Le Noeud Sud en Gémeaux, le Noeud Nord en Sagittaire

Un chemin de vie du papillonnage mondain à la réalisation d’un but.
Rappel sur le chemin de vie et les Nœuds Lunaires

Le bagage : le Noeud Sud en Gémeaux

Lorsque l’on est né avec le Noeud Sud en Gémeaux ont du mal à maintenir son effort sur un objectif. Ces natifs se lassent très vite, perdre leur motivation de départ et cherchent autre chose. Lorsqu’ils ne sont plus stimulés par ce qu’ils vivent, ils lâchent l’affaire et cherche autre chose qui leur redonne un plaisir immédiat. Cette tendance les laisse à la surface des choses.
Ils ont une difficulté à se centrer sur un objectif et à aller en profondeur dans les choses en acceptant le chemin plus ou moins solitaires que cela implique. Ils préfèrent se rassurer par des relations nombreuses et importantes qui leur donnent le sentiment de vivre. Ils ont développé une certaine acuité à plaire en public qui les rend agréable et sympathique en société. Ils ont souvent de l’humour des qualités de parole ou un charme sur lesquels ils peuvent compter pour séduire ceux qui les aideront à franchir les étapes importantes de leur vie, sans trop avoir à s’impliquer.

Ils craignent que s’impliquer ne les coupe de tant d’opportunités de plaire et de se faire plaisir ou bien ils détestent la lourdeur et l’idée d’être enfermé dans une voie qui va demander un effort durable pour en sortir. Leurs efforts sont de courte durée et ils ont besoin de s’échaper vite lorsqu’une direction importante semble leur être proposée. Ils fonctionnent ainsi et sautent d’occasions en occasions. Parfois ils maintiennent un cap un certain temps, mais souvent ils le lâchent en chemin dès que cela devient trop enfermant. Leur habileté et leur souplesse les rend malléables et adaptables ce qui leur assure un temps une forme de passe partout… qui ne les mène nul part où ils voudraient vraiment.

Au bout d’un temps ils finissent par être insatisfaits d’eux-mêmes, car rien de ce qu’ils font n’aboutit réellement. Ils commencent à lasser et à se lasser du peu de tenue de leurs actes. Leur saveur juvénile commence à ressembler à une inconsistance sans intérêt. Ils se sentent flotter dans l’air sans savoir vraiment dans quelle direction aller.

Le voyage : le Noeud Nord en Sagittaire

Le Noeud Nord en Sagittaire les invite à prendre une direction dans leur vie, à viser un objectif et à s’y consacrer avec détermination. C’est ce à quoi ils rechignent le plus, pensant que cette énergie est juste déprimante. Mais en fait, c’est là que se trouve les graines de leur épanouissement et de leur contentement. Ils ne le savent pas et ne l’imaginent pas au début, mais c’est en se consacrant coup par coup à la réalisation complète d’un but et en y concentrant pleinement leurs efforts qu’ils finissent par trouver l’ancrage qui leur manque.
Ils devront apprendre à ne plus écouter les sollicitations extérieures, mais à conserver leur vision fixée sur ce qu’ils ont décidé d’accomplir, quelque soit leur cible. L’objet de leur quête peut porter sur n’importe quelle expérience de la vie humaine, construire un foyer, créer, travailler, s’intégrer dans des projets collectifs, trouver leur place dans la société, s’associer, trouver sa personnalité… L’important sera pour eux de s’y consacrer, de mettre toute leur détermination à sa réalisation.
La frustration de ne plus sauter d’amusement en distraction sans lendemain sera petit à petit effacée à mesure qu’ils découvriront le profond sentiment d’accomplissement qui accompagne la réalisation d’un objectif. Ils apprennent petit à petit fixer leur attention et développer leur détermination plus longtemps pour atteindre des buts plus grands et plus lointain. pas à pas ils passeront ainsi d’un papillonnage mondain, à la réalisation de leur objectifs et buts personnels.

Êtes-vous concerné?

Les générations concernées par ces Nœuds Lunaires sont celles nées entre :

  • le 2 septembre 1936 et le 21 mars 1938
  • le 3 avril 1955 et le 4 octobre 1956
  • le 23 novembre 1973 et le 12 juin 1975
  • le 5 juillet 1992 et le 21 janvier 1994
Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Le Noeud Sud en Gémeaux, le Noeud Nord en Sagittaire — 33 commentaires

  1. Bonjour Tristan,
    J’ai le NS en maison VII en Gémeaux et NN en maison I en sagitaire. Je me reconnais très bien dans le descriptif en maisons; par contre, pas du tout dans le descriptif en signes, je dirais même que c’est plutôt le contraire; ou en tout cas, ma situation correspond plus à ce qui est décrit lorsque le NN est en gémeaux et le NS en sagitaire (sauf que je n’ai pas concentré tout sur un seul but, ou alors disons que mon but était la réussite socio-professionnelle : travail, mariage, maison, famille, sécurité financière et affective en somme). J’ai très tôt déterminé des buts que j’ai suivis et atteints sans relever la tête jusqu’à mes 40 ans environ et je prends conscience depuis que j’ai oublié de me réaliser pour moi-même; je ne veux plus être celle qui agit pour plaire aux autres (et je pensais d’ailleurs que cela me convenait, que c’était ça la vie) mais pour moi-même. J’ai remarqué que les noeuds étaient rétrogrades dans mon thème : cette rétrogradation pourrait-elle expliquer cette forme d’inversion des effets des noeuds sur mon chemin de vie?

    • Bonjour Stéphanie,
      Et merci de votre témoignage. J’ai beaucoup ri en lisant que vous ne vous retrouviez pas dans le descriptif du Nœud Sud en Gémeaux quand j’ai vu votre mail (que je ne dévoilerait pas ici). Vous faites le lien? 🙂 Sinon, regardez quand vous décrivez vos buts, c’est justement une multiplicité de contrats que vous décrivez. Le Sagittaire, lui, recherche LA bonne direction, ce qui n’est pas du tout votre cas. Vous voyez ?
      Tres belle soirée.

      • la réponse de Tristan m intrigue , auriez la gentillesse de me fournir vos coordonnées astrologiques

        comment traduire en karmique un Neptune conjoint NN en sagittaire doublé en M9 en deux mots? si c est possible
        belle journée

  2. Je reconnais mon parcours ! Nœud Sud en maison VIII en Gémeaux et Nœud Nord en maison II en Sagittaire. J’ai effectivement passé ma jeunesse à ne rien faire de bien concret, à me faire « balader » au sein de mon couple, à être « harcelée » par un père, les deux parents même, qui auraient voulu que je reste dans les rails sur lesquels je suis née… A la quarantaine j’ai commencé à aller très mal, cela a duré plus de 10 ans. Après une thérapie, une séparation, pas mal d’ajustements : je me sens « accomplie », je sais que je vaux quelque chose (à mes yeux), que j’ai du courage, j’ai porté à bien un certain nombre de projets avec méthode (la mienne, pas celle de mon père ou de mon mari…), je tend la main à ceux que je peux soutenir… Oui, je crois bien que j’ai trop papillonné et que les expériences très dures que j’ai vécues, devaient me faire comprendre qu’il fallait que j’apprenne à faire preuve de détermination, de courage, surtout à être persévérante. Merci Tristan si vous pouviez me donner votre avis.

  3. Ma fille de 2011, petit poisson ascendant cancer à son NN en sagittaire et maison 6.
    Je suis un peu triste pour ma fille.
    Ça semble être la cata ces noeuds.

    • Bonjour Mu,
      Je ne fais généralement pas de consultation pour les parents à propos de leurs enfants à cause de ce genre de réaction. Votre réaction est naturelle, on s’inquiète pour l’avenir de nos enfants, mais elle est inapropriée. Nous avons tous un chemin de vie, un parcours à vivre pour évoluer. Votre enfant a ce parcours de vie pour elle, pour progresser au fond d’elle-même. Le chemin de vie se développe dans une vie toute entière, avec des phases, des cycles. Votre fille fera son parcours à son rythme. En tant que parent, nous pouvons accompagner cela mais pas le contrarier ou l’éviter. Ne vous gâchez pas la joie et le privilège extraordinaire d’accompagner une âme en portant un jugement de valeiur sur le chemin de vie de votre enfant. Son chemin de vie est le meilleurs pour elle. Le meilleur. Vous ne pouvea pas espérer mieux pour elle que le parcours qui est le sien. Elle y apprendra les choses essentielles qui nourirront son âme.

    • je ne partage votre avis , c est beau pour une fille poisson cancer avec NN en M6 ,
      elle peut tout ressentir
      elle pourrait guérir avec ses mains son toucher a l infini ou même en effleurant les pieds et le ventre des personnes d un horizon lointain

  4. j’ai mis 60 ans a arriver exactement là où je ne voulais pas aller. Je me reconnais exactement dans le noeud sud en gémeaux et n’ai pas encore commencé le noeud nord…j’en suis à la phase « flotter dans l’air et insatisfaction »..Le noeud sud pour moi a été aussi un secours, une réponse à une enfance difficile, la superficialité et surtout l’envie de découvrir la curiosité l’enthousiasme ont mené ma vie avec effectivement un abandon dès que ennui ressenti. Le bilan est douloureux et pourtant …

    • Bonjour Brigitte,
      Oui le Noeud Sud est un secours. Car en fait le Noeud Nord est d’abord véccu dans l’enfance dans une énergie négative qui fait peut, c’est pour cela qu’il est difficile d’aller vers le Noeuds Nord. Cette fois pensez que cela ne peut vous nuire.

  5. Je me suis consacrée a un but sauf que le but parfois prend du temps,. J.maboue que moi ça me fait désespérer quand je vois l’ampleur de travail devant mon but! Pourtant un temps j’arrivais a apprécier mais il y a encore pleins de moment ou je me perd et je m’isole dans mon lit,. Avant le but me calmait,. La c’est vrai que j’ai besoin d’un vrai but mais en cours de route il se casse la gueule et je crois que l’échec ne m’aide pas,. Par ce mole je suis invitée a changer d’appartement d’emploi mais je résiste depui 2ans,. La je suis revenue à mon ancien emploie pour gagner assez d’argent pour faire une formation,. Je sais pas si je manque de ressources et parfois vers qui me tourner pour qu’on m’aide a justement à passer cette étape que je comprends pas et qui me fait peur par monent!

  6. Et bien moi aussi je suis concernée par ce noeud nord en sagittaire !!

    pour me concentrer de plus en plus à ma passion, je comprends mieux qu’effectivement elle m’ancre (balance ascendant sagittaire avec AUCUN signe de terre, de l’air embrasé, aucun ancrage !!)

    Ainsi donc c’est par cette passion essentiellement que l’ancrage qui me fait tant défaut sera possible ?!

    …Je n’envisageait pas que mon « besoin », ou « but », de me matérialiser, de m’ancrer, dans ce monde passerait par un violon d’Ingres : c’est divinement plus facile et attrayant pour moi !!

    Merci Tristan 🙂

  7. Bonjour Tristan,

    Moi aussi j’ai le Nœud Nord en Sagittaire et je suis exactement ce que vous expliquez si bien. J’ai mis 39 ans à savoir qui j’étais et pourquoi j’avais ce comportement. C’est après des mois et des mois de travail sur moi-même, de pleurs, d’angoisses, d’incompréhensions,de colères et de recherches que j’ai enfin la réponse et principalement grâce à l’Astrologie. Merci Uranus-Pluton !

    Amitiés.
    Fatima

  8. Bonsoir,

    J’ai également noeud nord en sagittaire et je suis née en 65, je me retrouve complètement. Mais avec le temps je prends du plaisir à approfondir les choses. Mais je n’ai toujours pas trouvé ma vocation. Par contre l’astrologie m’a beaucoup apporté, une vrai passion qui ne me quitte plus depuis une vingtaine d’années
    A bientot
    Marie

  9. J’apprends énormément grâce à votre site clair, profond et très personnel…Pour ce chemin de vie Gémeaux/Sagittaire que je possède, je voudrais juste apporter une nuance : le fait de se disperser, le « papillonnage mondain », vient souvent d’une nécessité vitale de fuir la souffrance, elle n’est donc pas un luxe ou un réel signe de superficialité (celle ci n’est qu’apparente). Merci Tristan pour le travail exigent que vous nous partagez !

    • Merci pour votre témoignage. Je ne sais pas si cela vient d’une souffrance, pour moi il s’agit plus d’une essence, d’une forme d’être, plutôt belle dans sa forme, et différente des autres.

  10. J’ai bien aimé la description. En ce qui me concerne, le noeud sud en gémeaux m’a beaucoup gênée dans mon orientation professionnelle: j’ai eu des métiers très variés (y compris des métiers très en relation avec la symbolique du sagittaire, comme la traduction, le travail en entreprises internationales etc.) Rien n’y a fait, je n’ai toujours pas trouvé ma « voie »… En revanche, avec l’âge, j’apprécie de terminer les choses que j’ai commencées. J’y trouve une vraie forme d’apaisement intérieur!
    Merci pour vos articles, ils sont très chouettes à lire!

    • Merci à vous Gwen. Le chemin vers le Noeud Nord ne demande pas nécessairement de ne pas garder quelques caractéristiques du Noeud Sud, peut être que votre équilibre à vous réside dans cette ténacité à finir les choses.

  11. Mon ami a le n.n en sagitaire et commence plein de chantiers sans jamais les finir, il a bcp d’énergie pour démarrer un nouveau chantier et laisse les autres inachevés, maintenant je comprends mieux pourquoi . Je vais le pousser à finir ce qu’il commence avant de commencer autre chose…..

  12. Bonjour,
    J’avais regarder le noeud nord d’un de mes proches qui est du 16/10/56, sur plusieurs sites je constate qu’elle a un noeud nord en scorpion(05/10/1956 au 16/06/1958), mais selon votre article elle serait donc en Sagitaire, gloups or not gloups, that is the question?
    Merci

    • Bonjour Charlotte,
      Vous avez raison. C’est très gentil de le signaler. J’utilise le tableau de Martin Schulman est il est souvent faux. Merci de votre attention et à bientôt.

  13. Tres juste! Mais avec l’age et surtout les prises de conscience successives, il arrive un jour ou l’on trouve la cible de la fleche du sagittaire. Je vais terminer mon deuxieme cycle de Saturne, il est temps que je m’y consacre ! Ne serait ce que de finir un livre avant d’en commencer trois… Merci pour votre analyse.

  14. Bonjour Tristan ,

    Epatante cette analyse . C’est on ne peut plus vrai .
    Ce que j’aime c’est l’expression  » papillonnage mondain « .
    Merci Tristan pour votre travail .
    Evelyne

  15. Je me reconnais bien là 🙂
    Je me suis rendu compte récemment que l’une des choses qui me bloquent le plus dans la poursuite de mes objectifs est la peur de l’inconfort — cet inconfort qui arrive aussitôt que l’excitation initiale retombe et que les difficultés, les doutes, la constance quotidienne pointent leur nez. Aujourd’hui je sais que l’inconfort n’est pas la même chose que la souffrance: il est toujours passager (comme l’inconfort qu’on peut éprouver dans un voyage en train un peu long, par exemple) et que le plaisir d’arriver au but le compense largement. Le fait de contourner tout inconfort, par n’importe quel moyen possible, est pour moi un signe clair que je m’éloigne de mon but.
    Merci pour ces explications éclairantes (et qui me soutiennent dans mon effort 😉 )!

  16. Bonjour Tristan,

    J’attends, non sans une certaine impatience, de lire l’article sur le Noeud Nord en Bélier.

    Merci pour votre travail de qualité.

    François

  17. Bonjour, … j’attendais cela depuis un petit moment… je me reconnais bien dans vos propos et cela m’aide à m’accepter ainsi, à mieux me comprendre et décider de tenir sur mes projets ou réalisations. merci bcp à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*