La précision des mots

L'interprétation d'un thème est une chose très délicate. On peut facilement se tromper en prenant un mot pour un autre, en donnant une information basée sur la mémoire de ce que l'on a appris et non sur le ressenti que l'on a.

Dans mon travail en astrologie je cherche toujours à trouver le mot le plus simple qui décrit le mieux l'énergie d'un astre, d'un signe du zodiaque ou d'une maison astrologique. Je recherche l'expression la plus concentrée, forte et originelle de l'énergie des éléments de l'astrologie.

Dans une consultation récente, je parlais à une personne de la position de Mars dans son thème. La planète se trouvait dans la maison des enfermements, des épreuves de longue durée, des retraites, des éloignements... la maison XII. Et j'ai dit "Vous avez une difficulté avec l'action, comme si vous aviez du mal à vous mettre en action...". "Ah non, pas du tout me répond la personne. Je suis quelqu'un de très actif au contraire." J'étais un peu fatigué c'était la fin de la journée, et j'ai senti que je m'étais planté.
J'ai repris une lecture plus globale du thème et j'ai vu que je m'étais trompé de mot. Les énergies d'action dans son thème, les signes de feu Bélier, Lion, Sagittaire, étaient stimulées par des planètes importantes, c'était bien un actif. Je comprenais sa réfutation. Il avait un potentiel actif fort dans son thème. Je suis revenu alors aux fondammentaux de mon ressenti sur l'énergie de Mars et j'ai dit :

"Veuillez m'excuser, je me suis trompé sur le terme que je voulais employer. L'énergie de Mars, même si elle peut s'apparenter à l'action, est l'énergie du désir. Ce n'est pas l'action qui s'éloigne de vous et représente une épreuve, mais le désir. Vos désirs sont comme enfermés, difficiles à atteindre ou toucher du doigt au quotidien. Vous devez vous éloigner ou vous retirer pour les ressentir." Ce à quoi il me répondit : "C'est exact, j'ai des désirs que je n'exprime pas et que je ne vis que quand je m'éloigne très loin de mon quotidien, en faisant des voyages qui me font vivre de retraites qui peuvent durer plusieurs mois. Au quotidien, je n'ai pas le sentiment de vivre mes désirs."

La correction était faite. J'avais eu la faiblesse de laisser mon cerveau et ses connections neuronnales fonctionner en roue libre. L'association désir-action avait fonctionné toute seule. C'était faux. J'ai corrigé et nous avons alors pu travailler plus en profondeur ce point.

Pourtant entre l'action et le désir, il n'y a qu'un tout petit pas. L'un engendrant l'autre. Comment concevoir que quelqu'un puisse être un grand actif tout en étant éloigné de ses désirs? Nos cerveaux pleins d'aprioris nous font perdre la boule et faire des interprétations sous formes de projections personnelles : action = désir, si le désir est en panne, l'action sera faible. C'est faux. Archi faux. Les contradictions apparentes sont la profondeur et la beauté de la complexité de l'être humain. Il est préférable d'accepter dès le départ, quand on aborde l'astrologie, que toutes les contradictions soient envisageables chez un être humain.

Nous sommes, en tant qu'individu, à des années lumières de pouvoir imaginer et concevoir toutes les combinaisons et tous les potentiels de vie que traverse une âme humaine dans un passage sur Terre. Abandonnons tout de suite la prétention de croire que nous pouvons cerner un être humain en nous basant sur notre connaissance et notre expérience de la vie. Cette information est ridiculement petite et réductrice devant l'immensité des expériences humaines. La vie est des milliards de fois plus riche que notre expérience individuelle.

Chaque être est unique. Chaque thème est unique.

En astrologie, les mots sont trompeurs quand il ne sont pas reliés à ce que nous ressentons en profondeur. Quelque fois, la fatigue ou une inattention peut nous faire dévier. Il est alors bon d'avoir des repères forts sur ce que représente réellement une énergie d'astre ou de signe du zodiaque, sans les mélanger. Mars est bien fondammentalement l'énergie du désir, et les signes de feu montrent bien notre énergie et dynamique d'action. Le même mot "l'action", ne peut pas s'appliquer au deux.

Je remercie cette personne de sa sincérité avec elle-même pour m'avoir permis de vivre cette expérience qui renforce encore plus mon désir de synthétiser l'astrologie dans une forme simple et concentrée. J'invite toutes les personnes qui consultent astrologues et voyants à ne jamais se laisser dire quelque chose qui vous semble inexact sans oser le dire. Dire ce que l'on ressent avec sincérité est une information essentielle. Pour vous comme pour vos accompagnants.

Astrologiquement vôtre !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La précision des mots — 8 commentaires

  1. Bonjour Tristan

    d’abord merci pour ce témoignage rempli d’humilité, j’ai juste une interrogation technique, car vous employez le mot désir pour interpréter « mars », alors qu’il semble que l’on peut aussi l’utiliser pour le « soleil », quelle serait la différence par exemple avec un soleil en 12 par rapport a un mars en 12 ?

    au plaisir de vous lire prochainement.
    bonne journée

    • Mars en XII est une configuration dans laquelle le désir à du mal à s’extériorisé, à se manifester extérieurement. La personne a besoin de s’isoler pour. Le territoire qu’elle a envie de conquérir dans le fond, c’est son intériorité. Le désir de Mars peut aussi être vu comme un désir de conquête.
      Le Soleil c’est toute notre énergie et notre vitalité. Le soleil en XII est une configuration où la vitalité à du mal à s’extérioriser de manière durable. La personne a souvent besoin de s’isoler pour reprendre de l’énergie.

  2. Bonjour Tristan,

    Merci pour ce bel article, tout à fait intéressant et qui soulève des questions importantes.
    Cet article date de plus de quatre ans. Je me demandais si vous aviez la même approche de cette question aujourd’hui ou bien si elle avait évolué avec ces quelques années ?

    Frédéric

  3. Bonjour,
    J’aime bien votre article car en m’intéressant un peu à l’astrologie
    en amateure, je me suis rendue compte de la multiplicité des significations
    qui pouvaient être données à un signe ou une maison. C’est un art très complexe !
    Sur cette importance des mots, je voulais savoir ce que vous pensiez des degrés symboliques. Quelle place accorder à ces phrases sibyllines, et aux interprétations qui en sont faites ?

    • Bonjour Delphine,
      Merci de votre question. J’ai utilisé les degrés Sabian. Je ne le fais plus parce que je me concentre sur autre chose. Il existe plusieurs type de degrés symboliques, ceux de la tradition que Hadès transmet par exemple, et les degrés Sabian de Dane Rudhyard. Quand on les compare, on se rend compte qu’il ne se correspondent pas dans leur énergie. Ceci pose la question de la validité des degrés. J’ai bien aimé le travail avec les degrés Sabian. Je pense qu’il y a quelque chose de juste dedans. Sans pouvoir dire exactement quoi. En tout état de cause, c’est un complément à la lecture du thème. Cela ajoute une couleur particulière à un astre en signe mais ne doit pas le dénaturer.

  4. bonjour
    depuis un an j’étudie l’astrologie avec les moyens du bord;… des infos piochées ci et là.
    j’ai un peu progressé. J’ai fait quelques découvertes, en observant notamment mon thème au quotidien et celui de mes proches.
    Auriez vous un ouvrage à me conseiller, un genre de récap. ?
    A vous lire
    salutations,
    Josiane Mahler

    • Bonjour Josiane,
      Il y a plusieurs écoles d’astrologie. Chacune correspond à une sensibilité de l’être humain différente. Il arrive qu’un temps on suive une personne qui nous correspond, et un autre temps que l’on suive une autre personne parce que notre sensibilité a changé. Ce sont nos rencontres qui nous forgent petit à petit. Dans un style très classique et traditionnel, je vous conseillerais le manuel d’a
      Hadès. J’en parle ici : http://astrologie-autrement.com/bibliographie/la-base-de-la-base/. Bonne découverte et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *