Evoluer avec son thème astral

Hier soir lors d’un dîner, une convive dont je connais le thème de naissance racontait que depuis peu, elle s’était rendu compte que son agressivité était en train de se transformer.

Elle expliquait cela en disant qu’elle avait réorienté cette pulsion de vie qu’elle sent au fond d’elle et qui pouvait se transformer en agressivité incontrôlée, vers ce qui constitue sa plus grande force : la joie de vivre ! Joli non ? Elle venait de comprendre que la force d’action et d’impulsion qui jaillit spontanément de son être avait pour but de soutenir sa joie de vivre et non de se perdre en conflits externes stériles.

En entendant ces mots, j’ai eu une grande joie intérieure. En quelques mots simples, elle venait de me donner l’occasion de traduire ce que j’avais envie d’écrire sur le fonctionnement de la « hiérarchie » des astres du système solaire et leurs fonctions symboliques dans l’évolution de l’être humain.

En voici une synthèse très rapide :

Le système solaire symbolise les étapes de l’évolution de l’être humain. Du centre (le Soleil) qui représente l’essence de toute chose, à la périphérie (Pluton) qui représente l’ouverture au mystère de l’univers, chaque planète représente une étape de croissance de l’âme humaine.

Ces étapes peuvent être classées en quatre phases :

- l’individuation de l’esprit (Soleil, Mercure, Vénus)

- l’incarnation physique (Terre et la Lune)

- la socialisation (Mars, Jupiter et Saturne)

- la spiritualisation (Uranus, Neptune et Pluton)

Chaque astre représente une étape de croissance vers une conception plus élevée et plus noble de la conscience humaine. Prenons un exemple adapté à notre petite anecdote d’hier soir. L’impulsivité et l’agressivité sont des énergies propres à Mars, tandis que la joie de vivre est une caractéristique de Jupiter.

syst-me-solaire

Mars et Jupiter sont les astres qui s’enchaînent dans le système solaire (voir le schéma).

Avec Mars, l’être humain va développer ses désirs et sa volonté propre à travers l’énergie séparatrice et combative de cet astre. Cette force de vie impulsive qui émane de cette planète va lui permettre d’entrer dans son incarnation en se manifestant pas sa volonté propre. L’individu met en œuvre sa capacité à agir, c’est la première étape de la socialisation qui passe par l’affirmation de soi. Si cette énergie n’est pas canalisée par un objectif ou un but régit par une planète « supérieure », elle peut prendre toute forme de manifestation agressive désordonnée.

Après Mars, on rencontre l’énergie plus collective de Jupiter qui lui va représenter l’étape d’expansion et de développement social. Lorsque l’on franchit cette étape positivement on développe une des plus belles promesses de Jupiter : la joie de vivre et l’abondance.

En réorientant son impulsivité, sa force de vie intérieure vers sa joie de vivre, notre convive à donc décidé de mettre consciemment l’énergie de la planète la moins évoluée (Mars) au service de la planète la plus évoluée (Jupiter). C’est le principe même de la transcendance.

Dans le thème de cette personne, Mars était une planète très forte qui pouvait développer une capacité de résistance obstinée et ferme dans la lutte.

Réorienter toute cette puissance au service de sa joie de vivre Jupitérienne ! il y a là vraiment un acte, une décision consciente de transcender un excès en qualité. L’ordre des choses ainsi ramené lui apporte sérénité, tranquillité et apaisement. C’était merveilleux de la voir comprendre tout le bien être de cette réorientation de son énergie. Elle découvrait que toute cette force en elle et qui lui avait créé tant de déboires, pouvait avoir un sens positif et noble et servir ses buts les plus élevés. La transcendance dont on fait souvent mystère me semble être ni plus ni moins que ce simple processus, non ? Les défauts ne sont-ils pas que des qualités que l'on exagère ?

Devant un défaut n’avons-nous pas trop tendance à vouloir l’étouffer ou le réprimer ? Notre premier réflexe n’est-il pas de vouloir réprimer l’énergie qui nous dessert ? Ou celle que l'on n'aime pas chez les autres ?

Mais quel résultat cela apporte-t-il ? Ne serait-il pas plus intéressant d’apprendre à utiliser et canaliser nos énergies excessives vers nos buts les plus élevés ? Transcender nos défauts, les muter en qualité, n’est-ce pas cela l’évolution ?

Je me souviens que cette même convive avait rencontré une astrologue réputée qui lui avait fait une remarque désobligeante et pénible sur sa puissante planète Mars. Elle avait été peinée et affectée par cette remarque. Ce souvenir me rappelle combien l’astrologie peut développer de bêtise quand on ne la met pas au service de l’accompagnement de l’évolution de tout un chacun.

Quand on l’utilise correctement pour pour comprendre symboliquement le sens de notre évolution, avec un regard bienveillant qui recherche l’utilisation la plus intelligente de nos potentiels, l'astrologie est une merveille ! Sans doute parce que l'être humain est merveilleux, non ?

Ne laissez jamais personne vous dire que vous avez un mauvais thème astral. C'est aussi abjecte que de vous dire que vous êtes un sous-humain.

Astrologiquement vôtre !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Evoluer avec son thème astral — 43 commentaires

  1. Merci Tristan pour cet article passionnant et riche d’enseignements. J’ai toujours pensé que l’astrologie humaniste était la plus intéressante. Dès que je peux, je prends un rendez-vous pour une consultation.

  2. je suis entièrement d’accord avec vous Je pratique maintenant l’astrologie et voit cette aide comme un accompagnement à l’évolution de la personne, dépasser ses blocages et concrétiser ses potentialités.
    Il y a plus de 30ans, j’avais été consulter une astrologue (très connue, livres, logiciels, etc…) qui m’avait sorti tout ce qui était négatif dans mon thème… y compris que je n’avais pas d’intuition ni spiritualité car aucune planète en air et eau…(comment peut-on dire cela?)… heureusement, mon âme m’a dit que c’était faux.
    Finalement, cette expérience m’a aidée, je commence par faire ressortir tous les talents.
    Je connais bien le passage Lepeu, Lionel faisant partie de mes « guides »
    Cordialement

    • Alors bienvenue par ici Solange. Il m’est arrivé fréquemment d’entendre le genre de souvenir que vous évoquez. C’est une des raisons pour lesquelles, en consultation, je ne réponds qu’à des questions posées mais ne dit pas grand chose sans un questionnement préalable. Peut-être à bientôt alors.

  3. Merci pour ces lectures, je m’intéresse à l’astrologie depuis quelques années, suite au début de psychogénéalogie.
    je découvre votre site, ce soir, à un moment ou j’en avais besoin, besoin de complèment, de soutien à ma patience.
    Je voudrais ajouter un parralèle au fait qu’il n’y ai pas de mauvais thème astral, comme une graphologue un jour, m’a dit qu’il n’y avait pas de vilaine écriture, (trop de prof démoralisent, déboussolent leur élèves en posant ces jugements);
    je donne des cours particuliers,en francais Anglais, et je vois les élèves se redresser, leur visage s’adoucir, quand je leur explique que leur écriture les représentent, qu’elle ne peut pas etre vilaine, mais aussi, qu’ils peuvent la faire évoluer positivement, sans stress, en confiance.
    Je leur donne des pistes, le choix de stylos, de positions, et d’attitude mentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *