Le ciel vu avec l’intuition

La relation entre astrologie et voyance oscille souvent entre une fusion confusante et une méfiance improductive. Mon sentiment à ce sujet est que la plupart des connaissances de l'astrologie ont été acquises par un état intuitif de voyance. L'intuition est donc indispensable à la pratique de l'astrologie pour comprendre l'énergie du ciel. Il y a en ce moment dans le ciel une configuration astrale qui se voit le soir à l'oeil nu. On voit des "étoiles" proches l'une de l'autre, briller fortement dans le ciel.
J'ai demandé à ma voyante préférée, sans lui dire de quoi il s'agissait, de me dire ce qu'elle ressentait de l'énergie de ces deux astres en les observant. Nous étions dans la voiture et la séance à été courte. Malgré ces conditions particulières, peu propices à une grande concentration, il en est ressorti quelque chose d'interessant que voici :
"L'étoile la plus grosse et la plus lumineuse, je sens le besoin d'être dans la pétillance et la joie, être dans une source de joie, quoiqu'il arrive de rester dans la joie. L'énergie de cette étoile, c'est d'accepter la tristesse et la peine, et de rester branché sur sa joie de vivre, de se ressourcer dans sa joie de vivre. Ces deux énergies cohabitent ensemble.
Celle de gauche, c'est, malgré les épreuves et les difficultés, rester centré, posé, calme et accepter que les choses soient difficiles, et même si on vit des choses difficiles, c'est garder les yeux grands ouverts sur ce qui se passe. Garder cette humilité de la conscience de la vie. Cette énergie, elle peine dans tout ce qui se passe. C'est laborieux, c'est difficile de rester droit et centrer dans tout ce qui arrive."

De quoi s'agit-il? En fait l'énergie que je lui demandais de regarder était celle de trois éléments astrologiques, dont un était invisible. Les deux astres etaient Vénus et Jupiter, et le point invisible, la lune noire. Tous les trois sont conjoints dans notre ciel actuellement.

L'astre de droite qui est "plus gros" (en fait il est plus petit, mais beaucoup plus près de la terre) c'était Vénus. Vénus représente en astrologie notre expression sensuelle, notre sensualité notre capacite de jouissance de la vie par les sens et on retrouve bien dans les termes de la voyante cette expression, peut être même sont expression est-elle exacerbée. Cela se comprend en partie car Vénus est dans le Taureau en ce moment, dans une énergie de jouissance matérielle qui développe la jouissance de vivre. Cela se comprend aussi parce que ma voyante préférée est une femme très joyeuse et très sensible à cette pétillante de la vie.

L'astre de gauche est Jupiter, et dans le ressenti de la voyante, ce qui est mis en avant est cette idée de rester centré, droit dans ses bottes. Jupiter représente la légitimité en astrologie. C'est l'énergie de l'expansion et du développement par le sentiment de légitimité. On retrouve bien dans son ressenti cette idée de légitimité. Mais pour bien comprendre le lien, il faut expliquer la suite.

Je ne lui ai pas dit qu'il existait, dans ce qu'elle observait, un troisième éléments, un côté sombre, la lune noire, qui voile l'énergie des astres. Elle ne voyait que des beaux astres bien lumineux, et pourtant elle a ressenti fortement cette part d'ombre qui gravitait autour d'eux.

Et ce qui est intéressant, c'est que dans les deux descriptions de la voyante, il y a une idée que l'énergie est masquée par autre autre chose: la tristesse cache la joie et la pétillance, et tout est laborieux et difficile pour qui veut rester droit dans ses bottes, on peine à y arriver, à rester juste (Jupiter c'est aussi l'énergie de la justice). Cette énergie masquée ou déformée par quelque chose, c'est exactement l'effet de la lune noire. On ressent l'énergie, mais on ressent aussi le côté sombre, l'absence de cette énergie, la face cachée de cette même énergie. La lune noire nous rend difficile le discernement là où elle se trouve. En ce moment, il est difficile de sentir et discerner la joie de vivre de Vénus, faite de sensualité et de plaisirs de vivre, comme il est difficile de tenir un cadre carré, de rester centré et droit dans ces bottes parce que notre légitimité est voilée, cachée par la lune noire.

Avec ces mots différents des miens je sais que cette voyante a senti exactement l'énergie de cette triple conjonction (Vénus, Jupiter et la lune noire en Taureau).

C'est pour moi un très bel exemple de ce que peut offrir une collaboration entre voyance et astrologie qui ont tout intérêt à s'harmoniser et collaborer plutôt que de se refuser l'un à l'autre ou de fusionner sans discernement comme un vieux couple qui ne trouve pas ses marques. Un expérience à poursuivre !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Le ciel vu avec l’intuition — 9 commentaires

  1. Merci pour votre article, vous m’avez rappelé qu’il y a plus de 20 ans, j’ai remplacé une amie tarologue dans son cabinet de consultation, je pratiquais essentiellement l’astrologie et elle m’avait initier sommairement aux tarots. J’acceptais les consultations à la seule condition de pouvoir monter le thème natal et y faire les transits, j’ai été très surprise de constater la similitude des symboles tant dans le jeu des tarots (que je disposais en cercle de 12 maisons) que dans le thème de transit. ça s’est passé à chaque fois, avec une réponse en écho qui s’enrichissait simultanément. j’ai été impressionnée.

    • Merci Fanny de votre témoignage. J’ai pratiqué aussi le Tarot à 12 cartes en même temps que l’astrologie. Les similitudes sont en effet étonnantes. C’est une belle expérience que vous racontez-là. J’espère que vous nous ferez partager d’autres témoignages.
      A bientôt

  2. Merci pour ces beaux regards sur le ciel. Effectivement, mardi soir en ouvrant ma porte au soir, j’ai aperçu ces 2 étoiles et j’ai été touchée par de la joie « enfantine » (oh! comme c’est beau !) et en même temps cette sensation de « sombre » et de « profond » dans ce ciel.
    Et j’ai refermé la porte avec un bonheur profond.
    A bientôt de vous lire toujours avec autant de vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *