Le Noeud Sud en maison III, le Noeud Nord en maison IX

Un chemin de vie de l’esprit de clocher à l’élargissement de la conscience
Rappel sur le chemin de vie et les Nœuds Lunaires

Le bagage : le Nœud Sud en maison III

Les personnes qui ont le Nœud Sud en maison III ont été très imprégnées par la culture de leur naissance qui a pris une grande importance dans leur vie. Ils se sentent rassurés dans ces environnements familiers dont ils maîtrisent les codes de communication et les interactions humaines. Communiquer est important pour eux, même si ce qui est transmis n’a pas toujours une grande profondeur. Ils ont besoin de rapports humains et d’échanges avec leur environnement proche, comme dans une fratrie. Dans leur première partie de vie ils n’ont pas été attirés par les études ni les connaissances ou les cultures étrangères et ont privilégié les relations avec l’entourage.
Peut-être ont-ils été dégoûtés des études ou bien trouvaient-ils peu d’intérêt à s’investir dans des idées et des concepts qui leurs semblaient éloignés de leur quotidien et sans grande utilité pour y évoluer.
Entre prendre un livre de philosophie ou bavarder avec sa voisine sur le palier de la porte, ils choisiront plus volontiers la voisine avec laquelle ils se sentent plus à l’aise. Ils ne sont pas non plus très enclin à apprendre les langues étrangères. Leur aisance à communiquer les a aidé à se développer près de chez eux grâce à leur sens inné du commerce et de la conversation qui peut tourner parfois au commérage. En revanche les langues des autres pays et cultures leur sont souvent étrangères.
Au fur et à mesure qu’ils avancent dans leur vie, ils commencent à se sentir à l’étroit dans leur costume local. Autant ils s’y limitent par habitude, autant ils ne sentent de moins en moins nourris par les discussions de quartiers, sans profondeur, les histoires de famille qui ruminent autour des mêmes sujets. Les limites de leur environnement culturel les ennuient ou bien c’est leur environnement proche qui ne les reconnait plus à leur place. S’ils s’y accrochent, ils peuvent même être poussés à le quitter pour devoir se tourner vers d’autres horizons, d’autres cultures, d’autres personnes à découvrir.

Le voyage : le Nœud Nord en maison IX

Leur Nœud Nord en maison IX les invite à faire un grand voyage hors de leur limites culturelles. C’est une aventure angoissante pour eux au départ car ils savent que, hors de leur terrain de jeu habituel, ils n’ont plus la même aisance, plus la même habileté. Hors de leurs repères, leurs croyances, leurs coutumes, leurs jugements sur les choses et la vie n’ont plus aucune valeur et il leur faut accepter les limites de leur culture.
Que leur voyage se fasse dans des livres, ou à la sur la surface du globe, ils finissent par quitter leur quartier pour entrer dans la grande culture de l’humanité toute entière. Le Nœud Nord en IX les invite à explorer les autres facettes de la culture humaine.
Leur chemin de vie est d’élargir les limites de leur conscience. La découverte et l’étude des philosophies, des sciences, des autres religions, des connaissances ésotériques ou plus simplement de pays et de cultures étrangères sont des supports à l’émancipation de leur esprit qui, petit à petit, s’élargit. Ils prennent conscience des limites de leurs habitudes, croyances et jugements attachés à l’histoire de leurs origines et les remettent à leur place.
Ils commencent une transformation intérieure qui les amène à s’émanciper de l’étroitesse d’esprit d’une culture fermée sur elle-même. Le Nœud Nord en maison IX développe leur attirance pour des connaissances nouvelles et des horizons lointains. Il les éveille à la diversité du monde. Leur conscience s’aiguise, apprend la subtilité et la richesse de la vie. Comme le papillon, autrefois larve, puis devenu chrysalide, ils s’élèvent vers une conscience libérée, quittent la branche pour s’élever vers d’autres points de vue.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Le Noeud Sud en maison III, le Noeud Nord en maison IX — 36 commentaires

  1. Merci pour vos articles que je trouve toujours très intéressants.
    Je viens confirmer vos ecrits. NS en lion maison III, durant mon enfance j’ai vécu dans une petite ville qui n’acceptait pas les différences… J’ai également eu des difficultés à l’école… Mon NN en verseau maison 9 m’a sauvé… A 20 ans j’ai pu enfin partir vivre à l’étranger, Libérée depuis je dévore les livres, L’ouverture à d’autres cultures et à la connaissance des savoirs me nourrissent toujours l’esprit. Bien à vous

  2. Bonsoir Tristan,
    J ai NN en taureau +lune (sextile mercure )NS en scorpion +Neptune en cuspide ( sexile uranus /pluton) j ai obtenu mon certificat d étude à 10 ans et quitté l école par manque de moyen, J étais plutôt solitaire. …partie travailler à 12 ans, très peu pour moi les blablas des voisins.
    Suite aux deuils des personnes chères, J ai quitté mon pays natal a 23 ans et depuis je vie en France. Par mon métier je rencontre du monde et j aime les gens mais j apprécie particulièrement la solitude et les livres, étoiles, fleurs et la musique.
    Je ne me retrouve pas trop dans la description, est-ce parce qu’ ils sont influencés par les planètes lune +Neptune?
    Merci pour ce que vous faites et ce que vous êtes

    • L’interprétation des Noeuds Lunaires est assez fine. Je pourrai vous en dire plus en consultation, mais comme cela en commentaire, je dirais des âneries. Essayez, si les maisons ne vous parlent pas, de les étudier en signe. Puis de comprendre le mélange des deux.

  3. Bonsoir, très interessée par votre explication, je suis Vierge ascendant Sagittaire, NN en balance conjoint à Mars, NS en Bélier conjoint à la lune. Je me sens différente cependant de ce que vous dites car j’ai toujours adoré apprendre (j’ai quitté la fac à 28 ans après anglais psycho et philo et pour finir un diplome d’infirmière) et j’ai toujours préféré le livre à la voisine, je sens en moi un coté sauvage et guerrier mais avec le temps et les épreuves, j’ai appris à réagir autrement que par la lutte, réussi à sortir de ma coquille, à aller vers les autres et à les laisser être ce qu’ils sont. L’ailleurs m’attire et j’ai changé souvent de lieux de vie sans aucune crainte, mais quand ce n’est pas possible il reste le monde des livres… Merci pour vos analyses qui aident beaucoup à comprendre qui l’on est.

    • Bonjour Marie, merci pour votre message. Votre cas m’intéresse. Il va permettre d’entrer dans des subtilités. Quels sont les astres dans les maisons des Noeuds lunaires et les signes de ces derniers ?

    • Bonjour Tristan : le NNord est en Balance à 4.17 et Mars à 8.10
      le NSud est en Bélier à 4.17 du coup et La Lune à 12.27
      opposition des deux planètes. Pas d’autres planètes dans ces maisons. Actuellement un grand virage dans ma vie en bien, et une entrée en cycle 1 en numérologie. Ca déroule…comme si l’univers n’attendait que ça pour répondre à mes attentes (achat de maison, nouvelle relation amoureuse…)en retour gratitude car il y a eu un long moment difficile. En espérant vous avoir été utile… Bonne journée pour vous Tristan.

  4. avec le NN en maison IX en capricorne, tout comme vous l’expliquez je me suis intéressée peu à peu à la philosophie, aux langues étrangères, j’ai vécu et même eu des enfants à l’étranger. oui cela m’a ouvert l’esprit et le jugement sur le monde mais j’en suis revenue un peu blessée, je n’ai pas pu m’établir définitivement là-bas et c’est vrai je me sens à l’étroit ici

  5. J’ai le noeud nord en Verseau en IX; pour moi hélas le voyage fut inversé, très intéressée par les langues étrangères, la philosophie, les voyage pendant toute ma jeunesse, je me vois de plus en plus limitée (dans ma curiosité autant que par les circonstances) à la petite sphère de mes amis locaux. La vie a pour moi nettement rétréci au lieu de se dilater. Il me reste l’astrologie comme seule manifestation de ce noeud nord en Verseau. Comment l’expliquer?

  6. Cela est étrange. Depuis que je suis enfant, je suis fascinée par les bateaux et les étoiles. En grandissant je me suis énormément intéressée aux cultures étrangères mais pas seulement, aussi à ma culture sur laquelle je me rends compte que je porte un regard étranger. J’ai toujours aimé les études contrairement à ce qui est écrit dans votre article, j’aime toujours autant apprendre et c’est un peu ma philosophie de vie.
    Il se trouve que je suis Vierge ascendant Sagittaire (conjoint Pluton) et il se trouve que mon Nœud Nord est en Vierge et maison IX (carré Pluton et conjoint Vénus, elle-même en carré à Pluton)mon Nœud Sud est donc positionné en Poissons et maison III (conjoint Jupiter, lui-même opposé à mon Mercure). Il semblerait que toute ma destinée tourne autour de l’apprentissage, de l’accumulation de connaissances diverses et de voyages initiatiques. Peut-être aussi en rapport avec les échanges et la communication (en bonne mercurienne que je suis).
    Je me demande si la place de Pluton n’aurait pas pour objectif de remettre en cause toute vérité établie et d’aller au-delà ? Je me demande même, tous ces éléments réunis, si je n’aurais pas un karma de colonisateur à épurer ? Pluton représentant la domination, le désir de pouvoir…je me demande ce qu’il signifie lorsqu’il est en rapport avec le fait de voyager, d’aller à la découverte de lieux et de cultures étrangères ?

    • Je ne sais pas trop pour le karma. Il vaut mieux demander à un bon médium. Pluton nous aide à nous défaire d’identité qui ne nous permettent as d’accéder à une réalité plus transcendante.

  7. Bonjour Tristan,

    Voici mon « histoire » du Noeud Nord en maison IX. Il est en signe de Cancer conjoint la Lune en Cancer également (j’ai également Mars en Cancer dans ladite maison). D’origine slovène, j’ai toujours été attiré par l’étranger en général et surtout par la France. Au moment où il fallait choisir mes études, je me suis limité aux choix que me proposait l’université dans ma « petite » ville, puisque j’étais trop mal à l’aise avec l’idée de partir dans la capitale à 130 km de chez moi… Mais j’ai bien choisi une fac connue pour ses échanges d’étudiants avec d’autres facs un peu partout en Europe. Et en dernière année d’études j’ai sauté le pas et suis parti à Bruxelles dans le cadre du programme Erasmus, le rêve de l’étranger est enfin devenu réalité. La glace a été brisée. Après cet échange, j’ai fait une petite aventure dans les études de traduction dans la capitale, quelques années plus tard j’ai accepté un travail de traducteur/interprète pour un projet en France et un mois après la fin du projet, j’y suis retourné tout seul, pour faire une expérience approfondie du pays, comme ça, à l’improviste. Ça fait presque 3 ans et demi que je suis là. Pendant ce temps je me suis, entre autre, penché sur la philosophie. Déjà bien des années avant, j’avais commencé à étudier l’astrologie en autodidacte. J’ai accumulé bien du savoir grâce à mes recherches sur internet, sur des sites comme le tien (merci), mes aussi grâce à la lecture de livres.

    Avec ce NN en maison IX je me pose la question où toute cette exploration me mène. Devrais-je m’arrêter un de ses jours ?

    Et pour préciser : quand je dis que j’ai le NN en Cancer, je parle bien du zodiac sidéral. Les trois « objets » célestes indiqués ci-dessus se trouvent tous dans la constellation de Cancer, une des plus petites dans le zodiac (à peine 20° du ciel).

    • Bonjour Daniel,
      Merci pour ce témoignage. Personnellement, je ne travaille plus que en tropical ou probablement votre NN la Lune et Mars serait en Lion. Pour votre question il ne s’agit pas de savoir quoi faire et jusqu’à quand, mais de savoir si on est heureux ou pas dans ce que l’on fait.

      • Vous avez raison, à la fin il ne compte que si on est heureux, content dans la vie.

        Mon petit doigt me dit d’ailleurs qu’avec le Noeud Nord en maison IX on peut s’attendre à un voyage en dehors de ses limites du confort durant toute sa vie. Ce qui, dans mon thème natal, est souligné aussi par la conjonction entre Jupiter et Saturne.

        Je soupçonne que cette année sera un peu particulière pour moi, il y a plusieurs signes dans mon thème natal (et pas que natal). Puisque sur cette page on parle du Noeud Nord : pour mon anniversaire j’aurai le NN en transit en conjonction avec mon Soleil. Selon vous, le NN dans le thème de révolution solaire a-t-il une signification particulière quand il est en conjonction avec le Soleil ?

        (En tropical, Mars et la Lune sont en Lion, mais le NN reste en Cancer)

        • Oui, il dit que votre année est une année ou vous avez une énergie qui va dans le sens du besoin d’évolution collectif. Vous pouvez montrer à vous même et aux autres la voie de l’harmonie.

          • C’est plus pour la fin de cette année et l’année prochaine. Je vais penser à revenir sur ce site pour témoigner.

            En toute honnêteté, j’ai l’impression que plus le NN en transit s’approche de mon Soleil, plus j’arrive à sentir mon Soleil, plus je sens qui je suis vraiment (je revis des émotions de mon enfance où j’exprimais mon Soleil d’une façon plus spontanée).

            Quand le NN transitait sur mon Jupiter j’étais particulièrement optimiste, confiant en l’avenir et ses possibilités. Cela se reflétait aussi dans le contenu des livres que je lisais, des vidéos que je regardais.
            Le NN en transit sur mon Saturne était une période où, comme par hasard, les résponsabilités au travail sont devenues plus importantes : suite à l’arrêt maladie de ma directrice j’ai dû me charger de son travail.
            Avec le NN en transit sur mon Soleil je m’attends donc à vivre des énergies solaires, être sûr de soi, être sa propre autorité dans sa vie.

          • Merci Daniel, tout ce que vous exprimez sonne très juste, je sens bien ce que vous dites sur ces transits du NN sur les astres. Merci pour votre partage.

  8. Bonjour Tristan, j’ai le Noeud Nord en Maison IX en Balance en conjonction avec Pluton. En fait, j’ai aussi le Soleil en Maison IX, l’ascendant en Sagittaire et Jupiter en Maison VII, Neptune (maitre de III) en maison XII en Sagittaire (en utilisant le système des maisons Placidus, mon ascendant et la maison XII sont tous les deux en Sagittaire). En gros j’étais un peu destine à partir loin car je me sentais en quelque sorte étouffé et étranger dans mon propre pays. Je suis donc partie en Amérique il y a quelques années. Puis en parentheses je viens juste d’avoir 37 ans donc dans quelques semaines j’aurais mon retour du Noeud Nord.

  9. Bonjour Tristan ,

    Merci beaucoup pour vos articles que je trouve très intéressants. Celui qui concerne les nœuds lunaires m’a vraiment interpelé. En effet j’ai un nœud sud en taureau en III et donc nœud nord en scorpion en 9 conjoint à Uranus. Avec ce nœud sud en taureau j’ai toujours eu peur de quitter ma région , mon environnement, partir loin pour longtemps est une angoisse, peur de quitter ma famille, mes amis. Cependant dès que j’ai pu m’éloigner(50km:-) un peu pour mes études , cela a été une révélation , un enrichissement personnel indéniable . Aujourd’hui , je me pose de plus en plus de questions , j’ai davantage envie de partir , découvrir de nouvelles cultures et peut-être travailler à l’étranger mais je ne sais pas si je vais sauter réellement le pas . A votre avis mon nœud nord en 9 va t il s’exprimer par des voyages lointains ou mon nœud sud va toujours constituer un frein ?

    Merci d’avance, cordialement. Christelle

    • Bonjour Christelle, Merci pour votre témoignage, il relate vraiment bien ce que ces positions des Noeuds Lunaires peuvent créer. C’est toujours pour moi une chose incroyable. La réponse à votre question, c’est votre libre arbitre qui le décidera 🙂
      Bonne journée

  10. Je reviens lire cet article à la lumière de celui que tu as posté aujourd’hui, et ça soulève des questions sur comment s’aider à aller vers le nœud nord en vierge avec les outils que donne la maison IX. Est ce que c’est claire, d’ailleurs au passage, le jour où j’ai coupé énergétiquement avec ma famille et son emprise énergétique j’ai pu voler pour les états unis seul ….

  11. Enfin des explications claires sur mes positions de noeuds. Je suis ravie de vous lire. Je pratique pourtant l’astrologie en amateur, mais rien n’avait jamais été aussi limpide qu’avant ce jour, grâce à vous. Je me retrouve bien dans tout cela. Très jeune, j’ai dû quitter ma région pour trouver du travail dans un environnement très différent (et ce fut une énorme souffrance). J’ai grandi dans une région avec une identité culturelle très forte et un peu fermée sur elle-même. Partir m’a permis de m’ouvrir l’esprit, m’a mis en contact avec des gens d’horizons très divers qui m’ont fait mûrir. J’étais plutôt à l’aise avec les langues étrangères, mais je n’ai jamais eu de réelle opportunité professionnelle pour les utiliser, et peu à peu j’ai cessé de le faire. Maintenant, j’avoue que j’ai la flemme de m’y remettre. En revanche, l’écriture est mon dada et je règle souvent mes problèmes grâce à des courriers bien sentis dans lesquels je me permets la plus totale franchise (très efficace pour remettre les gens à leur place et jubilatoire).

