La Pleine Lune du 28 juin 2018

La Pleine Lune du 28 juin 2018 est très concentrée en énergie de réalisation concrète et en énergie de reliance, de liens aux autres. En astrologie, ce sont les énergies de Terre et d’Eau. La Terre et l’eau ensemble, cela fait quoi ? …De la boue ! Et bien cela est un peu le sentiment que l’on peut encore avoir en ce moment, avec un peu plus de tension.

pleine-lune-du-28-juin-2018

  1. L’énergie de La Pleine Lune du 28 juin 2018 est marquée par une forte concentration de deux formes d’énergies : les énergies de réalisation concrète et les énergies de reliance. Elles stimulent respectivement des émotions de tristesse et de peur. Déjà séparément, ces émotions suscitent des formes d’introversion, plutôt que l’extériorisation de ce que l’on ressent. On a tendance à se figer dans la peur et à être prostré dans la tristesse. Les deux émotions combinées renforcent cette ambiance générale où une forme d’incapacité de réagir aux événements semble assez prégnante. On manque d’audace et on reste un peu coi devant les événements. Cet état est lié au fait que ces deux énergies et leurs émotions associées sont de caractère féminin, c’est à dire plus dans la réception intérieure que dans la réaction extérieure. On est en ce moment, comme depuis quelques semaines, toujours dans une forte prépondérance des énergies à caractère féminin et dans une faiblesse remarquable des énergies à caractère masculin. Si rien ne se passait, on pourrait rester tranquille, comme cela, dans la ouate, à attendre que cela passe. Cela pourrait être agréable. Mais en fait, il se peut qu’il nous arrive quelques petits désagréments. L’ambiance du moment commence à chauffer un peu. Explications
  2. Contrairement aux semaines passées, voir au mois et demi passé, ce sont maintenant les échanges d’énergie dysharmoniques qui ont tendance à être les plus importants dans cette Pleine Lune du 28 juin 2018. Il y a un basculement vers une plus grande importance des échanges dysharmoniques. Ce renversement d’équilibre réintroduit une dynamique de tension, de conflit ou d’instabilité. Ce n’est pas ultra violent. Les échanges harmoniques restent nombreux et on reste proche d’un équilibre entre harmonie et dysharmonie, mais on peut commencer à sentir des tensions assez nettes de ci de là, voire à vivre des événements qui bousculent un peu. Explications
  3. Deux formes d’énergies-consciences mènent la danse de cette Pleine Lune du 28 juin 2018. La première est celle de la légitimité, du cadre dans lequel on évolue. La deuxième est celle de l’émancipation et de la liberté.
  4. Commençons par l’énergie-conscience de la légitimité qui nous confère des cadres d’action légaux et une légitimité de notre action. Elle est puissamment reliée à 5 autres énergies dans la configuration du moment, ce qui en fait l’énergie importante du moment, un peu au centre des événements. Cette énergie de la légitimité, de la légalité et du cadre traverse un processus où elle se réalise dans des relations puissantes et passionnées, qui fait que les cadres légaux qui s’imposent sont plus ceux qui sont issus de relations étroites et de liens forts, que des réflexions posées et les critères objectifs. Cela peut être des passions communes exercées avec discernement, mais plus souvent on trouvera dans ce genre de configuration des intérêts masqués ou cachés qui s’allient pour poser des cadres un peu obscurs. Explications
  5. Cette forme de légitimité passionnée basée sur l’émotionnel est renforcée par une énergie de protection et de lien familial, ainsi que par la conscience d’une forme de foi universelle. Il y a une grande énergie de protection des liens dans la configuration de la  Pleine Lune du 28 juin 2018. Le sentiment de famille, d’appartenance à une famille qui se protège, un peu comme les manchots sur la banquise, renforce la mise en place de cadre basés sur l’émotionnel et la relation. De la même manière l’idée que l’on partage une même foi universelle renforce aussi le sentiment de légitimité, ce qui fait que les cadres qui se destinent à s’appliquer à tous et à tout de manière universelle, pour se protéger les uns les autres, ont plus la faveur que les formes de légitimité un peu plus dissidentes. J’en ai vu très récemment l’expression dans la mise en place d’organisations qui légitiment, en dépit du bon sens, une structure globale lourde, mais qui préservent un sentiment de famille, au détriment d’une structure plus légère et plus efficace. En fait pour revenir à l’introduction, on est vraiment les pieds dans la boue, dans une joyeuse mare à canards avec très peu de détachement et d’action qui tendent à la clarification. Explications
  6. Cette légitimité basée sur des liens passionnés est également en conflit avec deux autres énergies bien différentes : le goût pour l’expression de ce qu’apporte la créativité, la force, et la puissance d’une part, et, d’autre part, un désir d’apporter des concepts et des idées nouveaux au groupe et à la communauté. Ces énergies, très différentes des énergies de protection et de lien, sont plus différenciantes, plus masculines. Elles stimulent des expressions moins collectives et plus individuelles, ce qui entre en conflit avec l’ambiance générale. Elles sont un peu malmenées en ce moment, et malgré la tension avec les énergies de l’état général, elles n’ont pas assez de force et de vigueur pour nous faire sortir de la boue et pour faire changer l’ambiance. Il faudra patienter. Explications
  7. L’autre forme d’énergie-conscience qui échange beaucoup avec les autres énergies du thème de la Pleine Lune du 28 juin 2018 est celle de la libération et de l’émancipation. Elle traverse un processus plus calme et plus tranquille qui tend à la modérer en donnant la primeur au faire, au concret, à la réalisation pragmatique, plus qu’aux idées et aux volontés plus jaillissantes. Explications
  8. Cette conscience de l’émancipation tranquille est renforcée par un lien avec l’énergie de la responsabilité et de l’autorité. On a un lien naturel entre l’émancipation et l’autorité, dans une forme d’expression qui se veut pragmatique, concrète et structurante. C’est aussi une forme d’autorité un peu lourde qui peut se manifester par une lenteur qui bloque. A l’occasion de la Pleine Lune du 28 juin 2018, nos émotions peuvent être, elles aussi, bloquées, ou nous amener rechercher une expression plus mesurée et retenue qui renforce le côté lent et de la mise en place des évolutions émancipatrices. Explications
  9. Cette énergie d’émancipation est également en lien avec des énergies de protection familiale qui la modère encore un peu plus comme on l’a vu plus haut.  Explications

Il y aurait d’autres aspects à étudier dans cette Pleine Lune du 28 juin 2018. Elle est riche et assez claire à décoder. Ne pas tout écrire permettra à chacun d’extrapoler un peu, et à ceux qui s’en sentent l’inspiration, de nous dire ce qu’ils ressentent des aspects non évoqués. C’est un petit jeu de vacances que je vous propose là. Alors à vous de jouer ! Expliquez sans fermer et surtout sans dramatiser. Merci aux audacieux !

Plusieurs personnes m’ont signalé que les Explications ne s’ouvraient plus sur les derniers textes. J’ai pu faire le test sur une machine concernée. Il s’est trouvé que le navigateur Mozilla n’arrivait plus à ouvrir les Explications. Je trouverai un autre système plus tard, pour le moment ce que je peux vous proposer est de lire le texte avec le navigateur Chrome qui semble ne pas rencontrer ce problème.

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Nouvelle Lune du Mois de juillet 2018 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Pleine Lune du 28 juin 2018 — 19 commentaires

  1. Le taureau est un signe paisible. Il construit avec lenteur. Uranus, apporte, selon le niveau de conscience de chacun : le changement, l’imprévu, le choc, ou l’éveil.
    Uranus apportera peut-être des changements/découvertes de nouvelles « formes » en lien avec la Terre, patrimoine, cuisine, le toucher, l’argent, l’Art, sculpture, poterie, de nouvelles manières de se nourrir, de nourrir la beauté en nous, nouvelles méthodes de guérison? Vénus du Taureau viendra peut-être apporter un renouveau des formes qu’elle tisse?
    Le paragraphe 5 : conscience universelle d’une même famille : je l’ai ressenti, mais aucune lourdeur, juste le sentiment d’être reliée à une « valeur » commune, de ne pas être si isolé que cela par rapport aux dernières énergies d’Uranus en Bélier : individualisme forcené où chacun ne regarde que soi, sans mesurer les conséquences de cet individualisme.
    Uranus en taureau, opposé à mon Mars en IX Scorpion, me donne l’intuition d’être sur mon propre chemin, que c’est à l’intérieur de soi que l’on trouve les réponses. Le « Je Suis Cela ». D’écouter plutôt la voie de mon noeud nord en verseau en I (uranus et mars régent) plutôt que Saturne qui a tendance à me cristalliser (saturne carré saturne). Je me sens bien, à ma place.
    Je me sens plutôt bien, comme si ma Vénus conjointe Soleil en maison VI se libérait d’obligations (maison VI) pour contacter l’universel (hors de saturne = la loi). Etre soi-même sans la peur de saturne. Merci Tristan

  2. Bonjour,
    Je vous ai lu avec attention et je vous remercie pour vos écrits .
    Je suis dans une phase où j’ai la sensation de  » me prendre la tête  » avec tout le monde, que certaines personnes prennent de la distance vis-à-vis de moi de façon très surprenante, est-ce que cela est une impression ou quelque chose qui va passer car c’est très dur à vivre ?
    Je précise que je suis du signe du scorpion.
    Merci d’avance pour votre réponse

  3. Un pétard mouillé!!!

    Beaucoup d’ émotionnel, une grande fatigue, la sensation que tout prends du retard, que j’ai beau préparer, structurer mes futures actions, c’est bloqué…ma pensée ma raison résiste…je ressens fortement uranus en taureau qui m’invite à prendre mon temps pour préparer tranquillement un changement professionnel et personnel, tranquille dans mon domicile, avec une saison de l’été qiui tarde à s’installer pleinement, je me couvre, me découvre…en me disant que mon envie d’agir est freinée par une force obscure, et curieusement je n’ai aucune peur, je ne suis pas triste, je suis comme un coureur sur un départ , qui est prêt à se lancer et dont la chaussure reste coincée…une ébullition intérieure , une excitation contenue, une envie, une motivation à entreprendre, et un empêchement à le faire pleinement, les pétards sont en moi, les feux d’artifice sont prêts mais cette météo capricieuse et changeante les rends humides et les empêchent de s’allumer, grrrrrrrrrr !!!!! Alors j’ai décidé entre la pleine lune et la prochaine nouvelle lune d’arrêter de structurer, de tout contrôler, de lâcher prise, de m’en remettre à mes guides, de profiter pleinement de l’énergie du lion, du cancer et du capricorne, création domicilie et prendre mon temps, de revenir à qui je suis vraiment , de savoir clairement ce que je désir socialement, d’exprimer ce que je désire sur mes prochains projets, de faire le point sur ce que je possède aujourd’hui, mon patrimoine, mes biens, ma société…, et surtout demander au dessus ce que je dois profondément transformer pour faire évoluer mon âme.

    Vivement le 14 juillet pour que le ciel brille de feux étincelants et abondamment!!!!
    Wyl NICE

  4. A propos des aspects d’Uranus :
    Emancipation tranquille (quoique, perso, en maison VII pas si stable ou tranquille!), en carré avec les Noeuds lunaires, axe Verseau (Sud) et Lion (Nord), ce qui indiquerait un conflit, une lutte de notre émancipation avec notre chemin de vie collectif et individuel, allant d’une tendance à nous cacher ou nous replier derrière des réflexes communautaristes vers le fait d’assumer pleinement notre force de création et notre pouvoir. (Voir http://astrologie-autrement.com/leclipse-solaire-du-21-aout-2017-la-nouvelle-lune/ et http://astrologie-autrement.com/la-pleine-lune-du-30-avril-2018/).
    Conflit peut-être (?) corroboré par les 2 autres carrés que fait également Uranus, l’un avec Mars en Verseau (point 6 : désir d’apporter des concepts et des idées nouveaux au groupe et à la communauté), conjoint au NS et l’autre à Mercure en Cancer : la planète de l’individuation intellectuelle dans le signe de la protection et du lien familial.
    Navrée de ce charabia : difficile de formuler des intuitions clairement…
    On pourrait aussi évoquer le fait qu’il y ait 5 astres rétrogrades, ce que je ne saurais me risquer à interpréter 🙂 Bien à vous!

  5. Uranus en Taureau m évoque un changement radical, par prise de conscience collective et humaniste, de modes d agriculture obsolètes et toxiques. Tout comme notre rapport a la terre, a la production de ce qu elle donne pour nous nourrir. Et a la façon de se nourrir. En le voit deja tres fort : beaucoup de gens s éveille aussi à la conscience animale et à notre relation aux animaux. Uranus en Taureau signera aussi je pense de nouveau mode de communication avec eux.

    • Oui mais il y a encore du chemin à parcourir, d’autant que si nous réfléchissons en mode sidéral, Uranus est toujours en Bélier.
      Ce qui explique des réactions brusques et personnelles de certains chefs d’état, un risque d’explosions surprises un peu partout … typiques du Bélier et non du pacifique Taureau amoureux de la nature, des arts et de la vie, qui aime prendre son temps.
      Pas l’impression que le calme soit pour aujourd’hui, personnellement je vis l’inverse et suis à chaque fois victime.
      C’est aussi une forme de boue : être ce que je suis ou devenir ce que veulent que je sois ceux qui conduisent le monde ?
      Désolée mais quand je franchis mon parking pour raccompagner une parente chez elle tard et que systématiquement les voitures sont inondées de neige carbonique, à une heure où les rouleaux de lavage ne fonctionnent pas, je vois plus le Bélier que le gentil et paisible Taureau se manifester. A moins que ce ne soit un taureau entrainé aux corridas ?

  6. He bien joli programme !!!
    Quand on a le soleil à 6°45 on se demande si ce n’est pas un déluge Saturnien qui va tomner du ciel en tout cas dans l’axe 5 et 11 c’est du relationnel qui se joue en toile de fond on va s’amuser je crois

  7. Bonsoir Tristan,

    Saturne conjoint la lune en scorpion evoque la famille et les pieds dans la boue ( terre +eau) Jupiter est en carré de mars et venus ( disharmonie) mais est sextile en pluton= intérêt masqué.
    Le soleil en cancer Est sextile a uranus = émancipation et est trigone a Jupiter = la loi.
    Uranus est également en carré de mars + NS en verseau et carré de mercure mais que celui-ci est opposé de lilith ainsi que de venus, le NN également opposée de mars ( tension )
    L émotion, tristesse serait plutôt Neptune sextile a pluton.
    Je suis une novice et vous laisse la honneur d éclairer ma lanterne, toujours est il que depuis quelques temps je suis émotive ( les larmes coulent facilement ) mais aussi en paix avec les autres et moi même.
    J ai de l énergie à revendre mais j ai l impression de piétiner .
    Merci

  8. Conjonction Saturne Pleine Lune en Capricorne, je me lance : la Lune est liée au signe du Cancer, à l’opposé, mais complémentaire, du Capricorne. La Lune en Capricorne apporte une espèce de responsabilisation de nos propres émotions (peu-être à outrance : ne pas déborder, s’épancher, en être envahi, les maîtriser… trop de retenue fait finie par créer un trop plein, et donc finalement un non contrôle totale, par une absence de vision, un enfouissement) et même une ténacité pour réussir à concevoir, projeter, faire un plan avec, non seulement les assumer mais réussir à s’en servir. Cela doit être amplifier par Saturne conjoint : une belle responsabilisation qui peut construire (en signe de Terre), car cela se passe face au Soleil à l’opposé en Cancer, qui donne lui à fond l’énergie de la confiance en la vie, sans besoin de maîtrise, de contrôle et qui également braque un gros spot sur cette hyper responsabilisation face aux émotions.
    Possibilité non pas d’enfouir ses émotions, son inconscient, mais de construire avec, en les intégrant. En résumé, le dialogue que je vois pour cette pleine Lune, serait : ME faire confiance, c’est grandir.
    Alors on est dans la boue, peut-être, dommage. C’est un peu lent. Mais je pense qu »il y a à intégrer cette énergie nouvelle d’Uranus en Taureau peu à peu, qu’on a du mal à l’apprivoiser, parce qu’elle peut être assez bouleversante. En tout cas c’est peut-être via la maison où on a le Taureau que le levier peut se trouver (Uranus en aspect avec Lune-Saturne et Soleil), mais c’est peut-être aussi là que se concentre la boue (on a bien du mal à bouger le Taureau). C’est complètement « intuitif » et personnel car je n’ai jamais suivi de cours d’astro et cela m’intéresse de lire d’autres versions encore !

    • PS J’ai la Lune natale en Capricorne et une Lune noire en Cancer, en ce moment (plusieurs mois) j’ai l’impression de remplacer un « Il faut être raisonnable » (entendu sans arrêt dans ma jeunesse) par un « Tu peux être responsable », avec l’idée de confiance, l’énergie Cancer s’intégrant peut-être mieux et vienant m’aider à la confiance (peut-être une « résolution » de cette Lune noire Cancer).

  9. Uranus en taureau: la révolution tranquille? on peut aussi l’interpréter comme un renversement dans le domaine de notre vie où on aime bien la stabilité, la tranquillité. je ne trouve pas d’exemple d’émancipation par le jardinage et le bricolage mais ça doit exister 🙂 Cette émancipation est en conflit avec notre identité du moment qui se plaît dans le cocon familial sécurisant, ainsi qu’avec le désir qu’on peut avoir de partager des idées dans une collectivité, tout en éprouvant le besoin de s’en affranchir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*