La pleine Lune du 8 mars 2012

J’aimerais vous proposer, avant de lire cette pleine lune, de vous demander à vous-mêmes comment vous vous êtes sentis ces derniers jours. Comment vous vous sentez aujourd’hui? Quelle énergie vous avez ressenti? Comment étaient les gens autour de vous? Quels genre d’échanges vous avez eus? Étiez vous en forme? Fatigué? Très ou très peu sollicités par les autres. Avez-vous été très actifs, peu actifs? Quelle était la part de l’émotion? La part de concret? La part d’idées ? La part d’action?

Posez-vous un instant ces questions? Répondez-y sincèrement. Et après lisez et demandez-vous comment vous avez reçu et vécu l’énergie du moment. Cela peut être plus intéressant que de lire quelque chose qui vient d’une autre personne (moi ;-)) sans avoir fait son propre bilan. L’astrologie est un art très sensible. Je peux me tromper. Exercez votre discernement. N’hésitez pas faire des commentaires contradictoires le cas échéant. Cela nous aidera notre compréhension de l’astrologie et de nous-mêmes.

Il y a en ce moment une énergie de concrétisation matérielle (signes de terre fort) très particulière. Depuis longtemps maintenant, l’énergie des profondeurs nous pousse à revoir nos structures, les remettre en question, les détruire pour les alléger (Pluton en Capricorne). Depuis quelques semaines, cette énergie de refonte des structures est soutenue, stimulée par une forme d’expansion forte du cadre matériel. On a envie de donner plus d’espace dans notre vie à la concrétisation matérielle et on se sent légitime à le faire ou à réclamer les moyens d’avoir un cadre matériel plus large, plus grand, plus efficace, plus confortable, plus plus quoi (Jupiter en Taureau). Dans ce sentiment de légitimité fort, on peut manquer fortement de discernement (lune noire conjointe à Jupiter).
La nouveauté de notre pleine lune, c’est que se rajoute à ces énergies un ardent désir de faire concrètement des choses, de mettre œuvre, d’analyser, de trier, de rassembler et récolter pour bâtir son œuvre, avec une vision qui peut manquer de recul et s’accrocher à des détails et se battre pour des peccadilles sans voir l’ensemble (Mars en Vierge)
Tout cela donne un cocktail assez détonnant car toutes ses énergies s’alimentent entre elles (Mars, Jupiter et Pluton sont en aspect de trigone), cela peut donner de scénarios comme :
– une personne sûr d’elle et poussée par son envie d’améliorer son cadre, ses gains (Jupiter) bataille pour des détails (Mars) en plein milieu d’un chantier en pleine restructuration (Pluton) sans se soucier de ce qui est réellement en jeu.
On peut imaginer plein de scènettes comme celle-là. C’est une énergie que je vois bien autour de moi, dans le travail que je fais en ce moment où j’interviens dans un gros changement de structure, mais aussi chez les gens qui m’entourent et dans leurs relations.
C’est une énergie qui se répercute au niveau relationnel aussi. On attend plus de confort, on pinaille et se bat pour des détails et au final on soulève une grosse remise en question qui risque de déclencher des bouleversements de structure.

Pour cette nouvelle lune, il y a en plus une exacerbation de l’individualisme (Mercure conjoint à Uranus en Bélier) qui développe le sentiment que pour s’émanciper et être libre, il faut revendiquer fortement son individualisme. Cela peut engendrer quelques frictions supplémentaires et quelques heurts. En ce moment, on n’a pas peur de se frictionner, et on est étonné par le culot que les gens manifestent.

Pour apaiser ou rendre plus sage ce climat, il va falloir aller puiser bien loin dans notre foi la plus profonde (Neptune). Ce qui nous relie à la foi, à l’amour divin, au ressenti les plus intimes dans notre lien avec la vie, est la clé pour nous guider dans un apaisement ou une forme de sagesse. Si on laisse l’égo et le mental prendre la main en ce moment, on va établir des actions et prendre des décisions de courtes vues qui ne dureront pas. Plus que jamais en ce moment, il est important de profiter d’une énergie particulière pour apprendre à relier notre responsabilité personnelle à notre intuition et agir avec sagesse et durabilité (Neptune trigone à Saturne).

Très bonne quinzaine à tous et à bientôt pour la nouvelle lune en Bélier!

pleine-lune-8-mars-2012

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La pleine Lune du 8 mars 2012 — 21 commentaires

  1. Bonjour Tristan,

    Je vis ce mois de mars désorientée, il me trouble et me laisse dans l’attente Je suis née Taureau ascendant Gémeaux. La lune Noire qui me titille, finalement je ne sais pas ce qu’elle veut. Ma lune natale en Capricorne qui ne m’a pas aidé.
    Je suis obligée de vivre dans l’acceptation et attendre des jours meilleurs.

  2. Bonsoir Tristan,

    je lis votre article une semaine PLUS TARD et je suis toute étonnée de l’écho qu’il éveil chez moi. Surtout ce passage :
    « Pour apaiser ou rendre plus sage ce climat, il va falloir aller puiser bien loin dans notre foi la plus profonde (Neptune). Ce qui nous relie à la foi, à l’amour divin, au ressenti les plus intimes dans notre lien avec la vie, est la clé pour nous guider dans un apaisement ou une forme de sagesse. »
    Je reviens EN EFFET d’un WE (le 10 et 11/03) passé en retraite spirituelle dans une communauté religieuse. Ce WE a été l’occasion d’apporter du calme, de la sagesse et de la paix là où j’avais mis beaucoup de questions, de remises en causes, de dureté – les schémas du couple qui volent en éclat, etc- . Je m’accrochais – pour rien finalement – à ce qui me faisait souffrir. Ce WE spirituel a été l’occasion de « déposer mes valises » et de repartir beaucoup plus légère.

    • Merci de votre témoignage Adélaï. Je pense qu’en ce moment il est très sage de se poser et de faire appel à des moments de retraite spirituelle ou de rien. Un peu de silence et de ressenti valent mieux que tous les blablas du monde. Cela éclairé et aide plus sûrement que 20 discussions de comptoir. Bravo pour votre activité auto éclairante.

  3. C’est comme tu dis « je me suis frictionnée » avec une personne qui avait du répondant.Du coup je me sentie petit c…et je me suis demandée si j’allais pas lui faire des excuses???

    • Sage questionnement. Pour moi cela ne fait aucune doute, rien ne justifie de rester sur des frictions. La seule chose que cela peut apporter c’est son propre malheur, alors s’excuser est vraiment la chose la plus saine à faire.

  4. Bonjour Tristan,

    Tout d’abord, depuis notre dernière conversation, je dois vous dire que j’ai « étudié » de plus près vos conseils et notamment ceux ayant un rapport avec la fameuse Lune Noire qui selon votre connaissance et votre expérience fait perdre le discernement là où elle est active.
    Depuis je la surveille de très près et me suis connectée sur un site où il est possible de voir la progression des planètes quotidiennement, j’ai assi lu sur ses différentes interprétations. Bref je travaille dessus. Dans mon thème elle était présente – je vous cite – en maison VIII près d’Uranus – Là elle serait R et y retournerai – Vous me direz si je me trompe….

    Si je commence par cela c’est pour vous dire que durant ces dernières semaines , j’ai assez fortement ressenti une forme de légèreté, de libération à la fois présente et à venir.
    Bien sûr j’ai attribué cela à la venue du printemps dont le venue est un bonheur pour l’esprit et le corps. L’impression que tout était en train de s’ouvrir de se réaliser (vous savez à quoi cela se rapporte) …. et puis je me suis un peu secouée en me disant : Serait-ce un coup de cette fameuse Lune Noire ( tes illusions, les désirs, la volonté de… qui te font perdre le sens des réalités) où bien alors est-ce vraiment les prémisses d’un réel boulerversement…
    Voilà pour la/les Lunes noire ou Pleine….
    A vous lire .

    • Merci de votre témoignage Monique. Mieux comprendre ce que l’on vit à l’aide de l’astrologie, c’est une aide précieuse. Faite attention à ne pas trop surveiller le ciel comme s’il allait vous tomber sur la tête :-). Une fois que l’on sait qu’il va faire froid, beau, pleuvoir ou neiger, il suffit de s’habiller en conséquence. Alors oui garder votre enthousiasme printanier et ne craigniez pas trop le ciel et la Lune Noire.

  5. Avant de lire ce post; je réponds à ta demande ; comment je me sentais ces derniers jours. Depuis 2 jours, je lutte un peu pour me débarrasser de « ma vieille peau » pour une nouvelle; je vis un peu en alternance une fatigue et un renouvellement d’energie, une bouffée d’oxygène. Mais non sans difficulté ! Comme si consciemment, je fais le choix de me défaire de cette fatigue pour démarrer autre chose. C’est ce qui est en train de se produire d’ailleurs sur différents plans. Je me suis même achetée une nouvelle paire de lunettes (significatif chez moi !!)
    Bien à toi !

    • Fatigue et renouvellement me parle aussi, je sens ce côté exigeant en ce moment où il est très difficile de résister. La résistance fatigue et pousse au renouvellement, qui lui redonne de l’énergie. Merci de ce témoignage Pia.

  6. Pour répondre à tes questions du début, j’ai l’impression que je viens de passer la semaine la plus longue de ma vie. Je me sens fatiguée, j’ai peu d’énergie car beaucoup passe dans la nécessité de me positionner dans tous les domaines de ma vie, pro et perso. J’alterne entre colère, ruminations, agacements, dramatisation, peines selon ce que je rencontre en face (mauvaise foi, mensonge, manque de transparence…). Je me suis vue gérer cela avec dureté et colère; genre « boulet de canon ». Je connais bien ça : je me tais, puis ça explose.
    Je me suis rendue compte que ce n’est plus un mode de gestion qui me convient, que se faisant je peux bloquer la situation et entretenir des conflits, en campant sur ce que j’estimais « être mon bon droit », et en pinaillant, effectivement, pour des détails.
    Alors aujourd’hui, j’essaie de rester calme, posée et surtout…factuelle! De ne pas rentrer dans les justifications, les accusations. Et d’observer ce qui se passe, sans essayer de discuter si je vois que la personne en face ne peut pas ou ne veut pas entendre.
    Toute la difficulté est de rester ferme et juste; de savoir ce qu’il est important pour moi de défendre et ce qui ne l’est pas. Et dans tout cela, je sens bien le manque de discernement dont tu parles…
    Pffffffffff, je sens qu’une seconde semaine « la plus longue de ma vie » s’annonce…C’est fatiguant, mais en même temps cela me fait vraiment grandir. La lunaison va m’aider à rester sur les rails de la fermeté en douceur et pour les choses qui en valent la peine.
    Rdv dans 15 jours…((-;

  7. Pour la question comment je me sens, et bien depuis déjà 1 à 2 semaines, je ressens une grande fatigue, alors que c’est la période où je travaille le moins… Et des nuits peuplées de rêves très mouvementés, que je me demande ce qu’il y a dans l’air pour agiter mes nuits ainsi!!..
    Du coup dans la vraie vie, je me sens en manque d’énergie, et j’en fais le minimum, accumulant les choses à faire et retardant aussi les actions pour faire avancer mes projets.
    Alors, je ne ressens pas cette « énergie de concrétisation matérielle « , et pourtant j’en aurais besoin.

    • Francoise,
      J’ai peut être trop insisté Sur le fait de ressentir dans mon introduction. L’énergie du moment et très matérielle. Elle peut être traduite par des actions comme « refaire sa boutique » par exemple (au hasard comme ca ;-).
      C’est une forme de « concrétisation matérielle ». Essayez de relire le texte en pensant à ce type d’expérience, ça devrait vous parler.

      • Merci Tristan pour votre réponse.
        Je comprend mieux, meme si je l’ai vécu un peu en 2ème plan, un détail qui est utile pour moi n’a pas été pris en compte, et j’ai vu ma difficulté à exprimer avec fermeté mon besoin à moi alors que je n’en pensais pas moins, pour ne pas paraitre trop exigeante…
        Du coup je le règlerais par moi-même un peu plus tard afin que la personne ne soit pas vexée.. Mais est-ce de la diplomatie ou des enfantillages??..
        Par contre dans une relation (je vous laisse deviner…, au hasard..), je me vois pinailler pour des détails, j’ai peur, mais je sais qu’un changement profond est demandé pour sortir de l’impasse et je n’y vois pas tres clair.

  8. Quelle exactitude !!! en plein dedans !
    Maintenant pour retrouver un apaisement dans tout ça, je ressens bien cette nécessité de me relier à la foi en la Vie, de me relier à ma source.
    Merci Tristan 🙂

  9. En fait je me retrouve confrontée à un cadre légal mais injuste qui m’oblige à revoir entièrement ma structure professionnelle, je vais peut être devoir abandonner mon blog au profit d’autres choses et en même temps j’ai en face de moi des personnes qui ne reconnaissent pas qu’ils ont pompés une idée, un terme (leçon pour moi dans le futur déposer mon nom de domaine et ma marque …), il y a un enjeu d’image et financier pour eux et en même temps celà m’oblige à garder l’essentiel, à alléger, à chercher une vision plus globale voir à réunifier différentes activités sous un même toit en me servant de qui je suis, mon nom.
    Le plus impressionnant pour moi, c’est que je n’ai quasi pas de lutte à me dépouiller, mais je garde ce qui est essentiel mes valeurs, l’envie que les gens soient autonomes dans leurs démarches en ayant des informations utiles et claires.
    Personnellement c’est de l’ordre de mourir pour mieux renaitre.

    Ta lunaison est donc plus que parlante pour moi.

    • Fichtre ! En effet, tu as les deux pieds dedans (comme nous tous d’ailleurs, même si on fait les malins…). C’est drôle parce ce que ce que tu racontes décrit très bien le manque de discernement sur le cadre, le voile qui se soulève soudainement sur un problème de légitimité qui est touché de manière inattendue et presque irrationnelle (Jupiter conjoint a la Lune Noire). Un lien avec ton theme natal peut être ? Bon courage à toi!

      • Je suis bien contente d’avoir travaillé ma légitimité avec toi en son temps.
        De plus, comme les choses vont très vite, j’ai eu une information qui confirme le caractère injuste, voir illégale des arguments dont se prévalent les personnes en face de moi.
        Personnellement, je suis un peu secouée, mais au final celà m’oblige à savoir où j’en suis et qui je suis.
        Et oui celà vient toucher jupiter et ma lune lune noire dans ma Maison VIII, sachant que dans mon thème de naissance elles sont déjà collées, donc je suppose que ça amplifie…je me suis vue partir dans tous les sens mais quand je me pose, je n’ai pas de crainte réelle, ce que je fais, ce que je vis dépasse cette expérience qui est juste là pour lever le voile ( enfin c’est ce que je perçois 😉

  10. bonjour tristan
    la question que je me pose au niveau de la conjoncture astrale (pour mon thème et ceux des autres) est celle de l’interprétation de mars rétro allié a saturne rétro.. si je cerne bien saturne rétro, je regarde quels ont été ses effets l’an dernier, je n’ai pas trop de recul pour mars rétro
    quelqu’un aurait il une piste ?
    véronique

    • Bonjour Véronique,
      Les planètes rétrogrades nous demande d’utiliser les expériences passées dans le present. Lorsqu’une planète est rétrograde elle nous pousse à vivre ce qu’elle représente, son énergie, avec le contenu du passé plutôt qu’avec la création d’une nouvelle expérience. Quand Saturne est rétrograde, on vit dans le présent une expérience relative à la manière dont on a assumé ses responsabilités ou pas dans le passé. On n’aura plus de difficulté à se positionner dans une nouvelle énergie de responsabilité tant qu’on n’aura pas assumé en l’ayant revécu et transformé nos prises de responsabilités passées. Pour Mars, c’est la même chose. Mars rétrograde nous demande de vivre dans le présent ce que nos désirs, batailles du passé ont engendré comme conséquences dans le présent. On a du mal à mettre en place de nouveaux désirs, combats, tant que nos élans d’hier n’ont pas été digérés, revécus avec d’autres expériences, compris et dépassées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*