nouvelle-lune-du-1-octobre-2016

La Nouvelle Lune du 1er Octobre 2016

nouvelle-lune-du-1-octobre-2016 Aujourd’hui, premier octobre, est un jour de Nouvelle Lune un peu particulier. Je n’aime pas trop faire des effets d’annonce de ce genre, mais j’ai vraiment le sentiment que quelque chose se passe sur le plan de nos engagements, nos contrats avec les autres. Je vais développer ce point particulièrement dans cet article.

  1. La Nouvelle Lune du 1er octobre met la lumière sur la légitimité de l’équilibre de nos relations, échanges... La question du cadre qui légitime nos relations est fortement posée par l’énergie de cette Nouvelle Lune. C’est son thème central. Si l’équilibre de nos échanges est mauvais, ils devront être révisés sans quoi nous ne pourrons plus nous développer, nous apporter l’abondance, ni l’expansion par nos relations et échanges. En ce moment c’est l’équilibre, la bonne écoute et la prise en compte des besoins des autres, qui va recevoir un appui énergétique pour légitimer un cadre d’échange. Cela peut concerner des relations personnelles comme celles que l’on a avec son conjoint. On peut se poser des questions sur le cadre dans lequel on veut faire évoluer la relation. S’il y a déséquilibre, il y a aura un rééquilibrage ou bien la relation ne pourra pas se développer.
    Cela peut toucher aussi des relations professionnelles avec des contrats que l’on a avec des clients, fournisseurs, employés, employeurs… On peut être amené à modifier des contrats, à les renouveler, ou à rediscuter du cadre qui est en vigueur. Toujours poussé par la nécessité de remettre un juste équilibre. Cela peut concerner d’autres cadres que je n’ai pas évoqués. L’idée est que ce qui fait la légitimité d’un échange (association, collaboration), doit maintenant être basé sur un « juste équilibre ». Cette Nouvelle Lune met en exergue cette énergie. L’illumination temporaire de ces aspects pousse à traiter ces questions en ce moment. Cette mise en lumière nous touche en même temps sur un plan émotionnel. Si on avait un peu mis de côté les questions soulevées par ces rééquilibrages en les repoussant ou en rationalisant, elles vont réapparaître avec un contenu émotionnel plus difficile à maîtriser et à contenir pour cette Nouvelle Lune.
  2. Cette mise en lumière de la légitimité de nos échanges par la recherche d’un juste équilibre peut entrer en conflit avec deux énergies : le désir de construire des structures et la remise en question des structures. Le premier conflit concerne un conflit entre la légitimité d’un cadre relationnel équilibré et le désir de construire et de s’élever. On peut voir des résistances à accepter la révision de certains équilibres relationnels quand cela contrarie des ambitions plus solitaires et isolées. Pour les résoudre, on peut suivre la piste de modérer nos désirs en les disciplinant à un principe qui aurait force de loi et qui consisterait à écouter les besoins de l’autre. Cette proposition suit l’énergie du moment qui demande une écoute attentive des besoins des autres. Si on se laisse embarquer dans l’énergie d’ambition, de construction de nos désirs, on risque d’oublier de prendre en compte l’autre et de rater la mise en place de la légitimité de notre action dans l’échange, parce que ce qui sera perçu comme trop agressif et sera perçu comme illégitime.
  3. L’autre conflit avec l’élaboration concerne l’énergie de la remise en cause de nos structures. Cette fois ci, il est plus profitable d’accepter que notre besoin d’équilibre et d’écoute des autres suive la remise en cause de nos structures actuelles. On peut se trouver en conflit si on utilise cette énergie d’écoute des besoins consensuelle pour rafistoler des radeaux qui ne marchent plus. Si on cherche à poursuivre notre cadre sur des structures anciennes, on va se retrouver intérieurement ou extérieurement en conflit et le contrat risquera de ne pas tenir.
  4. En résumé, pour répondre à l’énergie du moment, il est important de ne pas se fixer aveuglément sur nos désirs de construire des structures et plutôt d’accepter de bâtir ou rebâtir des cadres de relations qui correspondent à une refonte structurelle profonde.
  5. Tout cela se passe dans la phase évolutive évoquée ces derniers mois où il nous est demandé de sortir des confusions émotionnelles, des embrasements spirituels ou sociaux, pour retrouver notre discernement en clarifiant nos activités courantes. En ce moment cette évolution entre fortement en tension avec notre conscience de la responsabilité individuelle dans nos buts. Nous pouvons être amenés à vivre de manière aiguë cette tension qui nous demande d’être responsables de nos buts, ce qui veut dire ne pas attendre que d’autres que nous les définissent, ni qu’ils nous protègent pour nous aider à les atteindre. Cela appelle notre intégrité personnelle.

La question de la responsabilité individuelle dans notre quête et nos buts est au centre de notre évolution en ce moment. C’est à nous de nous fixer une direction, et finalement, c’est peut-être un bon challenge en vue des présidentielles de 2017 où l’on voit que la confusion règne chez les politiques.

Et si au lieu de laisser faire, de baisser les bras, de laisser la responsabilité aux autres, de ne pas se sentir responsable de la direction de notre destin… si au lieu de cela nous choisissions de nous impliquer dans notre autodétermination ?

Bonne quinzaine à tous et à toutes, et à dans quinze jours pour la Pleine Lune !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

20 commentaires

jackie 5 octobre 2016 at 13 h 18 min

bonjour mon trés cher Tristan
je viens de lire avec une attention toute particuliére votre analyse sur la façon dont nous tous devrions voir avec bienveillance le besoin de l’autre et surtout comprendre avec une gentillesse une sinçérité la valeur des étres que nous avons pres de nous je parle en mon nom vous etes pour moi une personne tres investi dans la comprehension des etres humains avec beaucoup de délicatesse dans l’échange et je sais aussi une tres grande sinçérité pour pouvoir ressentir et donner une explication avec des mots sur nos questionnements encore merci aussi pour ce site cordialement jackie

Répondre
Tristan 6 octobre 2016 at 11 h 19 min

Merci Jackie, vous êtes adorable.
Très belle journée à vous.

Répondre
Gus 4 octobre 2016 at 12 h 13 min

Honnêtement Tristan je dois avouer que cette description de notre problématique collective concernant les cadres relationnels remaniés correspond PARTICULIEREMENT à mon vécu personnel, j’en suis presque abasourdie et pourtant je suis une fidèle lectrice 🙂
Je pensais que les chamboulements émotionnels et conflits relationnels que je vis ces jours-ci étaient liés au NN en scorpion comme nous en avions parlé en consultation, ceci étant la trame de fond, mais il est également juste que ces conflits sont liés à la nécessité de redéfinir un cadre pour certaines relations dans ma vie, et de trouver un juste équilibre entre les différents niveaux relationnels…tant qu’il n’est pas trouvé, il y a des remous 🙂
Merci pour le conseil de ne pas mettre mes désirs personnels au premier plan, d’être à l’écoute de ceux des autres tout en ne se retranchant pas dans l’immobilisme ou le statu quo (NS en taureau) mais au contraire en acceptant une remise en question de la structure relationnelle ancienne…pas facile car cela nécessite une écoute intérieure et extérieure profonde et une honnêteté absolue quant à mes motivations 😉

Répondre
Tristan 4 octobre 2016 at 13 h 27 min

Te lire est plaisant. Tu comprends très vite et ta bienveillenace est belle à voir. Bon équilibrage 🙂

Répondre
Séverine 3 octobre 2016 at 15 h 21 min

Ce post tombe juste pile poil dans mes énergies du moment… ou plutôt dans mes questionnements du moment?! Merci 🙂

Répondre
Odile 3 octobre 2016 at 11 h 41 min

Énorme : en plein dans cette énergie !
Séduite par une idée, mais bloquée pour avancer…j’ai du faire le tri la semaine dernière pour savoir ce qui me faisait « peur » et m’empêchait d’avancer.
En fait, ce n’est pas MON idée, et ma part dans le projet se révélait inexistante, alors qu’elle doit être primordiale.
J’ai donc pris ma part de responsabilité pour construire un projet.
Encore merci pour tes éclairages Tristan.
Bises

Répondre
Tristan 4 octobre 2016 at 13 h 53 min

C’est avec grand plaisir Odile !

Répondre
Véronique 3 octobre 2016 at 11 h 10 min

Bonjour et je suis en plein dedans.
Cela fait 15 jours qu’un conflit a éclaté avec ma collègue. Dans un premier temps j’ai réagi violemment, d’autant plus que je suis sa supérieure. Mais un nœud à l’estomac et au plexus mêlé à une profonde tristesse et une souffrance ingérable me mine. Ce WE j’ai eu plusieurs compréhensions: ouvrir mon cœur, laisser la souffrance me traverser. C’est marrant parce-que ces compréhension sont survenus samedi 1er, alors que j’étais empêtrée dans ma propre violence. J’ai aussi pu plonger et regarder ma part d’ombre et de responsabilité, de voir que ma collègue compte pour moi et que je suis touchée et bouleversée par la souffrance qui l’habite. Tout doucement je me laisse être affectée par cette souffrance, car de rejeter cette peur et ma collégue, (un peu comme jeter le bébé avec l’eau du bain) comme je le faisais, par peur justement d’être embarquée me faisais tout rejeter ma collégue y compris. Oui j’ai peur d’être embarquée, et oui cette peur à le droit d’exister…
ce matin, me voilà entrain de recommencer à souffrir, de vouloir, voire exiger la fin du conflit, puis je réalise que je suis habitée par le résultat, ce qui me stresse si j’échoue, et qu’en plus c’est une exigence! ouais j’ai tout faux, et alors!? Alors, j’ai pris une respiration, et j’ai juste mis l’intention de m’impliquer pour sortir de l’affrontement et d’être à l’écoute des besoins de l’autre et des autres. Et vous savez quoi, il est 11h00 et je n’ai pas encore bien réussi. Néanmoins, je fais réellement de mon mieux, je me recentre sur mes objectifs et mes valeurs. C’est déjà beaucoup.
Je reste bouleversée, mal à l’aise, dans la confusion, mais avec un œil attentif à ma collégue à sa souffrance, à ses besoins tout en me donnant le maximum d’empathie à moi même dont je suis capable.
C’est en tout cas une belle occasion de mettre en œuvre ce que je prône: des relations harmonieuses, adultes. Je réalise grâce à ce conflit combien j’étais dans l’illusion du dire et loin de la congruence.
Alors oui je suis mise à l’épreuve et oui j’en avais besoin
Je suis là aujourd’hui.

Répondre
Tristan 4 octobre 2016 at 13 h 59 min

Véronique votre témoignage est touchant. Je vous remercie de l’avoir partagé ici. J’adore votre conclusion. Nous avons besoin de cette humilité pour ressentir un bien être dans notre vie. Tant que nous croyons être victimes de nos circonstances de vie, on ne peut pas se sentir bien. Je pense que vous êtes sur une belle voie. Qu’elle vous nourrisse de bien-être.

Répondre
Marina Kovylina 3 octobre 2016 at 9 h 51 min

Tristan,
Merci infiniment.
Ton article reflète très fortement ce que je vis actuellement.
Marina

Répondre
Tristan 4 octobre 2016 at 14 h 00 min

Merci à vous de votre présence Marina

Répondre
Erik goven 2 octobre 2016 at 10 h 48 min

Je suis d’accord avec Anne. Pour nous c’est la meme chose. Mon epouse viert de rentrer du chemin de saint Jacques et moi je vais prendre ma retraite au mois de mai. On se retrouve maintenant avec deux idees pour continuer notre vie. Et la tu a raison. C Est le moment de moderer nos desirs et d ecouter les besoins de l autre. Pas facile. Mais on trouvera le chemin.
Excuses pour les fautes. Ma tablette et moi on est neerlandophone. Moi je fais des fautes et la tablette ne connait pas les accents.

Répondre
ursule 2 octobre 2016 at 9 h 37 min

Poser la légitimité de l’équilibre de nos relations…hier était une journée terrible avec mon fils de 5 ans. Il a fallu clairement poser cette légitimité sans quoi j’explosais à chaque intrusion. Bon, ça fait un moment qu’on essaye de mettre au claire ces intrusions mais là je sens bien la nécessité d’épurer la communication pour aller à l’information essentielle

Répondre
Tin 1 octobre 2016 at 22 h 16 min

Point 4 impressionnant de justesse selon moi aussi.
Nous avons sans doute besoin d’être plus subtils et plus responsables.
Je me demandais, après avoir lu ces jours-ci les présentations des astres notamment ici sur ce site quelles pouvaient bien être les énergies de la Terre au sein de ce cosmos, quelle place dans l’équilibre, le cheminement des énergies au sein des autres planètes… ? La Terre, entre Venus et Mars, si je ne me trompe pas…

Répondre
Tristan 2 octobre 2016 at 13 h 34 min

Une fois j’ai entendu dire que la terre représente l’energie de la paix et donc aussi son autre face, la guerre. Cela me parle.

Répondre
Staudt Marie-Laure 1 octobre 2016 at 19 h 51 min

pile poile, fantastique. C’est exactement ce que je vis. Merci pour cette confirmation cher astrologue ;o)

Répondre
Françoise Spells 1 octobre 2016 at 19 h 33 min

Très concernée je me sens Tristan par votre article sur la nouvelle lune du 1eroctobre. le n°4 me parle particulièrement. En ce qui concerne le 5 les confusions émotionnelles, le travali se fait peu à peu et proprement, là, pas de malaise. Mais là où le bât blesse c’est à propos d’un choix que j’ai fait entre deux activités concernant toutes deux le chant. Celle que j’ai choisie parce que je pense m’y exprimer au mieux me met mal à l’aise par les rapports humains qui l’accompagnent où j’ai l’impression d’être enfermée dans un vieux schéma étouffant…sorpion ascendant gémeaux, l’hésitation ça me connaît…et je ne fait pas toujours le bon choix! Merci pour vos précieux conseils…je vais laisser agir!

Répondre
Anne 1 octobre 2016 at 19 h 18 min

Je retrouve vraiment tout ce que tu dis Tristan. En +, étant capricorne avec un compagnon balance, tout ce qui s’est construit depuis 30 ans est remis en cause (avec le passage à la retraite :). Nous pensions nous marier sur cet automne (donc : légalisation, protection etc……….) et tout est remis en cause.Pas de soucis pour moi (il parait que je vis dans un « autre monde » …)… plus difficile pour lui.
Honnêtement, tout ce bouleversement vibratoire/énergétique de cette fin 2016, nous emmène vers d’autres formes relationnelles.
Et, oui, c’est un « Grand Nettoyage »…
Comme si toutes les références devaient être mises à jour et justifiées.
et surtout, surtout : être honnêtement validées.
On ne peut plus se cacher à soi-même. 🙂
Super !!!!
Ça secoue un peu, honnêtement, mais c’est inévitable pour la progression de l’âme.
Merci de l’existence de ton site
Anne

Répondre
Demeter 1 octobre 2016 at 18 h 20 min

« En résumé, pour répondre à l’énergie du moment il est important de ne pas se fixer aveuglément sur nos désirs de construire des structures et plutôt d’accepter de bâtir ou rebâtir des cadres de relations qui correspondent à une refonte structurelle profonde. »
Je suis idiote ou quoi ? j’ai rien compris.

Répondre
Tristan 2 octobre 2016 at 13 h 39 min

Non je ne pense pas, ma syntaxe est parfois compliquée. Cette phrase résume les deux paragraphes qui la précèdent.

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement