La nouvelle Lune du 6 août 2013

nouvelle-lune-du-6-aout-2013 Avant de regarder dans le détail le ciel du moment, j'aime bien étudier l'équilibre des énergies du jour par les éléments astrologiques. Sommes-nous secoués par des émotions? en pleine action ? Construction? Réflexion ? 

En ce moment ce qui est marquant, c'est qu'il n'y a pas d'énergie d'enthousiasme et de légèreté. Il y a un peu d'énergie de concrétisation et beaucoup d'énergie d'émotion et d'action. C'est l'ambiance de cette nouvelle Lune. Concrètement, cela veut dire que nous sommes très peu stimuler à réflexion, plutôt très sensible aux émotions avec une volonté de faire les choses à notre façon qui est présente. Explications
Cette ambiance rejoint assez ce que j'ai lu de l'énergie du mois chez Marie-Lore.

L'élément qui manque (les signes d'air) apporte la capacité de concevoir. Il nous transporte dans des mondes de pensées et d'idées au-delà du concret immédiat, au-delà des émotions qui nous touchent, au delà de l'exercice parfois difficile de notre volonté. Les signes d'air sont une soupape de décompression pour nous déconnecter des états lourds en nous aidant à concevoir le monde plutôt que de le subir.
En ce moment cette énergie de soupape est inexistante. Nous sommes dans la cocotte minute émotionnelle, matérielle, et volontariste, sans la soupape de sécurité des idées nouvelles qui nous permettent de concevoir un monde plus agréable ou de vivre les choses avec un peu plus de légèreté. On peut se sentir un peu sous pression en ce moment...

Et la pression monte. Nous allons vivre un état de conflit vis à vis de la légitimité et du développement de notre cadre de vie familier. Les semaines précédentes, je parlais plutôt de manque de visibilité, de voile à soulever où de voile qui se soulevait sur notre légitimité dans le cadre de vie familier (ou familiale). Nous entrons maintenant dans une phase où les modifications du cadre, les transformations liées à la légitimité du cadre de vie familier risquent de générer des conflits avec le besoin d'émancipation et de liberté. Ces deux énergies vont se mettre en conflit. D'un côté un besoin de liberté existentielle, de l'autre la légitimité et le développement du cadre familier. Explications
Cette période de tension s'étend jusqu'à fin septembre. Elle reprendra début 2014. C'est un peu le problème de l'année à résoudre. Nous allons être confrontés, en nous-même et avec les autres, à un conflit entre une volonté naissance d'être plus libre et plus indépendant, et la légitimité ou l'expansion du cadre familial ou familier. Ce conflit activera aussi la refonte de nos structures qu'il est toujours bon en ce moment d'alléger plutôt qu'essayer d'étayer.Explications

Durant cette Nouvelle Lune c'est la volonté d'être libre et indépendant qui est nourrie. Les cadres familiers risquent de ne plus tenir et de craquer. Dans cette ambiance très émotionnelle, cela peut provoquer quelques remous intérieurs. La résistance ne servira pas à grand chose. Il y a un voile à soulever sur notre légitimité sur le plan de nos cadres familiers et c'est le moment de le faire. On peut le faire dans la douleur ou pas. C'est une question de choix.Explications

Pour nous aider à rester en paix dans ce moment, le plus important est de comprendre le fond de ce mouvement. Actuellement, nous vivons une énergie qui nous demande de remettre en cause ce qui dans notre cadre familier, dans notre légitimité familiale ou familière, nous empêche d'exprimer une liberté fondamentale. A trop vouloir respecter un cadre rassurant pour les autres et pour soi, on peut s’aliéner soi-même. A trop vouloir assurer notre développement et notre expansion en comptant sur des relations affectives rassurantes, on peut s’aliéner soi-même. Nous vivons un moment de sortie de cet état aliénant.

On peut le vivre sans conflit violent si on accepte ce changement. Si on veux veiller à ne pas tomber dans les conflits, il peut être très profitable de mettre son énergie à rééquilibrer le plus justement possible les choses. Cela se réalise en ayant la conscience d'être juste dans nos échanges et relations. Sans cette conscience, les conflits seront difficiles à éviter. Si on a en conscience de vivre ce changement en respectant un équilibre juste, alors on pourra vivre cette étape sans violence. Ce sera un effort conscient personnel à faire car l'énergie ne nous y encourage pas. Nous ne sommes pas encourager en ce moment à veiller sur l'autre, à avoir conscience de l'autre. C'est pourtant le point essentiel pour trouver une forme d'harmonie.

Cela vaut le coup.Explications

Sans tomber dans la culpabilité, essayons de comprendre comment notre émancipation qui va secouer un cadre familier peut être vécu de manière juste et équitable. Cherchons où est le juste équilibre pour chacun. Recherchons cette énergie de douceur d'intention. Ne tombons pas dans l'égocentrisme et la revendication égotique de notre liberté. Ne tombons dans la culpabilité non plus. C'est notre intégrité et notre lien profond à nos croyance spirituelles qui sont le bon guide pour rester dans cet équilibre. Si nous mettons de côté notre foi et notre intégrité, on risque de perdre nos repères. Avec eux comme guide, avec la conscience de notre foi et de notre intégrité, cela passera avec amour et douceur. Au lieu d'avoir le sentiment d'être attaqué sur notre légitimité et notre cadre familier, on se sentira posé et fort tout en construisant notre émancipation.Explications

Bonne quinzaine à tous et à dans 15 jours pour la suite de "Dallas dans les étoiles" ou la saga des énergie venues du ciel 🙂

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La nouvelle Lune du 6 août 2013 — 21 commentaires

  1. « La pression monte » oui et c’est génial, nous ne vivons pas une crise nous vivons une grande période de transformation pour nous aider à sortir de nos dépendances, de nos sentiments d’injustice, d’abandon, de trahison…. Pas toujours facile mais c’est exaltant ce changement général! Merci Tristan

    • Bonjour Florence,
      Oui c’est possible, il y a une continuité dans cette énergie assez forte en ce moment. Vous pouvez aussi relier la pleine lune précédente et vous aurez un éclairage proche de la nouvelle lune.

  2. Bonjour Tristan,
    C’est toujours un moment agréable de lire vos textes, qui amènent en plus des récits d’autres lectrices (teurs).
    Je me suis vraiment retrouvée dans la dernière partie de votre écrit. Depuis début 2009, un vide familial s’est fait sans que j’en sois l’initiatrice; est ce en préparation de 2013 ? Qu’importe, les événements sont arrivés et je les ai acceptés car pour moi ils représentaient le détachement de certains maillons d’une chaine qui me retenait, et qui, en partant, me procurait une liberté . Et je sais que c’est grâce à cela que j’avance en toute liberté et sans culpabilité; je suis sur le bon chemin; a la place juste. Actuellement, je suis dans un désir de tout chambouler et je sais que ça va se faire : je souhaite fortement déménager donc je n’investie plus la maison (certainement pour pouvoir partir sans regret et faire OUF); je n’ai pas de travail fixe (comme cela je peux partir comme je veux sans être coincé administrativement). Mais j’ai un projet professionnel que je mets en place tout doucement pour ensuite déménager et re-commencer. J’attends juste que la vie me montre ou aller car pour l’instant, je ne sais pas.
    Je ne suis donc pas dans le conflit mais dans l’acceptation (je voudrais seulement que les choses aillent plus vites….).

    le mois d’aout va peut être m’apporter des réponses car nous sommes, je crois, dans une énergie de création.

    Cordialement
    Marie H

    • Bonjour Marie H,
      Il y a la patience et l’attente. Ce n’est pas la même chose. Dans l’attente on passe a côté du présent. Avec de la patience on accepte la lenteur qui construit le monde.

      • Bonjour et merci pour votre réponse. Vous avez entièrement raison. Je crois qu’il est là mon conflit, entre l’attente et patience.
        J’ai un énorme problème avec le temps qui passe…une impression qu’il faut que je me dépêche du fait qu’il me reste peu de temps (la vie va trop vite…); j’ai fais d’énorme progrès la dessus, mais il reste encore du travail….
        Merci encore à vous
        Cordialement
        Marie H

  3. Bonjour et merci pour ces précisions, je me permet d’apporter ma pierre au moulin : au tout début vous parlez de la légèreté qui n’est pas là – c’est peu de le dire 🙂 – avec l’absence d’élément en signe d’air. Mais peut être n’est il plus temps de fuir dans de nouvelles conceptualisation, peut etre n’est il plus temps pour nous de fuir vers les hautes spheres mais plutot de vivre une vrai bonne fois (foi) cet emotionnel, d’enfin osez l’exprimer, une des choses les plus dure pour les humains enfermé dans les conventions sociale et affectives (peur de decevoir, trahir, deplaire, blesser, de vivre …). La dominante feu et eau nous place sur l’axe humain, la pression nous pousse à agir, à nous reveler tels que nous sommes et à agir au lieu de subir, agir au lieu de se plaindre, l’air n’a que peu de role à jouer dans ce ciel là gageons qu’il soit tres present à l’equinoxe de septembre 🙂
    vivre ou sous vivre ?????
    en tout cas merci et dsl de ce com. trop long

    • Bonjour larune,
      Votre com n’est pas trop long. C’est drôle ce que vous écrivez « vivre ou sous vivre ». Dans ces énergies du mois Marie-Lore a titré « Vivre ou sur-vivre ». Merci pour votre pierre au moulin. Ca moud du grain par ici ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *