Vivez l’expérience !

Une personne qui se prépare à un entretien professionnel important m’a demandé il y a quelques jours « Est-ce qu’il vaut mieux éviter la période où mercure est rétrograde pour ce genre d’entretien ? »

Est-ce qu’il vaut mieux éviter de faire ceci ou cela quand telle ou telle configuration se présente ? Imaginons que je réponde : « Ah oui, il faut absolument éviter d’avoir un rdv important le jour où mercure est rétrograde parce que c’est mauvais pour la communication et que l’on risque de rater son entretien. » Pourquoi pas. Je pourrais dire cela. Certains astrologues font ce genre de recommandations. Un commentaire récent sur le site en témoigne. Une astrologue a recommandé à cette personne de ne pas voyager car elle a la Lune Noire dans la maison IX. Il y a certainement plein de bonnes intentions derrière cette recommandation. L’enfer en est pavé :-).

Imaginons qu’une personne qui a bien implanté dans son cerveau la croyance qu’un entretien professionnel se passe mal le jour où mercure est rétrograde, ce qui arrive assez souvent, se trouve convoquée un tel jour à un entretien important (entretien annuel, réunion importante avec un client, convocation au tribunal…) sans pouvoir en changer la date. Que va-t-il se passer dans sa tête ? Elle va flipper ! Elle va se mettre à angoisser inutilement.

Quand on utilise l’astrologie pour chercher des recommandations de cette nature, on soumet sa vie à la peur et on fait de l’astrologie une science inquiétante, inutile et nocive. L’astrologie ne sert pas à éviter nos expériences, mais à nous y préparer, à être conscients. Il est normal, inévitable, salutaire et nécessaire d’aller au-devant d’expériences dans la vie qui vont nous surprendre, nous proposer des défis, nous révéler des choses inattendues, nous mettre des limites, nous faire perdre des choses, des situations, des êtres. Croire que l’on peut ou qu’il faut éviter cela à soi-même ou aux autres est illusoire.

Lorsque l’on commence à vivre sa vie selon ce genre de recommandations on laisse la peur guider notre vie, on se dépossède de son libre arbitre. Et c’est l’enfer qui commence. On a peur de tout, on s’entoure d’encore plus de recommandations pour éviter ces problèmes sur lesquels on focalise notre énergie.

Le monde est régi essentiellement par deux énergies : la peur et l’Amour. La peur engendre la souffrance, l’angoisse, l’échec. L’Amour créer la félicité, la joie, l’abondance. Et cela peu importe les circonstances de nos vies, et peu importe la configuration des astres, que l’on ait la Lune Noire ici ou que mercure rétrograde soit par là. Une configuration astrale « dure » ou « difficile » qu’elle soit dans le thème astral de naissance ou la révolution solaire ou un transit ne change rien à l’équation de base de notre existence : on a toujours le choix entre l’Amour et la peur. Et c’est cela qui compte, pas le fait que l’on va s’entendre ou pas avec son employeur dans une discussion, ni le fait que l’on va vivre ou pas quelques surprises inattendues dans nos voyages à l’étranger. 

L’Amour ou la peur. Ce sont les seuls vrais choix que nous avons à faire, peu importe les circonstances. Pour vous en rappeler, (re)visionnez le récit de Nicole Dron. Ce qui compte n’est pas d’optimiser notre vie pour qu’elle soit la plus lisse et confortable possible et que nous évitions toutes situations difficiles. Ça c’est se transformer en guimauve devant sa TV. La vie nous présente des défis. Notre énergie dans notre thème de naissance présente des défis. Les éviter ne sert à rien qu’à éviter notre propre expérience. L’astrologie utilisée dans cette optique est une science sans intérêt. Parce que si vous faites cela, vous vivez dans la peur. Vous remettez votre pouvoir d’être à celui qui sait vous dire quoi faire. Si vous faites vos choix dans la peur, même avec mercure au top de sa forme, vous pouvez être sûr qu’un jour ou l’autre, ce choix va se retourner contre vous et que vous finirez par vous sentir tout bizarre de l’avoir fait.

Je ne suis pas astrologue au sens ancien où l’on pense que l’astrologie est un pouvoir ou une science supérieure à la conscience individuelle et qu’elle devrait la diriger parce qu’elle sait mieux que l’autre ce qu’il devrait faire. Je ne suis pas de cette astrologie là et à mon sens elle est révolue, morte et nocive. Je suis plus un chercheur en astrologie. L’astrologie est neutre. Comme la météo. Elle n’est ni bien, ni mal. C’est la science de l’énergie magnétique qui imprègne la structure des êtres. Nous portons une empreinte comme nous portons un vêtement et nous évoluons dans un espace dans lequel cette énergie est en perpétuel mouvement et interaction avec notre structure. Je ne regarde pas le ciel pour prendre des décisions dans ma vie. Je regarde le ciel pour savoir comment je vais m’habiller. En astrologie c’est pareil. Si vous avez décidé de faire ceci ou cela, éventuellement une observation astrologique peut vous indiquer une forme de vigilance ou d’attention à avoir, égale à celle que vous auriez en prenant un manteau et une écharpe un jour de grand froid. Mais elle ne doit pas devenir votre guide de conscience qui vous fait renoncer à vos désirs, vos rêves, vos expériences choisies en votre âme et conscience. Le libre arbitre est là. N’y renoncez pas par la peur. C’est votre expérience. Vivez là ! Ne vous laissez pas influencer par des prédictions pessimistes parce que ceci ou cela risquerait d’arriver. 

Ne jugez pas votre expérience en bien ou en mal avant qu’elle ne se réalise. Faites ce que votre cœur vous dit de faire. Il y aura peut être des surprises. Des positives et des négatives. On ne peut pas espérer ne vivre que des expériences positives. C’est comme si on voulait qu’un arbre ne fasse que des fruits parce que dans notre tête, le fruit c’est mieux que la feuille et la fleur quand on a faim. Cela ne marche pas. Il faut que l’arbre fasse des feuilles pour faire sa photosynthèse et des fleurs avant de faire des fruits. Pendant un moment il n’y aura rien à manger. On en apprendra peut-être quelque chose. Peut-être qu’on trouvera une autre source de nourriture et qu’en plus on découvrira des vertus à la fleur. 

La frustration, la limitation, la contrainte sont inhérentes à la vie sur Terre. Elles sont dans la nature. Cessons de vouloir tordre la nature et ses cycles pour ne vouloir vivre que de ciel bleu, de flatteries et d’aisance. A force de tordre la nature à notre volonté au lieu de vivre avec elle, on la tue. Le bonheur ou la joie de vivre ne sont pas liés au fantasme que l’on évitera la contrariété grâce au génie des astrologues, des médecins, des médiums, des scientifiques, des religieux, des ingénieurs, des philosophes ou des politiques, mais au choix que l’on fera, quelles que soient nos circonstances de vie, entre la peur et l’Amour. De la pire des situations naît le meilleur de nous.

vujicic-nick Je vais vous le démontrer. Voici un thème de naissance. Je vous assure qu’en tant qu’astrologue à l’ancienne, vous auriez dit à la mère de cette personne : « Mon dieu faites tout votre possible pour que votre enfant ne naisse pas aux environs de 6h35 du matin le 4 décembre 1982 à Melbourne. Anticipez l’accouchement. Allez accoucher à Paris, retenez vos contractions jusqu’à 12h au moins, mais évitez le 4 décembre 1982 à 6h35 à Melbourne ! »

Pourquoi ? Parce qu’il y a dans cette naissance tous les ingrédients qui font flipper. L’énergie est très concentrée dans la maisons XII (retraite, et enfermement). Légitimité, liberté, vitalité, sensorialité, individualité sont dans cette maison qui coupe du monde actif. La Lune est en maison VIII : bouleversement et transformation émotionnelle. La maison I, celle du corps, de l’incarnation contient la Lune Noire, une chose cachée et voilée, et le Nœud Sud en Capricorne que l’on pourrait résumer ainsi : repliement sur soi, son incarnation avec un poids lourd à porter. C’est chaud non ? Heureusement pour cette personne, l’ascendant et le Soleil en Sagittaire lui donnent l’énergie d’aller au bout de sa quête personnelle. Mais bon, quoi qu’il en soit, une analyse astrologique ne dit pas Youpi ! Youplà ! C’est quelqu’un qui va avoir quelques contrariétés dans sa vie. Y a du vrai.

Voici cette personne. C’est l’homme. Le voici avec sa femme et son bébé né en 2012.

nick-family

Maintenant apprenez-en un peu plus sur sa vie. Écoutez, ressentez, sortez des jugements. 

Alors qui a gagné, l’Amour ou la peur ? Fallait-il éviter cette expérience ? Le pouvait-on ? Pensez-vous que naître quelques heures plus tard lui aurait fait pousser des jambes et des bras en quelques minutes ? Bien sûr que non ! Parce que nous ne pouvons pas éviter l’expérience. Nous pouvons choisir comment nous allons la vivre. Dans l’Amour ou dans la peur. Ce ne sont pas nos conditions qui nous rendent heureux, mais comment nous choisissons de les vivre.

Et à vu de nez, Nick s’éclate pas mal. Il reçoit beaucoup d’Amour, il a une femme superbe et un enfant, et a fait tellement de choses dans sa vie que je n’ai pas encore faites !

A chaque fois que j’écoute cet homme, il me bouleverse. Cette vidéo me remue. Il remue des millions de gens. Son chemin est passé par la foi chrétienne. Il y a trouvé l’Amour. C’est tout. C’est seulement cela. Sa croyance c’est que Dieu a un plan pour chacun de nous. Ben oui. Très certainement. Dans ma façon de ressentir cela, je dirais que notre âme a choisi ce plan en Amour avec le Divin. Mais peu importe où on place Dieu, dedans ou dehors, quand je regarde le thème de Nick, et que je l’écoute je dis avec lui : « Oui, Dieu a un plan pour chacun de nous, et il nous a laissé une petite carte du ciel sur la table de nuit à la maternité. »

C’est pas kiffant ça ? Alors au lieu d’utiliser l’astrologie pour tenter de déjouer les pièges de l’existence, ambition bien orgueilleuse et vaine, pourquoi ne pas travailler avec elle pour comprendre qui ont est, que nous raconte cette carte et explorer nos vies à fond avec Amour plutôt qu’avec la peur ?

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Vivez l’expérience ! — 44 commentaires

  1. Bonjour Tristan
    …Et puis, il y a un aspect suggestif qui peut être dangereux!
    Dire à quelqu’un par exemple qu’il ne se mariera pas, parce que telle configuration astrale, peut faire que cela soit ainsi, et c’est dans ce cas, la responsabilité de l’astrologue, et non des planètes.
    Dans toute vie, il y a des expériences positive set des expériences négatives, et tant mieux.La naissance elle même se fair dans la douleur et l’effort…

  2. Etonnant comme j’ai l’impression de connaître ce monsieur avec « son aile de poulet » dans la vidéo, je pense que c’est parce qu’on est tous un peu lui ; à la fois dans le fort sentiment de handicap (extrême douleur des limites) que dans la capacité infinie de tout accepter et de tout vivre comme simple expérience, c’est là que cela devient beau parce que simple.
    (Je crois bien qu’à un moment il ne sait plus demandé comment pourrait se passer « l’atterrissage » dans l’eau à l’arrivée du toboggan aquatique – peut-être que lui sont poussées quelques ailes – Tout est possible. Evidemment que dans ce cas le regard des autres n’a plus aucune importance, puisque la « différence » n’existe plus, puisque tous / tout existe justement par la différence et tous les riches potentiels qu’elle induit).

  3. Moi aussi cet homme me bouleverse, il nous montre que l’on peut tout surmonter si l’on y croit, si l’on tourne nos pensées vers ce qu’il y a de meilleur en nous, mais aussi en l’autre.
    Merci Tristan pour la bienveillance de tes mots!

  4. Te v’là magnifiquement inspiré ! J’espère que les « Bahamas » ont été tout aussi productifs… J’ai bien lu ??? « Heureusement pour cette personne, l’ascendant et le Soleil en Sagittaire » ???
    Et toi ? Tu choisis la peur ou l’Amour ?

    • Bahamas il n’y a point eu. Tu me poses une belle question. Je choisis l’Amour et parfois ça fait peur… Mais la nature m’a donné un coeur assez courageux alors j’y vais quand même !

      • Les Bahamas n’étaient peut-être pas la bonne destination alors… Es-tu certain que l’Amour fait peur ? Je crois qu’au contraire, là où l’Amour est, il n’y a plus de peur. Et réciproquement…

          • Maintenant c’est plus clair… Si on sort de l’amour romantique ou sensuel ou plaisant et que l’on parle de l’Amour Universel qui une énergie de création primordiale, nous ne pouvons pas la connaître quand on est attaché à nos identités, désirs… on l’expérimente quand on est rien, que du vide. Alors l’Amour parfois quand on s’en approche, on est près du gouffre et cela fait peur.

          • Je ne peux pas répondre à ton dernier message, alors je te réponds entre les deux.

            L’amour et la peur sont les 2 faces d’une même pièce. Ils ne peuvent pas coexister. Que tu te places sur le plan de l’amour humain ou universel. Le seul moment de peur que je t’accorde, c’est l’espace juste avant ou juste après. Pendant, y’a l’Amour, c’est tout. Le vide si tu veux mais le vide c’est aussi le plein. Le vide c’est bien le mental qui dit que ça fait peur, rien que du mental ! L’Amour lui « est » tout simplement.

  5. Merci beaucoup Tristan. . C est tellement vrai. .. Apprendre à faire confiance à la Vie.
    Ce témoignage est tellement émouvant. ..cet homme a tout compris. ..
    Aujourd’hui cette histoire m aidera je pense et je veux surtout y croire !
    Joyeux Printemps à tous !
    Vale

  6. merci tristan je suis en larmes , bouleversée pour ce grand moment d’émotion
    avec mes deux cotes cassées ………….je vais relativiser ‘mon petit handicapt momentané !!!!

  7. MERCIMILLE FOIS POUR CE SI BEL EXPOSE QUI NOUS OUVRE DES HORISONS A PLUS QUE L,INTERPRETATION . CONTINUER CE BEAU TRAVAIL D,HUMANISME . BONNEE JOURNEE ET QUE DIEU VOUS BENISSE RAYMONDE

  8. Bonsoir Tristan, je suis particulièrement bouleversée par votre texte, partagée que je suis par la peur et la confiance…
    Je vais m’ « enivrer » de vos énergies positives.
    Mil mercis

  9. Tellement vraie cette réflexion Tristan.
    Tout ce que nous tentons d’éviter maintenant finira un jour par se représenter à nous.
    Alors autant faire face!
    Il n’y a pas une expérience qui ne contienne pas notre solution.

  10. Merci Tristan ! une fois de plus, un écrit qui vient du coeur, qui nous recentre, qui nous relie à l’essentiel (l’est en ciel)… c’est profond et ça nous touche… et on en a tellement besoin par les temps qui courent… MERCI

  11. Très très touchant, c’est exactement pour cela que j’aime l’astrologie <3
    Car à quoi serviraient l'astrologie ou la voyance si c'était à se faire peur en déchiffrant l'avenir? un état de peur qui nous met dans un état vibratoire tel que nous attirons l'objet même de nos craintes. Non l'astrologie est un précieux outil pour quiconque suit l'injonction du "Connais-toi toi-même" des anciens. Cette nui-même cela m'a apporté une lumière sur une problématique qui se répète depuis des années dans mon couple, me confortant dans ce que je ressentais qu'il est juste de faire (ou ne pas faire).
    Et concernant ce jeune homme lourdement handicapé, je n'ai pas encore regardé la vidéo, mais si l'on en croit son sourire rayonnant sur la photo avec sa petite famille, il est déjà en bon chemin vers son Noeud Sud 🙂
    Merci Tristan pour ce bel article qui nous remet dans l'axe.

  12. Pareil ! Merci pour ce rappel à l’essentiel et l écho vibrant qu’il produit. Je dis souvent que ce n’est pas l’événement qui importe mais la façon dont nous allons le vivre qui va en faire une porte ou un tombeau. J’ai beau le dire, il m’arrive quand même de projeter mes peurs sur le ciel comme s’il était vivant et allait me répondre ! Lá c’est flagrant cette différence entre la carte du ciel et le rayonnement du visage tellement vivant. Oui l’anxiété nous empêche de voir ce qui nous entoure.
    Vous avez tellement raison de nous inviter à nous observer. c’est un exercice que j’apprends à faire grâce à vous.

  13. c’est bien de nous rappeler les fondamentaux de temps en temps 😉 ! Encore une fois merci et bravo pour cet article et pour la vidéo de Nick qui nous ramène à l’essentiel aussi, Dieu a un plan pour moi aussi…

  14. Alors là Tristan : bravo et merci, merci …. 🙂
    Heureuse de lire cet article. Voilà 30 ans que je me suis « mise » à l’astrologie (j’ai 63 ans) avec les mêmes lectures de départ que toi (Hadès, Atalane entre autre…) et Liz Green (très intéressant dans son parallèle astrologie/psychanalyse jungienne)et que face aux détracteurs qui me parlent de mon « obscurantisme moyenâgeux » (si si !! :)) je parle de l’astrologie comme connaissance de soi, outil pour aborder les joies et épreuves de la vie. Quand je monte un thème,nous cherchons avec les personnes les leviers positifs à utiliser face aux aspects que je me refuse à appeler « négatifs », les ambiances qui vont être propices à des avancées, d’autres qui demandent davantage de « repli sur soi » et son monde intérieur, temps d’assimilation quelquefois avant et/ou après un temps de « crise » et d’évolution, les forces en présence face aux épreuves et le « bénéfice » à en tirer, la « leçon » à en apprendre. Et le respect des autres et de leur chemin de vie (mon fils et son nœud sud en maison IV m’a permis de bien vivre ses « envolées » du nid parce que correspondant à son évolution et son chemin….et le carré du Jupiter en maison IV de ma fille à sa Lune en XII : quelques éclats nécessaires, hé!hé!). Tout cela n’empêche pas les chagrins au moment où ils se vivent, mais permet de mieux attendre le beau temps qui vient après la pluie (et de globalement le repérer)et de vivre l’instant présent en essayant de le « comprendre »…
    Bon, je parle comme je le ressens n’est-ce, pas. Mais cette philosophie de vie qui permet de penser que tout nous est apporté « par Amour » dans le Plan du Grand Livre que nous écrivons par nos cycles de Vies, donne un sens à Ma Vie.
    Belle journée à toi Tristan.

  15. Bonjour
    Je ne suis pas trop pour l astrologie mais vous avez parlé du suractivisme du bélier et je me suis complètement trouvée dedans c’est ce qui actuellement pénalise mon travail que j’ai perdu d ailleurs je pars un peu dans tous les sens s il y a beaucoup de travail mais je dois faire c est plus fort que moi Merci de me lire 26 03 60 / 8h30 née

  16. Avant même de lire les autres commentaires j’allais vous dire tout pareil! Pour moi un de vos écrits les plus profonds et essentiels.
    La peur ou l’Amour oui c’est exactement cela. Bravo.

  17. L’attention, le ressenti intérieur, la connaissance de soi, ne serait elle pas le meilleur guide dans nos expériences? Si je ressens de la peur, ralentir, s’observer et agir juste (hors de la peur).
    L’astrologie est un formidable outil pour « prendre conscience » des énergies en présence qui nous animent.

    Très bel article qui nous rappelle de sortir de la peur. Merci.

  18. Votre texte de ce 19 mars,  » Vivez l’expérience », Tristan, est celui qui me touche le plus depuis que je lis régulièrement votre littérature.
    C’est un rappel tellement clair et tellement essentiel
    de notre condition d’humain, de bienveillance vis à vis de la Vie qui nous a été donnée et des paramètres de notre incarnation (position des astres, heure, lieu). Je n’y connais rien (techniquement) en astrologie même si cela me passionne, mais je ressens bien que cette connaissance n’a pas vocation à nous enfermer dans un carcan, à apporter des réponses toutes faites,
    mais bien au contraire a élargir notre conscience,
    à accepter toutes les expériences qui nous sont proposées par le Plan supérieur,
    qu’il ne s’agit pas de déjouer, mais de vivre à partir de qui nous sommes vraiment
    quand nous choisissons en effet l’Amour plutôt que la Peur.
    Car si nous observons bien, chaque événement apparemment difficile qu’on a réussi
    à vivre depuis l’Amour plutôt que la Peur nous a fait grandir en humanité.
    Grandir en humanité, c’est possible ici et maintenant,
    chaque fois qu’on préfère l’Amour à la Peur.
    Que la configuration des astres nous soit ou non (apparemment) favorable….
    MERCI,
    ce rappel provoque en moi des frissons de vérité et de bonheur.

  19. Profond !

    Vie en BD
    Bienveillance et discernement

    Vous avez fait un pas de géant
    Dans l’infime pas de tortue
    Ou dans le grain de sable
    Tout se dessine…

    Merci pour votre soutien

  20. bonjour à tous
    je suis complétement d accord avec ton article Tristan
    J’ai toujours utilisé l’astrologie comme outil de compréhension de ce que nous vivons , rien n est mal en soit , mais chacun a des énergies à vivre différemment inclue dans un grand cycle
    pour moi aucune planète, aucun aspect, aucune maison, n est mal mais simplement une partie précise d un cycle, grâce a l astrologie nous avons la connaissance de notre leçon de vie , et du bienfait pour notre évolution de nos énergies
    je suis née avec Mercure rétrograde , et ai vécue cela comme une manière d apprendre , de raisonner de communiquer plus intériorisée, différente de celle des autres mais pas inférieure
    je suis étonnée de voir que des personnes craigne un mercure rétrograde…
    à bientôt
    amitié à tous

  21. Et si le plan de vie que notre âme s’est choisie nous faisait naître précisément avec cette carte du ciel là comme pour nous donner la caisse à outils de la réalisation de ce plan de vie ? Rien n’est hasard…
    Magnifique cette vidéo et ce que cet homme est venu apporter au monde qu’il n’aurait sans doute pas fait sans cet handicap !!
    Je comprends mieux pourquoi j’ai raté mon entretien… je ne savais pas que Mercure était rétrograde… je l’aurai mieux préparé si j’en avais su les implications… mais malgré cela… j’ai eu le poste 🙂
    Merci pour cette jolie leçon de vie. Ce sont toutes les leçons qui nous font grandir…

  22. Foi en la Vie avec des grands F et V, en notre Pouvoir de Création avec des grands P et C, et en une autre vision de l’astrologie comme support à la connaissance de soi, j’aime 🙂
    Très bel article inspiré, inspirant, plein d’élan, d’énergie et d’amour.
    Merci à vous

  23. Waouh. Et moi qui hésitais à aller chez le coiffeur avec Vénus rétrograde…
    Merci beaucoup pour ce très beau texte et cette vidéo.

  24. Merci pour cet article si juste, écrit avec le coeur, toujours plein d’optimisme. C’est toujours un vrai bonheur de vous lire.
    Nicole P

  25. Super article, très bien expliqué, touchée au Coeur ! C’est tout à fait ça, l’astrologie permet d’ouvrir et d’élargir les champs d’expérience. Stop aux conditionnements. Merci Tristan.

  26. Merci pour cet article ! Moi-même ayant le soleil, venus et jupiter en maison XII, et la lune en VIII en scorpion, selon les écrits cela présage à chaque fois le pire… mais je m’en sors très bien, une vie sociale survoltée et toujours des périodes de solitudes nécessaires pour me recentrer…. Les périodes difficiles sont toujours l’occasion pour apprendre et j’ai la capacité de garder un certain optimisme 🙂

  27. Je vous remercie Tristan pour vos écrits qui éclairent et mobilisent l’Energie du cœur! En tout cas, c’est vrai pour moi. J’aime le terme « éclairer » ! Cela permet d’élargir le champ de Conscience. Alors Merci du Coeur à vous, à Nicole Druon, à d’autres qui sont sur le chemin.
    Marie-Noëlle

  28. Bonjour,

    Très bel écrit. L’astrologie ou autre support, ne sont que des éclairages pas des fins en soi. Le plus important est de s’écouter, car nous seules savons pour nous même.
    Beaucoup on choisit la peur; on parle de protection dans certaines pratiques; on assure les biens par peur de…..
    Instaurer la peur en l’autre, c’est aussi le rendre dépendant.
    Bon dimanche.
    Marie H

  29. Nick Vujicic, né Nicholas James « Nick » Vujicic le 4 décembre 1982 à Melbourne, est un prédicateur chrétien évangélique et motivateur australien.(Wiki)
    C’est pas un vrai boulot ça prédicateur et motivateur. Il joue sur la pitié des gens. Là il me fait penser à la chanteuse Larousso qui chante qu’elle s’en est sortie (de la banlieue).
    Je connais quelqu’un qui a été gravement brûlé sur tout le corps, qui se trouve avec des moitiés de doigts mais qui continue son boulot de plombier et ne veut surtout pas être considéré comme un pauvre type qui a cramé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*