Saturne en maison XII

« Etre responsable de ses temps de pause et de retraite. »

La maison XII est la dernière maison du thème. Elle représente l’expérience du retrait ou de la retraite, du fait de se retirer du monde et de son agitation, pour faire l’expérience de la solitude et de retour vers soi. En maison XII on a le temps, le temps ne compte plus. On a tout le temps que l’on veut pour être avec soi-même. Et c’est à cela que sert cette maison, à nous permettre de nous retrouver avec nous-mêmes, sans préoccupation, sans activité, sans agitation, sans emploi du temps.

Saturne dans la maison XII engendre un blocage et une frustration dans notre capacité à nous retirer du monde pour prendre du temps pour nous-mêmes. Une culpabilité peut être ressentie lorsque l’on prend du temps pour soi et souhaite se retirer un moment.

L’origine de ce blocage peut venir d’une expérience de vie répétée où, lorsque nous étions jeunes et souhaitions prendre du temps pour nous, être tranquilles, nous reposer et ne rien faire, une autorité s’est opposée à notre désir en culpabilisant notre élan de nous donner du temps à nous-mêmes.

La répétition de cet interdit d’être avec soi fut telle que les personnes ayant Saturne en maison XII gardent longtemps enfouie dans un coin de leur tête, en conscience ou non, l’image de cette opposition à leur désir d’être inactives et en elles-mêmes. Elles se sentent dérangées et perturbées intérieurement lorsqu’elles souhaitent se prélasser, prendre du temps pour elles et ne rien faire. Elles ne s’autorisent pas à se donner du temps car une petite voix les culpabilise et le leur interdit.
De ce fait, les personnes ayant Saturne en maison XII auront tendance à courir comme des lapins sans savoir vraiment pourquoi et sans comprendre réellement leur responsabilité individuelle dans dans la vie.

Saturne représentant les anciens, les grands-parents, et la Maison XII, ce qui est éloigné de nous, les personnes ayant Saturne en maison XII ont probablement été frustrées de la fonction grand-parentale qui consiste à avoir autour de soi une personne âgée, qui a fait sa vie et qui sait relativiser tous les petits drames et obligations du quotidien, pour revenir à l’essentiel de l’être. Les enfants élevés avec des grands-parents proches, posés et sereins, disposent dans leur vie d’un atout qui leur permet de trouver refuge, ou de relativiser le stress et les exigences des parents. Pour les personnes ayant Saturne en maison XII, cette fonction apaisante a probablement fait défaut.

On a tous besoin de temps pour nous, pour faire un break, nous retrouver, pour prendre des décisions importantes, ressentir les choses de l’intérieur par exemple. Ce n’est pas une faiblesse, mais un besoin essentiel. Lorsque l’on est coupé de la possibilité de se retirer et que l’on est tout le temps dans le mouvement, l’action, l’agitation ou la sollicitation, on perd petit à petit le discernement nécessaire pour sentir notre propre autorité sur notre vie et pouvoir ainsi la diriger avec solidité et sûreté.

Pendant longtemps, les personnes ayant Saturne en maison XII auront le sentiment de vivre leur vie sans pouvoir se connecter à leur propre autorité intérieure pour prendre des décisions importantes. Elles auront le sentiment de ne pas être sûres d’elles-mêmes. Il est probable qu’à certains moments de leur vie, elles chercheront une personne pour incarner cette autorité qui pourrait les guider dans cette quête de leur intériorité et de leur temps libre. Cette recherche les aidera un temps puis elles seront de nouveaux frustrées et auront le sentiment de ne pas être maîtresses d’elles-mêmes.

Avec le temps, cette position de Saturne les mènera à devenir pleinement responsables de leur temps de vacances et de retraite. D’années en années, elles ressentiront avec plus d’intensité le bienfait d’être seul avec soi-même et de ne rien s’imposer pour se ressentir de l’intérieur. Elles deviendront des maîtres dans l’art de prendre du temps pour soi et un exemple apaisant pour ceux qui craignent de perdre leur temps à ne rien faire.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

36 commentaires

Fabienne 6 octobre 2017 at 15 h 53 min

Bonjour Tristan,
Je voulais savoir s’il fallait interpréter de la même façon un Saturne en XII mais rétrograde (en Bélier). Car j’essaie de comprendre certains fonctionnements de mon fils de 20 ans.
Merci de votre réponse.

Répondre
blandine 19 novembre 2015 at 10 h 46 min

Bonjour tristan, et merci pour ces articles toujours très intéréssants.
Je confirme ! j’ai moi aussi un saturne en maison 12, et..
j’adore la solitude ! des moments seule au quotidien me sont nécéssaires ..
J’ai aussi cette quete intérieure de moi meme, de compéhension du « sens de ma vie » depuis petite, et cela passe par quelque chose d’un peu spirituelle.
Trouver sa place dans la société n’est pas simple je trouve avec cette position..
il y a pas mal de « sacrifices » a accepter…Et accepter aussi d ‘etre un peu différents des autres, de ceux qui vivent leur vie pleinement ou sans répit !
concernant les grands parents, je confirme aussi..je n’ai pas bénéficiée de cette « bienveillance ».je dirai plutot : grands parents trop occupés ou pris dans leurs soucis pour vraiment etre attentifs ou donner de bons conseils a leur petts enfants…
a bientot…merci ..

Répondre
Michelle Mottard 11 juillet 2015 at 11 h 38 min

Bien écrit et intéressant.

Répondre
fab 10 juillet 2015 at 13 h 49 min

Bonjour,
je suis surprise que vous le liez aux grands-parents, cependant cela me parle car avec mon saturne en XII en taureau, j’ai été abandonné par ma mère chez mes grands-parents pendant 4 ans, je les ai aimés, mais j’ai manqué de contacts avec le monde plus vivant, c’était un peu triste…
Très tot, dans l’adolescence, j’ai apprécié le silence et les moments de solitude pour intégrer les évènements de ma vie. J’ai développé très jeune une dimension spirituelle, une recherche intérieure. Aujourd’hui, j’ai appris à apprécier pleinement ma solitude, en faire un moment de profonde connexion avec moi-même et de créativité.
Merci pour cet article, j’ai beaucoup cherché à comprendre comment saturne fonctionnait dans cette maison, oui il y avait une grande culpabilité à s’occuper de soi (âme et corps)J’ai développé cela depuis 20 ans (yoga, astro, tarot pour moi et les autres…)
bonne journée

Répondre
Tristan 14 juillet 2015 at 10 h 35 min

Bonjour Fabienne,
Saturne représente les anciens, les sages, les grands parents. Votre cas est similaire à un autre que je connais où les grands parents ayants fait fonction de parents il n’ont pas pu assumer leur fonction de grands-parents.

Répondre
Gus 9 juillet 2015 at 15 h 05 min

Merci pour cet article. Chez moi aussi Saturne est collé à l’ascendant côté XII. Par contre non seulement je n’ai pas manqué de grand parents mais j’en ai bénéficié à une dose largement supérieure à la normale vu que j’ai vécu avec 3 grands parents, puis un seul, pendant des décennies. Dans ma petite enfance ils ont même pallié au manque des parents! Je l’ai parfois apprécié et parfois vécu comme une épreuve, quelque chose de lourd à porter, de contraignant qui nuisait à ma tranquillité. En ce qui concerne la solitude j’ai découvert le plaisir d’être seule vers l’adolescence mais ai longtemps eu besoin d’une autre autorité que la mienne pour guider mes choix. Maintenant cela va beaucoup mieux, je sens que Saturne s’intègre 🙂

Répondre
Tristan 14 juillet 2015 at 10 h 37 min

Il ne faut pas confondre les personnes et leurs fonctions. Le fait de vivre et d’être éduqué par un grand parent rapproche la personne mais éloigne la fonction.

Répondre
Gus 14 juillet 2015 at 15 h 05 min

Oui merci pour votre réponse, je comprends ce que vous voulez dire.
Mes grands parents se sont retrouvés avec une responsabilité importante, celle de prendre soin de moi pendant quelques années dans un contexte géopolitique fortement anxiogène (guerre froide), et par la suite même si les choses ont évolué je les ai plus vus finalement comme des « parents bis » d’autant qu’ils ont toujours assumé des fonctions importantes comme l’intendance dans ce foyer multigénérationnel.
Je ne savais pas que vous aviez des aides précieuses pour ce site, un grand merci à elles!

Répondre
Shivani 9 juillet 2015 at 11 h 22 min

Votre article me parle complètement. Surtout dans cette phase retirée de ma vie, qui correspond à mon besoin profond mais que j’ai bien du mal à vivre sans culpabilité. Dans ma famille aussi, cela ne se faisait pas de rester sans rien faire. Je suis allée voir ensuite mon thème, et j’ai vu qu’effectivement j’ai bien Saturne en maison XII. D’une manière générale, vos articles recèlent finesse et justesse. Merci!

Répondre
Tristan 14 juillet 2015 at 10 h 38 min

Merci à vous d’avez fait cette recherche et d’en témoigner.

Répondre
val from 8 juillet 2015 at 23 h 53 min

Merci Tristan votre analyse de la maison XII correspond mot à mot à ma vie ! Je n’ai connu aucun de mes grands parents, j’aime être seule (car je sens que je ne suis jamais seule) J’ai saturne en verseau maison XII et je vis une merveilleuse connection avec les personnes âgées.
Un grand merci pour votre article. Valérie

Répondre
Tristan 8 juillet 2015 at 23 h 59 min

Merci valérie pour votre témoignage.

Répondre
Tristan 14 juillet 2015 at 10 h 45 min

Merci à vous pour ce témoignage !

Répondre
Liliane R 8 juillet 2015 at 22 h 44 min

Bonsoir Tristan,

Je suis née avec Saturne pile poil sur mon Ascendant Sagittaire et, moi aussi, j’attendais, avec une forme d’impatience, ton écrit sur cette position de Saturne en maisons.
Et bien, c’est fascinant ! : je me retrouve pleinement tant dans ta description de la maison XII qu’en celle de l’Ascendant : besoin de respecter mon tempo tout en – après avoir bien « décollé » – ressentant profondément la nécessité et la conscience de « qui je suis », et éprouvant la nécessité aujourd’hui d’incarner dans la matière, sur cette terre,mes idéaux.
Grand merci à toi, de nous partager, en verbalisant simplement, les messages des astres.
!

Répondre
Tristan 8 juillet 2015 at 23 h 18 min

Merci Liliane pour ce témoignage. Il est difficile de comprendre la position des astres en fin de maison-début de la suivante. Ce témoignage est très éclairant.

Répondre
liliane R 10 juillet 2015 at 22 h 44 min

Avec grand plaisir ! Donner et recevoir … Tu donnes tellement !

Je rajouterai en lien avec Saturne en XII que, dans mon enfance, effectivement, je n’ai pas eu de figure grand parentale édifiante et que, dans ma famille, j’étais la « lente » qui énervait (suis en plus Taureau en signe solaire) et qu’aujourd’hui encore, j’ai besoin de beaucoup de retrait et de silence.
En parallèle, je suis capable de déployer une énergie considérable pour partager mes convictions et oser la Vie
j’ai pu, grâce à une amie vétérinaire et communicatrice animale, me connecter au Puma (Couguar) qui reflète parfaitement cette position de Saturne XII / I : animal très placide, qui passe la majorité de son temps à « glander », mais quand il a faim (d’authenticité et de transmission, en ce qui me concerne), il s’élance du bond le plus lointain des félidés et rate rarement sa cible.
Notre biologie reste animale, mais notre conscience peut s’élever aussi très haut …
Merci.

Répondre
zohra 8 juillet 2015 at 22 h 39 min

bel article M Tristan . la maison 12 dite aussi maison des ennemis ; je crois savoir que ayant saturne dans la maison 12 ça crie gare aux ennemis , qu’ils seront « toujours » anéantis . est ce vrai?
Moi je n’ai pas ce fameux saturne en 12 et c’est vrai que je n’ai jamais compris les gens qui « courent comme des lapins … » même s’ils ont de bons resultats à la fin . mais des periodes de ma vie j’étais obligée d »être à cette image ; ça doit être question de revolution solaire ?

Répondre
Tristan 8 juillet 2015 at 23 h 21 min

On dit que la maison XII est celle des ennemis cachés. Cette forme d’interprétation ne m’intéresse pas trop. Je préfère aller chercher le fond plutôt que la forme.

Répondre
ALBERT Nicolas 8 juillet 2015 at 19 h 17 min

Bonjour,

merci pour votre article sur Saturne en Maison XII qui parle de cette position « autrement », qui nourrissent, complètent, diffèrent d’autres avis sur le sujet qui peuvent en parler aussi à juste titre si je peux me permettre cette impression.
merci pour ce site, sa conception sa réalisation son esprit. Au passage, j’ étudie l’astrologie depuis 12 ans, lors de son passage en transit en Cancer dans… ma maison XII. Tristan est aussi le nom de mon fils, nous sommes tous les deux Taureaux. J’ai Mars en XII « collé » à l’ascendant (un peu toute ma vie), il a Vénus…

Cordialement.

Répondre
Tristan 8 juillet 2015 at 23 h 23 min

Merci pour votre témoignage et bienvenue ici.

Répondre
Nicolas ALBERT 9 juillet 2015 at 0 h 11 min

Merci à toi Tristan, au site (? l’équipe) et autant aux autres participants de m’accueillir pour pouvoir un peu témoigner.
Il est vrai que j’ai Mars en XII en natal (qui fait un trigone à mon noeud sud mais aussi d’autres aspects), qu’elle est importante, j’ai l’impression, dans mon thème, et que le transit de Saturneen XII, et récemment celui de Jupiter, sont « parlants ». J’ai l’impression de plus m’ouvrir aujourd’hui…

Répondre
Tristan 14 juillet 2015 at 10 h 43 min

Bonjour Nicolas,
Merci de ma part et de toute l’équipe, c’est à dire Barabara et Catherine qui relisent et corrigent mes fautes et moi. C’est chouette d’avoir pensé à elles !

Répondre
Gwen 8 juillet 2015 at 18 h 56 min

Toujours supers ces articles… je me reconnais tellement dans la « culpabilité » à ne rien faire. Je rêve de temps de pause, de solitude et le dimanche je tourne en rond (moins quand je suis seule qu’entourée de ma famille). Cela dit, l’astrologie peut être drôle. Avec mon saturne en XII en cancer, conjoint mars, tout proche de l’ascendant, j’ai choisi de travailler en …MAISON DE RETRAITE!!

Répondre
Para 8 juillet 2015 at 16 h 37 min

Je suis premier décan de signe de Capricorne. Saturne gouverne en moi ! Alors j’imagine c’est pour cela que j’ai eu tant d’années de solitude dans ma vie pour me retrouver. Je suis à la recherche de Soi depuis long temps ! C’est vrai ? Car j’étais influencé par Saturne ? Paras

Répondre
Gisèle Gerbeau 8 juillet 2015 at 16 h 26 min

LA lecture de ces informations me conforte dans cette nouvelle attitude de n’avoir envie de ne rien faire : en effet, toute ma vie j’ai été dans l’hyper activité pour les autres surtout, peu pour moi !
ce que j’appelai le syndrôme de Cosette : même les temps de repos devaient être occupés à me rendre utile ( tricot, pour confectionner des cadeaux qui serviraient plus tard !
je vais accepter cette nouvelle façon de vivre tranquille avec moi même
Merci de votre site et articles fort intéressants que vous mettez à notre disposition

Répondre
Tristan 8 juillet 2015 at 23 h 27 min

Magnifique ! Cosette va disparaître et Gisèle va prendre sa place. Bienvenue à Gisèle.

Répondre
Gisèle 9 juillet 2015 at 0 h 36 min

merci pour cette aimable réponse et bel été à vous dans l’attente de vous lire car j’apprécie vraiment votre approche de l’astrologie
merci et au plaisir

Répondre
Nathalie 8 juillet 2015 at 14 h 38 min

Je le guettais depuis longtemps ce Saturne en maison 12. Il arrive juste une journée où je me vois tournicotée dans tous les sens sans accepter de me poser. Argh, le gros flag’!!!
J’ai de moins en moins la force de courir partout, un peu pour moi, souvent beaucoup pour les autres. Mais avoir le réflexe de se poser reste un vrai challenge. besoin de mettre une vraie conscience dessus. Quant à l’accepter sans culpabiliser, y’a encore du boulot. Mais apprendre avec toi il y a quelques années, que je suis « normale » de ressentir ça et d’avoir besoin de ça, m’a fait un bien fou.
Merci ((-;

Répondre
Claudine Dufour 8 juillet 2015 at 13 h 43 min

Ouf, juste à lire, je savais que j’avais Saturne en maison XII, c’est tellement moi. Par chance que la fin est rassurante… 😉

Répondre
Marie-Ange 8 juillet 2015 at 13 h 36 min

Bonjour Tristan, j’ai deux filles qui ont Saturne en XII, elles ont besoin toutes les deux de se retirer régulièrement du rythme de la vie, elles travaillent de chez elles en indépendantes. Mais par contre, elles ont eues des contacts fréquents avec leurs grands-mères. Ma fille aînée a bien connue sa grand-mère puisque ma mère s’en est beaucoup occupée pendant les premières années de sa vie. Ce sont leur père et grand-père qui ont manqué. Saturne, c’est aussi la structure, les limitations que mettent les figures d’autorité dont le père.

Répondre
Carole 8 juillet 2015 at 12 h 33 min

Oui, Tristan, il m’aura fallu 50 années et un passage relationnel douloureux pour, enfin, me rendre compte que ce qui compte c’est mon propre regard, et non le regard des autres. Cette hyper-activité que l’on s’impose par peur du regard des autres, je l’ai dépassée et ne veux plus y retourner. Je prends du temps pour moi, je m’isole, et cet isolement que beaucoup comparent à un enfermement (en me traitant d’ermite ou de sauvage), est, en fait, pour moi, un véritable ressourcement. Merci pour tous vos articles, et bel été à vous. Carole

Répondre
jackie 8 juillet 2015 at 11 h 44 min

bonjour Tristan j’ai saturne en vierge en maison XII et mon soleil aussi je viens de lire la signification de saturne en XII votre commentaire sur saturne est vraiment exacte car j’ai toujours etait en retrait dans ma vie
merci pour votre site je le trouve formidable et j’adore l’astrologie
je vous souhaite une belle journée
jackie

Répondre
Tristan 8 juillet 2015 at 12 h 42 min

Merci Jackie,
Je suis content que ce site vous plaise. Très belle journée à vous aussi.

Répondre
jackie 8 juillet 2015 at 15 h 36 min

merci beaucoup pour votre message
amicale pensée

Répondre
sophie 8 juillet 2015 at 11 h 44 min

idem Tristan! merci! la culpabilité que vous évoquez est si juste. J’ai dépassé la quarantaine, je commence à oser vivre ouvertement ce besoin de retrait du monde. Et je témoigne du cadeau qui m’attendait: la découverte de sa propre « autorité », de ses propres forces qui vont pouvoir être mobilisées pour choisir consciemment ses actions et son implication dans le monde. Si je devais désormais recommencer à « courir comme un lapin », il me semble que je n’en aurais même pas l’énergie. Bel été à vous ;o)

Répondre
catherine 8 juillet 2015 at 11 h 29 min

Ah, ah ,merci Tristan .J’étais pile devant mes mails . Ca me fait du bien cet article .
Bel été à vous .
Catherine .

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement