Vivez l’expérience !

Une personne qui se prépare à un entretien professionnel important m'a demandé il y a quelques jours "Est-ce qu’il vaut mieux éviter la période où mercure est rétrograde pour ce genre d’entretien ?"

Est-ce qu'il vaut mieux éviter de faire ceci ou cela quand telle ou telle configuration se présente ? Imaginons que je réponde : "Ah oui, il faut absolument éviter d'avoir un rdv important le jour où mercure est rétrograde parce que c'est mauvais pour la communication et que l'on risque de rater son entretien." Pourquoi pas. Je pourrais dire cela. Certains astrologues font ce genre de recommandations. Un commentaire récent sur le site en témoigne. Une astrologue a recommandé à cette personne de ne pas voyager car elle a la Lune Noire dans la maison IX. Il y a certainement plein de bonnes intentions derrière cette recommandation. L'enfer en est pavé :-).

Imaginons qu'une personne qui a bien implanté dans son cerveau la croyance qu'un entretien professionnel se passe mal le jour où mercure est rétrograde, ce qui arrive assez souvent, se trouve convoquée un tel jour à un entretien important (entretien annuel, réunion importante avec un client, convocation au tribunal...) sans pouvoir en changer la date. Que va-t-il se passer dans sa tête ? Elle va flipper ! Elle va se mettre à angoisser inutilement.

Quand on utilise l'astrologie pour chercher des recommandations de cette nature, on soumet sa vie à la peur et on fait de l'astrologie une science inquiétante, inutile et nocive. L'astrologie ne sert pas à éviter nos expériences, mais à nous y préparer, à être conscients. Il est normal, inévitable, salutaire et nécessaire d'aller au-devant d'expériences dans la vie qui vont nous surprendre, nous proposer des défis, nous révéler des choses inattendues, nous mettre des limites, nous faire perdre des choses, des situations, des êtres. Croire que l'on peut ou qu'il faut éviter cela à soi-même ou aux autres est illusoire.

Lorsque l'on commence à vivre sa vie selon ce genre de recommandations on laisse la peur guider notre vie, on se dépossède de son libre arbitre. Et c'est l'enfer qui commence. On a peur de tout, on s'entoure d'encore plus de recommandations pour éviter ces problèmes sur lesquels on focalise notre énergie.

Le monde est régi essentiellement par deux énergies : la peur et l'Amour. La peur engendre la souffrance, l'angoisse, l'échec. L'Amour créer la félicité, la joie, l'abondance. Et cela peu importe les circonstances de nos vies, et peu importe la configuration des astres, que l'on ait la Lune Noire ici ou que mercure rétrograde soit par là. Une configuration astrale "dure" ou "difficile" qu'elle soit dans le thème astral de naissance ou la révolution solaire ou un transit ne change rien à l'équation de base de notre existence : on a toujours le choix entre l'Amour et la peur. Et c'est cela qui compte, pas le fait que l'on va s'entendre ou pas avec son employeur dans une discussion, ni le fait que l'on va vivre ou pas quelques surprises inattendues dans nos voyages à l'étranger. 

L'Amour ou la peur. Ce sont les seuls vrais choix que nous avons à faire, peu importe les circonstances. Pour vous en rappeler, (re)visionnez le récit de Nicole Dron. Ce qui compte n'est pas d'optimiser notre vie pour qu'elle soit la plus lisse et confortable possible et que nous évitions toutes situations difficiles. Ça c'est se transformer en guimauve devant sa TV. La vie nous présente des défis. Notre énergie dans notre thème de naissance présente des défis. Les éviter ne sert à rien qu'à éviter notre propre expérience. L'astrologie utilisée dans cette optique est une science sans intérêt. Parce que si vous faites cela, vous vivez dans la peur. Vous remettez votre pouvoir d'être à celui qui sait vous dire quoi faire. Si vous faites vos choix dans la peur, même avec mercure au top de sa forme, vous pouvez être sûr qu'un jour ou l'autre, ce choix va se retourner contre vous et que vous finirez par vous sentir tout bizarre de l'avoir fait.

Je ne suis pas astrologue au sens ancien où l'on pense que l'astrologie est un pouvoir ou une science supérieure à la conscience individuelle et qu'elle devrait la diriger parce qu'elle sait mieux que l'autre ce qu'il devrait faire. Je ne suis pas de cette astrologie là et à mon sens elle est révolue, morte et nocive. Je suis plus un chercheur en astrologie. L'astrologie est neutre. Comme la météo. Elle n'est ni bien, ni mal. C'est la science de l'énergie magnétique qui imprègne la structure des êtres. Nous portons une empreinte comme nous portons un vêtement et nous évoluons dans un espace dans lequel cette énergie est en perpétuel mouvement et interaction avec notre structure. Je ne regarde pas le ciel pour prendre des décisions dans ma vie. Je regarde le ciel pour savoir comment je vais m'habiller. En astrologie c'est pareil. Si vous avez décidé de faire ceci ou cela, éventuellement une observation astrologique peut vous indiquer une forme de vigilance ou d'attention à avoir, égale à celle que vous auriez en prenant un manteau et une écharpe un jour de grand froid. Mais elle ne doit pas devenir votre guide de conscience qui vous fait renoncer à vos désirs, vos rêves, vos expériences choisies en votre âme et conscience. Le libre arbitre est là. N'y renoncez pas par la peur. C'est votre expérience. Vivez là ! Ne vous laissez pas influencer par des prédictions pessimistes parce que ceci ou cela risquerait d'arriver. 

Ne jugez pas votre expérience en bien ou en mal avant qu'elle ne se réalise. Faites ce que votre cœur vous dit de faire. Il y aura peut être des surprises. Des positives et des négatives. On ne peut pas espérer ne vivre que des expériences positives. C'est comme si on voulait qu'un arbre ne fasse que des fruits parce que dans notre tête, le fruit c'est mieux que la feuille et la fleur quand on a faim. Cela ne marche pas. Il faut que l'arbre fasse des feuilles pour faire sa photosynthèse et des fleurs avant de faire des fruits. Pendant un moment il n'y aura rien à manger. On en apprendra peut-être quelque chose. Peut-être qu'on trouvera une autre source de nourriture et qu'en plus on découvrira des vertus à la fleur. 

La frustration, la limitation, la contrainte sont inhérentes à la vie sur Terre. Elles sont dans la nature. Cessons de vouloir tordre la nature et ses cycles pour ne vouloir vivre que de ciel bleu, de flatteries et d'aisance. A force de tordre la nature à notre volonté au lieu de vivre avec elle, on la tue. Le bonheur ou la joie de vivre ne sont pas liés au fantasme que l'on évitera la contrariété grâce au génie des astrologues, des médecins, des médiums, des scientifiques, des religieux, des ingénieurs, des philosophes ou des politiques, mais au choix que l'on fera, quelles que soient nos circonstances de vie, entre la peur et l'Amour. De la pire des situations naît le meilleur de nous.

vujicic-nick Je vais vous le démontrer. Voici un thème de naissance. Je vous assure qu'en tant qu'astrologue à l'ancienne, vous auriez dit à la mère de cette personne : "Mon dieu faites tout votre possible pour que votre enfant ne naisse pas aux environs de 6h35 du matin le 4 décembre 1982 à Melbourne. Anticipez l’accouchement. Allez accoucher à Paris, retenez vos contractions jusqu'à 12h au moins, mais évitez le 4 décembre 1982 à 6h35 à Melbourne !"

Pourquoi ? Parce qu'il y a dans cette naissance tous les ingrédients qui font flipper. L'énergie est très concentrée dans la maisons XII (retraite, et enfermement). Légitimité, liberté, vitalité, sensorialité, individualité sont dans cette maison qui coupe du monde actif. La Lune est en maison VIII : bouleversement et transformation émotionnelle. La maison I, celle du corps, de l'incarnation contient la Lune Noire, une chose cachée et voilée, et le Nœud Sud en Capricorne que l'on pourrait résumer ainsi : repliement sur soi, son incarnation avec un poids lourd à porter. C'est chaud non ? Heureusement pour cette personne, l'ascendant et le Soleil en Sagittaire lui donnent l'énergie d'aller au bout de sa quête personnelle. Mais bon, quoi qu'il en soit, une analyse astrologique ne dit pas Youpi ! Youplà ! C'est quelqu'un qui va avoir quelques contrariétés dans sa vie. Y a du vrai.

Voici cette personne. C'est l'homme. Le voici avec sa femme et son bébé né en 2012.

nick-family

Maintenant apprenez-en un peu plus sur sa vie. Écoutez, ressentez, sortez des jugements. 

Alors qui a gagné, l'Amour ou la peur ? Fallait-il éviter cette expérience ? Le pouvait-on ? Pensez-vous que naître quelques heures plus tard lui aurait fait pousser des jambes et des bras en quelques minutes ? Bien sûr que non ! Parce que nous ne pouvons pas éviter l'expérience. Nous pouvons choisir comment nous allons la vivre. Dans l'Amour ou dans la peur. Ce ne sont pas nos conditions qui nous rendent heureux, mais comment nous choisissons de les vivre.

Et à vu de nez, Nick s'éclate pas mal. Il reçoit beaucoup d'Amour, il a une femme superbe et un enfant, et a fait tellement de choses dans sa vie que je n'ai pas encore faites !

A chaque fois que j'écoute cet homme, il me bouleverse. Cette vidéo me remue. Il remue des millions de gens. Son chemin est passé par la foi chrétienne. Il y a trouvé l'Amour. C'est tout. C'est seulement cela. Sa croyance c'est que Dieu a un plan pour chacun de nous. Ben oui. Très certainement. Dans ma façon de ressentir cela, je dirais que notre âme a choisi ce plan en Amour avec le Divin. Mais peu importe où on place Dieu, dedans ou dehors, quand je regarde le thème de Nick, et que je l'écoute je dis avec lui : "Oui, Dieu a un plan pour chacun de nous, et il nous a laissé une petite carte du ciel sur la table de nuit à la maternité."

C'est pas kiffant ça ? Alors au lieu d'utiliser l'astrologie pour tenter de déjouer les pièges de l'existence, ambition bien orgueilleuse et vaine, pourquoi ne pas travailler avec elle pour comprendre qui ont est, que nous raconte cette carte et explorer nos vies à fond avec Amour plutôt qu'avec la peur ?

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Vivez l’expérience ! — 44 commentaires

  1. Bonjour Tristan
    …Et puis, il y a un aspect suggestif qui peut être dangereux!
    Dire à quelqu’un par exemple qu’il ne se mariera pas, parce que telle configuration astrale, peut faire que cela soit ainsi, et c’est dans ce cas, la responsabilité de l’astrologue, et non des planètes.
    Dans toute vie, il y a des expériences positive set des expériences négatives, et tant mieux.La naissance elle même se fair dans la douleur et l’effort…

  2. Etonnant comme j’ai l’impression de connaître ce monsieur avec « son aile de poulet » dans la vidéo, je pense que c’est parce qu’on est tous un peu lui ; à la fois dans le fort sentiment de handicap (extrême douleur des limites) que dans la capacité infinie de tout accepter et de tout vivre comme simple expérience, c’est là que cela devient beau parce que simple.
    (Je crois bien qu’à un moment il ne sait plus demandé comment pourrait se passer « l’atterrissage » dans l’eau à l’arrivée du toboggan aquatique – peut-être que lui sont poussées quelques ailes – Tout est possible. Evidemment que dans ce cas le regard des autres n’a plus aucune importance, puisque la « différence » n’existe plus, puisque tous / tout existe justement par la différence et tous les riches potentiels qu’elle induit).

  3. Moi aussi cet homme me bouleverse, il nous montre que l’on peut tout surmonter si l’on y croit, si l’on tourne nos pensées vers ce qu’il y a de meilleur en nous, mais aussi en l’autre.
    Merci Tristan pour la bienveillance de tes mots!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*