woman-choosing-path-in-maze_925x

Uranus en Sagittaire

Uranus en Sagittaire est une configuration qui développe une énergie où l’émancipation et la libération passent par la croyance qu’il faut poursuivre des objectifs personnels à tout prix. Elle se transforme en libération des voies directives et enfermantes.

Le Sagittaire est un signe de volonté qui concentre cette dernière sur la fixation d’objectifs au loin. C’est une énergie qui donne de la détermination et de la force pour poursuivre une ligne directrice puissante. Il est le signe des engagements forts qui assurent une forme de loyauté et de continuité dans l’action. Uranus dans ce signe est une configuration qui, à terme, libère des obsessions et des directions trop fortes. Celle du passé, mais aussi de ces propres obsessions.

Dans un premier temps Uranus en Sagittaire engendre une tendance à croire que la liberté et l’émancipation proviennent de la poursuite d’objectifs personnels forts pour se libérer des carcans anciens. Les personnes qui portent cette configurations sont déterminées et capables de laisser de côté leurs émotions et distractions pour suivre leurs objectifs puissants. Elles se libèrent par la détermination.

Les célébrités nées à cette époque, ont ce trait de caractère commun d’avoir percé en ouvrant des voies qui leur sont propres. On sent chez elles une puissance qui se libère en suivant une direction qui n’est pas, contrairement aux époques d’avant, une forme d’énergie collective à partager, mais des formes individuelles qui tracent leurs routes. Ce sont de nouveaux artistes, chanteurs, entrepreneurs et sportifs qui ont émergé dans les années 2000 dans des voies très singulières (Lady Gaga, Katy Perry, Britney Spears, Scarlett Johansson, Lana Del Rey, Amy Winehouse, Megan Fox, Cristiano Ronaldo, Rafael Nadal, Drake (chanteur), Harry de Sussex, Catherine Middleton, William de Cambridge, Robert Pattinson, Paris Hilton, Lindsay Lohan, Mark Zuckerberg… Base astrotheme.fr ).

On voit aussi chez les personnes de cette génération que ces voies individuelles et puissantes, empruntées pour se libérer, deviennent des pièges dans lesquels elles peuvent s’enfermer. Leur évolution est finalement de s’en libérer aussi. D’une certaine manière, à l’image de Dali, ces personnes explorent une voie personnelle qui peut aussi devenir leur prison. Uranus en Sagittaire indique la libération par la voie personnelle, autant que le besoin de s’émanciper des voies trop linéaires et directionnelles. 

Il y a dans cette configuration, aux alentours des 42 ans, une remise en question de la voie suivie pour s’émanciper, qui fait vaciller les objectifs et ou les moyens choisis  pour s’émanciper.

La musique de la plus récente période d’Uranus en Sagittaire, les années 80, est une musique qui s’appuie sur des instrumentations de plus en plus électroniques où nombre de musiciens sont remplacés par les synthétiseurs et les boîtes à rythmes, permettant de répondre à ce besoin de s’émanciper, de se libérer dans sa voie sans dépendre des autres. Ce n’est que dans les années 90 que l’on reviendra aux instruments traditionnels où, avec Uranus en Capricorne, on commencera à ressentir que l’émancipation et la libération se construisent en lien avec des valeurs beaucoup plus naturelles et basiques. Mais c’est une autre histoire que nous verrons bientôt ! 

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

13 commentaires

Ella 10 février 2019 at 23 h 30 min

Hello Tristan, un article sur Uranus en Capricorne est-il prévu?
Bonne soirée 🙂

Répondre
Tristan 18 février 2019 at 9 h 51 min

Oui. Je suis juste un peu à la bourre…

Répondre
Sinziana COBENA 20 janvier 2019 at 21 h 46 min

Bonsoir Tristan, en ce qui concerne Uranus je trouve intéressante cette double interprétation que l’on peut en faire, par exemple pour moi qui l’ai en Scorpion: je me libère des émotions, et je me libère par les émotions. Ici Uranus en Sagittaire, mon frère né en 1984 a cette configuration: il se libère des directions( qu’on veut lui imposer) et il se libère en prenant une direction qui lui est propre.

Répondre
lucie hernandez 20 janvier 2019 at 16 h 25 min

Je croyais qu’uranus entrait en taureau en 2019 ? je ne comprend pas.

Répondre
Tristan 20 janvier 2019 at 22 h 57 min

IL est pour le moment en Bélier et reviendra bientôt en Taureau. Cet article complète la série des Uranus en …

Répondre
Lefebvre 18 janvier 2019 at 10 h 55 min

Rebonjour, dans ce cas y a-t-il un bug suite à la mise en place de votre nouveau site? Étant abonnée à votre Newsletter, j’ai reçu cet article comme une publication #56 du 18 janvier. 2019. Très bonne journée, Valérie

Répondre
Muriel 18 janvier 2019 at 10 h 13 min

Bonjour Tristan, et merci pour ce nouveau texte, que je trouve très intéressant. Au fil de vos billets sur les transits d’Uranus, me vient une réflexion, que je voulais vous partager, car je ne sais pas si elle est juste ou pas. En effet, je trouve que l’ambiance qu’Uranus donne à une époque donnée, quand la planète traverse un signe, est assez parlante. Ici, les années 80, c’est aussi le temps de l’individualisme forcené, constamment mis en avant. C’est l’âge d’or des Bernard Tapie (perçu à l’époque comme un self-made man de talent), du « je veux, je peux », de la réussite individuelle. Les jeux de société qui cartonnaient c’était « La course à la réussite », les pubs criaient « Je veux tout », c’était « je, je, je » à tous les étages, et très peu « nous ». Juste avant, le transit en scorpion avait accouché, vous l’avez dit, du punk, de son ambiance « no future » et d’un côté destructeur (pour mieux renaître sûrement, mais c’était pas forcément évident sur le moment) très scorpion en vérité (bon OK, il y a aussi eu le disco, c’était plus festif quand même…). Et j’ai trouvé que les descriptions d’Uranus en balance et en vierge correspondaient bien aux désirs d’émancipation particuliers de ces époques. Bref, il me semble que quand Uranus transite dans un signe, cela baigne l’ensemble de la communauté humaine dans une ambiance différente pour chaque signe pendant environ 7 ans. En revanche, je comprenais moins comment cela pouvait activer quelque chose de particulier chez les gens qui sont nés avec uranus dans un signe ou un autre car si je perçois bien les effets collectifs, sur le plan individuel, cela me paraissait moins clair. Là, les exemples que vous donnez me semblent bien parlants (Lady Gaga, Mark Zuckerberg…) et me font interpréter les choses comme suit : quand on naît avec telle ou telle configuration d’uranus dans un signe donné, on naît dans une ambiance collective d’émancipation correspondant aux énergies de ce signe, puis, dans notre construction personnelle, on va garder comme une empreinte de cette énergie collective, qui marque nos propres volontés d’émancipation à soi, mais comme c’est sur un plan individuel et que cette émancipation va prendre plus ou moins de temps chez chaque personne, cela ne se sentira pas forcément sur le plan collectif une fois qu’elles seront en âge d’agir et de « peser » sur le monde (qui lui même est baigné dans une autre ambiance uranusienne à ce moment-là…). Je ne sais pas si j’arrive à être très claire… Je voulais juste savoir si ma réflexion allait dans le bon sens ou était à côté de la plaque. Merci, en tout cas Tristan pour tous ces éclairages!

Répondre
Tristan 18 janvier 2019 at 10 h 54 min

C’est au contraire d’une grande clarté. C’est une question que l’on me pose souvent. Je vais vous donner un élément de réponse. D’abord ce que vous exprimez est proche de ce que je pense. Il y a les époques marquées par une configuration, puis la génération qui la porte qui va évoluer avec cette énergie d’une autre manière. L’époque dure 7 ans, la vie de la personne 85 ans en moyenne je crois maintenant, ce qui est proche de la durée de révolution d’Uranus. C’est étonnant.
Uranus est un astre clé pour les humain, il fait le passage entre la conscience matérialiste et la conscience spirituelle. Je crois que c’est pour cela qu’il semble aujourd’hui si proche de nos aspiration d’une époque, parce que nous évoluons vite vers nos aspirations spirituelles.
Une des différence entre l’époque et l’individu, c’est que l’individu à un thème avec des maisons. Si Uranus est en maison XII, par exemple, il vivra cette énergie à l’intérieur et moins de manière visible. Et ainsi chaque maison où peuvent apparaître cette configuration est plus ou moins visible ou publique.

Répondre
Muriel 18 janvier 2019 at 11 h 10 min

Ah mais oui, bien sûr, les maisons! Cela ajoute une teinte particulière pour chacun bien sûr! Merci pour cette précision, car du coup, ça me paraît encore plus logique. Tout s’éclaire!

Répondre
Lefebvre 18 janvier 2019 at 9 h 31 min

Bonjour Tristan, pourriez-vous éclairer ma lecture ? Est-ce qu’Uranus vient d’entrer en Sagittaire pour 7 ans? Vous expliquez qu’Uranus ne passe que tous les 84 ans dans un signe. Puis vous prenez en exemple la musique des années 80′. Je ne suis pas sûre de comprendre. Merci, Valérie

Répondre
Tristan 18 janvier 2019 at 10 h 43 min

Ce texte fait partie d’une série de texte sur Uranus dans les signes. Il ne correspond pas à la configuration actuelle mais à celle des années 80.

Répondre
Lalibella 18 janvier 2019 at 8 h 17 min

Bonjour Tristan. Merci beaucoup pour ce texte très éclairant. La volonté d’émancipation est-elle la même avec Uranus Retrograde en Sagittaire?

Répondre
Tristan 18 janvier 2019 at 19 h 40 min

Je ne sais pas, qu’en pensez-vous ?

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement