La nouvelle lune du 22 mars 2012

Il y a un petit cocktail explosif dans cette nouvelle lune en Bélier. Le Soleil vient de quitter la douceur du signe des Poissons  pour entrer dans le processus plus impétueux du Bélier. C'est déjà en soit un premier mouvement vers un plus grand dynamisme, une plus forte agitation.

Ce qui est particulier dans cette nouvelle lune, c'est qu'elle condense une énergie très forte en un seule point. Elle rassemble une plus forte expression de soi (Soleil en Bélier), un besoin de revendication de sa liberté très fort (Uranus en Bélier), une émotivité à fleur de peau et un peu brute de décoffrage (La Lune en Bélier), et un mode d'expression et de son identité tout aussi dynamique (Mercure en Bélier). L'énergie Bélier est forte et on peut se laisser emporter par des excès de violence, par des paroles un peu rudes, par une émotivité trop masculine et par le sentiment que nos révoltes intérieures sont les plus justifiées du monde. Bref la moutarde peut monter vite. Voici un printemps qui fait exploser d'un coup la sève au bout des branches.

Tout cela serait presque réjouissant si cette bombe d'énergie ne venait pas lutter avec notre fameuse thématique du moment : le besoin de revoir nos structures. La lutte reprend entre la revendication existentielle de liberté et le besoin de refondre les structures (Uranus en Bélier de nouveau carré à Pluton en Capricorne). On va donc revoir monter des états de personnes qui se sentent pousser des ailes pour faire ce qu'ils veulent comme ils veulent pour leur seul et unique profit, se frictionner avec des structures, des organisations plus établies qui subissent des transformations importantes.

Ce que j'exprime ici avec des images qui peuvent décrire une ambiance générale, est aussi valable dans nos thèmes individuels pour nous tous. Par exemple, les natifs du Capricorne, surtout ceux du début du signe, peuvent sentir en ce moment qu'ils sont affectés ou touchés dans leur énergie par cette révolution puissante et cette état de revendication libérale (je fais ce que je veut sans me contraindre). Les natifs du début du signe du Bélier eux, peuvent se sentir sur un petit nuage, avec des ailes qui poussent et un sentiment d'émancipation croissant. Et si l'on n'est ni Bélier, ni Capricorne, il se passe quand même quelque chose dans notre vie (dans notre thème de naissance) qui nous touche par rapport à cette énergie.

Par exemple, chez moi, j'ai le Capricorne dans l'expérience du travail, des services et des servitudes (la maison VI) et je sens bien chez moi cet tension forte dans mon travail. A quoi sert-elle et comment s'en défaire? Un état de lutte sert toujours à nous aider à penser autrement, à changer, à revoir nos fonctionnements et positions pour nous améliorer. Chez moi par exemple, avec le Capricorne dans la maison du travail, je mets souvent trop d'ardeur dans mon travail, je lui donne une place trop forte et trop lourde, trop pesante dans ma vie qui prend trop d'espace. L'énergie du moment ne me permet pas de continuer comme cela sous peine de problème de santé. Je l'ai senti venir avec un mal de cou qui a commencé à se déclarer. Je dois alléger mon travail, assouplir mes ambitions, lâcher prise sur mon besoin de rendre service pour accepter une forme de liberté plus grande (me réconcilier avec l'énergie d'émancipation d'Uranus). C'est ce que j'ai commencé à faire depuis deux jours et je vais mieux. J'enlève la pesanteur due à mes besoins personnels trop forts de rendre service. Je retrouve de la spontanéité et de la douceur et je vais mieux.

Cette énergie explosive, ce besoin d'émancipation actif, même s'il est un peu brut de décoffrage, concourt à nous faire évoluer dans le bon sens (La conjonction Soleil, Lune, Uranus Mercure est trigone au Noeud Nord de la Lune). Dans nos blocages et dans nos luttes, il est important de se demander quelle partie de nous-mêmes que l'on soumet à trop de rigueur, nous empêche de nous exprimer plus librement. Et peut être serait-il bon d'alléger un peu nos structure (matérielle ou de pensée) pour laisser un peu plus de liberté circuler.

Voilà, il y aurait encore plein de chose à dire sur cette nouvelle lune. Je vous transmets ce qui me semble ici le plus marquant, et je vous invite à relire la pleine lune du 8 mars 2012 pour vous rappeler le contexte dont j'ai parlé à ce moment là, c'est encore valable aujourd'hui.

Très bonne quinzaine à tous !

 

nouvelle-lune-22-mars-2012

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La nouvelle lune du 22 mars 2012 — Un commentaire

  1. Le petit capricorne du début du signe que je suis te remercie beaucoup pour cette lunaison qui l’éclaire un peu mieux encore sur les fortes turbulences rencontrées ces dernières semaines ((-;
    Elle me donne aussi une clé importante pour gérer certaines tensions : à bas la rigidité et la rigueur; vive la souplesse et l’expression des émotions! Sacré challenge pour moi, cela correspond effectivement à une vraie transformation encore plus profonde de mes structures…Mais c’est pour me sentir encore mieux dans mes baskets, avec et au milieu des autres. Donc, avanti!!!!
    Merci ((-;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *