Saturne dans les maisons astrologiques

La position de Saturne dans le thème de naissance montre l’expérience de notre vie où nous devons assumer de devenir pleinement intègre, responsable et auto-référent. Dans cette expérience de notre vie, qu’elle soit personnelle ou qu’elle touche notre lien avec le collectif, nous avons la charge d’assumer ce qui s’y joue en pleine responsabilité sans attendre de personne au-dessus nous une quelconque protection, reconnaissance, accréditation, acceptation…

Là où nous avons Saturne dans le thème, nous avons à faire l’expérience d’être 100% responsable de nos actes, de nos désirs, de notre état d’être, de nos pensées. Personnes ne nous protègera de nous-mêmes sauf à nous faire vivre sous son autorité souvent ressentie comme une entrave ou un blocage, parfois tyranniques. C’est ainsi que fonctionne l’énergie de Saturne, soit nous prenons en mains notre responsabilité et devenons pleinement responsables de nous-mêmes, soit nous subissons une autorité qui prend la maîtrise de ce secteur de notre vie.

En première partie de vie, nous ne sommes pas armés pour prendre pleinement en main cette responsabilité individuelle. Nous subissons l’autorité, celle de nos parents, de nos employeurs, ou des personnes qui nous entourent. Ce n’est qu’à la fin du premier cycle de Saturne, entre 29 et 30 ans, que nous nous émancipons d’une autorité extérieure pour entrer dans la responsabilité individuelle. Dans le thème de naissance, la maison où se trouve Saturne montre ce domaine de la vie ou nous allons apprendre la maîtrise de soi, l’intégrité, la responsabilité.

Là où on a Saturne, lorsque nous nous refusons à devenir 100 % responsable de nous-mêmes, la vie nous bloque. Elle nous limite, elle nous frustre pour nous faire comprendre que nous devons dépasser nos propres limites et oser devenir maître de ce secteur de notre vie.

On évoque souvent les limites et les restrictions que cet astre crée dans nos vies en insistant sur le caractère pénible de Saturne au point de nous effrayer. C’est parce que nous préférons nous considérer comme des victimes et nous plaindre que d’entrer dans notre responsabilité individuelle. Nous avons le sentiment de ne pas avoir les moyens d’obtenir ce que nous désirions, nous en voulons au monde entier qu’il n’y ait pas eu de maître assez juste, bienveillant, puissant et éclairé pour venir, de leur autorité incontestable, imposer l’ordre que nous attendions pour nous sentir respecté dans ce secteur de notre vie. On se sent bloqué ou pas assez épaulé là où se trouve Saturne.

Il ne sert à rien, dans ce secteur de notre vie, de râler, d’attendre une aide extérieure, de prétendre qu’on n’est pas aidé par la vie, d’en vouloir à ceux qui seraient soi-disant capables de nous ouvrir la voie et qui ne le font pas… Là où se trouve Saturne dans notre thème, nous avons un chemin solitaire à faire, nous devons oublier les attentes de protection, les revendications d’accompagnement… Nous sommes faits, à cet endroit, pour nous retrouver devant l’épreuve, seuls, avec notre petit piolet à la main et la montagne à gravir.

Cela fait peur, mais c’est aussi une source de joie immense quand on ose s’aventurer dans sa responsabilité. Dans ce secteur plus que dans tout autre, nous serons identifiés, à terme, comme des individus responsables, intègres, maîtres de leur sujet.

En fait, dans ce secteur de notre vie sans le savoir, nous avons toutes les qualités requises pour être notre propre maître. Là où on cherchait un maître, en osant oublier cette recherche, nous découvrons que le maître est en nous. Nous avons là une colonne vertébrale, une intégrité, une maîtrise construite par notre nature même et par l’acceptation de nos frustrations passées. Ces frustrations n’ont eu pour but que de nous aider à prendre en main notre responsabilité personnelle pour nous permettre plus tard, de nous émanciper complètement. On ne peut s’émanciper sans être maître de soi.

Là où se trouve Saturne dans notre thème, dans la maison où il se situe, nous sommes invités à devenir maître de nous, nous sommes pleinement responsables et nous ne devons, pour nous ouvrir la voie vers la liberté et l’émancipation, nous retenir de reporter la responsabilité de ce qui nous arrive sur un autre que nous-même. Nous devons apprivoiser la frustration et le blocage, accepter le temps nécessaire à la maturation et à la maîtrise des choses pour les résoudre et repousser au loin nos revendications de manquer de soutien et d’aide. Dans ce secteur de notre vie, nous apprenons à régner sur nous-mêmes.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

40 commentaires

my 24 janvier 2018 at 12 h 26 min

Bonjour j’ai Saturne en Vierge et je suis ascendant Vierge comment l’interpréter ?

Répondre
Tristan 29 janvier 2018 at 14 h 41 min

Vous pouvez allez voir Saturne en maison I

Répondre
Michka 25 septembre 2014 at 7 h 06 min

Bonjour Tristan,
J’aime beaucoup ta présentation du rôle de Saturne dans les maisons en tant que référent intérieur et siège de notre pleine responsabilité personnelle. Ton éclairage est comme tout ton site: « simple, clair, accessible » alors encore merci pour ta façon de promouvoir l’astrologie en mots de tous les jours.
Belle journée à toi,
Michka

Répondre
Tristan 26 septembre 2014 at 18 h 43 min

Merci Michka ! Belle journée aussi ! Bon mois ! Bonne année !

Répondre
Marianne 21 septembre 2014 at 16 h 39 min

Bonjour Tristan, j’ai 20 ans, je trouve ce site sur la description de la planète Saturne très intéressante et très vraie.
Je voulais savoir, je suis balance ascendant capricorne, et j’ai l’impression que j’hésite en permanence, comme par exemple, j’ai besoin de solitude quelquefois et quand je suis seule, j’ai envie de voir du monde, et vis versa quand je suis avec du monde j’ai besoin de me retrouver seule.

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 9 h 18 min

Bonjour Marianne,
Les Balances sont souvent hésitante et les Capricornes solitaires. Ne jugez pas vos contradictions, apprenez à les vivre, l’un après l’autre. Un besoin de solitude peut suivre un moment de vie en groupe et vice et versa.

Répondre
Marianne 22 septembre 2014 at 9 h 49 min

Daccord merci

Répondre
Camille 18 septembre 2014 at 12 h 56 min

Que de mots bien choisis pour cette transcription du principe saturnien. Il me vient la notion de verticalisation de l’être avec cette image de la colonne vertébrale. La joie profonde qui accompagne cette construction est divine! Vos écrits participent grandement à la reconnaissance des processus à l’œuvre, merci!

Répondre
Tristan 21 septembre 2014 at 13 h 09 min

Merci Camille, votre commentaire est très juste. Saturne est lié au squelette donc à la verticalité de l’individu.

Répondre
Catherine R 18 septembre 2014 at 9 h 24 min

Merci Tristan de cet éclaircissement j’ai scorpion,saturne,balance en
maison V
Je viens de traverser une année très difficile, santé, travail et je viens de perdre ma maman dont j’ai attendu toute ma vie ( j’ai 59 ans)qu’elle me prenne dans ses bras.
C’est maintenant ou jamais de sortir de l’illusion que des bras vont venir me consoler.
Malgré tout cela je sens que c’est l’année la plus importante de toute ma vie et que je dois ME prendre a bras le corps.
Merci

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 9 h 25 min

Bonjour Catherine,
Votre intuition est bonne. Saturne revient à sa position dans votre thème de naissance. Vous finissez le deuxième cycle de Saturne, celui par lequel finissent les illusions pour vous faire entrer dans votre responsabilité.

Répondre
ALAIN Neyret 17 septembre 2014 at 17 h 05 min

Bonjour Tristan,
merci pour cette explication éclairante comme d’habitude, je vois bien ce que cela peut vouloir dire pour la plupart des maisons, mais ce n’est pas très clair pour la maison VIII et la maison XII .

Avez-vous quelques lignes d’éclaircissement à me proposer ?

merci par avance et cordiales salutations

A.N/.

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 9 h 26 min

Les éclaircissement viendront un à un.

Répondre
RENARD MIREILLE 17 septembre 2014 at 14 h 15 min

Bonjour Tristan,
C’est toujours très passionnant de vous lire… ferez vous un article sur chaque planète dans chacune des maisons ? type Saturne en maison 1, etc…..
comme vous l’avez fait pour la lune en maisons

merci pour votre réponse
Cordialement

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 9 h 28 min

Oui, je les ferai.

Répondre
Anne 17 septembre 2014 at 13 h 50 min

En maison 1/scorpion en étant née capricorne, avec le nœud nord en capricorne et Saturne conjoint à mars !!!! Yes !!!! 🙂 c’est spontanément que l’on se sent « responsable » et qu’on assume tous ses choix de vie sans en faire porter la responsabilité aux autres …. Il y a comme une « évidence » …. mais il faut attendre quelques années (hé!hé! j’ai presque 61 ans), pour que responsabilité ne soit pas « prise en charge » des autres ni « culpabilité » quand on n’y arrive pas……….. 🙂 Je pense que tu me suis…………

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 9 h 30 min

Oui, 61 ans c’est le troisième cycle de Saturne, on est dans sa responsabilité et le travail sur la culpabilité est terminé.

Répondre
Chat presque zen 17 septembre 2014 at 13 h 45 min

Votre texte est très intéressant et j’admire votre manière d’aborder la psyché humaine avec autant d’aisance. Mais pour ce qui concerne votre bannière en bas de blog,je ne pense pas que « l’essentiel soit invisible pour les yeux », je pense tout à fait le contraire. C’est quand cet essentiel s’est montré qu’il devient visible pour les yeux du cœur. Bien à vous, Tristan 🙂

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 9 h 32 min

Vous vous accrochez aux mots. Ressentez l’énergie de la phrase, vous verrez que vous êtes en accord avec elle.

Répondre
claire 17 septembre 2014 at 13 h 43 min

voici longtemps que je cherche une compréhension plus juste, plus éclairée et simplement Véritable de saturne! je vois bien comment tu parviens à exprimer l’essence de toutes choses et j’aime beaucoup. Chapeau!

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 9 h 33 min

L’essence est ce que je cherche à exprimer ! Merci pour ce message, il me comble !

Répondre
Laurence 17 septembre 2014 at 12 h 49 min

Dans mon thème de naissance, Saturne est en maison VII, en Bélier (mon signe)….

Merci pour vos écrits et vos partages.

Laurence

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 9 h 34 min

Je ferai un texte sur Saturne en maison VII.

Répondre
Brigit Laouen 17 septembre 2014 at 12 h 27 min

Bonjour Tristan et merci pour ce que vous publiez !
Je souris 🙂 car après bien des « souffrances, pleurs, sentiment de solitude, etc. » qui m’ont affectée mais qui AUSSI m’ont permis d’étudier la psychologie, l’astrologie et j’en passe, … j’ai ENFIN assimilé ce que Saturne voulait m’enseigner !!!!!! Bravo pour cette analyse !!!

Petit clin d’oeil : comme Nadine, j’ai Saturne en IV !
Et en ce moment … conjoint à lui-même … et conjoint à ma Lune Noire !!!! et d’autres aspects …
Je peux vous que depuis quelques mois je me sens plus libre (youpi) et capable de vous écrire (!) mais il m’a fallu pratiquement deux cycles de saturne pour arriver à ce résultat !!!! Avec Saturne faut pas être « pressée », par contre, son message est bien « intégré » !

Merci à vous.
Au plaisir de vous lire.

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 14 h 23 min

Merci Brigit, oui après le deuxième cycle de Saturne, il semble que le joug se soulève. Merci pour votre témoignage.

Répondre
Nadine 17 septembre 2014 at 11 h 42 min

Bonjour Tristan. Alles klar, y’a quà : personnellement c’est dans la maison IV…
Hâte de lire tes déclinaisons en maisons également, même si nous avons déjà quelques éléments pour permettre cette lecture.
Il est vrai que les aspects compliquent la compréhension, mais peut-être pourrons nous avoir un de ces jours/mois des cours d’astrologie de ta part?
Gnark gnark. Non. Le temps au temps…

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 14 h 24 min

Le temps d’écrire 4 textes et tu en sauras plus, les cours c’est décidé, vont reprendre !

Répondre
marie 17 septembre 2014 at 11 h 17 min

suis très très curieuse de suivre Saturne dans chacune des Maisons…. comme vécu pour le Soleil….. MERCI encore de ces cadeaux…
pour ma part, je l’ai en M7… en Cancer, proche du Noeud Nord….. en transit, actuellement il vient flirter sur la fin de M10 et début de la Maison11… et dame Lune en progression vient s’y frotter…..
quel couple !!!!
un peu difficile à comprendre
re MERCI pour tout… c’est à chaque fois un plaisir de lecture …
marie

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 14 h 25 min

Simplifiez pour comprendre. Prenez les choses une part une.

Répondre
claire 17 septembre 2014 at 11 h 15 min

Coucou et merci de nous faire sentir l’énergie frustrante et essentielle de Saturne , souvent mal aimé ou mal interprété.
Saturnienne (soleil capricorne)longtemps en souffrance, avec l’impression aigue de mes limitations, Saturne occupe la maison 4 , conjoint à la lune et au FC (en Vierge)
L’épreuve, le travail en profondeur, la responsabilisation, et enfin l’aperçu d’un horizon éclairci, m’ont été donné par la naissance et l’accompagnement de mon enfant porteur de handicap .
Le rôle de mère (affectif) et celui d’éducatrice souvent mélangés et au bout la joie de voir ma fille évoluer en bonne autonomie à l’âge adulte.
Mais le chemin continue, l’astrologie a été une aide précieuse et l’humour souvent aussi…

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 14 h 28 min

Merci pour votre témoignage Claire, votre fille handicapée est une illustration de Saturne en IV avec une épreuve limitante dans le foyer à dépasser. Ravi que l’humour, l’humilité et l’amour vous ai accompagné vers une liberté d’être que l’on ressent dans votre message.

Répondre
Tharinices 17 septembre 2014 at 11 h 07 min

Oui votre explication de Saturne est parfaite. Ma génération de femme soumise aux hommes par la religion j’avoue que ce fut sur le tard et trop tard pour arriver à me réaliser dans ma maison X.
Cependant à présent je savoure, les joies de vivre selon ma propre créativité de chaque jour et à chaque instant.
Là l’évolution fut formidable pour les générations qui ont suivis. Elle ont eux des parents qui ont rejetés l’esclavage dans le couple et je m’en réjouis. En effet rien ni personne ne doit entraver notre choix de vie à nous d’en assumer nos responsabilités. Merci Tristan.

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 14 h 28 min

Et où se trouve Saturne dans votre thème ?

Répondre
Tharinices 22 septembre 2014 at 15 h 09 min

En thème de naissance mon Saturne conjonction Pluton se situe en maison IX et dans le Lion en opposition à la Lune maison III.
Cordialement Tharinices

Répondre
lunisole 17 septembre 2014 at 10 h 41 min

Pour essayer de répondre à Imbert, Saturne, où qu’il soit, nous demande d’aller à l’essentiel, de renoncer au superflu. En VIII, Saturne peut rendre difficile le partage, la coopération sociale. Il y a peut-être trop d’égocentrisme (confirmé par un AS Vierge prudent, sceptique et qui doute, qui n’accorde pas sa confiance très facilement). Le Quinconce (à une planète ?) indique souvent une notion de service (un mot très « Vierge ») mais il faut voir qui (quelle planète) doit se mettre au service de qui (quelle autre planète) ? Y aurait-il une tendance à travailler avec acharnement pour prouver votre valeur ? La Vierge manque terriblement de confiance en elle (souvent) et Saturne en VIII peut vous pousser à en faire trop, d’autant plus qu’il est en Bélier. Isolé du groupe ? Besoin d’être admis, reconnu ?
Je pense à Maupassant et Baudelaire qui avaient cette position de Saturne en Bélier et en VIII…
Liz Greene apporte un point de vue intéressant : « Saturne est en chute dans le Bélier et cela signifierait que c’est une position difficile à porter pour la planète. L’aspect qui est probablement ici le plus délicat est cette tendance à s’occuper à la fois du flot de la vie extérieure et des courants de la vie intérieure. L’individu est ainsi confiné dans une existence très étroite et très aride. Il a du mal à découvrir sa propre psyché et à contacter ses motivations profondes, ce qui lui permettrait d’affronter le monde avec davantage de courage. Mais je suis encline à penser que les planètes en chute, et Saturne en particulier, peuvent offrir à la personne réceptive et persévérante une plus grande clef permettant de comprendre le sens de la planète considérée et le développement de la fonction qu’elle symbolise. Ceci vient du fait qu’une planète en chute est amenée à lutter davantage, ce qui favorise potentiellement une plus grande expansion du champ de conscience. C’est très vrai en ce qui concerne Saturne car lorsqu’il est placé en Bélier, il tend à être dépouillé du courage et de la confiance requis pour affronter les problèmes. Cependant, ce qu’il désire le plus ici est la joie d’être libre, d’être le premier, d’explorer des régions inconnues et de relever des défis, de se réjouir de façon innée de ce que son existence soit une caution suffisante de sa fin. C’est la personne qui possède Saturne en Bélier ou en première Maison qui a la possibilité la plus grande d’atteindre à ce genre de liberté grâce à ses efforts. »
Un passage de ce qu’écrit Ruperti sur Saturne en VIII.
« On est souvent limité par la peur ou par l’incapacité de dépasser le niveau conscient. Quelquefois, au niveau individuel aussi bien que socioculturel, on se sent très seul en société, quelqu’un à part dans un groupe. Mais, si le désir de partager et de coopérer existe, ce sentiment peut pousser la personne à travailler avec acharnement pour prouver sa valeur au groupe. On épouse parfois une cause humaine ou mystique qui isole du groupe ou qui est source d’incompréhension et même d’inimitié.
Au niveau transpersonnel, il faut surmonter la tendance au dogmatisme ou à vouloir appliquer des principes cosmiques d’une manière trop rigide ou trop particulière. Il ne faut pas croire que son groupe est le seul valable ou accentuer trop les éléments négatifs, limitatifs ou disciplinaires. »
Mais, pour bien faire, il faudrait le thème entier (comme toujours), voir la maison dont Saturne est le maître (la V a priori), voir tous ses aspects, voir ce qui se passe en Capricorne et ce que fait Mars, Maître de Saturne…
Bon courage en tout cas. Du nettoyage à faire, sûrement : des valeurs à reconsidérer. Uranus est-il déjà passé sur votre Saturne natal ?

Répondre
Françoise 17 septembre 2014 at 10 h 35 min

Bonjour Tristan,

Comme d’habitude, article toujours aussi intéressant.
Moi aussi j’ai saturne en VIII balance. Un long chemin effectivement d’autonomie en rapport avec mon père (figure de l’autorité) et les patrons avec qui j’ai travaillé et le sentiment diffus que je devais « maintenir » une harmonie dans les relations (vénus VI trigone neptune). Il m’a fallu travaillé dans le subtil pour aller déloger les croyances. La peur de la mort également. Mais cela m’a amenée sur de belles découvertes que je n’aurais pas imaginées. Namasté

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 14 h 33 min

Merci pour votre témoignage Françoise, je pense que vous avez dans les 61, 62 ans, après le deuxième cycle de Saturne, il y a une libération de la culpabilité et des blocages.

Répondre
Françoise 22 septembre 2014 at 20 h 58 min

En fait Tristan, il s’est produit une libération incroyable lorsque j’ai eu 44 ans (après le décès de mon père : j’ai prié pour lui). Uranus, pluton étaient de la partie. Au début, il s’est produit une espèce de perte de repères. Je n’arrivais plus à répondre à mes relations d’une façon « apprise », j’entendais vraiment les autres dans leur souffrance. Déstabilisant, et c’est lorsque j’ai abordé l’astrologie (en autodidacte) que j’ai compris ce qui se passait.
Et le monde s’est ouvert, je devenais intuitive,je me sentais libre, je tombais sur les bons livres, je venais à Paris faire des stages, rencontrer des maîtres tibétains. Le chemin d’apprentissage des philosophies orientales, de la santé ne m’ont jamais quittée et m’ont tellement appris sur les croyances.
L’univers est incroyable! belle soirée!

Répondre
imbert 17 septembre 2014 at 9 h 58 min

Bonjour,

Et ce terrible Saturne en maison 8 en Bélier quinconce à la 1 en vierge pourtant très riche (venus, uranus et pluton)… Ca donne quoi selon vous ? … Moi j’ai du mal à m’y retrouver et les blocages je les sens…
Allez vous faire un article sur l’impact de Saturne dans les maisons mais en détail (maison par maison).
Merci…

Répondre
Tristan 22 septembre 2014 at 14 h 34 min

Un peu de patience et cela viendra…

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement