La pleine Lune du 28 décembre 2012

pleine-lune-28-decembre-2012 Voici la dernière Pleine Lune de l'année. Elle vient se jouer dans l'axe Capricorne - Cancer, l'axe qui nous fait travailler sur nos côtés infantiles et de l'autre sur nos excès de rigueur et notre besoin de tout cadrer.
En ce moment notre énergie vitale traverse le processus de construction et de structuration du Capricorne, nous sommes dans un mois où nous pouvons ressentir le besoin d'une organisation maîtrisée. A l'occasion de cette pleine, ce besoin d'organisation est perturbé. Il est vit des bouleversements. Ces bouleversements se répètent depuis plusieurs années vers la même époque. Si on y prend garde, la frustration de ne pouvoir organiser son monde matériel comme on le voudrait peut nous radicaliser dans une attitude rigoriste.
Explications

Cette crise et cette exigence de remise en question a pour but de nous aider à lâcher prise sur le besoin de tout maîtriser pour nous faire accepter que notre organisation et nos structures sont, en ce moment, en plein chantier. C'est un aspect qui rejoint le fond de la crise actuelle qui nous demande depuis plusieurs années de remettre en cause nos structures, nos organisations matérielles.

Le 28 décembre pour la pleine Lune, notre émotivité, nos ressentis émotionnels seront eux plus tournés vers la spontanéité, le besoin de se sentir dans un cocon protecteur. Cela peut prendre une forme infantile qui nous déresponsabilise. On recherche les ambiances cool et protectrice et on se laisse vivre.Explications

Ces deux énergies qui s'opposent, une nonchalance infantile et la frustration d'être perturbé dans son organisation, créent la tension de la pleine lune. Cette tension est exacerbée par le fait que, selon son humeur, chacun revendique son besoin d'être libre de faire ce qu'il veut, les uns dans la "coolitude", les autres dans le besoin d'organiser. Chacun revendique un besoin existentiel qui vient heurté ces énergies en place. Et donc ces énergies là sont heurtées par notre environnement. On n'arrive pas à se glisser dans le sentiment de protection et on n'arrive pas non plus facilement à se poser son organisation matérielle.
C'est comme si on était révolté de se voir tiraillé entre ces deux pôles.Explications

Ce qui peut aider dans cette période est de revenir sur nos positions d'autorité. Peut être pensons-nous que nous avons raison d'être comme nous sommes, parce qu'on se sent plus autorisé que les autres à savoir ou décider ce qui est bien ou juste. En nous concentrant sur le fait de nous détacher de notre identification à une forme d'autorité, on arrivera à adoucir la tension de cette pleine Lune.
Explications
Essayez pour voir. Par exemple, si vous pensez être le grand référent de votre entourage, de l'organisation dans votre environnement essayez de lâcher sur la responsabilité d'organiser les choses. Inversement, si vous avez l'habitude d'être celui qui prend soin des autres d'un point de vue humain et affectif, et si vous croyez mieux savoir ce qu'il faut faire dans ce domaine, essayez de vous détacher de la responsabilité que les autres se sentent bien. En gros si vous êtes un grand organisateur, laissez les autres faire leur expérience d'organisation, et si vous êtes le grand réconfort de la famille, laissez les autres se réconforter.

C'est le moment de lâcher sur des responsabilités que l'on porte pour les autres. Relax max ! Essayons-voir ! Ca pourrait nous détendre non ?

Très bonne quinzaine à tous et à l'année prochaine !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La pleine Lune du 28 décembre 2012 — 18 commentaires

  1. Très drôle, c’est tout à fait comme cela que je ressens ce moment!
    Sentir que chacun est responsable de lui-même, de la conscience qu’il veut bien y mettre et que toutes expressions d’affects ou de sentiments -quel qu’ils soient- est nécessaires et justes sur le chemin qui mène à … soi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *