de leur situation. Le simple fait d’être freinés ou bloqués dans leur ascension, quand bien même ils auraient atteint des situations très confortables, les déstabilisera profondément.
Il ne leur sera plus possible, passé un temps, de compter sur leur position sociale pour trouver leur équilibre. Ils devront à ce moment là se tourner vers l’énergie du Nœud Nord en maison IV pour recouvrir une forme de tranquillité.

Le voyage : Le Nœud Nord en maison IV

Le Nœud Nord en maison IV leur demande d’accepter l’énergie de protection du foyer. La recherche de la protection est chez eux « naturellement » orientée dans une forme masculine d’action et de contrôle.

Le chemin vers la maison IV leur demandera de rentrer dans une forme de réceptivité, qui devra petit à petit remplacer leur besoin de contrôler leur vie par la situation sociale. Ils devront se « guérir » de la croyance profonde d’être seul et en insécurité, croyance qui les poussait à œuvrer avec acharnement pour leur survie. Au moment où ils n’arriveront plus à faire fonctionner leur vie professionnelle, ni à gravir d’échelons, ils pourront souvent se rendent compte que leur situation, objectivement, ne les menace pas le moins du monde. Cela fera d’ailleurs pour beaucoup d’entre eux, longtemps qu’ils n’ont rien à craindre de réel. Ils seront objectivement dans une situation de protection héritée de leur situation professionnelle ou familiale.

En fait, la vie leur demande de ne plus se préoccuper de leur carrière, ni des sommets, mais de se poser pour aller chercher au fond d’eux-mêmes leurs racines, les racines qui les relient au vivant, à la terre, à eux en profondeur. Ils ont un chemin à faire qui va de « la croyance de devoir survivre dans le monde extérieur » à « se sentir vivre de l’intérieur ». Le terrain de jeu leur permettant d’expérimenter le fait de se sentir vivre sera leur foyer, leur « home », où ils pourront apprendre petit à petit à se sentir bien.

Il leur faudra peut-être accepter une forme de protection dans leur foyer à laquelle ils s’étaient refusés jusque là, par manque de confiance dans les autres, par crainte de perdre la maîtrise et le contrôle de leur vie.
Leur chemin consiste à accepter de lâcher prise sur le besoin de contrôler leur situation pour apprendre à vivre sans peur et à ressentir le lien avec la nature même de l’existence. Le foyer, les racines, la famille et toutes les formes d’expérimentations de la vie, qui se rapportent au fait de se relier à des racines profondes développeront un sentiment de protection nouveau, non plus basé sur la lutte, l’action et le contrôle, mais sur la réceptivité à l’énergie de la nature, de la terre, de la source de vie reliée au naturel. En lâchant prise sur la recherche du statut, d’une place ou d’une parfaite position sociale parfaite ces natifs pourront alors ressentir de l’intérieur l’état de paix qui provient de l’enracinement profond de l’être et qui seul peut assurer un sentiment durable de sécurité.

Vrai ou faux ? A vous de le dire

Part mon vécu et mon expérience (et non part mes connaissances livresques), je considère la description du Noeud Sud en maison X, le Noeud Nord en maison IV :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Le Noeud Sud en maison X, le Noeud Nord en maison IV — 36 commentaires

  1. Je me retrouve très fort dans vos commentaires, je ne suis pas carriériste mais comme je n’ai pu compter que sur moi-même, (j’avais un univers familial violent et l’école ou le travail par après sont devenus des lieux de refuge). Dans mon histoire, je viens de l’étranger, à 16 ans, j’ai quitté ma famille immigré en Belgique et c’est à un age fort avancé que j’ai pu retourner dans mon village natal, dans mes racines. Il y a de l’ordre de l’intime et l’action que je connais mieux. Je suis en chemin vers plus de paix en moi, et, comme mon nœud nord est en balance, vers plus d’harmonie, moins de lutte. J’ai beaucoup souffert de l’idée de trouver ma place, de correspondre à quelque chose d’extérieur comme repère et mon chemin m’amène à trouver mes propres valeurs et repères, vers aussi des activités plus artistiques que j’avais mis de côté pour un métier plus social (moi ou les autres?)

  2. J’ai , comme Ennifer, le noeud nord en maison 4 mais également en Bélier et je suis beaucoup plus agée. Je pense que la force d’indépendance du Bélier nous rend peut-être plus difficile qu’à d’autres de se laisser aller en sécurité dans ce cocon pour s’occuper de notre âme.J’ai eu plusieurs fois, au cours de ma vie, des signes pour me bloquer dans ce désir de tout régenter dans ma vie sociale, j’ai compris le message mais ai eu toujours beaucoup de mal à suivre ma voie. Maintenant, enfin j’espère j’ai 68 ans…

  3. Bonjour je trouve votre site bien fait et votre plume claire et concise! Néanmoins je suis un peu confuse car mes noeuds Nord et Sud sont tous les deux en maisons X Sagittaire. Hors tous vos articles opposent différentes maisons pour les noeuds. Pouvez-vous m’expliquer ce choix/cette nuance?

    • Bonjour Iris,
      Vos Noeuds Lunaires de naissance ne peuvent pas être dans la même maison et le même signe. C’est astronomiquement impossible. La plupart des logiciel ne montre que le Noeud Nord sur la carte du ciel, peut-être est-ce la position du Noeud Nord. Dans ce cas, votre Noeud Sud serait en Gémeaux en IV.

  4. C ‘est interessant quand on a le noeud nord en maison 4 mais aussi en Belier.Car d un côté il ne faut pas se focaliser sur la carrière mais avec un noeud nord en Beier il faut quand même avancer par soi même, et ne pas trop ceder à la tentation de la paresse de la Balance. Mais le Noeud nord represente aussi les plus grandes peur,il est vrai que je me projette trés mal dans une vie familiale alors que j’ai 30 ans . Je n ai pas encore fini mes études car MC en Balance , j’hésite enormement au niveau de ma carrière. Je sais que je dois develloper mon propre chemin , a ma propre vitesse. Et cela fait partie du Noeud Nord en Belier, mais ces énergie de Belier et Cancer en NN sont un peu contradictoires parfois..

    • Bonjour Ennifer,
      Merci pour votre commentaire, il est top! Je suis en train d’écrire un livre sur les noeuds lunaires et j’aime bien votre commentaire parce qu’il illustre parfaitement ce que j’explique dans les cycles. Vous êtes au deuxième cycle des Noeuds Luniares, à cet âge, ce que la vie privilégie, c’est l’expérience du Nœud Sud. Et c’est une bonne chose parce que c’est ce qui permet de s’émanciper de la vie d’enfance et d’adolescence, de prendre son envol. Vous ressentirez vers la fin de la trentaine, naturellement, le besoin de remettre en cause cela. Tout va bien.
      PS : est-ce que vous accepteriez que je cite de manière anonyme votre commentaire dans mon livre ?
      Merci

  5. C ‘est interessant quand on a le noeud norden maisonmais aussi en Belier.Car d un côté il ne faut pas se focaliser sur la carrière mais avec un noeud nord en Beier il faut quand même avancer par soi même, et ne pas trop ceder à la tentation de la paresse de la Balance. Mais le Noeud nord represente aussi les plu grandes peur,il est vrai que je me projette trés mal dans unevie familiale alors que j’ai 30 ans . Je n ai pas encore fini mes études car MC en Balnace , j’hésite enormement au niveau de ma carrière. Je sais que je dois develloper mon propre chemin , a ma propre vitesse. Et cela fait partie du Noeud Nord en Belier, mais ces énergie de Belier et Cancer en NN sont un peu contradictoires parfois..

  6. En somme la maison 4 serait pour ces natifs, leur ancrage, là ou ils peuvent se recharger, faire le point, se détendre, se distraire, voire méditer, ma fille qui a cet aspect me parle souvent de son cocon pour se régénérer, de ce manque de reconnaissance dans sa vie professionnelle, elle est de ces personnes qui se voue aux autres, qui n’épargne ni sa peine, ni son temps, le jour ou la nuit, peut être avez vous rencontrer une femme adorable qui vous a soigné aux urgences à l’Hopital, dévouée et compatissante, et il existe des anges humains sur cette planète, toujours prêts à vous aider, à soulager ceux qui souffrent, et eux on ne les montent pas au pinacle! Peut être est ce celà le NS en maison 10.
    CHRISTY

      • Oui, chacun va à sa propre vitesse, l’expérience est longue à assimiler pour certains, ils y arriveront somme toute, lièvres ou tortues !
        Bien à vous
        Christy

  7. Bonjour,
    C’est la première fois en ce qui me concerne, qu’une interprétation générale tombe aussi justement… Alors que j’étais carriériste depuis mon enfance, (je me voyais avocate,journaliste d’investigation,et même, danseuse étoile,c’est pour dire!) , très tôt, une sorte de destinée m’a poussé à laisser tomber mes études rapidement et à faire l’expérience d’emplois insatisfaisants, en décalage complet avec le statut social que je recherchais. De plus, j’ai souvent rencontré des difficultés avec les personnes environnantes avec lesquelles je travaillais, me poussant à souvent démissionner, valeurs différentes, l’argent n’étant pas un moteur suffisant pour que je ferme les yeux sur des incohérences. Donc,j’ai été attirée vers une sécurité familiale forte où j’ai trouvé réconfort et satisfaction, sentiments que je n’ai jamais rencontré professionnellement parlant. Cela m’a amené assez tôt à me remettre en cause sur la façon de servir la société,et je savais que je ne voulais pas la servir d’une façon personnelle. Je me suis tournée vers des emplois liés au social, vers l’enfance avec une forte motivation et implication, avec de belles capacités et une bonne intégration, cependant toujours en me faisant violence car au fond, il m’a toujours manqué ce réconfort du statut et ce décalage entre compétences et non reconnaissance (besoin très fort chez moi) Je dois avouer aussi qu’une sorte de force interne, m’a toujours tirée en sens contraire, avec ce besoin profond par périodes de me retrouver avec moi-même. Je me suis toujours sentie bien dans ces moments là, même si cela me confronte souvent à mes propres angoisses ( peur de manquer matériellement, de ne pas contribuer au budget, insatisfaction encore présente) Mais ce besoin vital de me ressourcer de choses non matérielles est très ancré en moi et ces moments où je peux faire de la musique, du dessin, parfois me mettre à écrire en toute liberté chez moi sans personne pour me juger est jubilatoire. En bref, beaucoup de questionnements sur comment entreprendre des choses socialement d’une façon différente. Concernant mes enfants, j’essaie dans la mesure du possible de ne pas les orienter avec des valeurs carriéristes. Et pourtant, au fond de moi, je sais comment réussir et suis capable d’amener d’autres personnes vers la réussite sociale. Néanmoins mon seul but est d’accompagner mes proches vers une réussite épanouissante et généreuse et non pas centrée sur son soi égoïste. Mon nœud Nord est en poisson en IV, mas il faut dire aussi que j’ai cette lune noire en lion conjointe au MC, ça doit aider à vite aller se réfugier en face vers le nœud Nord…

    • Bonjour Rascel,
      Merci pour ce témoignage. Je suis ravi de ces partages qui vont aidé d’autres à comprendre comment peut se vivre ce cheminement. Vous dites bien les choses. On sent, on sait où ce sera bien, mais on a des résistances à y aller. Concernant les enfants, je pense qu’il est important de ne pas trop chercher à les orienter ni les désorienter. Leur chemin de vie est différent du nôtre le plus souvent et la sagesse est de se dire qu’on ne sait pas vraiment où ils vont. Par ailleurs c’est lorsqu’ils seront de grands adultes que les vrais questions se poseront pour eux.

  8. C’est pas mal de relire quelques temps après, j’ai l’impression d’avoir saisi des choses auxquels je n’avais pas prêter attention à l’époque.

    Alors que je faisais surtout le lien entre carrière et foyer, vie professionnelle et vie privée, maintenant je vois surtout sécurité extérieure et sécurité intérieure notamment par un retour à la terre, à la nature, à sa nature première et à son Soi que l’on a pu oublier. Ce qui me parle beaucoup plus que le cliché « carriériste qui fini mère au foyer ». Sachant que dans foyer j’entends surtout s’occuper de sa vie perso en dehors du travail plutôt que la vie de famille (qui peut nous faire tout autant oublier son Soi si l’on n’ y prend pas garde).

    Mais je maintiens l’idée que l’on ne peut vivre véritablement le noeud nord tant que l’on a pas expérimenté le noeud sud. Finalement ce sont les deux faces d’une même pièce. Pour ma part je ne pourrai connaître la sécurité intérieure (que je n’ai pas eu dans ma propre famille) tant que je ne me serai pas construit une sécurité extérieure par la carrière professionnelle.

    Je maintiens aussi l’idée que parce que liées, il existe des petites alternances entre les deux axes au cours de sa vie: je travaille beaucoup mon ancrage depuis un certain temps et professionnellement je m’oriente vers… L’aménagement du territoire !

    • Il existe des alternances entre les axes. Je suis vigilant sur ce point parce que cette alternance est souvent utilisez pour justifier de ramer à contre courant. En soi cela ne me dérange pas s’il on est bien conscient qu’il s’agit de ramer à contre courant.
      La maison IV au moment de la naissance, représente dans le thème l’axe qui va de vos pieds vers le centre de la Terre. Le lien à la nature, à la Terre, y est important.

  9. Bjr…je me retrouve bien dans votre description…les mtres des maisons nous indiquent pas mal une direction ou une piste à suivre…les transits des NL sont très parlant également…merci à vous

  10. Très bon article, je me reconnais beaucoup là dedans ! Seulement, j’ai souvent entendu dire que la prise de conscience se faisait généralement à la deuxième partie de sa vie, hors je n’ai que 24 ans. cela peut se faire à partir d’une grosse épreuve non ? (maladie, perte d’un proche, etc.)

    Cependant, j’y vois finalement plus un rééquilibre qu’un retournement de veste. En prenant compte mon besoin d’enracinement et de « foyer » (dans son sens symbolique car la maison familiale, je ne m’y suis jamais senti bien), je me mets moins la pression et peut poursuivre le besoin de réussite sociale plus sereinement. Car je sais que j’ai une deuxième vie à coté, en dehors de la vie professionnelle. Ceci dit, je suis quand meme encore fortement dans la première (je suis étudiante), mais la deuxième a commencé à se faire une petite place.

    • Il ne sert à rien d’éviter une expérience ou d’attendre une déflagration pour changer de vie. Vivez là, mais vivez là les yeux ouverts et quand elles ne vous satisfaits plus, vous saurez quoi faire parce que vous êtes informée de votre chemin de vie.

  11. Cet article est d’une précision, j’en suis bouche bée, merci de toute ces précisions, je viens de recevoir une lumière d’une grande intensité, vous venez de me répondre à ce pourquoi que je vis depuis 35 ans.
    Il faut vraiment que je vous contacte pour un travail astro !
    Merci beaucoup Tristan

    • Bonjour Catherine,
      Merci pour votre message. Je suis très touché de votre commentaire, il me fait prendre conscience de ce que ce travail peut offrir. Merci à vous de ce retour. Je serais ravi de vous accompagner.

  12. Bonjour Christian

    J’ai lue l’article sur les nœuds dans l’axe IV/X

    Très jeune l’insécurité a été présent dans ma vie et a la préadolescence il me fallait me débrouiller ce qui a fait de moi une indépendante où j’ai buché pour avoir une forme de protection.
    J’ai fondé une famille et deux carrières de front (que je fais toujours aujourd’hui) mais jamais j’ai négligée la famille au détriment de mes carrières.

    Pour arrivé a un équilibre je m’enracine pour ne pas perdre le nord….lolll

    Manon

  13. Bonjour Tristan,
    Je vous remercie de vos explications. L’exposé du NS correspond bien à mon vécu. Quant au NN en IV (bélier)je n’en trouve pas encore les réponses, car comment trouver une forme de protection dans le foyer quand celui-ci se désagrège. La paix intérieure je la cherche et la trouve dans la connaissance de mon Etre. J’ai le sentiment d’être en attente d’un renouveau.

  14. Bonjour Tristan et merci pour tout ce partage!
    Je me retrouve très bien dans votre description!

    Qu’entendez-vous par enracinement profond de l’être afin de contacter la paix et la sécurité intérieure?

    D’avance merci!

    • On ne se sent profondément en paix que quand on est au contact de son Etre profond. Je pense que la maison IV dans le fond, propose une expérience d’enracinement dans l’énergie de la Terre qui contient ce lien à notre paix intérieure.

    • Catherine, Imagine que tu es un arbre avec des belles racines profondément ancrés dans la terre et tes branches et tes feuilles qui vont profondément dans le ciel. C’est faire de l’enracinement. Fais ça chaque fois que tu le sentiras dans une journée et tu te sentiras beaucoup mieux. 🙂

  15. Bonjour Tristan….

    Contactez moi quand vous aurez du temps… je crois qu’on a beaucoup à se dire ou s’écricre 😉
    gribouillis

  16. J’ai le noeud sud en IV et le noeud nord en X. Et je me reconnais tout à fait également dans le descriptif du noeud sud en X et du noeud nord en IV. En X, j’ai un amas de planètes : Saturne, Jupiter, Lune, Lune noire….alors qu’en IV, c’est vide. Cela expliquerait le rééquilibrage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*