    Si je peux ajouter quelques petites choses, en faisant le bilan, c’est que la vie m’a toujours poussée à ne pas me contenter des apparences et à réfléchir à toutes les facettes d’une même situation (ce qui est le contraire d’un esprit buté). Par ailleurs, j’ai toujours adoré les voyages mais j’ai eu assez peu l’occasion d’en faire, pour diverses raisons, et je le regrette beaucoup. J’ai un gros besoin d’évasion que je comble grâce à mon imaginaire…. J’ai la Lune conjointe au noeud nord, en Cancer. Un imaginaire très développé, bien sûr, dans ces conditions !

    Merci et bonne continuation !

    • Bonjour Carole,
      Merci de votre commentaire et de votre témoignage. Je suis ravi que le texte vous parle. Votre témoignage apporte une lumière nouvelle. Il ya souvent un événement déclencheur dans la jeunesse qui crée ou déclenche la réaction du Noeud Sud. Chez vous, le déracinement dans la jeunesse est intéressant à connaître.
      Ce que vous raconter sur vos écrit est aussi intéressant. S’appuyer sur l’écrit reste très lié au Noeud Sud, et la manière de faire que vous décrivez est aussi proche d’un Noeud Sud en Capricorne en maison III. Allez lire le Noeud Sud en Capricorne, à mon avis il vous parlera aussi. 🙂 A bientôt

  12. bonjour, je retrouve bien l’axe des nœuds de ma fille , nn en sagitaire en plus..comme elle a 19 ans.. elle a encore le temps mais est déjà très attirée par les grands voyages, la philosophie..
    pour son incarnation actuelle, elle a choisi un père sagitaire (qui a pas mal voyagé dans sa jeunesse) et une mère ayant des notions d’astrologie.. entre autre
    merci de vous lire
    véronique

  13. Bonjour Tristan,

    Cette article tombe pile poil pour moi, je fais en ce moment des recherches justement sur le NN en maison 9. Je le possède d’ailleurs dans mon programme de vie. Je suis parti à l’étranger aux alentours de mes 10 ans ce qui correspond je crois aux inversions des noeuds. J’espère être donc en bons termes avec mon NN 🙂

    Merci à vous, à bientôt

  14. Bonjour Tristan, mon chemin inversé NS en 9, NN en 3 trouve malgrè tout des réponses dans cet article. Y compris sur un plan plus personnel et dans mes relations affectives, j’ai toujours été attirée par des personnes très differentes de moi. Et cela aussi sur le plan psychologique. L’ailleurs m’a toujours fascinée. Toutefois, j’ai une maison 3 chargée, et je vais tenter une interprétation: le NS ne pourrait il pas être un refuge pour ne pas vivre une problèmatique posée par le NN? J’entends par là que nous pourrions, non pas partir du NS vers le NN, mais être dans le NN et en quelque sorte regresser au NS, devant les obstacles du NN?
    Merci bien Tristan pour cet article.

  15. bonjour Tristan, Moi, c’est l’inverse: NS en 9 et NN en 3. c’est super interessant, pour comprendre, de voir le chemin inverse! C’est comme ça me parle aussi. je me suis toujours interessée à l’ailleurs, mais aussi, sur un plan plus personnel, je veux dire dans mes relations, je suis toujours attirée par des personnes très differentes de moi, y compris sur le plan plus simplement psychologique. Toutefois, une maison 3 chargée me rappelle au quotidien…j’ava

  16. Merci Tristan, de ses explications qui sont claires comme à chaque fois dans vos billets sur les sujets divers et variés. Bonne fin de semaine à vous relaxer.

  17. bonjour Tristan
    ce petit article tombe à point nommé 😉 toujours avec vos mots et votre vision qui changent tout dans la compréhension du sujet !
    alors ayant NN en IX et en verseau, je suis en plein dans le cas concret. Et ce qui est très surprenant c’est que tout me parle dans votre article mais pas dans le même ordre, très étrange encore cet écho 😉
    Si on part sur le NS, je n’ai jamais vécu cette période de la proximité, du coté superficiel rassurant dans les échanges. Depuis toute jeune je suis le contraire, je ne supporte pas ça, c’est d’ailleurs une de mes phrases fétiches de l’amitié : se voir moins souvent mais pour des moments de qualité et plus profonds dans les échanges.
    Et si on passe au le NN en IX : par rapport à vos écrits, là encore je suis passée dès l’enfance au cap supérieur. Attirée par les langues étrangères j’en ai fait la base de mes études et de mon (mes) métiers. Les études ont toujours été les périodes les plus agréables de ma vie, j’en aurais bien fait mon métier, être étudiante à vie 😉 j’ai d’ailleurs repris un cursus de 3 ans de formation à 39 ans….
    et en ce qui concerne partir à la découvertes de nouvelles cultures, à l’étranger, ce fut très vite clair en moi dès l’adolescence et j’ai commencé à partir vivre à l’étranger dès 19 ans.
    Bref ce que vous écrivez m’interpelle vraiment car tout correspond mais sans le passage par la case d’exploration de mon milieu de naissance, j’ai directement et très vite pris la direction des voyages, études, découvertes des cultures avec avidité. malheureusement avec de nombreux obstacles qui font que à ce jour je n’ai toujours pas le sentiments d’avoir réalisé ce que je cherche depuis tant d’années…alors peut être rejoint on l’essence même de ces Noeuds. Bien que j’ai eu conscience très tôt de vouloir explorer le monde et les gens, peut être faut il le temps de parcourir un chemin intérieur malgré tout…je n’ai pas la réponse mais j’espère l’avoir un jour, du moins en partie !
    Avec un mars en maison IX en verseau, il est clair que l’étranger et la pensée philosophique chez moi requièrent une lutte ;))mais est aussi une force! vais je dépasser cette phase de lutte pour parvenir à la force tranquille ? grande question !
    D’ailleurs le NN est en révolution solaire sur la pointe de ma Maison IV cette année…….
    Merci encore de partager vos analyses. D’ailleurs avez vous publié un livre ? Je n’en ai pas vu la trace dans ce site mais s’il existe je suis preneuse !
    bonne journée à vous

    • Bonjour Lena,
      Merci pour votre commentaire. Il sera intéressant de regarder dans votre thème ce qui soutient le Noeud Nord pour comprendre la particularité qui est la vôtre. Merci de votre long témoignage, il apporte de l’eau au moulin. A bientôt

  18. Suis bluffée … Je me retrouve surtout dans la difficulté a supporter les conversations que je qualifie de stériles, les commérages, les lieux communs, les idées préconçues et de bon ton…(sans prétention). Plus je vieillis et plus j’apprécie les livres de philo, sur les religions, l’ésotérisme, la psycho … Et la oh surprise!!! Le hasard ? La providence ? Un signe de mon nœud nord ? Bref… Je ne qualifierais pas l’instant mais ma route vient de croiser celle d’un monsieur ne en Cote d’Ivoire et la relation s’est installée… Comme ça, en toute simplicité…très naturellement…a suivre…

  19. ça me parle, enfant je vivais dans un microcosme très étroit peu de contact avec l’extérieur, hormis l’école, je ne voyais jamais mes camarades en dehors, ça c’est poursuivi jusqu’à l’adolescence puis peu à peu l’ouverture à d’autres cultures au travers des amis, de mes relations amoureuses et à 30 ans coupure avec la famille, la sensation de sclérose devenez trop lourde,j’avais l’impression que je ne ferais jamais rien si je restais attaché aux histoires de famille, aux après midi bla bla, et la même année j’allais visiter NYC et SF dont je rêvais depuis mes 18 ans et j’ai commencé à approfondir un certains nombre de connaissance transmise par la famille dans le domaine ésotérique comme par exemple allez voir d’autres jeux de cartes, oracles, à me préparer à quitter le salariat…et sinon mon envie de découvrir le monde dans toutes ces dimensions ne fait que s’accroitre. Merci de ce billet, qui m’a fait faire un petit bilan de parcours à quelques encablures de mes 35 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*