Jupiter, l’expansion, la joie et la légitimité en plein chamboulement

Ce matin mon amie me demandait pourquoi elle se sentait aussi peu dans l'enthousiasme en ce moment. L'énergie de l'enthousiasme en astrologie c'est celle de Jupiter. C'est l'énergie de l'expansion sous toute ses formes. Donc celle de la joie, de l'abondance et aussi l'énergie de la justice dans sa fonction de définir un cadre légal qui permet à chacun de se développer sereinement, d'avoir une expansion légalisée et donc de pouvoir développer son pouvoir d'expansion dans un cadre sûr.

Donc ce matin je lui ai dit, "Va voir ma lunaison, tu comprendras ce que je raconte sur Jupiter, la joie et l'enthousiasme, qui est actuellement en lutte avec l'énergie de destruction de Pluton". "Oui, mais qu'est-ce que ça veut dire?" dit-elle.

C'est une blonde dans l'âme et dans le coeur! C'est mon meilleur exercice vivant pour arrêter de parler le jargon incompréhensible des astrologues. Je me suis repris et j'ai dit "Cela veut dire qu'en ce moment, dès que l'on se met dans la joie de vivre, dans notre enthousiasme, notre envie de nous développer qui sont ardents au fond de nous car cet enthousiasme est stimulé par un fort désir d'exister (Jupiter est en Bélier), on reçoit une vague de sentiments ou d'énergies morbides qui bouleverse et anéantit cet enthousiasme.

Actuellement on vit le moment où cette relation entre joie-expansion et destruction, est la plus dure. On est en plein dans l'incompréhension. Les questions se posent à nous. C'est un moment de crise. Pourquoi l'enthousiasme s'éloigne de moi ?, pourquoi je ne me sens plus protégé comme avant? On a le problème en pleine face avec juste la difficulté, sans voir le cadeau.

Cela vient du fait que ces deux planètes, Jupiter qui porte l'énergie de la joie, de l'expansion... et Pluton, les bouleversements, les destructions, la mort... sont dans leur relation la plus pénible. Sur un cycle qui dure 12 ans environ, ont vit en ce moment les quelques semaines où l'énergie qui touche la terre remet violemment en question les acquis expansionnistes de chacun. Logiquement, cela touche la justice (Jupiter) qui est en crise chez nous.

Ce n'est pas un moment anodin car cette configuration n'arrive que tous les 12 ans seulement, la prochaine fois ce sera en mai 2023.

Cette relation difficile entre Jupiter va durer jusqu'à fin mars 2011, en s'atténuant. Il faut être conscient que nous traversons le plus dur en ce moment de cette relation. (Pour les apprentis astrologues, il s'agit dans le cycle de Jupiter du premier angle de 90° après leur conjonction que l'on appelle un carré appliquant en astrologie).

 

jupiter-pluton-fevrier-mars-2011Dans le schéma, j'ai isolé ces deux planètes, Jupiter à droite et Pluton en haut, et on voit leur relation (angle de 90°) symbolisée par ce carré.

Alors comment faire quand cela nous touche? Et bien, il est important de se demander aujourd'hui, quel soutien à notre expansion à notre manière de concevoir notre développement, n'est pas juste et doit être remis en question. La crise actuelle sert à nous "forcer" à nous poser des questions sur les mauvaises positions qui soutiennent notre expansion. C'est comme si on commençait à sentir un mal de dos après s'être tenu avachi pendant des années. Au début, le laxisme et le fait de ne pas avoir à se tenir droit faisait partie de notre enthousiasme et de notre joie de vivre. On se sent le roi du pétrole quand on jouit de la vie sans conscience. Mais au bout de quelques années... aïe, ce n'est plus drôle, cela fait mal partout cette mauvaise position pa si naturelle que ça...

Alors il est urgent de revoir notre posture, notre position, notre statut sur lequel on s'est appuyé un peu trop à la légère.

L'énergie actuelle de refonte de nos structures et statuts (Pluton en Capricorne) nous fait sentir le côté désagréable des faux-conforts dont on a jouit sans conscience. Alors les questions à se poser sont de cet ordre :

"Quelle vieux statut idiots auquel je m'accroche aujourd'hui encore et qui m'a servi autrefois à soutenir mon développement et mon expansion ne me sert plus à rien aujourd'hui, et ne convient plus mon évolution?"

"A quel statut je me raccroche encore aujourd'hui en pensant en tirer des bénéfices d'abondance alors que visiblement cela ne marche plus pour me faire avancer dans ma vie?"

Nous adoptons tous une forme de statut que nous défendons. Même sans avoir de métier. Une femme mariée qui ne travaille pas à le statut de femme mariée. Un temps cela lui permet de se sentir légale, et d'en tirer joie et abondance. Et puis cela peut être chamboulé si elle ne s'entend plus avec son mari. Un salarié a un statut dont il tire une abondance source de joie et d'enthousiasme. Et puis, il arrive un moment où cela ne fonctionne plus.

Que faire? Rester pour le confort ou partir ? C'est à dire accepter la destruction d'un statut qui ne marche plus.

Toutes les positions que nous prenons et défendons nous pose dans un statut particulier qui procure une forme d'abondance ou de joie confortable : salarié, femme au foyer, bénéficiaire de pension, chômeur, ami fidèle, serviteur docile, fonctionnaire, éternel Tanguy, amante-amant, ou tout ce que vous voulez... toutes ces positions, si elles ne sont plus justes, ne peuvent plus nous rendre heureux et abondant dans notre évolution. Elles sont en ce moment en phase de refonte et de destruction.

Ce que nous ressentons en ce moment, c'est la perte de la joie, de l'enthousiasme et de l'abondance que procurait ces anciens statut. Jupiter est en berne, alors on sent ce qui existe quand il n'y a pas la joie : la tristesse, la pauvreté d'âme, le manque de coeur ou d'argent, le manque d'élan, le manque d'enthousiasme et d'abondance qui sont dues aux positions obsolètes que nous persévérons à ne pas transformer.

Le moment que nous vivons est important. Il nous demande de nous poser ces questions. La tristesse en ce moment sert à faire le deuil des vieux statuts confortables qui ne nous donne pas d'autonomie et de possibilité de grandir.

jupiter-pluton-juillet-a-aout-2011Dans quelques mois cela va changer. La relation de ces deux planètes va passer au vert pendant de longs mois de début juillet à fin octobre 2011. Nous allons vivre la sensation que le lâcher prise sur nos anciens statuts et cette destruction et abandon consentit de gré ou de force, nous nourrira à nouveau avec de nouveaux fruits, une nouvelle joie de vivre, une nouvelle forme d'abondance.

 

Ce sera le moment de se rendre compte que faire table rase d'une vieux positionnement, c'est donner de l'élan et du souffle pour une nouvelle vie. Alors aujourd'hui, utilisons cette crise pour nous rendre compte de ce qui ne nous nourrit plus dans la joie, et restons confiant dans l'avenir. Tout tourne, tout change, tout bouge tout le temps.

Après la pluie le beau temps !

Astrologiquement vôtre !

 

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Jupiter, l’expansion, la joie et la légitimité en plein chamboulement — 4 commentaires

  1. Bonjour je voulais savoir ce que jupiter me reserve pour cette annee il traverse mon signe qui est la vierge que vas t il se passe pour moi exactement quels sont les caract eristiques de cette planete dans le signe de la vierge pour 2015 les grande lignes previsions
    merci beaucoup Andira

    • Jupiter donne une légitimité qui est plutôt perçu comme une énergie positive là où il passe. Mais ce ci est une considération très généraliste qu’il est important de prendre avec prudence.

    • Merci Nadine, ton enthousiasme me fait plaisir, d’autant plus que j’ai fait une « erreur » en publiant cet article. En fait il a été écrit en début d’année sur l’astrrologie pour les blondes, et je viens de le publier à nouveau ici pour le lier à un autre article sur Jupiter. Je ne voulais pas signaler par e-mail sa republication, mais je vois que mon erreur a été utile. Bise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *