Evoluer avec son thème astral

Hier soir lors d’un dîner, une convive dont je connais le thème de naissance racontait que depuis peu, elle s’était rendu compte que son agressivité était en train de se transformer.

Elle expliquait cela en disant qu’elle avait réorienté cette pulsion de vie qu’elle sent au fond d’elle et qui pouvait se transformer en agressivité incontrôlée, vers ce qui constitue sa plus grande force : la joie de vivre ! Joli non ? Elle venait de comprendre que la force d’action et d’impulsion qui jaillit spontanément de son être avait pour but de soutenir sa joie de vivre et non de se perdre en conflits externes stériles.

En entendant ces mots, j’ai eu une grande joie intérieure. En quelques mots simples, elle venait de me donner l’occasion de traduire ce que j’avais envie d’écrire sur le fonctionnement de la « hiérarchie » des astres du système solaire et leurs fonctions symboliques dans l’évolution de l’être humain.

En voici une synthèse très rapide :

Le système solaire symbolise les étapes de l’évolution de l’être humain. Du centre (le Soleil) qui représente l’essence de toute chose, à la périphérie (Pluton) qui représente l’ouverture au mystère de l’univers, chaque planète représente une étape de croissance de l’âme humaine.

Ces étapes peuvent être classées en quatre phases :

– l’individuation de l’esprit (Soleil, Mercure, Vénus)

– l’incarnation physique (Terre et la Lune)

– la socialisation (Mars, Jupiter et Saturne)

– la spiritualisation (Uranus, Neptune et Pluton)

Chaque astre représente une étape de croissance vers une conception plus élevée et plus noble de la conscience humaine. Prenons un exemple adapté à notre petite anecdote d’hier soir. L’impulsivité et l’agressivité sont des énergies propres à Mars, tandis que la joie de vivre est une caractéristique de Jupiter.

syst-me-solaire

Mars et Jupiter sont les astres qui s’enchaînent dans le système solaire (voir le schéma).

Avec Mars, l’être humain va développer ses désirs et sa volonté propre à travers l’énergie séparatrice et combative de cet astre. Cette force de vie impulsive qui émane de cette planète va lui permettre d’entrer dans son incarnation en se manifestant pas sa volonté propre. L’individu met en œuvre sa capacité à agir, c’est la première étape de la socialisation qui passe par l’affirmation de soi. Si cette énergie n’est pas canalisée par un objectif ou un but régit par une planète « supérieure », elle peut prendre toute forme de manifestation agressive désordonnée.

Après Mars, on rencontre l’énergie plus collective de Jupiter qui lui va représenter l’étape d’expansion et de développement social. Lorsque l’on franchit cette étape positivement on développe une des plus belles promesses de Jupiter : la joie de vivre et l’abondance.

En réorientant son impulsivité, sa force de vie intérieure vers sa joie de vivre, notre convive à donc décidé de mettre consciemment l’énergie de la planète la moins évoluée (Mars) au service de la planète la plus évoluée (Jupiter). C’est le principe même de la transcendance.

Dans le thème de cette personne, Mars était une planète très forte qui pouvait développer une capacité de résistance obstinée et ferme dans la lutte.

Réorienter toute cette puissance au service de sa joie de vivre Jupitérienne ! il y a là vraiment un acte, une décision consciente de transcender un excès en qualité. L’ordre des choses ainsi ramené lui apporte sérénité, tranquillité et apaisement. C’était merveilleux de la voir comprendre tout le bien être de cette réorientation de son énergie. Elle découvrait que toute cette force en elle et qui lui avait créé tant de déboires, pouvait avoir un sens positif et noble et servir ses buts les plus élevés. La transcendance dont on fait souvent mystère me semble être ni plus ni moins que ce simple processus, non ? Les défauts ne sont-ils pas que des qualités que l’on exagère ?

Devant un défaut n’avons-nous pas trop tendance à vouloir l’étouffer ou le réprimer ? Notre premier réflexe n’est-il pas de vouloir réprimer l’énergie qui nous dessert ? Ou celle que l’on n’aime pas chez les autres ?

Mais quel résultat cela apporte-t-il ? Ne serait-il pas plus intéressant d’apprendre à utiliser et canaliser nos énergies excessives vers nos buts les plus élevés ? Transcender nos défauts, les muter en qualité, n’est-ce pas cela l’évolution ?

Je me souviens que cette même convive avait rencontré une astrologue réputée qui lui avait fait une remarque désobligeante et pénible sur sa puissante planète Mars. Elle avait été peinée et affectée par cette remarque. Ce souvenir me rappelle combien l’astrologie peut développer de bêtise quand on ne la met pas au service de l’accompagnement de l’évolution de tout un chacun.

Quand on l’utilise correctement pour pour comprendre symboliquement le sens de notre évolution, avec un regard bienveillant qui recherche l’utilisation la plus intelligente de nos potentiels, l’astrologie est une merveille ! Sans doute parce que l’être humain est merveilleux, non ?

Ne laissez jamais personne vous dire que vous avez un mauvais thème astral. C’est aussi abjecte que de vous dire que vous êtes un sous-humain.

Astrologiquement vôtre !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

48 commentaires

Vallier manon 23 mai 2018 at 1 h 42 min

Bonjour Tristan, un grand Bravo pour votre approche dépouillée mais ô combien inspirée et malgré tout abordable dans son approche.
C’est comme si vous arriviez à l’atome de chaque chose, à l’essence même du sujet traité. C’est très réconfortant de pouvoir comprendre les choses dans leur globalité, enfin c’est mon avis personnel.
Le sujet évoqué dans l’article des différentes étapes de croissance nécessaires à l’homme incarné pour faire évoluer son âme est une idée que je partage et que je ressens comme juste mais j’aimerais savoir comment pouvez t’on déterminer ce niveau d’evolution dans le thème natal afin de comprendre quel Astre est à sublimer ? Je serais ravie d’avoir votre opinion sur la question.
Manon

Répondre
Tristan 1 juin 2018 at 13 h 24 min

Bonjour Manon. On ne le peut pas à mon sens. Pensez à Hitler et Charlie Champlin qui ont des thèmes très proches. Ils n’avaient pas tout a fait le même niveau d’évolution.

Répondre
IsabelleA 25 décembre 2017 at 17 h 30 min

Bonjour Tristan, merci pour cet article très intéressant et motivant ! En effet, je n’ai jamais fait de consultation pour l’instant justement car je souhaitais faire bien les choses (comme je le « sens »). Vous m’avez motivé et je vous contacte dès que possible car financièrement c’est délicat. Au plaisir, Isabelle

Répondre
Michaud Caroline 26 mai 2017 at 17 h 01 min

bonsoir ,l,autre fois je vous avais laissé mon interprétation de neptune en 12 opposé a mars natal en six.Vous m,avez dit que j,’avais une vision » »apocaliptique de cet aspect’néanmoins vous ne m, en avez rien expliqué du tout,faites vous des consultations payantes? je suis prète a être eclaircie,sur certains points,,,MERCI,

Répondre
Tristan 26 mai 2017 at 22 h 09 min

Bonjour Caroline,
Oui, je fais des consultations payantes. Je n’ai pas le temps de répondre à tous les commentaires sur le sites ni d’analyser des configurations complexes. Je le ferais avec plaisir en consultation. Je vous envoie un e-mail pour vous expliquer la démarche.

Répondre
Bettina Aykroyd 21 mai 2016 at 23 h 32 min

Merci Tristan pour cet article passionnant et riche d’enseignements. J’ai toujours pensé que l’astrologie humaniste était la plus intéressante. Dès que je peux, je prends un rendez-vous pour une consultation.

Répondre
Tristan 22 mai 2016 at 20 h 05 min

Avec grand plaisir ! Cet enthousiasme me ravi d’avance !

Répondre
Solange TERNON 22 avril 2016 at 11 h 43 min

je suis entièrement d’accord avec vous Je pratique maintenant l’astrologie et voit cette aide comme un accompagnement à l’évolution de la personne, dépasser ses blocages et concrétiser ses potentialités.
Il y a plus de 30ans, j’avais été consulter une astrologue (très connue, livres, logiciels, etc…) qui m’avait sorti tout ce qui était négatif dans mon thème… y compris que je n’avais pas d’intuition ni spiritualité car aucune planète en air et eau…(comment peut-on dire cela?)… heureusement, mon âme m’a dit que c’était faux.
Finalement, cette expérience m’a aidée, je commence par faire ressortir tous les talents.
Je connais bien le passage Lepeu, Lionel faisant partie de mes « guides »
Cordialement

Répondre
Tristan 24 avril 2016 at 12 h 34 min

Alors bienvenue par ici Solange. Il m’est arrivé fréquemment d’entendre le genre de souvenir que vous évoquez. C’est une des raisons pour lesquelles, en consultation, je ne réponds qu’à des questions posées mais ne dit pas grand chose sans un questionnement préalable. Peut-être à bientôt alors.

Répondre
Maryse 17 janvier 2016 at 21 h 29 min

Merci pour ces lectures, je m’intéresse à l’astrologie depuis quelques années, suite au début de psychogénéalogie.
je découvre votre site, ce soir, à un moment ou j’en avais besoin, besoin de complèment, de soutien à ma patience.
Je voudrais ajouter un parralèle au fait qu’il n’y ai pas de mauvais thème astral, comme une graphologue un jour, m’a dit qu’il n’y avait pas de vilaine écriture, (trop de prof démoralisent, déboussolent leur élèves en posant ces jugements);
je donne des cours particuliers,en francais Anglais, et je vois les élèves se redresser, leur visage s’adoucir, quand je leur explique que leur écriture les représentent, qu’elle ne peut pas etre vilaine, mais aussi, qu’ils peuvent la faire évoluer positivement, sans stress, en confiance.
Je leur donne des pistes, le choix de stylos, de positions, et d’attitude mentale.

Répondre
Ursule 4 novembre 2015 at 0 h 06 min

Bonsoir,
Tout d’abord, merci pour la compréhension que vous offrez, j’aime beaucoup votre façon de replacer les choses dans leurs contextes. Je suis tombée sur plusieurs de vos textes récemment et votre approche me permet de mieux concevoir l’astrologie.
J’essaye de décortiquer mon thème natal et vos articles m’accompagnent dans cette démarche..laborieuse.
Je pose ici car dans ce texte , il y a trois mots que j’ai du mal à intégrer: l’âme, l’esprit et la conscience. Par un texte de Bernard de Montréal , je comprends que l’âme est une sorte de réserve personnelle d’énergie qu’on a rempli de notre expérience pour celle à venir et l’esprit est une force céleste qui s’articule avec la précédente énergie.
Utilisez vous ces définitions ? (j’espère ne pas les avoir déformées)

Répondre
Tristan 5 novembre 2015 at 14 h 20 min

Je n’ai pas relu ce texte, j’espère que ma définition n’a pas varié. les mots ne sont pas importants? Ce sui compte c’est le sens qu’on leur donne. L’âme et pour moi la part de conscience divine en chacun de nous, l’esprit est l’ensemble des structures personnelles qui évoluent de vie en vie et le corps est notre véhicule matériel d’incarnation pour faire des expérience qui nous font évoluer.

Répondre
Ursule 5 novembre 2015 at 15 h 04 min

Ok, je vois ce que vous voulais dire. Est ce que ça veut dire que l’âme est relié au matériel, enfin que c’est ce qui permet de se relier au matériel ? Et donc d’être relié à l’esprit ? L’âme est une part de l’esprit ?
Bon, tout ça est très emmêlé chez moi, j’ai l’impression de mieux « sentir » mon inconscient que ma conscience..et que c’est l’esprit qui pousse à prendre conscience. C’est pour ça que j’aime bien arrivée à concevoir ces définitions, pour comprendre comment ça s’imbrique..

Répondre
Annick 23 juillet 2015 at 17 h 45 min

Hello. Aujourd’hui était un jour dans le creux de la vague. Assez rare !
Vous lire m’a déboustée, vos analyses sont si pertinentes.
Merci.
chaleureuses pensées

Répondre
Tristan 23 juillet 2015 at 17 h 53 min

Déboosté ou boosté? J’espère en tout cas que vous vous sentez mieux.

Répondre
Coué Annick 23 juillet 2015 at 18 h 18 min

oui boostée, lol !
Elle est pas belle la VIE ! Merci, merci.

Répondre
Jaouen 24 octobre 2013 at 12 h 39 min

Très chouette à vous lire, voilà bien là une belle transmutation, votre travail et votre accompagnement sont aussi des signes d’encouragement auprès de nous tous et je vois aussi votre richesse de Coeur
Marie-Christine

Répondre
Emma 18 août 2013 at 8 h 22 min

Belle philosophie de vie…

Répondre
Tristan 21 août 2013 at 14 h 43 min

Merci 🙂

Répondre
Anna 21 avril 2013 at 19 h 03 min

Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel.
Dalaï Lama
😉

Répondre
Tristan 22 avril 2013 at 9 h 41 min

Merci pour le rappel de cette très belle citation

Répondre
mameli 24 février 2013 at 20 h 56 min

j aime la façon donc vous expliquez l astrologie, j avais du mal avec les sites qui parlent d astrologie , il pensent quand vous prendre l argent et a vous faire peur ,

Répondre
Tristan 25 février 2013 at 12 h 37 min

Merci Mameli,
Oui, le cocktail « argent – peur – prédiction » fait marcher le commerce de gros de l’astrologie. Ici, ce n’est pas le cas, c’est plutôt l’épicerie de quartier, l’artisan du coin. Je tiens à un climat qui aide à prendre conscience sans se faire peur. Je peux aider gratuitement quand cela concerne tout le monde avec les articles sur les lunaisons et les explications de base sur les astres, maisons et signes.
Pour les questions trop personnelles, c’est un travail trop important et je dois le cadrer dans des prestations pour m’y investir sérieusement.

Répondre
danielle 25 février 2013 at 17 h 07 min

merçi pour ce site , j aime beaucoup l astrologie, j ai des questions ascendant et le descendant en relation amoureuse , est il vrai que cela est determinant pour choisir son partenaire ou relations amicales?

Répondre
Tristan 25 février 2013 at 18 h 29 min

Les relations amicales sont plus du domaine de la maisons XI, les relations de partenariat de vie sont en effet liées à la maison VII.

Répondre
Yves 18 février 2013 at 10 h 03 min

Quelle orbe accordez vous à une opposition au soleil? Mon soleil est conjoint à l’ascendant (plus ou moins précisément). En face de lui, j’ai saturne en opposition au soleil et à l’ascendant dans une orbe de 16,3 degré. D’après un astrologue cette planète serait ainsi l’une de me dominante et l’un de mes aspects dominants de mon thème selon lui serait soleil opposition saturne. Mais voila, on entre immédiatement dans la catégorie astrologie pour faire peur : complexe d’échec, fond dépressif et toutes les autres calomnies que l on prête a cet aspect. Je suis dans une période difficile de ma vie (rupture affective et perte d emploi) du coup j ai peur d une malédiction saturne-soleil. C est débile a quel point l astrologie put faire peur et écraser. Ça me dégoute. SVP remontez moi un peu le moral avec votre positivisme habituel 😉

Répondre
Tristan 18 février 2013 at 10 h 38 min

Bonjour Yves,
Je vais me faire un immense plaisir de vous remonter le moral. D’abord 16 degrés d’orbe pour une opposition c’est énorme ! On compte 10 en général. Ce qui est déjà pas mal. Ensuite une opposition Saturne Soleil n’est pas un aspect aussi sévère que cela et Saturne n’est pas le monstre effrayant qu’on dépeint, mais une énergie qui nous demande d’être intègre et responsable de nous même. Là où on a Saturne, il est important d’être auto-référent et de ne pas laisser aux autres l’autorité sur nous-même.
Maintenant, la période actuelle est dure pour tout le monde, c’est une période de crise. Elle n’est pas fini. Nous la vivons collectivement et nous la vivons individuellement. Si vous voulez, venez me voir on en parlera autrement qu’avec de la peur 😉

Répondre
Yves 18 février 2013 at 11 h 14 min

Alors je reviendrais avec plaisir pour discuter d’astrologie. 🙂
Merci pour votre réponse positive qui fait plaisir à entendre. C’est vrai que je trouve toujours compliqué d’interpréter un thème. Il y a tellement de façons de hiérarchiser. C’est bête à dire mais la manière dont je regarde mon thème influence mon morale et mon espérance. Par exemple si je considère que mes difficultés sont dues à une opposition Saturne-Soleil je me dis olala je vais souffrir toute ma vie d’échec. Par contre si je les vois comme l’influence de Neptune l’une des planètes fortes de mon thème et de ma lune en poissons qui les deux ensemble me donnent une nature un peu soupe au lait, je me dis simplement que voilà, je suis un grand sensible mais cela s’arrête là. Par contre l’épouvantail Saturne-vs-Soleil vraiment exagère mon imagination dans un sens négatif. Enfin voilà. Merci à vous 🙂

Répondre
Marlene 10 novembre 2012 at 18 h 21 min

je vis au Maroc

je me demande comment se fait-il qu’en 3 ans de recherches sur internet je ne sois jamais tombée sur votre site …. étonnant !
très bien fait, très dense et en meme temps le plus simple possible pour une compréhension de l’astrologie … bravo !

si je peux me permettre encore une question, vous dites en parlant des signes : là ou on a le … scorpion, taureau etc … comment l’entendez vous ? là ou tombe la cuspide du scorpion, taureau etc … donc la maison où tombe la cuspide du signe, ou les maisons couvertes par le signe, ce qui me parait compliqué dans ce dernier cas, puisqu’il peut couvrir jusqu’à 3 maison.

merci de votre éclairage

à bientôt

Répondre
Tristan 10 novembre 2012 at 19 h 13 min

La plupart des sites d’astrologie sont orientés business. Ils mettent d’importants moyens pour être au top du référencement. Peut-être que cela explique pourquoi vous ne m’avez pas trouvé facilement.
Vous pouvez vous permettre toutes questions que vous voulez. Ma limite c’est de ne pas me demander de faire une analyse de thème à la sauvage.
Pour le reste, toutes les questions me conviennent.
En effet quand je dis « là où se trouve » je pense à la maison dans laquelle on trouve ce signe. Vous pouvez aussi élargir ces description à l’énergie des astres qui traverse ce processus. Exemple : si Uranus se trouve dans le Lion, vous pourriez commencer la lecture en disant là où se trouve chez moi l’énergie où la conscience de l’émancipation, de la liberté… Astres et maisons, les deux sont opérants.

PS : comment avez vous trouvé mon site? Si vous avez des idées pour le faire connaître je suis preneur.

Répondre
Marlene 10 novembre 2012 at 9 h 39 min

Bonjour

Je decouvre votre site avec interet,
Concernant les planetes, vous dites que le systeme solaire marquent les etapes d’evolution de l’etre humain et chaque planete symbolise une etape de croissance dans l’evolution de l’etre humain.

J’ai des difficultes a comprendre cela, puisque toutes les planetes continuent a interferer entre elles tout au long de notre vie.
Dans d’autre site j’ai pu lire que chaque planete correspondait a un tranche de vie, de la jeunesse a la fin de vie, et alors que fa
it-on des planetes « du debut de vie » tel que soleil, lune, mars ou mercure, au fur et a mesure que l’on prend de l’age?
Ne doit on plus en tenir compte dans tous les transits …. Quelque chose m’echappe.

Je vous pose cette question a vous, car vous semblez etre une personne capable d’expliquer simplement des choses qui paraissent compliquees.

Il faut un debut a tout et c’est mon cas

Merci de l’eclairage que vous pourrez me donner.

Marlene

Répondre
Tristan 10 novembre 2012 at 12 h 18 min

Bonjour Marlène,
Merci de votre passage ici et de votre question. Je suis en train de reprendre, pour le finir, un livre sur l’astrologie et ce questionnement m’aide à clarifier encore plus ce point.
Les astres représentent une forme d’énergie qui me fait penser à des états de conscience, des niveaux de conscience. Si on prend Mercure, c’est l’état de conscience de notre individualité grâce à la pensée, au « JE PENSE DONC JE SUIS ». Un état de conscience comme la « responsabilité individuelle » de Saturne ne peut pas exister si l’on n’a pas d’abord eu conscience de son individualité. C’est en cela que l’un arrive avant l’autre. Avoir conscience de sa responsabilité individuelle demande d’avoir pleinement intégré son individualité. On évolue en développant des états de conscience plus fin qui repose sur les états de conscience plus primaires.
Quand on dit à quelqu’un qui fait des bêtises et semble ne pas se rendre compte de ce qu’il fait « T’es inconscient ou quoi? », on exprime exactement cette absence d’un état de conscience qui lui permettrait de comprendre l’impact de ce qu’il fait. Les premiers astres du systèmes solaire nous font vivre les états de conscience les plus primaires : consciences de l’esprit, de l’équilibre et de l’harmonie, du corps, des émotions. Puis viennent des consciences plus subtiles : conscience des désirs, de la loi, de la responsabilité. Puis viennent des consciences plus spirituelles : consciences de l’émancipation, de l’amour divin, de la transformation de soi…
Aucun de ses états de consciences ne se nuisent. Les plus élevés reposent sur les plus bas. Et on peut avoir besoin de nos bases à n’importe quel moment.

Répondre
Marlene 10 novembre 2012 at 15 h 10 min

Bonjour et merci de votre réponse aussi rapide et claire.

alors encore une question de blonde … je viens de lire votre article à ce sujet … comment sait-on si l’on a bien ou non intégrée l’énergie d’une planète ?

je vois que vous donnez des cours, mais j’habite à l’étranger, est-il possible d’en recevoir par internet ?

merci de votre réponse
Marlène

Répondre
Marlene 10 novembre 2012 at 16 h 26 min

re … bonjour

juste pour vous dire que j’ai trouvé la réponse à la question concernant l’intégration de l’énergie des planètes dans une page de votre site …. en lisant Saturne.
excusez moi de poser des questions avant d’avoir tout lu ….

Marlène

Répondre
Tristan 10 novembre 2012 at 18 h 03 min

Y’a pas de mal. Je ne saurais pas moi-même où j’ai déjà parler de cela 😉 Ou habitez-vous à l’étranger? J’envisage de donner des cours en Province, on peut aussi envisager des cours par Internet. À bientôt.

Tristan 10 novembre 2012 at 18 h 17 min

Je pense qu’un bon indicateur et d’observer si l’énergie de cette astre ce manifeste à nous extérieurement avec son aspect négatif ou positif. Exemple : une personne qui se voit imposer un pouvoir, des décision de justice vécues comme illégitimes… n’a certainement pas encore bien intégré la conscience de Jupiter.

Répondre
Heather 19 septembre 2012 at 20 h 09 min

Super de lire çà ! Belle énergie Tristan ! et je confirme : il y a des cinglés en Astrologie ! et tout autant dans ce vaste et flou domaine qu’est l’ésotérisme..!
A l’âge de 21 ans j’en ai fait les frais.. là c’était sur une passionnée de la numérologie et des « esprits » qui soit disant devait me détruire pour mon bien afin de me reconstruire à sa façon.. et, de surcroît, j’avais mes parents qui était de la partie car c’était la meilleure amie de ma mère, donc 4 adultes sur le dos.. mon Dieu quelle époque..
J’en ai 33 ans maintenant et avec le recul je remercie ma force de caractère..! à 21 ans on est bébé face à la vie faut pas rêver et on a besoin de modèles sains pour se construire et lorsque ce n’est pas le cas on en arrive à la conclusion suivante : Connaissez-vous vous même ! cela sera votre plus grande force ! sinon les autres le feront à votre place et la suite on la connait…

Répondre
Tristan 20 septembre 2012 at 10 h 41 min

Connais-toi toi-même est une maxime qui m’a porté pendant des années et qui continue d’être un fondement de ma vie. Je suis bien d’accord avec vous… et bien désolé de ce harcèlement pseudo spirituel que vous avez du vivre.
Merci de votre commentaire Heather et à bientôt.

Répondre
Heather 20 septembre 2012 at 12 h 07 min

C’était surement une expérience nécessaire.. 😉
Je vous ai envoyé un mail pour une consultation l’avez vous reçu ?

A bientot

Répondre
Tristan 20 septembre 2012 at 13 h 33 min

Oui, je l’ai vu, je vais vous répondre. A très bientôt.Merci

Répondre
Arwell 18 août 2012 at 11 h 07 min

Je reprend cette citation « Ne laissez jamais personne vous dire que vous avez un mauvais thème astral » et rebondit sur la citation du jour : « déracinons les mauvaises herbes… »je rectifie « déracinons les herbes indésirables ». Il est grandement souhaitable de transformer le négatif en positif, à savoir l’utilité des choses car dans l’Univers il n’y a pas d’erreur, Dame Nature ne gâche jamais 1 Iota de quoi que ce soit.
Tristan, sincèrement vous effectuer un travail de valeur et puissiez vous vous préserver aussi longtemps des « marchands du temple ».
Doux Songes et Belle Lumière.

Répondre
Tristan 18 août 2012 at 21 h 00 min

Merci Arwell,
C’est un chouette message que le vôtre. Je me tiens loin des marchands du temple comme vous dites. Pour moi l’astrologie est un art. L’exercer comme une machine est malhonnête. J’essaie de rester intègre dans ce que je ressens de l’astrologie. À bientôt.
Tristan

Répondre
anne pia 29 mai 2012 at 22 h 20 min

Heureuse d’avoir lu cet article.
Chapeau Monsieur Tristan !

Répondre
LAGROST jean-louis 15 septembre 2011 at 9 h 26 min

bonjour à tous,
une bonne analyse d’une personnalité, mais en comprenant et utilisant l’astrologie karmique, on peut savoir ce que nous avons à travailler dans cette vie pour être et non ne pas être.
Nous arrivons sur cette terre avec une mission bien précise, mais nous en avons pas toujours conscience.
Nous choisissons donc notre incarnation, nos parents, et ce qui va avec, l’heure de naissance, la date, le lieu, notre nom de famille, notre prénom, nos prénoms secondaires, vont nous révélées notre potentiel, ce que nous avons à vivre, ce que nous avons à apprendre pour suivre notre chemin que l’on a choisi.
tout en sachant que l’on attire ce que l’on est, « lire » le pouvoir du subconscient » de Joseph Murphy, très beau livre, nous fonctionnons comme des ordinateurs, avec des fichiers qui sont intégrés, quand nous changeons notre façon de voir les choses, nous modifions notre environnement, et donc faisons des mises à jour de notre cerveau.
A l’heure, où le monde est en pleine restructuration et surtout en prise de conscience, regardons ce qui nous paraît essentiel pour notre survie, aidons les autres à s’initier à la vrai vie, arrêtons d’être superficiel, et posons nous les bonnes questions. qu’est ce qui se passe derrière cette machine infernale qui fait tourner notre économie, des êtres humains bien sûr, Alors si vous me suivez vous aurez tout compris. Mais la connaissance à ceux où celle qui savent écouter et regarder, soyez attentif à ce qui se passe autour de vous; l’astrologie, la numérologie sont des outils très performant si on sait les utiliser. avis au amateur. Bonne journée

Répondre
MARIE-ANGE 16 juillet 2011 at 15 h 51 min

Si tous les astrologues pouvaient en prendre de la graine, l’Astrologie aurait meilleure presse. Je suis complètement d’accord avec Tristan, cela ne veut rien dire avoir un mauvais thème ou un mars agressif. D’ailleurs, on ne peut expliquer aux autres que ce qu’on a soi-même compris et transformé, sans jugement. L’Astrologie est une vraie merveille qui nous a été donné, à nous à l’apprécier à sa juste valeur.

Répondre
Tristan 18 juillet 2011 at 10 h 21 min

Bonjour Marie-Ange,

Merci à vous pour ce gentil commentaire et ces encouragement. Revenez bientôt !

Répondre
Seve 30 juin 2011 at 20 h 46 min

Ca me parle complètement tout ce que tu dis là sur l’évolution et le liens que tu fais. C’est passionnant tout cela.

Tu as vraiment un don, c’est beau…

Répondre
Tristan 2 juillet 2011 at 20 h 42 min

Merci sev, c’est gentil. Bonne continuation.

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement