La pleine Lune du 25 mai 2013

pleine-lune-du-25-mai-2013 Ce qui marque l'énergie de cette pleine Lune, c'est une forme de densification de l'état de crise.
Nous traversons en ce moment le cœur de la crise. Je l'ai bien senti ces derniers jours. J'avais presque oublié que nous approchions de cette pleine lune. Je suis bien content de la regarder de plus près aujourd'hui pour prendre connaissance la météo des astres.
Et bien comment dire, c'est une météo un peu comme celle du ciel. Fait pas beau ;-).

Depuis plusieurs années nous sommes dans une crise mondiale qui vise à réformer nos structures. L'état de crise est provoqué par le fait que la réforme des structures entre en conflit avec un besoin existentiel de s'émanciper, de vivre librement sans avoir de compte à rendre à personne. C'est une crise d'émancipation et d'allègement du poids des structures. Ceux qui désirent continuer à gagner plus de liberté en renforçant les structures lourdes marchent à contre courant. Ces deux énergies luttent entre elles ce qui crée l'état de crise depuis plusieurs années. L'énergie de la planète en ce moment nous demande de trouver l'alchimie entre la nécessité d'alléger nos structures et le besoin d'initier une nouvelle forme de libération ou d'émancipation.
La singularité aujourd'hui c'est que la relation de conflit entre ces deux mouvements est à son comble, à son maximum. Sa chauffe. Ces deux énergies sont intensément en conflit.
Explications

Dans le monde, cette crise touche les structures financières, les gouvernements, les grosses structures qui sont percutées par des initiatives d'émancipation et de libération fortes. Les révoltes et les révolutions, les mouvements révolutionnaires qui font la guerre aux états sont une forme d'expression de cette crise sur le plan politique. C'est cette énergie qui a soutenu le printemps arabe par exemple. La lutte opposait une émancipation populaire contre des gouvernements aux structures lourdes. Sur un plan économique on voit en France en ce moment un retour à la lutte contre le statut de l'auto entreprise qui représente une forme d'émancipation et d'allègement de la structure du travail. En observant, on voit partout cet état de lutte.

Il nous touche tous à la fois intérieurement (individuellement) et extérieurement (collectivement). Il est possible d'identifier en quoi cette crise nous touche individuellement en étudiant son thème. Cela aide à accepter ce moment de la vie sans résistance. Pour comprendre où cela nous touche individuellement, il faut regarder dans notre thème natal comment cette énergie du moment nous affecte, où se trouve la Bélier et le Capricorne.

Je vais donner un exemple à partir de mon thème de naissance pour expliquer comment cette crise agit en moi. L'énergie de refonte des structures affecte dans mon thème natal mon activité au quotidien, mon travail, ma manière de me rendre utile et de servir, mon rythme de vie qui a une tendance à être trop rigide, trop rigoureuse et ne me laisse pas assez de temps pour me détendre. Il vrai que j'ai une tendance à beaucoup (trop) travailler. En ce moment, je suis perturbé dans mon rythme de vie et dans mon travail. Je suis souvent bloqué par des maladies, des petits accidents, un état de santé moyen qui m'empêche de donner à fond. Mes plans sont souvent changés, j'ai une instabilité de mes contrats de travail qui n'est pas rassurante... Bref, je ne peux pas compter une une structure forte pour soutenir mon travail ce qui n'est pas "naturel" pour moi. Explications
L'énergie d'émancipation, de libération est chez moi dans la maison des études, des connaissances, des voyages, de l'étranger. Je suis en ce moment dans une période de recherche d'émancipation par ces deux outils. J'ai commencé à étudier Eckhart Tolle avec ce désir d'émancipation alors que je n'avais pas abordé de nouvelle philosophie ou connaissance depuis très longtemps. Je lis très peu depuis plusieurs années, et là, j'ai toujours un de ses livres avec moi. D'une certaine manière, ce travail d'émancipation pousse chez moi à lâcher sur le besoin d'être actif, d'être affairé. Je voyage aussi régulièrement en ce moment, ce qui participe à déstabiliser mon rythme de vie et de travail qui est moins structurer que ce que mon côté ultra rigoureux dans le travail me ferait faire habituellement. Le travail d'écriture sur ce site est aussi lié à ce besoin de s’émanciper par l'étude. Explications

Du point de vue individuel, cette crise m'apprend à accepter d'alléger ma charge de travail quotidienne pour me donner un peu plus de liberté d'être. Quand je me prends la tête et que cela se passe mal, c'est parce que j'ai besoin de me retrouver dans une structure forte dans mon quotidien et mon travail, que je n'accepte pas ce qui me perturbe et que cela ne marche pas. Je ne peux pas assumer aujourd'hui des charges lourdes de travail. Si je tente de le faire, je tombe malade ou me casse quelque chose, ou mon quotidien est perturbée par autre chose. Dans ces moments là, j'ai le sentiment qu'on m'empêche de vivre librement mon idéal de vie et je me révolte. Et là, c'est la crise... Mon travail à faire est d'accepter d'alléger mon travail au quotidien et donner plus de liberté à ma conscience pour explorer de nouvelle connaissances, de nouveaux savoir...

Cette crise existe en chacun de nous. La résoudre, la comprendre, l'accepter, la voir, l'accueillir, c'est aider la grande crise à se résoudre. Notre meilleur moyen de changer le monde, c'est de changer soi-même.

Il y aurait plein d'autres chose à dire sur cette Pleine Lune, mais je voulais aujourd'hui focaliser sur ce point qui est aiguë aujourd'hui. Je crois que c'est le point le plus important aujourd'hui.

Il y a une autre chose importante, non astrologique cette fois. Je voulais vous remercier tous du fond du cœur pour votre écoute, votre fidélité, vos mots plus que gentils que j'entends et que je lis avec bonheur. Petit à petit, vous êtes de plus en plus nombreux. Votre présence stimule ma présence et ma constance. Sans vous je n'aurais pas gardé cette régularité dans l'écriture.

Au final, j'en retire quelque chose pour moi-même. A chaque Lunaison que j'écris, je comprends mieux ce que je vis, je comprends mieux l'astrologie. Je progresse et je suis plus relax face à la vie et ses événements qui prennent leur sens. C'est ce que j'ai fait plus haut avec l'explication de la crise dans mon thème. En fait, je travaille autant que vous sur chacun de mes articles, et si je peux faire ce travail qui me fait tant de bien, c'est aussi grâce à votre présence. Alors aujourd'hui, je vous dis un grand MERCI !

Très belle quinzaine à tous et à toutes,
Et à bientôt pour la Nouvelle Lune.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La pleine Lune du 25 mai 2013 — 56 commentaires

  1. Bonjour. Pfffffou je débute en astrologie et c’est hyper frustrant !!! Comme j’ai un cerveau toujours en route avec une soif avide de connaissances et d’apprentissages et qu’il faudrait que tout s’inscrive en moi très vide, je ronge mon frein lol. Donc… mon Bélier est en maison VII et mon Capricorne en maison fin de maison III et IV… que dois je comprendre ???
    Enfin si vous avez 2 mn…
    Chaleureusement

  2. déjà c’est un bombardement lunaire cette nuit là,les rideaux n’étaient pas correctement fermés ,et l’effet ce fit sentir le 25
    La décision de l’heure d’arrivée chez nos amis ,dans l’après midi m’incombait (je le sentais ) c’était compter sur le repas hors ou sur autoroute et la disponibilité de nos amis etc… là,suite à la discussion avec mon époux , un changement intérieur s’est opéré,très libérant, me faisait comprendre qu’il ne servait à rien de ménager la chèvre et le chou ,vous le savez Tristan ce nd sud en balance qui laisse ses traces tout le temps !! de retour ,je vous lis et vous dîtes, regardez ou sont placés Uranus et pluton,et bien voila pile poil Uranus sur mon asc bélier ! (tilt ) en tant que sagittaire cette pleine lune sur l’axe sag /gémeaux m’aura bien éclairé !!!
    La valse au dessus de nos têtes est bien coordonnée pour me faire évoluer,ceci dit, l’état de plénitude installée je souhaite que tout cela dure car le petit ego tapis troublerait cet avancement vers plus de maturité !
    Également pour vous, je souhaite que tout le positif que vous envoie vos lecteurs agira fortement et plus encore ,toujours Merci de votre coeur .

  3. Merci pour cette réponse, Tristan.
    Et oui, en élargissant la notion de foyer aux racines, je comprends mieux. A 1ère vue, le désir d’émancipation est contrarié par un manque de moyens matériels. Et bien évidemment, en recadrant le focus sur soi même (la personnalité) et non sur l’extérieur (le matériel) l’émancipation serait peut être bien plus concrète avec des changements intérieurs plus profonds (les peurs, les à priori qui limitent) … Bel éclairage, merci infiniment ! « N’attendons pas que les orages passent, apprenons à danser sous la pluie » Belle journée à tous.

  4. Bonjour Tristan,
    Je viens tout juste de découvrir votre site et vous avez l’art de retenir vos lecteurs …
    Pluton est en M1 de mon thème natal (wow,wow,wow ! enjoy, enjoy !!!) et en Bélier il y a 10% de la Maison 3 et 90 % de la Maison 4. A quoi dois-je donner plus de liberté ? à mon foyer ? (je vis seule), en changeant mes structures ? C’est difficile de comprendre de quoi il s’agit. Merci de m’y aider. Et bravo pour tout ce que vous partager.

    • Louba, rapidement je dirais qu’il y a une remise en question, transformation de votre personnalité qui peut déranger un besoin d’émancipation de vos racines, de votre fond. Les racine s’émancipent et la personnalités est remise en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *