La nouvelle Lune du 30 juillet 2011

Le 30 juillet ce sera la nouvelle lune en Lion. Le Lion est un signe d'action, fier généreux, créatif et aussi orgueilleux. Nous sommes, avec notre énergie principale (le soleil), notre sensualité (Vénus) et notre émotivité (La Lune) dans ce signe, dans la période de l'année où on est sensible aux blessures d'orgueil et où on aime ressentir notre pouvoir. Nous sommes dans ce moment où la fierté individuelle l'emporte sur le besoin de progrès collectif et où on est plus enclin à exprimer de manière orgueilleuse son désir et sa force, qu'à écouter le besoin collectif. L'absence d'astre en signe d'eau accentue ce phénomène en nous coupant d'un ressenti des autres.

Ce qui pointe son nez, c'est une petite bagarre entre la fierté personnelle qui est vécue comme quelque chose d'important pour s'émanciper et se libérer (Soleil, Venus et Lune en Lion trigone à Uranus) et notre légitimité à nous développer (tous ces astres sont en lutte-  carré - avec Jupiter).

Il y a les grands mouvements de fond que je répète souvent (besoin de transformation des structures qui lutte avec un besoin d'émancipation existentiel) qui sont toujours présents, et il y a l'énergie du moment que l'on traverse. Dans le moment, ce que l'on traverse, c'est cette lutte entre notre pouvoir de création, notre force rayonnante, notre fierté (l'énergie du Lion qui est bien activée par la Lune le Soleil et Vénus) et notre soutient légal, notre légitimité, le cadre que l'on voudrait poser, mais qui ne se pose pas comme prévu. C'est comme si on ne trouvait pas de cadre pouvant donner une légitimité à notre besoin, désir, envie de rayonner et de trouver du pouvoir.

On a envie de s'enflammer pour quelque chose, mais il y a une partie du cadre extérieur qui lutte avec notre fougue. Cela ne suit pas comme prévu. Notre seul enthousiasme et notre croyance que "ca va le faire parce que je m'en sens la force" ne suffit pas. Notre élan est contredit. Notre orgueil en prend un coup. Non ce que l'on s'imaginait pouvoir faire avec notre force individuelle pour gagner plus de pouvoir et de force ne va pas se passer aussi aisément qu'on le croyait.

Ce qui est important dans ce moment, c'est d'accepter cette contrariété. Elle est temporaire. Mais elle ne permet pas de rentrer dans l'énergie du Lion avec des gants de boxes cette année. Il faut se rappeler que les transformations actuelles demandent à ce que l'on revoit en profondeur nos structures et que l'on accepte que celles-ci soient changeantes et mouvantes, en pleine refonte. Quand on se croit fort, on pense pouvoir s'établir dans cette force pour se protéger. Et bien cette année, cette force que l'on sent en soit, il est préférable de la manipuler avec précaution et de ne pas tout miser sur elle. Il y a encore des changement à faire en profondeur.

Il faut accepter de perdre encore un peu d'assurance pour reconstruire mieux derrière. C'est difficile à avaler parce qu'on aimerait tous que les choses se stabilisent un peu plus vite. Ce n'est pas encore le moment de se stabiliser, mais encore une occasion d'être un peu plus déstabilisé dans notre cadre matériel et nos structures pour se défaire d'idée reçues, de constructions mal faites, de position un peu bricolée avant de rebâtir plus tard quelque chose de plus adéquat.

Très bonne quinzaine à tous !

nouvelle-lune-du-30-juillet-2011

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La nouvelle Lune du 30 juillet 2011 — 2 commentaires

  1. cool! cette lunaison me permet de comprendre un état des derniers jours qui me plombaient un peu, sans que j’arrive bien à voir pourquoi. ta lunaison me permet de mettre exactement les mots dessus, chouette!
    Merci, bises

  2. Je l’avais lu, mais je savais que je devais la relire, je vis bien cette énergie
    « C’est comme si on ne trouvait pas de cadre pouvant donner une légitimité à notre besoin, désir, envie de rayonner et de trouver du pouvoir…. » ( même si j’ai du mal avec le mot pouvoir), à partir de cette phrase dans l’article et jusqu’à la fin c’est parfaitement ça que je ressens depuis une bonne semaine
    et ça me file un gros coup de mou et des doutes sur le bien fondé de ce que j’ai fait jusqu’ici, même si effectivement au fond de moi je sens bien que je vais bien finir par toucher au but, je sens que les bases sont encore très mouvantes , j’ai la ligne directrice mais je cherche encore l’habillage
    merci pour l’éclairage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *