Le Nœud Sud en Balance, le Nœud Nord en Bélier

Un chemin de vie de la soumission aux conventions, vers le courage d’être soi-même.

Le Bagage : le Nœud Sud en Balance

Les personnes nées avec le Nœud Sud en Balance ont une tendance à vivre selon les normes de la société pour préserver un équilibre qu’elles ne veulent pas perturber. Dans leur conception de la vie, il existe une manière d’être, des règles de vie fondamentales à observer pour vivre en harmonie sans conflit et sans drame. Elles gardent peut-être en elles des souvenirs perturbants dus à des personnes à l’ego très fort. Elles ont peut-être été marquées par des personnalités qui ont écrasé leur individualité, ou bien mis un bazar terrible autour d’elles en dépit de toute forme de règle de vie collective.

Pour se protéger des perturbations de l’environnement, elles ont construit un idéal où l’individualité était nocive. Pour elles, tout s’arrange quand on soumet sa volonté à des règles de vie collective harmonieuses. Il devient important d’observer ces règles pour ne pas écraser les autres ou pour vivre dans un cadre qui protège ceux qui ont du mal à s’imposer par la force ou n’arrivent pas à vivre seuls.
Dans leur monde tout va bien quand on respecte l’harmonie, ce qui se traduit pour elles par exister dans un cadre conventionnel plus que personnel. Dans le fond, leur problème est de craindre de définir un cadre personnel.
Ces personnes sont très sensibles à l’observation de règles sociales qui leur donnent un repère rassurant pour exister. Elles peuvent êtres attachées aux relations avec les autres, ce qui leur semble la manière la plus simple de poser des règles de vie entre êtres humains en maîtrisant les débordements d’ego.
Elles construisent leur vie à base de relations en faisant tout leur possible pour tenir parfaitement leur rôle et s’inscrire au mieux dans ce cadre de vie commun en réprimant une part de leur volonté pour ne pas compromettre l’équilibre. Cette dépersonnalisation devient à la longue étouffante car elles ignorent leur volonté. Elles se soumettent aux conventions. Autour d’elles, on ne trouve plus dans l’échange conventionnel la saveur de la relation humaine. Ces personnes finissent par se rendre compte qu’elles sont les seules à mettre une telle importance à observer des règles de vie d’équilibre. Elles y ont laissé, sans contrepartie, l’expression de leur individualité. Elles se trouvent alors enfermées dans leur propre fonctionnement, liées par des relations qui n’existent plus que selon des conventions qu’elles sont les seules à trouver importantes. En finir avec une relation leur fait peur car dans le fond, elles se sentent dans le néant sans un cadre pour se situer. Mais tôt ou tard la vie leur retirera la relation ou le cadre de référence dans lequel elles se sont inscrites. Il leur faudra alors trouver une énergie personnelle pour exister et aller plus loin.

Le Voyage : le Nœud Nord en Bélier

Le Nœud Nord en Bélier invite ces personnes à puiser en elles l’énergie de la volonté, de la force de croire en elles pour développer le désir de vouloir manifester une part individuelle de leur être au-delà de toute convention et de toute règle. Cela ne signifie pas qu’elles doivent se définir en marge, mais qu’elles doivent trouver la volonté de définir leur cadre personnel.
Jusque-là, elles ont utilisé leur idéal d’harmonie pour se protéger, elles doivent maintenant assumer seules des désirs qui ne rentrent plus dans les conventions dans lesquelles elles sont. Elles ont peu d’expérience dans l’exercice solitaire de la volonté d’être et peuvent avoir peur de devoir se retrouver seules, de devoir cesser une relation par exemple. Pour préserver les apparences de la relation, elles sont capables de rester dans des faux semblants pendant longtemps, de mettre de côté leurs désirs, ou leurs sentiments, ou leur intuition qui leur dit que cela ne fonctionne pas.
Il leur faudra probablement des situations fortes, dans lesquelles elles devront se battre pour elles-mêmes, pour les pousser à agir selon leur volonté personnelle, en acceptant de ne plus agir pour préserver les apparences de relations qui n’ont plus rien d’harmonieux.
D’une certaine manière, ce qui compte pour elles, c’est de mettre de côté les bonnes manières dans lesquelles elles se sont étouffées toutes seules pour se mettre à fonctionner selon une volonté personnelle, qu’elles devront mettre en avant sans avoir peur des conséquences. Cette force individuelle qu’elles ont redoutée chez les autres, abhorrée comme une insulte aux bonnes manières, est maintenant leur planche de salut. Elles doivent apprendre à faire le discernement dans la confusion qui règne encore en elles et qui amalgame la volonté d’être avec la toute puissance de l’ego inconscient.
Si le Christ n’avait pas eu une très puissante volonté d’être lui-même et s’était réfugié derrière les bonnes mœurs de l’époque pour ne pas déranger ses contemporains par ces thèses révolutionnaires, il aurait été plus tranquille mais n’aurait pas été tout simplement.
L’expression de la volonté d’être soi-même n’est pas une déviance de l’ego, c’est un acte courageux qui fait être et fait changer le monde. A leur mesure, c’est ce que les personnes ayant le Nœud Nord en Bélier viennent expérimenter.

Êtes-vous concerné?

Les générations concernées par ces Nœuds Lunaires sont celles nées entre :

  • le 7 juillet 1930 et le 28 décembre 1931
  • le 26 janvier 1949 et le 26 juillet 1950
  • le 19 août 1967 et le 18 avril 1969
  • le 9 mai 1986 et le 2 décembre 1987

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

58 commentaires

Anahel 19 janvier 2019 at 9 h 46 min

Bonjour TRISTAN, voilà le déclic attendu pour comprendre mon NN en Bélier et NS en Balance! MERCI!! car aujourd’hui cela me vient comme une évidence! pourriez vous me dire ce que cela donne avec les maisons? NN bélier en M4, et NS balance M10…et surtout comment mieux comprendre le régent NN donc MARS qui est sur mon NS en M10 ?oui pour avoir bien ramé seule, j’ai eu de belles périodes de réalisation mais au final, cela ne m’intéressait pas de tout faire pour ma « gloire »! j’ai effectivement souvent dérangé …au point de préférer rester dans l’ombre….mais il serait temps d’en sortir et oser montrer qui je suis avec mes talents et compétence ! surtout grande difficulté à me poser, et à réaliser mon rêve de Centre holistique, d’autant que mon FC poissons et lune conjointe sont opposés à Saturne en vierge..Je suis verseau 29°50 ascendant Scorpion 28°.née en 1950. merci d’avance pour votre petit éclairage.

Répondre
Gilgamesh 23 décembre 2018 at 12 h 56 min

Merci Tristan pour vos textes à la fois originaux, pertinents et guérisseurs 🙂
Je suis touché par vos propos relatifs à cet axe lunaire : bien complétés par les témoignages.
Comment qualifierez-vous ce voyage : NN Bélier + maison 12 ?

Répondre
Tristan 24 décembre 2018 at 15 h 50 min

Je dirais que c’est un chemin où l’on apprend à cesser de donner son temps et son énergie au service des autres pour initier une forme de retraite intérieur en affirmant son besoin de repos.

Répondre
Gilgamesh 2 janvier 2019 at 12 h 18 min

Merci de la réponse :
je vais la méditer…

Répondre
lartigue 12 avril 2018 at 9 h 20 min

bonjour tristan,
je crois que je suis concernée par cette configuration des noeuds étant née en mai 1949! mais je ne sais pas bien déchiffrer mon thème astral à cause des « hiéroglyphes » que restent pour moi tous ces symboles! existe-t-il un tableau de conversion en clair?
merci de votre aide

Répondre
Tristan 13 avril 2018 at 10 h 58 min

Oui, cela vous concerne à moins que vous ne soyez du tout début de l’année 49. Les Noeuds Lunaires ressemblent à des fers à cheval. Le Nord à la anse en haut, le Sud vers le bas.

Répondre
christine 28 février 2018 at 23 h 07 min

Les mots exacts sur le Noeud de mon problème…Et pourtant j’en ai des situations qui se sont accumulées autour de tout ca, des sauts de puce m’ont fait un peu avancer…Face à mon mur actuellement… C’est vraiment intéressant d’avoir cette lecture qui agit comme un aiguillon…
Et j’ai 5 planètes en bélier, lune noire et Chiron également, plus une autre je pense dont je ne connais pas le symbole (rond noir) ou ne m’en souviens plus.
Merci en tout cas pour vos précieuses informations !

Répondre
Tristan 1 mars 2018 at 11 h 42 min

Merci à vous pour votre témoignage ! Ca en fait du Bélier pour vous accompagner ! Bon chemin de vie à vous.

Répondre
bruno borey 10 août 2017 at 10 h 05 min

Bonjour,

Je suis né le 28/04/1986 et je ne trouve pas la correspondance de mes nœuds astrales…il me semble que c’est celui-ci mais les dates ne semblent pas correspondre…merci pour votre aide !!

Répondre
Tristan 19 août 2017 at 10 h 53 min

le 28 4 86, vous êtes probablement NN bélier, NS Balance, mais c’est limite, ça va dépendre de l’heure.

Répondre
Coralie 27 mars 2017 at 23 h 23 min

Hey bien voilà c’est tout moi… Je crois bien que vous tapez dans le mille comme toujours c’est difficile de se rendre compte des choses ou encore de les lire noir sur blanc mais de persister… Il faut encore du travail pour dépasser tout cela!

Merci pour votre partage

Répondre
Alice 5 mars 2017 at 16 h 51 min

Salut Tristan
Merci pour cet article super détaillé sur le Noeud Nord en Bélier!
Je suis artiste, j’ai ça dans le sang depuis toute petite.
J’ai très vite compris qu’il ne fallait pas faire de vagues dans ma famille, ni dans le monde en général, les gens n’aiment pas être « dérangés ».
Imagine-toi: je dessine mes propres Tshirts, j’ai une coupe de cheveux que j’ai faite moi-même, je porte de la couleur, je rigole et je parle beaucoup…. et je fais du yoga tous les jours…. au milieu de gens tous habillés en gris ou en noir… sérieux, muets… qui ne mangeraient JAMAIS un hamburger, même s’il ne restait plus que ça sur terre comme nourriture…qui me regardent avec méfiance quand je leur adresse la parole… »Qu’est-ce qu’elle me veut, celle-là? »
L’affirmation de soi, c’est comme la joie de vivre: la majorité des gens regarde ça d’un mauvais oeil, socialement.Ou d’un très bon oeil si ça sert leurs intérêts.
Au début, j’ai été impressionnée de voir comme je « détonais » dans l’ensemble du groupe, et je voyais les gens me regarder (ils ne se gênent sûrement pas pour me juger dans leur tête). Quand le prof de méditation pose des questions, je suis la seule à répondre, et je suis la seule à pleurer pendant les cours (chaque fois que je plonge profondément, je vois mon coeur troué à l’intérieur de ma poitrine et ça me fait pleurer)
C’est très inconfortable de s’affirmer et d’oser juste être qui on est…On dérange tout le monde… J’ai fait une école d’art quand j’avais 18 ans, j’étais excitée comme une puce de me retrouver enfin dans un endroit où il y aurait tous des « gens comme moi »…. Hé bien bardaf ! Je me suis retrouvée au milieu de gens hyper straight, ils se copiaient tous les uns les autres, ou en train d’essayer de faire ce que les profs leur disaient de faire, pour les avoir dans la poche… Je n’ai jamais pu me faire une place dans cette école, les profs m’ont carrément laissée tomber, ils avaient de ces préjugés sur moi… comme quoi j’étais inconsciente, que je ne savais pas ce que je faisais, que j’étais immature, que j’étais trop ceci, pas assez cela….Des profs qui se permettent de vous juger, au lieu de juger votre travail ! Nuls en empathie, nuls en relations humaines. J’ai quand même tenu 5 ans, jusqu’à mon diplôme, en serrant les dents, et puis j’ai complètement craqué (4 ans de dépression sérieuse, 2 ans sous antidépresseurs). S’affirmer a un prix: la solitude. Il vaut mieux ne pas se voiler la face. Alors autant croire en Dieu (ou en autre chose) et avoir une vie spirituelle solide, pour se sentir moins seul et pouvoir aller se « réfugier » dans les « bras » bienveillants des anges… J’ai eu UN SEUL AMI en 30 ans d’existence !! Un ancien punk, reconverti en fonctionnaire de bureau… C’est le seul à trouver ça bien que je m’exprime comme je le fais, et les créations que je fais… Une seule personne sur toute une vie…. Et en même temps, pour rien au monde il ne voudrait être à ma place… Il a sacrifié sa personnalité originale pour avoir une place indéboulonnable avec un revenu confortable… Chacun ses objectifs dans la vie…. On ne peut compter sur personne d’autre que sur soi-même. Par la porte ou par la fenêtre, avec un Noeud Nord en Bélier, il faut se mettre ça dans le crâne.

Répondre
Tristan 6 mars 2017 at 22 h 06 min

Merci Alice pour votre beau et touchant témoignage. Je suis curieux de connaître la position de vos noeuds lunaire en maison. Les connaissez-vous?

Répondre
Alice 6 mars 2017 at 23 h 48 min

Oui Tristan,

Noeud Nord en maison 1, et Noeud Sud en maison 7. Qu’en pensez-vous?

Je suis Poissons ascendant Verseau.

Répondre
Tristan 8 mars 2017 at 17 h 19 min

Merci, j’ai écrit un texte sur le Noeud Nord en 1, Noeud Sud en VII. L’avez vous lu ?
Sinon, je m’attendais à une configuration marquée vu votre témoignage et c’est le cas. Vous comprendrez mieux votre chemin de vie en voyant que le Noeud Nord, avant d’être vers où on va, est aussi notre plus grande peur. Chez vous il semble que cette peur vienne de vous-même, de cette vertigineuse énergie d’être soi.

Répondre
Géraldine 10 novembre 2018 at 12 h 08 min

Merci Alice pour ce partage; et je suis curieuse de savoir où se trouve votre part de fortune, elle résonne comme en maison 1….j’ai NN Bélier maison 8 et NS Balance maison 2 et la part de fortune en Maison 1….c’est très intéressant de vous lire….

Répondre
Linda Alarie 19 septembre 2016 at 20 h 11 min

À la lecture de votre article, c’est tellement moi tout ça. Je me reconnait tellement au travers de ça. Je lutte depuis si longtemps pour être la meilleure version de moi-même. Je suis en cheminement personnel depuis le décès soudain de mon père survenu en 2007. Il avait 66 ans. À ce moment, j’ai ressenti intérieurement une porte s’ouvrir, une sorte d’appel de mon âme, une urgence de vivre et de laisser sortir ce que je ressens réellement au fond de moi-même sans réellement être capable de mettre des mots sur ce que je vivais intérieurement…c’était le fourbi total. À la limite, je me croyais atteinte d’une maladie mentale, tellement mon désarroi était grand et croyez-moi, parfois le désir d’en finir avec cette souffrance a été présente et l’est encore parfois et j’avoue avoie parfois peur de moi-même, mais je ressens une grande force intérieure qui me dit de continuer. J’ai envie de mûrir, d’avancer et de laisser derrière moi les choses qui m’empêche d’avancer depuis trop longtemps déjà et particulièrement dans ma vie amoureux, mais voilà, on dirait que parfois je suis incapable de passer à l’action !! même si mon cœur me dit que c’est bon pour moi, une certaine peur m’habite et à la lecture de votre texte, je vois que ça peut venir d’une vie antérieure.

Je suis en couple depuis 30 ans et malgré qu’il y a beaucoup d’amour entre nous, cette relation est très difficile et si je prend du recul, ça l’est depuis un bon moment déjà, soit depuis que j’ai débuté mon cheminement personnel. Avant je m’étais fondu totalement dans ma relation. Au lieu de dire ce que je désirais réellement, j’en suis venu à m’oublier. J’ai mis de côté de grands rêves, dont celui de fonder une famille (quelle tristesse) par peur de décevoir ou perdre mon partenaire. Mon conjoint est gémeaux (1965-06-20)et je comprend qu’il traîne, lui aussi, des résidus de vies passées. Bref, la communication entre nous est difficile, car lorsque je discute avec lui pour lui dire ce qui est important pour moi dans ma vie de couple, il déforme tout ce que je dis, il crie et m’accuse de l’avoir rendu comme ça, c’est tellement triste et tellement épuisant à la fois.

Que puis-je faire pour retrouver ma paix intérieur et le chemin du bonheur. Sur quoi dois-je travailler, je suis prête à tout pour retrouver ma paix. Je ne sais pas quelle est la maison (astrologiquement parlant) dans laquelle je me trouve et quelles sont les choses que j’ai à travailler ??

pouvez vous m’aider SVP ????

Répondre
Tristan 22 septembre 2016 at 9 h 41 min

Bonjour Linda,
Votre demande est une demande d’aide. Faites vous accompagner par quelqu’un. Lorsque l’on reste seul dans ce genre de difficulté, on en souffre trop pour prendre du recul. Vous pouvez commencer par une consultation sur votre thème de naissance, ou ce que vous voulez et qui vous plaira. A vous de voir. Faites vous aider.

Répondre
Linda 22 septembre 2016 at 14 h 58 min

Bonjour Tristan

Merci pour votre réponse et votre franchise. Évidemment que de me faire aider en de moments difficiles est tout indiqué et c’est ce que je fais. Je vois quelqu’un en relation d’aide et ceci m’aide beaucoup dans ma démarche. Mais ma curiosité me pique et je me demande si j’en connais plus sur mon thème astral ainsi que la maison dans laquelle mon signe se trouve, je pourrais p-être en comprendre plus sur ma personnalité et ce qu’elle vit en ce moment. Vous faite ce genre de consultation sur le thème astral ? quels en sont les tarifs. Vous pouvez m’écrire en pv ou ici directement, à vous de voir. Merci : )

Répondre
Jean-Marie 13 février 2016 at 13 h 44 min

Totalement exact, d’autant plus que j’ai ce noeud nord aussi en maison 1 !!

Répondre
Tristan 14 février 2016 at 21 h 43 min

Ah oui, cela appuie fortement cela. Merci du témoignage !

Répondre
Mo 12 juin 2015 at 17 h 25 min

Bonjour Tristan.
J’ai le noeud nord en bélier et en maison 7. Comment dois-je agir exactement? Sachant que j’ai Jupiter en Bélier aussi (mais en maison 8). J’ai lu que c’était un avantage d’ avoir jupiter et le noeud nord dans le même signe?
Merci

Répondre
Tristan 13 juin 2015 at 21 h 00 min

Vous pouvez voir cela comme un avantage. Le comment agir est une question à laquelle je pourrais vous répondre en consultation.

Répondre
Chantal 10 décembre 2014 at 19 h 34 min

Bonsoir Tristan,
Je viens de découvrir ton site et je ressens très fortement ce « bagage » en balance et ce « voyage » en bélier! Et je me retrouve dans certains commentaires…
Or j’ai vu sur la carte de la pleine lune du 06/12 que le nœud nord se trouve actuellement en balance! Aussi je voudrais savoir ce que cette période implique pour un nœud nord natal en bélier?
J’imagine qu’il doit se faire à ce moment-là un travail tout particulier.
Je te serais reconnaissante de bien vouloir m’éclairer.
Merci pour tout ton travail clair et bien organisé!

Répondre
Tristan 19 décembre 2014 at 20 h 03 min

Bonjour Chantal,
Oui, le passage des Noeuds lunaires inversé est un moment particulier de prise de conscience. En fait on est stimulé dans nos travers pour mieux les voir. Cela peut être à la sortie une occasion de s’en défaire. C’est une période intéressante.

Répondre
Delahaut 24 avril 2014 at 19 h 50 min

Je suis née le 11/04/1969 et d’après vos dates je suis aussi bien :

Nœud Nord en Bélier, Nœud Sud en Balance
le 20 août 1967 et le 17 avril 1969
Nœud Nord en Poissons, Nœud Sud en Vierge
Le 4 avril 1969 et le 15 octobre 1970

Il y a quelque chose qui ne coïncide pas !!!!

Répondre
Tristan 28 avril 2014 at 0 h 03 min

J’ai corrigé les dates qui étaient en effet inexacte. Merci de l’avoir signalé.

Répondre
Eva 10 mai 2014 at 9 h 26 min

Bonjour Tristan ,
pour moi c’est l’inverse j’ai le noeud sud en bélier et le noeud nord en balance mais aussi la lune en balance mais je me retrouve quand même un peu dans le désir de ne pas heurter d’accepter je me trouve un peu prise entre les deux la balance et le bélier sans trop savoir ce qui me rend le plus heureuse.
bonne journée à vous

Répondre
Tristan 11 mai 2014 at 7 h 58 min

Bonjour Eva,
La Lune en Balance vous rend sensible aux autres. Ce sera un bon outil dans votre évolution qui va vers la Balance.

Répondre
Etoile 5 février 2014 at 11 h 32 min

Bonjour Tristan,

j’ai découvert depuis très peu de temps votre site. J’y ai trouvé pleins d’articles donnant un éclairage et un encouragement à plus de conscience.
J’aime la définition « bagage » pour le nd sud et « voyage » pour le nd nord.
Cela structure immédiatement la compréhension. Cela laisse supposer également qu' »entre » les deux nœuds de nombreuses expériences auront lieu imprégnées de l’acquis et de la répétition (nd sud) et de la volonté de changer ce qui ne convient plus (désir du nd nord), entraînant des conflits internes. La conscience du vécu dans le moment présent , serait elle la « voie du milieu » permettant la libération véritable des souffrances? Ici, se rejoindraient les méthodes pour y arriver : méditation, sophrologie etc… ?
Merci pour votre enseignement.

Répondre
Tristan 5 février 2014 at 14 h 31 min

Merci Étoile,
Votre vision du chemin est intéressante, et assez juste je trouve. Merci de l’avoir partagée. À bientôt

Répondre
chagnaud 29 janvier 2014 at 1 h 52 min

bonsoir à tous
j ai moi même le nœud sud en balance mais ne me retrouve pas dans ce qui est écrit certainement oui dans les premières années de ma vie où je dépendais des relations terribles avec une belle mère et un père absent j ai toujours attendu ma majorité pour me libérer de cela
après j ai plutôt eu la hantise de me faire bouffer et ai surtout vécu de manière différente et seule
où je me retrouve est dans le fait d avoir préserver et d avoir mis trop d importance aux relations dans ma fratrie et dans certaines amitiés et j’ai donc eu des déceptions et prise de conscience douloureuse à la suite de conflit brusque auquel je ne m étais pas préparé, j ai je crois eu beaucoup d idéal dans mes relations ( chose très importante pour moi )
la volonté personnelle ( nœud nord en bélier) j en ai mais parfois pas assez et ne me suis jamais valorisée dans la société ayant parfois préférant une vie seule conforme à mes propres concepts
chaque thème et réactions dans nos vies restent personnels et heureusement en plus sans tout le thème entier je pense normal que nous nous reconnaissions pas forcément dans l’interprétation d’une partie de celui ci
Merci à Tristan pour cette possibilité d’échange et de réflexions ainsi qu à tous les participants
au plaisir
odette

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 33 min

Oui, et vos témoignages enrichissent cette compréhension que les choses ne sont conformes à une seule expression. Il y a plein de facteurs différents qui modulent ce que l’on peut dire d’un élément.
Merci Odette pour ce témoignage.

Répondre
viviane 31 janvier 2014 at 11 h 08 min

Effectivement en tant qu’axe bélier balance intercepté avec ma maitresse venus mercure 28 et 25 degrés bélier, je me sens comme un nœud nord en belier tel que vous le décrivez… passionnant
merci…
A intégrer au moment présent par delà l’espace temps à mon génie créatif Uranus transit bélier !
Bonne journée !

Répondre
Tristan 6 février 2014 at 13 h 21 min

Merci de votre témoignage Viviane !

Répondre
lanquetin 27 janvier 2014 at 20 h 48 min

bonjour oui il y a une necessite de vouloir plaire de ne pas decevoir lautre serait ce une peur de faire mal et d etre trop popre sur soi? chez moi cette attitude est contrarie quand meme par pluton en maison 7 bonne soiree

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 14 min

Bonne soirée à vous aussi et merci pour ce témoignage !

Répondre
Solune 27 janvier 2014 at 10 h 52 min

Les personnes qui ont le Noeud Sud en Balance ne vivent qu’à travers le regard des autres, incapables de savoir qui ils sont eux-mêmes (un peu comme les NS en Poissons). Ils ont un besoin incoercible de séduire, non pas uniquement pour plaire, mais pour être acceptés, accueillis, pour se sentir aimés. Incapables de dire « non », ils sont prêts à tout pour plaire, pour qu’on ne les rejette pas… Ainsi, par exemple, ils ont un mal fou à se mettre en colère (ce n’est pas tant par respect des conventions, ça ce serait plutôt la Vierge) mais par peur du rejet, pour ne pas « casser » leur image qu’ils veulent inattaquable, uniquement dédiée à la beauté, à l’harmonie…
Ce n’est pas tant « mettre de côté les bonnes manières dans lesquelles elles se sont étouffées » qui va leur être demandé, c’est d’oser et pourquoi pas, d’ailleurs, oser assumer son besoin d’harmonie, d’équilibre, d’équité ? Mais plus pour être accepté, accueilli, non, parce que c’est leur moteur de vie! Il sera trahi par ceux sur lesquels il a compté, ceux auxquels il s’est fié, auxquels il a inconsciemment demandé de le protéger, l’aimer, le « relier », s’en remettant totalement à d’autres, ignorant de sa propre force. Adopter la franchise, la netteté, se décider, s’engager, prendre des risques, devenir « direct » dans ses attitudes… c’est ce que va lui proposer, au cours de sa vie, son Noeud Nord en Bélier.
Il ne s’agit pas (c’est un autre risque) de renier son besoin d’harmonie, de relation, d’union. Il s’agit de grandir, de prendre conscience de sa propre valeur pour que l’union consiste en la rencontre de deux entités, de deux individus et non à une espèce de compromis constant, une situation ambiguë peu saine et peu épanouissante, à terme, pour l’un comme pour l’autre.

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 37 min

Merci Solune pour ta pierre à l’édifice 🙂 Je ne serais pas aussi déterministe que toi sur les événements de vie que tu décris. C’est une vison que je modulerais par des « peut-être », des il « est possible que »… Je n’aime pas enfermer dans une vision unique.

Répondre
Solune 31 janvier 2014 at 11 h 12 min

Non, non, pas déterministe!
J’entends que c’est ce qui PEUT arriver, et comme toujours avec les Noeuds, dans les premières années (jusque vers 30-36 ans), on vit le « retour de bâton » de notre karma : ce que l’on doit rencontrer, de notre Noeud Sud, nos « travers », événements et situations qui vont nous engager à cheminer vers notre Noeud Nord, avec tous les allers-retours qu’implique notre Chemin de Vie…
Bien chaleureusement.

Répondre
roux 27 janvier 2014 at 9 h 44 min

Tristan,
>Merci pour ce texte, il me caractérise bien, vivre en se fondant dans les autres afin de ne pas les froisser, les contrer, paradoxalement j’ai bien essayé plus jeune de me rebeller contre ses faux-semblants, mais il me manquait une forte personnalité pour aller jusqu’au bout…aujourd’hui grâce à l’astrologie, je m’éveille à ces dures réalités sur ce que je dois être…je cherche ma voie, je sais qu’elle ne se fera que par moi, hors des sentiers battus…mais sera destinée, parceque …je l’aurai voullu…à un collectif.
Merci Tristan

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 38 min

De rien, si j’ai contribué un peu à cet épanouissement, j’en suis ravi. Bon chemin

Répondre
Françoise 27 janvier 2014 at 1 h 31 min

Bonsoir Tristan,
Ce texte me parle beaucoup, en particuliers en ce qui concerne les relations que j’entretenais avec ma famille, mais pas que…
En cherchant dans mon thème, je vois que c’est la lune noire que j’ai en balance..(?)

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 39 min

La lune Noire dans un signe peut provoquer des troubles proches du Noeud Sud dans le signe. Ta remarque est très juste.

Répondre
Guy 27 janvier 2014 at 1 h 14 min

Cher Tristan, votre analyse est très juste.
J’ai le NN en Bélier et en 2013, j’ai pris la décision de divorcer. Cela a été pour moi libérateur. je me rendais compte que je vivais dans l’ombre de mon épouse tellement je voulais que tout soit parfait, dans la diplomatie la plus totale au détriment de mes désirs. Depuis que j’ai pris cette décision, j’ai été traité « d’égoïste », ce qui m’a vexé au plus haut point, car je faisais tout justement pour ne pas l’être. Je me rends compte que quand on pense d’abord à soi pour se réaliser, cela dérange l’autre…et justement les conséquences sont terribles dans le sens où l’autre fait tout pour vous faire culpabiliser…
Votre analyse me rassure car il parle de courage d’être soi-même…comme une belle synchronicité. Merci.

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 39 min

Courage à vous ! Content de cette synchronicité.

Répondre
Agnès 26 janvier 2014 at 22 h 13 min

Merci pour votre analyse toujours intéressant.
Effectivement Pluton n’a pas eu de pitié, depuis six mois je suis obligée de vivre seule et j’avais très peur, car je ne savais pas si je serais capable de tout assumer pour mes enfants et moi. Je sais maintenant ce que je ne veux pas, mais il y a un flou concernent beaucoup de choses.
Ce qui est difficile, c’est de prendre partie et savoir que quelqu’un pourrait se fâcher suite à ça.
On a tendance à se sacrifier et du coup devenir une victime parfaite.
Enfin ce que je sais, c’est que j’ai plus de force que je croyais et c’est plutôt rassurent.
Merci encore Tristan.

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 41 min

Bonjour Agnès,
Oui on a tous plus de force qu’on ne le croit. Croyez en vous. Vous le valez bien 🙂

Répondre
Myrâa 26 janvier 2014 at 19 h 41 min

Très parlant même si je vais devoir relire pour voir si cela peut me correspondre sur plusieurs points. En synchronisme avec mon diagnostique tardif d’autiste de haut niveau, donc l’action personnelle d’intégrité et la reconnaissance de la société.
je ne vais pas faire l’étonnée (je le simule mal lol) mais c’est étonnant 😛
Merci Tristan

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 15 min

Merci de votre témoignage Myrâa !
A bientôt

Répondre
Goldstaub michele 26 janvier 2014 at 19 h 14 min

Votre analyse sur les noeuds est fort intéressante et pertinente. Toutefois il manque pour aller plus loin une étude des transits sur les noeuds. Ainsi pour ceux qui ont les noeuds entre bélier et balance les transits d Uranus, pluton, Jupiter mars peuvent apporter des opportunités ou des obligations de changement.
Merci en tous cas pour votre générosité. Je l apprécie dans votre blog de même que je l ai appréciée dans la soirée avec Marie Lore.
A bientôt dans votre blog. Cordialement. Michele G

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 41 min

Ca viendra, ca viendra. Merci à vous

Répondre
florence 26 janvier 2014 at 19 h 05 min

Bonsoir Tristan,

Bref, j’ai le Nœud Sud en Verseau, le Nœud Nord en Lion

et il semble que maintenant je passe par le transit Le Nœud Sud en Balance maison 6, le Nœud Nord en Bélier…

La signification pour moi dans ce cas, c’est le transit ?!

Merci bine pour ton merveilleux travail ~

Florence

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 17 min

Le chemin de vie de naissance reste le plus important dans notre travail de fond. Et en même temps nous vivons sur des période plus courte des évolutions collectives à faire (Noeud en Signe) et des évolutions plus personnelles (Noeud en maison).

Répondre
rose 26 janvier 2014 at 18 h 18 min

Ben voilà, c’est moi NS balance NN bélier gros travail sur soit, et pas facile mais le principal c’est de dépasser son NS belle analyse Tristan merci c’est nikel.

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 42 min

Merci et à bientôt !

Répondre
Jocelyne 26 janvier 2014 at 15 h 46 min

Merci pour ce texte où je découvre une facette de moi même que j’avais bien occultée jusqu’à présent tout en la vivant , paradoxalement …! Merci encore Tristan , même à mon âge, j’ai le plaisir de me découvrir au travers de vos écrits

Répondre
Tristan 30 janvier 2014 at 21 h 18 min

Ah chouette témoignage ! merci Jocelyne, à bientôt

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement