Le Noeud Sud en maison II le Noeud Nord en maison VIII

Le Nœud Sud en maison II

Les personnes nées avec le Nœud Sud en maison II sont focalisées sur leur capacité à subvenir à leurs besoins.

Fondamentalement, la maison II représente notre relation à l'expérience de subvenir aux besoins de notre corps, de notre être physique dans ce monde matériel. Cette maison constitue l'expérience de pouvoir trouver l'énergie de nous nourrir nous-mêmes. Cela correspond à l'expérience première de trouver le sein et de le téter pour nourrir son corps.

Les personnes qui ont le Nœud Sud en maison II sont focalisées sur leur besoin de se nourrir, de subvenir aux besoins matériels de leur existence. Elles ont une inquiétude lattante de ne pas arriver à subvenir à ces besoins qui se traduit à l'âge adulte par une une peur de ne pas être capable de gagner assez d'argent. C'est comme si elles sentaient que la matérialité de l'existence était une lourde à charge à supporter et qu'elles craignaient de ne pas arriver à l'assumer seules.

Ce n'est pas une histoire de quantité. Elles pourraient gagner des millions qu'elles ne seraient pas rassurées pour autant. Elles penseraient que cela ne suffirait toujours pas à assumer le poids matériel de la vie. Leur inquiétude ne peut pas être satisfaite, ni comblée, parce qu'elle ne correspond pas à une réalité. C'est leur regard sur l'existence qui est trop dense, trop matériel. Elles ne sont pas nécessairement matérialistes au sens vénal du terme, mais elles voient trop la vie sous son angle matériel.

Elles voient le monde dans une forme trop dense et de ce fait sont découragées d'avance à l'idée de devoir en extraire une nourriture pour elles-mêmes. Elles sont comme des bébés en train de vouloir téter un lait trop épais qui peine à s'extraire du sein. Elles ont l'impression que se nourrir par soi-même est au-dessus de leur force. En même temps, elles craignent de manquer, et en même temps, elles ont l'impression que les efforts à faire pour gagner de l'argent sont insurmontables dans un monde matériel, qui leur apparaît d'année en année plus lourd à bouger.

Le Nœud Nord en maison VIII

Le Nœud Nord en maison VIII les invite à s'ouvrir à une autre forme d'expérience de l'existence qui ne passe plus par les perceptions matérielles de la vie, mais par la sensation de l'énergie.

Leur chemin consiste à s'ouvrir à la perception et à l'utilisation de l'énergie dans leur vie. Jusqu'à présent elles ont surtout cru que le fonctionnement de la vie était articulé autour des besoins matériels sans voir que bouger l'énergie avait une action très concrète sur le matériel.

Leur focalisation sur la matérialité de la vie les a alourdies et a anesthésié une partie de leur potentiel comme si elles avaient ralenti elles-mêmes leurs existences.

Le Nœud Nord en VIII les invite maintenant à remettre de la vitesse et de la légèreté dans leur vie en développant leurs expériences sensorielles sur le plan énergétique. Selon chacune de ces personnes, cela peut être au travers de la sexualité, au travers de pratiques énergétiques ou d'expériences de vie dans lesquelles elles seront confrontées fortement à l'énergie des autres sans pouvoir les toucher.

Le but de ces expériences est de les inciter à décoincer leur trop épaisse densité pour les initier à faire bouger l'énergie. La matière est une forme d'énergie qui est densifiée, cristallisée par une fréquence vibratoire lente. En essayant de se mettre au diapason de la matière pour subvenir à leurs besoins, elles ont en fait dans leur première partie de vie, ralenti considérablement leur pouvoir de faire bouger les choses et de générer de l'énergie, donc de l'argent.

En allant vers la maison VIII et en développant des expériences sur l'énergie, elles apprendront à se détacher du matériel et à travailler à partir de leur énergie. Elles apprendront à devenir conscientes de leurs intentions, à écouter les mouvements de l'énergie de leurs pensées et intentions, à remettre en question des lourdeurs, ce qui, au final, libérera leurs potentialités latentes et débloquera leur capacité à subvenir à leurs besoins dans la légèreté.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Le Noeud Sud en maison II le Noeud Nord en maison VIII — 30 commentaires

  1. Bonjour, j’ai été bien touché par cette lecture: j’approche des 37ans, et je sens vraiment ce basculement : d’un passé obstiné dans mes conquètes matérielles (moi c’est tout ce qui tournait autour du bois, la forêt, le bâtiment, autant en passion qu’en métier: je suis charpentier-couvreur, ait un passé de bûcheron, etc… des tonnes d’expériences de « conquètes » de la matière, des défis divers avec, c’est aussi vrai souvent des craintes de « manquer », et souvent des entraves au niveau financier…), je me diriga « naturellement » (=je sens que ça « pousse » en moi…) vers les domaines de l’énergie… Effectivement! Depuis 2 mois environ c’est comme si je sentais l’énergie refluer en moi: depuis mes centres d’intérêts extérieurs (et passés!), vers l’intérieur: mon corps.
    Du coup ont poussé avec cette « concentration » interne des envies nouvelles: en termes d’activités: c’est les percus africaines, puis la boxe qui me sont venues… et concrétisées, avec un vrai grand plaisir! Tout ça depuis quelques semaines… Je bosse depuis un an 1/2 avec une énergéticienne qui a effectivement constaté un alignement du hara surprenant la dernière fois: alignement du hara signifie intention d’incarnation bien vivante dans le corps.
    Sur un autre plan: là où je « projetais » mes « en vie » je vois que maintenant c’est interne: le désir est d’intensifier, « densifier » l’expérience vécue. C’est ce que je ressens, sans vraiment de « forme » à mettre derrière. Sans doute je me dirige vers des changements complets au niveau professionnels, mais ça prendra son temps: je me concentre sur mon envie de vivre maintenant…
    C’est juste un témoignage, en remerciement de votre texte qui m’a bien parlé: ça résonne juste!
    Je pense en plus que tout ça est amplifié par mon noeud sud en verseau et noeud nord en lion, qui veut dire aussi sur un certain plan: de l’extérieur vers l’intérieur, là dans le sens d’un passage d’un « homme au service » du collectif (j’ai toujours accompagné de nombreux projets) à un homme centré, rayonnant ensuite éventuellement vers l’extérieur (ce que je sens pointer).
    Bonne journée

    • Bonjour Thomas,

      Merci beaucoup pour votre témoignage. Il est précieux. 37 ans est un âge particulier où notre chemin de vie s’éclaire. Je suis ravi que votre vision ce soit précisée. Votre concentration sur le présent est sage. Gardez-là précieusement. L’information sur le chemin de vie n’a pas pour but de vous obséder à faire autrement que ce que vous sentez, mais à vous permettre de vous observer vous-même avec plus d’acuité. Bon chemin.

  2. Bonjour Tristan,
    Merci pour la clarté de votre site et les informations qu’ils donne sur l’astrologie.

    Pourriez-vous m’éclairer sur votre phrase :
    « En allant vers la maison VIII et en développant des expériences sur l’énergie »
    Que veut-dire développer des expériences sur l’énergie? Pouvez-vous me donner des exemples?
    Pour info mon noeud nord est conjoint à Saturne en maison 8 de Sagittaire et mon noeud sud est conjoint à Vénus en maison 2 de gémeaux.

    Merci infiniment pour votre retour,
    Bien à vous
    Philippe

    • La maison VIII est une maison qui nous connecte à ressentir la vie sous sa forme non matérielle, ce que j’appelle l’énergie. Vivre le vibratoire, l’énergétique, la sexualité sont des connexion à l’énergie vs la matière concrète.

  3. Bonjour, votre interprétation du nœud sud en II m’a frappée, car c’est la première fois que j’en lisais une semblable! Et pour ma part elle est très juste.
    En revanche, je butte sur le nœud nord en VIII, les interprétations me semblent vagues, parler d’énergie, oui, dire qu’il faut ça circule, se transforme oui, mais…concrètement? (Aïe question très maison II!)
    Après une jeunesse assez attirée par l’ésotérisme, j’en suis revenue, et j’avoue que tout ce qui sonne un brin « new age » me laisse de marbre, je trouve cela souvent auberge espagnole », un peu fourre-tout…
    En revanche, j’ai retrouvé la foi et ai une vie spirituelle, qui passe parfois aussi par la musique et l’art en général (la beauté, disons). Ceci pour dire qu’en bon poissons je ne suis pas coupée des plans non matériels, loin de là…
    Mais je butte, désespérément, depuis des années, sur cette gangue de la II d’où m’extirper et ne trouve pas la porte. En VIII j’ai aussi Jupiter taureau, en opposition à Neptune scorpion, ce qui me semble inverser un peu la donne et donner de la confusion, non?

    • Vous pouvez voir le chemin vers la VIII comme un chemin qui vous demandera de ne plus vous accrocher à votre indépendance et autonomie matériell, mais a accepter de vivre a partir des ressources d’un autre, un partenaire, pour vous permettre d’être libéré de la contrainte matérielle. C’est une autre façon de le voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *