La Lune en Scorpion

La Lune, ce sont nos émotions. Les émotions qui passent dans le corps, le corps émotionnel. Quand on reçoit un choc émotionnel et que le corps tout entier se met à résonner, à vibrer avec cette émotion, notre réaction est en lien avec l’énergie de notre Lune natale. La lune nous montre quelle est notre disposition personnelle par rapport à cette émotivité. Certains retiennent leurs émotion,s d’autres sont très « perturbables ».
Les personnes qui ont la Lune en Scorpion sont très perturbables. Elles portent en elles le souvenir de souffrances physiques qui ont mené à la mort ou à la destruction du corps. Cette souffrance est latente et les personnes ayant la Lune en Scorpion ont un corps ou une psyché qui réagit intensément à toute perturbation émotionnelle.
Elles ont, toutes petites, été marquées par une perte de la protection maternelle, qui a pu se manifester sous différentes formes. Elles gardent émotionnellement en elles l’idée que leur existence physique est menacée.
Nous avons tous peur de mourir, plus ou moins consciemment. Chez les personnes qui ont la Lune en Scorpion, c’est plus manifeste dès qu’elles se sentent agressées par des émotions extérieures.

Dans le fond, la Lune en Scorpion signifie « Apprendre à se détacher des émotions ». C’est le travail qu’elle demande de faire. Ces natifs attirent à eux des femmes (compagnes pour les hommes et amies, ou collègues pour les femmes) qui jouent avec leurs sentiments ou ont peu de considération pour leurs états émotionnels. Cette attraction a pour but de leur apprendre à se défaire de leur bagage émotionnel rempli de craintes. Les personnes qui ont la Lune en Scorpion ont développé une telle acuité à surveiller toutes les émotions qui les entourent qu’elles deviennent très intuitives et ont des antennes très sensibles pour percevoir les mouvements d’énergie de leurs compatriotes. Elles sentent bien ce qui se passe. Pour en tirer un bon parti, elles doivent se détacher de leurs émotions et arriver à ne pas vibrer au son de leur trouille émotionnelle. Elles sont alors des super intuitives et très ouvertes sur les autres.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Lune en Scorpion — 95 commentaires

  1. Bonjour,

    Je viens de relire cet article et je souhaiterais partager un simple témoignage. Je suis Sagittaire ascendant Cancer avec ma Lune en scorpion (conjoint à Saturne) et j’ai toujours vécu mes émotions comme très intenses et surtout inintelligibles. J’alterne donc entre avec une difficile mise sous contrôle de ces émotions (ce qui n’est pas vraiment du détachement mais plutôt un cloisonnement anesthésiant) et des débordements émotionnels ingérables périodiques. Mais avec temps, j’avais l’impression de mieux gérer ce sombre et incompréhensible marécage qu’est mon monde émotionnel… Mais ces derniers temps rien ne va plus ! Je suis submergée par mes émotions et je fais des cauchemars particulièrement traumatisants avec un ressenti de peur intense (peur de quoi ? je ne sais même pas).
    Je constate que Jupiter est actuellement en transit sur ma Lune et je me questionne sur le lien qu’il pourrait y avoir. Pourtant j’ai lu que les transits de Jupiter sont considérés comme bénéfiques… alors que j’ai l’impression que mon moi il ne fait qu’aggraver les aspects négatifs de cette lune déjà bien torturée.
    Je cherche à comprendre et je suis très intéressée par toutes sortes de témoignage, informations ou avis qui pourrais m’éclairer.

    Merci et bonne journée à tous,
    Célia

  2. Bonjour,

    J’ai trouvé votre descriptif lune scorpion très intéressant et juste (notamment aussi l’absence (réelle ou symbolique) de la mère. Juste rajouter, que je trouve qu’en vieillissant (c’est mon cas, j’ai 53 ans), elle se « bonifie », plus spirituelle, moins insécurisée, plus capable de recul et parfois très compassionnelle avec elle-même comme avec les autres. Bref, je la vis mieux maintenant que plus jeune :-).

    (suis verseau ascendant vierge, lune en scorpion, grand trigone de terre et cerf-volant dans le Mandala de naissance)

  3. Bonsoir,

    Ça doit être la vingtième fois que je passe sur cette article et j’aimerais juste ajouter mon expérience avec cette Lune en Scorpion, oui alors Lune en Scorpion conjoint à Pluton en Scorpion et ajoutons à tout cela le Noeud Nord (pas conjoint mais présent tout de même)…
    Intéressant la notion de se détacher car la première partie de ma vie, de l’enfance à l’adolescence j’avais plutôt tendance à m’en couper, je trouvais les débordements émotionnelles ridicules et quand je voyais des proches faire des drames ou pleurer pour des « broutilles » je ne comprenais pas et m’énervais et pourtant de temps à autres ça pétait, ça débordait, ça explosait pour des « petites » choses et là je partais au quart de tour en regrettant quelques temps après la tornade… je crois qu’en étant Gémeaux ascendant Balance, vivre des émotions Scorpion fait peur et toujours garder une apparence légère et souriante, ça fait bouillir ! Et ce n’est que lorsque j’ai découvert à dix-sept ans avoir la lune en Scorpion que ça m’a apaiser, juste de me dire « Ah ! Ok, je peux donner une image à cette tornade, à ce volcan en moi, c’est un Scorpion… Qu’as-tu à me dire ? Qu’ai-je à me dire ? » et après cela un travail pour se reconnecter à ce ressenti et le vivre intensément, mais à force de le vivre avec autant d’intensité, comme Icare, ça brûle, ça brûle, alors je trouve la notion de détachement intéressante même si je n’en suis pas encore là, et même si en lisant « se détacher des émotions » je ressens une grande violence et agressivité… Je me perd un peu dans ce pavé et vais m’arrêter ici, tout ça pour dire que cette position m’a permis de légitimer en quelque sorte la tornade d’émotions !

  4. Bonsoir.
    Très intéressant.. je suis une lionne avec une lune en Scorpion qui me donne énormément de fil à retordre… et surtout depuis l entrée de Jupiter en Scorpion ainsi qu un transit Venus/Pluton progressé qui arrive à sa fin… autant vous dire que je suis à vif…
    J ai une question qui me taraude l esprit… un astrologue que j ai consulté in vivo il y a longtemps m a parlé d un lien entre la date de la mort de mon grand-père paternel (novembre) et ma conception…
    Je n ai pas vraiment percuté à l époque et cette question me hante depuis 3 ans sans que je sache exactement comment trouver une réponse…
    Pouvez vous éclairer ma lanterne ?
    En vous remerciant…

  5. Bonjour
    J’ai une question un peu particulière. J’ai un ami qui est décédé et avec qui j’ai parlé par l’intermédiaire une medium. La date de sa mort donne une lune en scorpion, ce qui correspond assez avec sa personnalité depuis sa mort. Ma question est: pensez-vous que l’on puisse prendre la date de décès de quelqu’un comme une date de naissance (puisque l’on nait à l’autre monde) et en déduire un nouveau thème astral? Merci 🙂

    • Bonjour Solaria,
      Pour répondre à votre question je dirais que je n’en sais rien. C’est à dire que ce que je pourrais vous dire n’a rien d’une certitude. Mon sentiment est que tant que l’âme reste attachée à la Terre, même décédée, elle reste proche des énergies (thème) de son incarnation. C’est le cas des personnes très matérialistes qui ne se rendent pas compte qu’elles sont mortes et continuent de hanter leurs anciens lieux de vie. Une fois que l’âme est partie, à mon sens, les énergies du système Solaire et de la Terre (le thème astral) ne sont plus efficients. Il y a autre chose dans cet au-delà que j’ignore.

  6. Bonjour Tristan,
    Je vous lis depuis deux ans sans avoir jamais osé écrire mais aujourd’hui je franchis le pas. Tout d’abord, deux ans au moins que j’ai le plaisir de découvrir des nouvelles informations sur votre site, qui bien acquises, me sont utiles pour la vie. Mais parfois je ne sais pas comment les mettre en pratique, plutôt intelligente et vive d’esprit, double signe d’air, gémeaux ascendant balance, j’ai des profondeurs plus torturées, lune en scorpion. Et bien que j’ai appris à sublimer la douleur et les épreuves mais je m’empêtre dans les méandres, comme vous dites si justement les trouilles émotionnelles. Comment ne plus vivre avec ce mal si douloureux par moment, j’ose enfin le formuler et demander s’il y a des solutions? Merci encore Cher Enseignant.

    • Bonjour Déborah,
      Avez-vous essayez la méditation? De prendre 10 à 15 minute par jour pour apprendre à vous couper des sollicitations extérieures et vous concentrer sur vous-même? Il y a une application sur smartphone qui s’appelle Petit bambou et qui aide à démarrer cette pratique. Essayez. Bon courage.

      • Merci de cette prompte réponse qui m’a donné quelques pistes. Et pour votre implication et vos conseils, je vais essayer. D’ailleurs il n’y a pas aussi essentiel que se déconnecter de la réalité pour se reconnecter à ses énergies propres, sa source de joie et de vie. Comment faire pour vous poser quelques questions en privé? Merci Cher Enseignant..

  7. Avec une Lune en scorpion, j ai une relation complexe et étrange avec un homme qui me malmène, il veut toujours me revoir, je ressens cette relation comme destructrice, mais je me laisse glisser sur la pente descendante je cherche a me faire mal parfois…existe t il une attirance entre un homme avec lune en poissons!?!?

  8. Bonjour,

    Lune conjointe à Uranus, en scorpion en M2.
    Effectivement, ça pique et c’est très intense. J’ai l’impression de sentir les choses plus en profondeur, une sensibilité exacerbée et c’est un fait, aucune reconnaissance de mes souffrances de la part mon proche entourage. Ajouté à cela une Lune carré au soleil, demande un fort travail intérieur…

  9. Je me retrouve dans cette Lune en Scorpion (Vierge asc balance) pourtant ce qui est dit de la mère me surprend…
    J’ajouterai qu’une fois déçu(e) il est très difficile si ce n’est impossible pour une Lune Scorpion, de retourner en arrière, le mal est fait.
    Au sujet de l’acuité, je pense c’est plus un poids car difficile de partager nos ressentis à des personnes très (trop) cartésiennes à qui il faut tjs tout prouver, argumenter…c’est lassant à la fin
    et vrai « le manque de considération de mes états émotionnels » me pourrit grave la vie…merci pour cet article toujours aussi foisonnant !

    • Bonjour Lou,
      C’est très difficile de savoir le contexte de notre naissance. Ce n’est pas si important de reconnaître ou pas sa mère ni forcément de se rappeler soi-même nos ressentis de tout petit enfant. Je n’ai pas souvent remarqué que les personnes qui faisaient du rebirth en étaient apaisées pour autant. L’important c’est de comprendre que c’est notre expérience de vie et d’en tirer le meilleur.

  10. Bonsoir j ai le soleil en vierge ascendant capricorne lune en scorpio venus et mars conjonction en lion 7ieme maison Jupiter en capricorne maison 1 pourriez vous m éclairer sur mon theme astral et sur mon caractère

  11. bonjour Tristan,
    j’aimerais vous remercier pour votre texte sur la lune en scorpion. Il y a dans votre communication à la fois une précision, une intuition, une sagesse tranquille et beaucoup de coeur. :))
    Je me suis tellement chicané avec mes trop nombreuses émotions et mes trouilles ( lune en scorpion, ascendant poisson), votre texte me donne de belles pistes d’évolution !

    Merci encore et bonne journée
    Sofi

  12. Suis amoureux passionné d’une personne qui a sa lune en Scorpion. Très marqué par le Capricorne ( soleil, Jup. Merci. Mars).

    Cette lune est en sextile exacte du Soleil. Sa recherche de sécurité est inouïe’ elle ne se départir jamais de ce soucis’ pourtant ses liaisons ont été des échecs,mariage compris. (Vénus en 5 carré Saturne Lion).

    Ainsi, le soucis de sécurité n’implique pas la solution de sécurité et bien que je puis améliorer sa situation, au moins matérielle et professionnelle, ce soucis sécuritaire la porte à une distance, qui ne l’est pas.

    • Mais quand même je rajouterais que c’est pour moi plutôt apprendre à ne plus subir ses émotions plutôt que « apprendre à se détacher des émotions »….peut être que ça revient au même au final.

  13. bonjour Tristan,

    lune conjoint pluton en scorpion. In-gé-rable ! Difficile de ne pas se laisser submerger par un flot d’emotion assez souvent qui tend a se renfermer sur le monde et a intérioriser sa détresse. cela va de paire avec une énorme fatigue. Une tel conjonction en scorpion explique-t-elle un coté de soi manipulateur et parfois meme « méchant » ?

  14. bonjour
    une question sur la pleine lune
    au mois de novembre 2013 selon le calendrier lunaire la pleine lune est a 15h et quelque le (17 novembre) je dois faire parvenir un message et il doit etre ecrit selon les directives que j’ai recu (par bouquin)de preference une nuit de pleine lune
    la question :est ce je dois agir a l’heure que j’ai indiquee plus haut ou le meme jour mais la nuit pour que le message que je veux faire parvenir atteindras son but
    merci d\avance en espesrant que je me suis bien expliqer
    Rose

    • Bonjour Rose,
      J’avoue ne pas être très doué pour répondre à ce genre de questions. Je suis désolé, mais je ne saurais quoi vous répondre. Pour moi, l’énergie et l’intention que vous mettrez dans votre message compterons beaucoup plus que le moment de l’émettre. Bon courage.

  15. Bonjour Tristan merci pour cette magnifique description je me reconnais enormement car j ai une lune conjointe a pluton et pointe de 7 en scorpion…et pas du tout dans la lune balance c est tres handicapant effectivement ce deferlement emotionnel et pour na part j ai une relation avec un homme qui ne supporte pas les debordements emotionnels ce n est pas evident a gerer pour moi mais j ai compris et vous l expliquez tres bien c est que ces rencontres permettent d apprendre a gerer cet emotionnel tout seul sans tomber dans la dependance affective et manipulation emotionnelle en qque sorte mais il suffit d un coup de fatigue pour prendre de plein fouet les vagues de tout le monde …pas evident on peut facilement passer pour asocial ou hysterique quand ca deborde…vous parlez du reiki pouvez vous m en dire un peu plus…je crois que lune scorpion lune pluton est en quete d autenticite quand elle sort de ses shemas de manipulation affective…merci Trsitan belle soiree

    • Merci pour votre commentaire et désolé de répondre tardivement. Oui, vous avez une double bonne intuition. La fatigue, c’est l’ennemi de la gestion des émotion et du stress. C’est vrai. Votre repos est essentiel. Et la Lune en Scorpion aide à sentir les choses en profondeur, c’est vrai aussi. Bonne gestion de vos émotions 🙂

  16. Bonjour Tristan! J’avais laissé ici un commentaire sur la lune en scorpion (c’est mon cas), mais là, j’aurais une autre question, concernant la lune, mais dans un autre signe… Je me doute que vous prendrez le temps d’un vrai article un jour sur la question, mais si je pouvais avoir un éclairage, même bref, j’en serais très contente… Je n’étudie pas spécialement les thèmes des gens de mon entourage, car je pense que c’est assez personnel, et je ne veux pas me mettre à « sonder » mes proches de cette façon, mais j’en observe parfois quelques aspects, quand je me pose une question sur un aspect en particulier, me concernant moi, et voir comment cela prend forme chez des gens que je connais assez bien… Votre description de la lune en scorpion m’a particulièrement frappée par la justesse de ce que cela décrivait de mes rapports d’enfant avec ma mère (des rapports qui ont bien changé depuis, ne serait-ce que parce que je ne suis plus une petite fille…). J’ai alors observé où était la lune pour mes enfants : pour les deux, en vierge. Et je viens de découvrir par hasard que c’est aussi le cas de leur papa! 3 lunes en vierge dans mon entourage, cela m’interpelle. J’ai un peu cherché ici et là ce que cela pouvait signifier, mais je n’ai lu que des choses très négatives, des jugements très péremptoires, si typiques d’une certaine astrologie, qui semble condamner les gens à certains schémas (jugés en termes de bons ou mauvais aspects, ce qui me semble une vision erronée des choses) au lieu de permettre de comprendre des dynamiques particulières. Bref, si vous pouviez, ne serait-ce que par quelques mots-clés, m’éclairer sur ce que peut signifier une lune en vierge, cela me permettrait de sortir de ces schémas réducteurs, et d’avancer dans ma (lente) découverte de l’astrologie… autrement! Enfin, si vous avez le temps, bien sûr! Merci dans tous les cas pour ce site et pour vos descriptions et vos explications, toujours bienveillantes, ce qui fait beaucoup de bien.

    • Muriel, aussi gentiment demandé, je n’arrive pas à résister 🙂 La Lune représente entre autres les émotions, c’est à dire, la transmission dans le corps des sentiments. Elle est très liée au vécu émotionnelle transmis par la mère quand l’enfant était tout petit. La Vierge est un signe qui développe le besoin de contrôler analyser, d’arriver à tout quantifier, qualifier, délimiter dans des contours. Il y a dans la Lune en Vierge une idée de besoin de maîtriser, contrôler ses émotions.

      • Merci beaucoup Tristan! Vos explications m’apportent un réel éclairage… J’avais lu ici et là que la lune en vierge était associée à l’image d’une mère froide, distante, maniaque de l’ordre… Je ne me sens ni froide ni distante avec mes enfants et si j’aime effectivement la propreté et une maison un peu rangée, certainement pas au point d’en faire une obsession! Idem pour la mère de mon ex-compagnon, que je ne reconnaissais pas dans ces descriptions à l’emporte-pièce… En revanche, le besoin d’analyser, de peser, de délimiter dans des contours, oui, ça ça me parle (d’autant que, pour ce qui me concerne, je suis effectivement ascendant vierge par ailleurs… la boucle est bouclée, non?). Idem pour ce que vous évoquez, cette volonté de maîtriser et de contrôler les émotions… J’ai longtemps été comme ça (cette histoire de lune en scorpion chez moi, qui a laissé quelques vilaines traces et m’a fait développer ce désir – ô combien illusoire en fait… – de contrôle des émotions, histoire d’éviter d’avoir mal, d’éviter de se laisser déborder par un trop-plein d’émotions impossibles à gérer… enfin, d’essayer, parce que ça ne marche pas vraiment…). Quant à mon ex-belle-mère, c’est une femme d’une sensibilité à fleur de peau, mais j’ai rarement vu quelqu’un tenter aussi désespérément de contrôler ses émotions, donc ça marche pour elle aussi… Pour ce qui me concerne, en revanche, la vie m’a amenée à lâcher prise sur beaucoup de choses, je suis donc beaucoup moins dans ce contrôle désormais. Mais je suppose que cela s’est néanmoins un peu transmis à mes enfants… D’où leur lune en vierge… Merci encore Tristan, de prendre le temps de fournir ces explications!

  17. Bonjour, vos témoignage me font du bien. Je viens de découvrir que j’ai la lune en scorpion, étant dans une phase difficile je me pose bcp de questions. Le côté positif que vous donnez me fait chaud au cœur car partout la lune en scorpion est vraiment montrée négativement. Effectivement je vis avec un homme qui s’inquiète pas de mes sentiments et mes états d’âme et j’en souffre bcp.Partout je lis que lune en scorpion c’est divorce, veuvage…. Ça fait peur…. Votre site est beaucoup plus positif et ça me fait voir autrement. Merci

    • Bonjour Jane,
      Cette Lune en Scorpion fait couler beaucoup d’encre… Ca me fait plaisir que vous ayez trouvé ici une vision plus positive de cette configuration. Ce que vous décrivez dans la relation à votre compagnon est assez symptomatique de la Lune en Scorpion. Pas besoin de veuvage pour vivre une expérience émotionnellement troublante 😉

  18. Bonjour, j’écris ici, c’est peut-être un peu HS, j’aurais dû écrire ailleurs sûrement, mais je ne sais pas où… bref.
    Oui c’est pour dire que étant née le 08/07/1992 à 23h55 à Cavaillon, je suis supposée avoir ma lune en scorpion, seulement je ne m’y reconnais pas DU TOUT. Par contre, la lune en sagittaire, c’est tout moi…
    Alors, y aurait-il une explication à cela ? :s Je pense que ce n’est sûrement pas l’effet d’une autre planète ou maison en sagittaire, je n’y ai que la maison X …
    Si vous voulez bien prendre le temps de me répondre afin de m’éclairer, ça serait gentil :p Merci d’avance, et sinon votre site, il est top ! 😉

    • Je n’ai pas d’explication. Je pense qu’il faut être prudent sur la signification que l’on donne au mots. Pour vous répondre il faudrait que vous soyez plus précise sur ce en quoi vous ne vous reconnaissez pas et pourquoi et aussi en quoi vous pensez avoir une énergie lunaire proche du Sagittaire.
      merci pour le compliment.

  19. bonjour, J’ai la lune en scorpion et vénus également.Depuis de nombreuses années j’ai appris à mettre de coté mon instinct sexuel à canaliser mes émotions, j’y arrive essentiellement . Cependant c’est lorsque je me sens « vibrer » dans mes relations avec les autres (pas des relations sentimentales) mais dans mon travail, auprès de mes amis…malheureusement pas assez auprès de mon conjoint, que je me sens Exister et que je touche l’Essentiel.Telle est ma quête, parce que j’ai l’impression de me rapporcher ainsi de mon Etre.cette accuité me permet dans l’exercice de mon métier, consultant en ressources humaines, d’accompagner l’autre dans sa réalisation en contribuant à l’éveiller à lui même;sans cette réceptivité fine, je ne serais pas aussi efficiente.Je pense qu’il est important de prendre conscience de sa « corde » et de pouvoir la faire vibrer harmonieusement.Ne pas combatre , accepter et surtout harmoniser.Accepter ce qui se vit en nous comme , un cadeau, arriver à en faire un allier pour soi et les autres; je pense que c’est mon « crédeau » .Ensuite, le corps est un compagnon fidèle qui sait être objectif , lui sait ce qui est bon , au delà des émotions et des pensées.L’écouter est pour moi un guide. merci encore

    • Bonjour Lo,
      Merci pour ce long témoignage. Je comprends bien ce que vous dites. On utilise souvent dans notre métier nos difficultés ou nos excès pour les transformer en qualité parce que le cadre externe nous oblige à nous contrôler ou nous observer. En ce sens, en effet on ne combat pas, on sublime. Et le corps est un excellent guide, je suis bien d’accord avec vous.
      A bientôt

  20. Belle analyse de la lune en scorpion.C’est mon cas et j’ai effectivement entrepris un travail sur des émotions trop envahissantes ,voire handicapantes…

  21. J ajouterai que la lune en scorpion reflète un comportement possessif exclusif donc il n’y aurait pas de détachement je ne veux pas paraître pénible mais je ne vois pas que l’on se détache de l ‘être aimé bien au contraire c’est comme si on voulais intégrer l’autre en soi

    • Merline,
      Là je ne vous suis plus complètement. Vous exprimez une forme possible de la Lune en Scorpion, mais pas toutes les formes. Le comportement possessif et exclusif n’est pas la finalité du Scorpion. Le Scorpion finit toujours par se détacher, ce qui prend quelque fois l’allure d’une auto destruction, pour repartir à zéro. Comme le Phoenix qui brûle et renaît de ses cendres.

      • il me semble que la lune en scorpion a une soif de possession jusqu’à intégrer la personne en soi , il peut s’accrocher comme le lierre ou mourir, la lune en scorpion ne devrait pas systématiquement être associée à un être de rupture

  22. BONJOUR?

    Je ne vois pas comme vous, la lune en scorpion permet de vivre intensément ses émotions et en aucun cas un besoin de s’en détacher, au contraire
    l’émotion est profonde, l être peut se vouer à une cause, une quête d’un amour absolue, un besoin d’épurer ce qui est dérangeant pour vivre pleinement la profondeur des sentiments
    bonne journée

    • Bonjour Merline,
      Oui, c’est une vision que je trouve juste aussi. La Lune en Scorpion est aussi une invitation à vivre ces émotions plutôt qu’à rester distant et fermé. C’est l’énergie du Scorpion comparée à celle du Taureau où il est important d’accepter de se laisser perturber, de vivre les choses à fond. Je l’ai vu récemment en consultation, que les Noeuds Nord en Scorpion avaient besoin d’accepter de se laisser bousculer pour bouger quelque chose.
      Je pense que ce que vous appeler l’épuration est proche de ce que j’appelle le détachement. Merci de votre apport.

  23. Bonjour Tristan,

    * « Dans le fond la Lune en Scorpion signifie « Apprendre à se détacher des émotions ». C’est le travail qu’elle demande de faire. »

    Si la lune en scorpion représente le besoin de se détacher des émotions, alors, d’après vous quelle différence existe-il entre une lune en scorpion et une vénus en scorpion?

    * D’après vous, quel commentaire pourrait on faire sur la compatibilité entre un thème féminin avec le soleil en balance (sextile uranus), l’ascendant en cancer et la lune en capricorne, et un thème masculin avec le soleil en taureau (opposé à uranus), l’ascendant en capricorne et la lune en verseau?

    Je veux dire: comment se fait-il que l’homme avec ce thème indiqué la-dessus soit-il attiré par la femme balance (avec probablement saturne,vénus, pluton comme dominantes) alors que son idéal féminin est supposé correspondre à une femme verseau ou à dominante uranienne (lune du thème masculin en verseau) ?

    Votre analyse m’enrichit. Merci beaucoup.

    • Bonsoir Amanour,
      « Vénus en Scorpion » je l’écrirais plus tard, mais l’idée maîtresse serait de se détacher de ses besoins de sensualité, de renouveler sa sensualité, d’accepter dans ce domaine d’être perturbé et de faire le nettoyage.
      Pour votre seconde question, elle est top complexe pour y répondre, mais remarquez que votre June en verseau en femme balance sont toutes les deux des femmes de type « air ».

  24. Bonjour tristan, merci pour ces supers clairs articles!

    J’ai la lune en taureau et en maison 8, il y a comme une contradiction, je veux dire entre le signe et la maison. Donc faut il se décher ou s’attacher? Merci bien.

  25. Cette description de la lune en scorpion est assez bluffante, je dois dire… Pour ce qui me concerne, tout est juste (et même incroyablement juste), à ceci près que c’est rarement des femmes négligeant mes états émotionnels que je rencontre, mais plutôt des hommes, c’est curieux… Mais dans mon cas, c’est peut-être lié à la configuration particulière de ma lune, en conjonction avec vénus, mais les deux en opposition à Jupiter (annoncé par ailleurs comme rétrograde…). Je comprends d’ailleurs assez mal cette opposition, car je suis encore novice, mais je me dis que cela change peut-être un peu le tableau précédemment décrit. Merci pour ce « portrait » de la lune en scorpion en tout cas Tristan, c’est très instructif, comme toujours…

  26. Bonsoir Tristan,

    Je confirme cette belle description de la lune en scorpion.J’ai bien vécu des souffrances liées à la destruction physique étant enfant. Se détacher de ses émotions n’est pas une démarche aisée et quand on y parvient, on doit en être fiers et grandis ! Quand de plus on a la lune conjoint neptune en scorpion je pense que ça doit être plus difficile encore…
    Bravo à ceux qui y parviennent.

    Bonne soirée.

  27. Bonjour Tristan
    Pas facile cette lune scorpion,mais serait ce à la naissance que nous choisirions l’emplacement qui nous donnerait ces traits de caractères,
    ,Mon fils est Poisson asc Lion ,lune scorpion en IV ,conjoint Uranus fin balance (pour l’anecdote une grande ressemblance » physique »avec Tristan ! mes débuts d’astro en autodidacte, j’ai essayé de contrer ces mauvais augures,que mon enfant soit heureux,par une qualité de présence affective ,sentant bien le manque,puisque je travaillais ,mais je réagis car il y a tellement de paramètre,d’autres aspects dans le thème,et le contexte familial
    Que OUI,la lune en scorpion a plein de sensibilité, mais elle peut être un atout positif par la créativité ! .Quelque chose de particulier , il ne me semble pas que la mort soit une peur viscérale ,comme vous le dites ,si la curiosité de ce coté immatériel l’emporte, cela peut être vécu avec lucidité , quand on est curieux et aimant l’ésotérisme !!!
    avec vous l’énergie circule !un grand Merci

    • Oui votre fils a des traits astrologiques qui me ressemblent. En tant que parent, n’oubliez pas que le ressenti de votre enfant est son affaire, il est différent de ce que vous êtes. Il vient de sa propre structure intérieure, il vient de son état. Et si vous me demandez mon avis, je suis persuadé qu’une âme choisit à la fois son thème et ses parents. L’énergie de votre fils attirera des réactions liées à son choix de vie et à l’énergie qu’il a choisi, jusqu’à ce qu’il soit assez conscient pour prendre conscience de cela et le dépasser ce qui est le travail de toute la vie. Ne vous jugez pas ou ni ne tentez de vous contrôler, ça ne servirait à rien. Restez vous-même, au mieux de vous-même et acceptez son chemin. La lune en scorpion c’est génial ! Ne vous inquiétez pas.

  28. Je suis ok sur cette analyse de la lune en Scorpion … en plus moi elle est en M8..donc avec le monde immateriel !
    Se détacher de ses émotions , je crois que j’en ai pris doucement conscience depuis qques années et y travaille grâce au yoga, à la sophrologie et à la méditation. Il s’agit d’un veritable changement dans l’hygiene de vie.
    Merci encore Tristan

  29. bonjour et merci Tristan de cette belle interprétation de la lune scorpion
    j ai moi même la lune scorpion conjointe à Vénus ; ma mère est décédée ( en 1951) quand j avais 2 ans, je suis née par césarienne ( la 2° pour elle 12 mois après ) et elle et moi avons été r&animées , je me suis accrochée à la vie :::
    j ai certainement le souvenir des souffrances physiques
    mes émotions: étant enfant je ne montrai rien puis j ai appris à travailler dessus , pour moi la lune scorpion est une force qui m a appris à surmonter mes épreuves au quotidien , de percevoir certaines choses et de m en sortir
    maintenant je suis heureuse avec tout le travail personnel que j ai fait d’être ce que je suis , j ai grandi
    dans beaucoup de stage d’astrologie, la lune scorpion est montrée comme une femme surtout sexuelle , et je ne m y retrouvai jamais , je trouve que cette lune est très exigeante pour elle et dans ces choix ,et dans mon cas j ‘ai préféré souvent être seule que me remettre dans des relations non vraies
    quelqu’un a parlé de faire semblant je pense que la lune scorpion ne fais pas cela , sa force est son intégrité , il doit y avoir autre chose dans le thème qui doit montrer un faux semblant, la lune scorpion n est pas non plus dépendante alors le boulot n ai pas fait
    voilà ce que je peux dire
    b journée à tous

    • Bonjour Odette,
      Merci pour votre témoignage, il est touchant. Et il me parle bien en ce qui concerne la lune en Scorpion. Pour moi, tout est une force si on l’accepte et que l’on entre profondément dans ce que cela signifie. C’est ce que vous avez fait je pense et cela vous va très bien.

  30. Bonjour Tristan,
    Suite à votre billet, j’apporte mon petit témoignage, lune en scorpion conjoint venus, pour une balance : pas évident : que d’émotivité !!!
    Pour m’en protéger, je me suis réfugiée sous une grosse carapace, protection pas toujours au top ; pouvoir opérer le détachement, c’est très difficile, lune au sextile de mon mercure, j’ai souvent le cerveau en surchauffe et si par malheur je refoule mes émotions, c’est mon corps qui réagit : actuellement mal de dos !!!
    Pour résumer, je suis plutôt secrète et parfois encline à broyer du noir en silence, et il est difficile pour les autres de connaître ma vraie nature intérieure, parce qu’il y a que peu de gens à qui j’ose m’ouvrir et faire confiance. Il n’est pas facile pour moi d’être vulnérable et de m’abandonner dans les relations avec les autres. J’ai un mal fou à pardonner et à laisser aller, je m’accroche à mes propres blessures, aux ressentiments …

    • Merci Valériane,
      Votre témoignage est sincère. Cela fait du bien. Regardez-vous faire, à force de se regarder faire, on finit par en avoir marre de ce que l’on fait. Puis plus on en a marre, plus on se rapproche d’un moment ou on n’en a marre d’avoir marre, et là, c’est le déclic, on change! A bientôt.

    • Le Scorpion apprend à se détacher de notre peur de perdre, la Maison VIII nous fait rencontrer le monde immatériel versus le monde de la matière. Ils sont proches mais pas équivalent.

      • Merci Tristan, j’ai un tn un peu compliqué que je travaille un as cancer le maitre de I en VIII verseau, pluton en IV scorpion en analogie avec le cancer dont cette lune est très importante je trouve donc des similitude avec une lune en scorpion.

        • Restez simple, l’astrologie a assez d’analogies comme cela, si on commence à ajouter des similitudes, on ne comprend plus rien ;-). Si vous voulez allez plus loin sur votre site je vous proposerai quelque chose prochainement pour découvrir votre thème.

  31. merci tristan…j ai la lune et venus en scorpion et je me porte tres bien…je veux dire je suis tres bien avec moi-meme, et meme fiere de l etre. j ai en effet bcp pratique le fameux detachement et c est merveilleux de devenir de plus en plus maitre de ses emotions. je me retrouve bcp dans ce que tu decris la…et des antennes j en ai, des fois trop…souvent j use de ces antennes pour sonder l autre, histoire de voir qui j ai en face de moi, je sonde, c est tout…rien de mechant.
    et la perte de la protection de la mere oh oui….et j ai choisi des hommes scorpion dans ma vie de femme aussi, et j assume totalement et ils m ont fait grandir comme c est pas possible! et je les remercie. la souffrance que j ai ressentie n est a la hauteur que de ce qu j ai choisi de me prendre en terme de souffrance…et il y a plein d outils-personnes que la vie vous permet de rencontrer qui aide. alors la lune en scorpion je dis oh ouiiiiiiiiiiiiiiiiii

  32. Je confirme cela. Effectivement l’homme que j’ai fréquenté et dont je parle dans mon précédent message me disait toujours « vouloir mon bien » alors qu’en réalité il cherchait à se rendre indispensable pour mieux tirer profit de la situation pour lui même.
    De plus, le concernant, cette lune scorpion était carré à uranus, d’ou un rejet inconscient de le femme en lien avec un rapport difficile à la mère (ce qu’il déniera constamment), et cette lune conjointe à l’ascendant était aussi le signe d’une personnalité d’un narcissisme sans borne, renforcé par un soleil en lion.
    Ce soleil étant lui même carré à mars affligé dans le signe du taureau,
    ce qui est le signe d’un complexe d’infériorité chez un homme et d’une possible violence verbale. Enfin mercure conjoint à pluton renforçait encore cette tendance à manipuler au moyen de la communication écrite ou verbale. C’est important de voir le thème dans son ensemble. La lune en scorpion exprime qque chose de pas facile qui peut être positivé ou non par les autres aspects du thème.
    Dans le cas présent, la personne dont je parle est imperméable à toute dimension spirituelle, pour d’autres cette dimension sera accessible.

  33. Re-bonsoir Tristan,

    Apparemment vous m’avez répondu, mais je ne trouve pas trace de votre réponse en cliquant sur le lien indiqué dans le mail reçu.

    Bien à vous,

    Catherine.

  34. bonsoir
    enfin ,je comprend mieux le sens de la lune en scorpion,et surtout ce qu »elle doit faire.Vous dites elle doit apprendre à se détacher de ses émotions mais comment le peut on .J’ai vraiment l’impression de n »avoir aucune prise sur mes émotions,je peux à peine contrôler leurs manifestations extérieures,mais à l’intérieur c’est vécu intensément et souvent douloureusement.

    • Je pense que la réponse est dans un travail sur le corps. Apprendre à habiter son corps consciemment par la respiration, la méditation, la relaxation, le reiki… développe une conscience qui nous apprend petit à petit à nous détacher de nos envahissantes émotions.

      • Bonjour
        Merci bcp pour votre réponse,je le sais ,il n’y a qu’une chose à faire
        le travail sur soi .je reporte tjs à demain le début de l’apprentissage de la méditation tout en sachant que c’est une méthode efficace.j’ai plusieurs fois essayé,je pense que je vais m’y astreindre, car c’est la seule solution pour moi,pour ne plus souffrir de ce trop plein d’émotions.

  35. Bonsoir Tristan, la lune en Scorpion est en chute. La Lune ne donne pas le meilleur de sa sensibilité. En Scorpion elle fait semblant de dépendre de l’autre, d’être à sa merci, mais au final la lune en Scorpion ne cherche que sa satisfaction à ses propres besoins sans recul. La sensibilité du Scorpion ne se trouve pas avec la lune dans ce signe surtout si dans un thème Saturne est en position de chute ou d’exil aussi. Mais si les personnes ayant cela et que ses personnes ont une spiritualité développé les planètes en chute sont des outils d’accès pour se surpasser sans peur de perdre quoi que ce soit. Le Scorpion justifie ses émotions sans avoir spécialement la lune dans ce signe car pour lui être justement c’est exprimer ses émotions. Le Scorpion évite d’écouter ses faiblesses et se consacre à une passion avec franchise et une grande tolérance. Cela vient donc plus de la planète en chute et du niveau de conscience des personnes qui ont la lune en Scorpion.

    • « En Scorpion elle fait semblant de dépendre de l’autre, d’être à sa merci, mais au final la lune en Scorpion ne cherche que sa satisfaction à ses propres besoins sans recul. »
      et bien, je ne suis que plus que novice en astrologie mais tout cela me fait tiquer…
      Cela me rappelle le jour où quelqu’un m’a demandé de quel signe j’étais et de me répondre « ma pauvre..!! », et puis avec assurance un tableau terrible « ils sont radins,…etc.. », quand je lui ai dit capricorne. Et sentant le malaise de me rajouter « oui, mais quel ascendant? », manque de pot c’était aussi capricorne..!! Seulement, bien qu’ayant quelques défauts, je ne suis absolument pas radine.

      • Selon moi, il ne faut pas trop prêter attention à ce genre de réflexion qui tend à faire des raccourcis.
        Le capricorne a ses caractéristiques propres comme tous les signes et
        celles ci peuvent s’exprimer de différentes manières.
        Au positif, le capricorne est réfléchi et sait se donner le temps nécessaire pour atteindre ses objectifs. Il a aussi des défauts comme chacun des signes.
        Par ailleurs, un thème natal est complexe et riche d’enseignement.
        Votre personnalité ne se réduit pas à votre lune en scorpion, il y a l’ensemble des autres planètes, leurs aspects et leurs positions dans les maisons.

        • oui, ce n’étais qu’un exemple qui m’avait fait sourire, et me dire que cette personne qui se présentait d’amblée comme spirituellement plutot au parfum n’avait pas beaucoup d’atomes crochus avec moi…
          Je la croise tous les jours, mais j’ai mes distances…
          Quand sous prétexte de pseudo astrologie on tend à des jugements préremptoires et sans appel sans même connaître les personnes auquelles on s’adresse… Et même parfois en prétendant les connaitre mieux qu’eux même… Certaines certitudes m’indisposent…

    • Bonjour Tharinices,
      Je n’utilise plus les maîtrises en astrologie. Je trouve que cela enferme trop la lecture des combinaisons astres-signes dans une forme un peu trop figée. On en vient après à avoir peur de son thème en comptant ces astres en chute, ou a se trouver génial si on en a beaucoup en domicile. La réalité est plus complexe dans ce que je sens.

      • Bonjour Tristan, je le sais à présent pour les prochaines fois. En lisant les commentaires, je ne parle pas à des personnes, je parle justement le la maîtrise d’où la confusion avec certaines réactions sur le forum. Je voudrais dire à certaines personnes qui pensent que le fait d’avoir la lune en Scorpion est le type de ce mini descriptif, qu’elle se rassure, cela est faux, et loin de moi, de penser une seconde en cela. . La peur est le pire des poison, surtout ne jamais oublier que chaque thème est unique est ne peut pas même selon des maîtrises des planètes en signe ressemblait de façon idem à mes dires. Je vous prie d’accepter mes excuses à chacune de vous,toutes les personnes qui se sont senti blessées par ma participation. Cordialement Tharinices

  36. Mais en attirant des personnes qui « jouent avec leur sentiment ou ont peu de considération pour leurs états émotionnels », en fait à chaque fois la blessure est réactivée…
    « Apprendre à se détacher des émotions », « arriver à ne pas vibrer au son de leur trouille émotionnelle », qui si je comprend bien est presque viscéralement inscrit en eux..??
    J’ai la lune en scorpion, je suis ok sur le constat.
    Ce qui m’intéresserait de savoir c’est : on fait cela comment?
    Si tu as des solutions, je suis tout ouïe!

  37. Merci pour cet article, j’ai fréquenté pendant 3 ans un homme qui avait la lune en scorpion conjoint à l’ascendant et carré à uranus en lion.
    J’ai vécu une expérience traumatisante. Cet personne était totalement imprévisible, capable du meilleur comme du pire, et dans le pire, cela flirtait avec la cruauté mentale et le sadisme. Il faut dire qu’en plus il avait son soleil en lion carré à mars en taureau, carré à neptune et en mauvais aspects de jupite, Vénus en 8 et mercure conjoint à pluton en fonds de ciel, maus opposé à neptune en 12. Une personne tyrannique et manipulatrice.
    A l’époque, je n’avais pas les notions astrologiques nécessaires pour me prémunir, et puis lorsque l’on rencontre quelqu’un, on ne se pose pas toutes ces questions.
    Aujourd’hui, je suis encore très éprouvée par ce vécu, je n’imaginais même pas que cela puisse exister.
    De mon côté, bien que vous mentionniez que des hommes ayant la lune en scorpion puisse attirer des femmes qui jouent avec leurs sentiments, j’ai été sincère dans mes sentiments et mes intentions étaient nobles mais je pense que ce sont ses peurs à lui qui ont détruit la relation.
    J’ai mis du temps à stopper cette relation parce que j’aimais vraiment cet homme et espérais qu’il parviendrait à stabiliser ses états d’âme.
    Mais rien à faire, j’ai dû arrêter car ma santé était en jeu.
    Lui, semble invincible, sans vrai chagrin, passant très vite à autre chose.
    Aujourd’hui, je suis profondément affectée au point de vouloir me protéger de toute relation.
    En tout cas, les hommes scorpions ou dont la lune ou mars est dans ce signe, de surcroît mal aspecté me font tourner les tâlons, pour ne pas dire, prendre les jambes à mon cou.
    Je sais, vous me direz qu’il y a bien d’autres aspects inquiétants dans un thème et que ce n’est pas si simple.

    • La lune en scorpion tend plutot à être ultra sensible et non « invincible, sans vrai chagrin », je ne remets pas en question ton expérience douloureuse mais cela n’était pas du à la lune en scorpion…

      • Non, comme je viens de l^écrire plus haut, il y avait d’autres aspects dans le thème qui renforçait cette tendance destructrice de la lune, notamment son carré à uranus et autres aspects.
        Je n^évoque même pas Lilith en maison 5 carré à vénus natale en 8.
        Depuis que je suis une formation en astrologie, j’ai bien pris le temps d’étudier le thème en m^’appuyant notamment sur l’interprétation des aspects par Martine Barbault et Catherine Aubier.
        A l’époque, j’avais qques notions mais pas suffisamment pour avoir le réflexe de regarder le thème natal et pouvoir l’interpréter.

    • Lui, semble invincible, sans vrai chagrin, passant très vite à autre chose dites-vous Est-ce vraiment la lune en scorpion et la configuration du thème qui soit en cause? Car la relation que vous décrivez fait davantage penser à une personnalité perverse avec absence totale d’empathie et de culpabilité envers l’autre. La relation comme lieu de pouvoir et l’autre comme objet ,qui passe d’une proie à l’autre et recommence auprès d’une autre victime

      Celui que j’ai connu était cancer , soleil opposé à mars et à l’ascendant capricorne , lune en balance, vénus en vierge en V111, un être masqué , séducteur et dangereux.

      Qu’est-ce qui peut éveiller la dangerosité dans un thème autre que la lune en scorpion?
      Merci de vos échanges

      • Merci pour votre témoignage, je me sens moins seule.
        Effectivement, je pense être tombé sur ce que l’on nomme un pervers à forte tendance narcissique.
        Effectivement, ce sont des gens dangereux, d’autant plus qu’ils mentent et séduisent avec une sincérité apparente et beaucoup d’aplomb.
        Se sentant vies intérieurement, ils recherchent de préférence des personnes pleines de vie pour leur prendre leur énergie.
        Ils utilisent pour cela des techniques subtiles qui visent à saboter systématiquement la relation et à détruire l’autre à petit feu.
        Je l’ai vécu à mes dépens, même si, ayant compris son manège, j’ai quand même réussi à le prendre à son piège.
        Dans ce cas, ils deviennent furieux avec l’esprit de vengeance.
        On ne gagne jamais contre ce genre de « malade », eux n’ont aucun remord, aucune culpabilité, aucun sentiment, en revanche vous, vous risquez gros sur le plan de la santé.
        Il n’y a qu’une chose à faire : fuir et ignorer.
        J’ignore si l’on peut repérer cela dans un thème natal.
        Peut-être cela dépasse t’il même l’astrologie ?
        Je pense quand même que certains mauvais aspects, notamment avec Neptune, qui tend à brouiller les pistes et les repères doivent jouer. Il faut certainement plusieurs aspects conjugués, je pense aussi à un mauvais aspect de mercure (la communication) à pluton, qui peut indiquer une tendance à se servir de la pensée et des paroles pour arriver à ses fins.
        Tristan pourrait sûrement nous en dire davantage. Cela serait intéressant, d’autant qu’il y a, paraît il, de plus en plus de prédateurs dans notre Société.
        Je crois que, sans tomber dans la méfiance, une grande vigilance s’impose avant d’engager ses sentiments amoureux ou amicaux.
        Ces personnes ont leurs failles et leurs contradictions, au moindre doute, au moindre malaise, il ne faut pas nier ce que l’on ressent mais prendre ses distances, enfin, c’est mon avis.
        Cette expérience, bien que douloureuse m’a permis de m’interroger sur mon rapport à l’autre et d’aller vers une maturité différente.
        Et puis, quand on s’en sort, on a la chance de connaître peut-être un véritable amour dans le futur, alors que ces personnes, même si elles vont de proies en proies, resteront toujours en marge de l’amour.

        • En tout cas, je relève un point commun à  » nos deux personnages « , c’est la vénus en maison 8, l’amour qui se vit de façon passionnel, l’amour qui peut « tuer » ou par lequel on peut être anéanti.
          Mais bien sûr, cela est loin d’être suffisant, il faudrait voir les aspects de vénus, ou se trouve sa planète maitresse, en l’occurrence mercure (puisque venus est ici en vierge) et quels aspects vénus et mercure reçoivent respectivement.

          • Vous n’êtes pas seule Catherine.

            J’ai entrepris ma reconstruction et pris des conseils juridiques. Je me fie aux bons auspice de Jupiter entré chez les gémeaux.

            Vénus en 8 en effet en opposition à Saturne et en trigone à Uranus et mercure en gémeaux, trigone à mars pour ce personnage.

            Ma réflexion m’amène à regarder ce qui me fragilise pour ne plus être victime: vénus en taureau en 5 , en carré Pluton car l’astrologie est avant tout pour moi, un outil de connaissance de soi

            Évoluer avec son thème comme le dit Tristan… Voir les forces et les faiblesses mais c’est complexe et je n’ai pas les connaissances que vous avez mais l’occasion est bonne de plonger dans mon thème.
            Ce blog est et ce site sont très instructifs et aidants

      • Merci pour votre réponse.
        Ma vénus est elle aussi en mauvais aspect de pluton.
        Ce qui signifie que nous avons tendance à attirer en amour des personnes plutoniennes ( scorpion notamment ) et à être attirer par elles. Malheureusement, cela nous fait du mal.
        Il faut en prendre conscience et trouver un partenaire différent.
        L’étude du thème peut permettre de voir quel partenaire conviendrait mieux : c’est à dire un partenaire dont le soleil par exemple soit dans un signe et à un degré tels que cela relie positivement votre carré vénus-pluton.
        A éviter les hommes dont le soleil tombe sur votre vénus natale, donc taureau ou dans le signe ou se trouve votre pluton, car leur soleil dans ce cas va réactiver votre carré.
        Je ne sais pas si mon explication est claire,
        En tout cas, je vous souhaite une belle re-construction, moi j’amorce la mienne.
        Avec du temps et de la volonté, nous nous en sortirons et même, plus fortifiée qu’auparavant.

        • Merci

          C’est quand même étonnant l’astrologie, deux Vénus en mauvais aspect de Pluton qui se rencontrent sur un forum astro et vivent des choses similaires.
          Si je comprends bien comme ma Vénus est en taureau, éviter les taureaux et mon Pluton en vierge, éviter les vierges pour ne pas que mon carré vénus pluton soit réactivé?
          C’est intéressant , il faut donc trouver la complémentarité. Où se trouve-t-elle dans ce cas?
          Ce personnage , bien que cancer avait le MC en scorpion. Je ne savais ce que représentait le MC il y a quelques années.

          Je vous souhaite aussi une belle guérison. Il faut malheureusement faire le constat du mensonge, de la duperie complète et repasser à travers l’histoire de la relation en possession de la nouvelle grille PN pour être très lucide et faire le deuil.
          Namasté Catherine

          • Bonjour, Le débat de la Lune en Scorpion avive des émotions Tristan 🙂
            je me permet de m’immiscer dans votre conversation… j’ai moi aussi une Vénus carré Pluton, et j’ai eu aussi par le passé une épreuve relationnelle allant jusqu’à un procès. La personne en question (qui m’a fait extrêmement souffrir) n’avais aucune planète sur ma vénus ou mon pluton natal. Cette personne, j’ai décortiqué son theme astral pour trouver tout ce qu’il y avait de mauvais. Cette même année j’avais entamée une psychothérapie qui m’a beaucoup aidée a grandir, et vous savez quoi .. un jour ma psychotérapeute alors que l’on parlait d’astrologie m’a donnée sa date de naissance, et je me suis rendu compte qu’elle avait beaucoup d’aspect similaire à mon « pire ennemi ».
            Il n’y a pas de bon ou de mauvais thème. La personne qui habite son thème natal fait se qu’elle peut/veut de son thème d’origine.
            Aussi lorsque l’on vis avec un Venus Carré Pluton, je pense il vaut mieux apprendre à s’aimer soi même, être sure de sa propre valeur, je pense que la clef est là et c’est un apprentissage forcé avec Pluton. Enfin je pense que c’est sans doute préférable que de fuir telle ou telle personne parce que elle pourrait réactiver ce qui nous terrorise.
            J’ai eu par la suite une belle histoire amoureuse, qui n’a duré que 2ans, mais belle histoire. Cet homme avait son soleil et sa vénus sur ma vénus.
            Je pense qu’il faut faire attention avec les généralité qui peuvent nous emprisonner…

          • Cette réponse s’adresse à Chou :
            Il ne s’agit pas de généralités mais d’une approche possible enseignée par mon professeur d’astrologie. Bien sûr cela ne suffit pas, il faut voir la synastrie dans son ensemble, si vous faites de l’astrologie vous devez le savoir.
            D’autre part, s’aimer soi même est certes essentiel, et pas seulement quand on a une vénus carré à Pluton mais cela est valable pour chacun ( quand on n’a pas d’estime pour soi, comment en avoir pour l’autre ?), enfin, s’aimer soi même n’exclue pas de se protéger de personnes qui perturbent notre équilibre, au contraire, je pense qu’il faut apprendre à faire la part des relations choisies et des relations subies et se délester des secondes si on ne peut les transformer.

  38. Bonsoir Tristan,

    merci pour vos articles. Je les apprécie beaucoup, ils me sont très éclairants !

    pensez-vous réaliser un article pour chaque position de la lune en thème natal (Lune en Bélier, Lune en Capricorne etc…) ?

    étant donné votre analyse, cela serait passionnant.

    En vous souhaitant une belle soirée,

    Jeanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*