L’astrologie karmique

"Peut-on voir dans le thème de naissance les vies antérieures"? Cette question que l'on m'a posée en soulève plusieurs. Est-ce que les vies antérieures existent? Est-ce que le thème de naissance contient des informations sur les vies antérieures? Est-ce que ces informations permettent de raconter ces vies?

Je parle peu de l'astrologie sous l'angle des vies antérieures ou du karma parce que je suis attentiif à ne pas orienter le travail sur soi sous l'angle du passé. Je préfère concentrer le travail sur le présent. Nous avons déjà pas mal tendance à fuir le présent, le fait d'évoquer les vies antérieures est souvent l'occasion de fuir à toutes jambes dans le passé pour éviter de rencontrer son présent. Les informations sur les vies antérieures ne me semble intéressantes que quand elles viennent éclairer une situation présente.

Est-ce que l'on va trouver dans le thème des informations sur nos vies passées? Est-ce que le thème est comme un grand livre qui raconte tout sur nous et notre existence depuis la nuit des temps ? Je ne le crois pas. Le thème astral de naissance ne contient pas le catalogue de toutes nos vies passées.

Il exprime la forme de vie qu'une âme choisit de faire dans sa vie présente. Il témoigne à travers les épreuves que nous choisissons de vivre dans la vie présente, des tensions et des difficultés non résolues jusqu'alors, des excès traversés, des acquis... L'astrologie en ce sens est profondément karmique.

La vie elle-même est profondément karmique. Nous choisissons de nous incarner pour faire des expériences en relation avec ce que nous avons expérimenté ou non expérimenté par ailleurs. Donc oui, le thème est porteur d'informations qui nous relient au karma et donc à nos vies antérieures parce que le thème évoque notre vie présente qui est un maillon de la chaîne de nos vies. Il concerne notre vie présente avant tout, dans les choix que nous avons faits.

Peut-on avec une étude de thème astrologique, révéler le contenu de vies antérieures? Je dirais oui et non. Ou plutôt non et oui. L'information astrologique pure n'a pas la précision requise pour exprimer le récit d'une vie antérieure. Elle va nous donner des informations sur une structure énergétique présente avec des antécédents qui viendraient du passé et des potentiels à développer dans le présent. Ces informations n'ont pas la précision de récits de vies parce que l'astrologie traite d'une structure d'énergie et non de formes de vies précises.

Il arrive que l'analyse de thème associée à un état intuitif ouvre des portes à la perception de scènes de vies antérieures. Le thème peut alors devenir un support à un travail de médiumnité. Mais il n'y a aucun récit de vie antérieure dans un thème de naissance. Ce genre d'information provient de source médiumnique ou d'imaginaires fertiles. A chacun de faire la différence avec son intuition et l'écoute attentive de l'écho de ce qui lui est raconté.

Le travail sur le passé est un travail qui n'a de sens que si vous l'intégrez dans le présent. Si vous voulez des informations sur votre passé par curiosité vous prenez le risque d'aller fouiller dans des poubelles juste pour vous amuser. On en sort rarement grandi.
Demandez vous quelle difficulté du présent vous souhaitez éclairer, mais ne vous laissez pas embarquer par la curiosité ou la fascination, cela pourrait détourner votre attention du présent et vous causer plus de tort que de bien.

Voici un exemple qui illustre ce que je veux dire. Imaginez la situation dramatique suivante : vous êtes au milieu de la route et un camion arrive vers vous. C'est la difficulté du présent. Vous avez quelques secondes pour vous en écarter avant l'impact. La situation demande toute votre attention dans le présent pour vous en sortir. Qu'allez vous faire?
Si vous êtes pris par une émotion du passé et que vous vous remémorez la raison pour laquelle vous vous êtes mis dans cette situation aussi dangereuse, par exemple en courant derrière un ballon sans prêter attention à la route, vous allez vous en vouloir d'être là, de ne pas avoir été plus prudent... Toutes ces émotions de reproche contre vous-même ou de regret ne servent à rien et risquent de vous immobilier, de vous déconnecter du danger présent. Le camion lui, n'a pas d'émotion, il fonce sur vous. Mieux vaut agir dans le présent et se sauver tout de suite de là sans y rajouter une couche émotionnelle inutile.

L'information sur le passé, aussi fascinante soit-elle n'a que très peu d'intérêt pour résoudre les problèmes du présent. Elle peut aider à comprendre l'histoire, servir de leçon et probablement permettre d'éviter de reproduire des erreurs. L'information du passé a une valeur pédagogique d'exemple. Elle est à prendre en considération comme on étudie l'histoire à l'école. Mais si vous vivez une crise personnelle, elle sera d'une très petite aide. Mieux vaut concentrer son attention sur le camion et s'en écarter au plus vite.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

L’astrologie karmique — 30 commentaires

  1. La question est trop tentante pour ne pas être posée : qu’est-ce une vie antérieure ? Peut-on réellement attribuer à ce concept une réalité concrète ? Je pense que philosophiquement il est quand même tout simplement impossible d’attribuer au concept de vie antérieure une réalité autre que « poétique ». Personnellement, si je ne suis de loin pas fermé à la poésie, ou à l’expression non rationnelle, voir « initiatique » des mystères de la vie, je préfère ne pas accorder d’importance particulière à des questions qui me semblent relever très littéralement de la croyance. Par exemple, je ne crois pas en l’astrologie. Certes, je doute de certains de ces concepts et d’un grand nombre de ses vérités établies, mais je pense que l’astrologie possède une réalité matériel et physique, certes à ce jour non entièrement expliquée par les sciences dures, mais dont on constate les résultats et les effets dès que l’on se montre particulièrement attentif à l’humain. Je comprends que l’on trouve son compte dans la pensée karmique et l’idée que j’ai qualifié de poétique des vies antérieures. Cela ne me semble personnellement d’aucune sorte d’importance vitale pour s’aventurer sincèrement dans cette grande aventure qu’est la vie sur terre. Au contraire, je me méfie naturellement de toute tendance exagérément mystique ou ésotérique et les perçoit même comme un potentiel piège spirituel. Je suis une personnalité marquée en autre par les fonctions saturniennes (si cela parle à quelqu’un sur un site d’astrologie). Je doute naturellement de tout et reprends en permanence et à ses fondements toute vérité affirmée. Les concepts de karma et de vie antérieur me donnent à ce titre passablement de travail et je ne les acceptent rarement tels que exposé par la plus part de leurs adeptes occidentaux. Il existe en Europe une tradition du concept de réincarnation dans la philosophie grecque de Platon. Il me semble cependant que celui-ci a été largement supplanté durant le Moyen-Age chrétien par celui d’immortalité de l’âme et de Paradis. L’idée de réincarnation n’est redevenu à la mode qu’après l’ère moderne sous l’influence de société secrète d’influence maçonnique. Au milieu du 20ème siècle, ce sont surtout des courants spirituels nouveaux, principalement américains de type new age qui ont remis à la mode ce concept emprunté aux religions orientales en générale et à l’hindouisme en particulier. L’orient ne comprend cependant pas du tout le concept de réincarnation à la manière dont le fait les occidentaux. Il y a d’ailleurs un certain non-sens à imaginer la réincarnation d’une âme dans un contexte occidental qui valorise extrêmement l’égo et le moi social. De plus, ce concept comme la plupart des autres concepts métaphysiques (mais pas tous), est incapable de franchir l’examen philosophique de la raison. Il est donc une croyance. C’est pourquoi, comme je l’ai dit plus haut, il n’a guère qu’une fonction poétique. Ce qui est d’ailleurs déjà beaucoup. Chacun décidera ensuite s’il est utile de l’utiliser dans sa pratique astrologique.

  2. Merci Tristan pour ces éclaircissements.Il y a tant à comprendre et à vivre dans le présent, je pense que c’est une forme de fuite de chercher des explications dans d’autres vies et c’est tentant et illusoire comme si on allait y trouver nos solutions! et ça nous enferme dans des schémas restrictifs. Et en même temps c’est tellement complexe de comprendre ce qu’on est venu (re)expérimenter dans cette vie…L’image du camion est percutante!
    Belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *