mom-gives-kiss-to-her-child_925x

Né en 1945, 1963, 1982…

Depuis quelques mois, je reçois plus fréquemment en consultation des personnes nées aux alentours de  1945, 1963 ou de 1982. La raison est que ces personnes sont entrain de finir ou de recommencer un cycle de leur chemin de vie. Voici un article pour aider à comprendre ce passage délicat.

Cette période  qui revient tous les 18,5 ans à peu près, est une période intense, qui pose question et nous met face à des changements de vie importants qui font peur. Il y a comme une forme de pression qui augmente tant que nous ne lâchons pas sur nos vieux trucs, nous pouvons vivre ces périodes sous tensions et sous pression. En général, la pression et l’intensité sont montées progressivement dans les 2 ou 3 années qui ont précédée ce basculement. La compréhension du chemin de vie est, une clé importante retrouver de la sérénité et accepter le saut évolutif à faire dans ces moments là.

Les personnes qui sont nées en 1963 et 1982 ont un chemin de vie qui va du Capricorne vers le Cancer (NB : En réalité la période de ce chemin de vie couvre plus qu’une année. Elle couvre un peu plus que 18 mois. Ce qui fait que des personnes nées fin 1944, fin 1962, début 1964 ou fin 1981 et début 1983 peuvent être concernées aussi). Si vous voulez prendre connaissance ce chemin de vie, vous pouvez lire le texte le Nœud Sud en Capricorne, le Nœud Nord en Cancer sur mon site. Cela vous donnera une vue globale de ce parcours.

Ce qui est particulier en ce moment pour les personnes qui ont ce chemin de vie, c’est qu’elles finissent un cycle pour en commencer un nouveau. Il y a dans cette phase de réalignement avec le chemin de vie, une intensité particulière qui demande de faire un saut évolutif important. Il faut sauter dans le vide, faire une chose qui ne nous est pas spontanée et traverser nos peurs. La vie nous stimule dans ce sens en nous rendant de plus en plus compliqué la possibilité de rester ancré dans l’énergie du Nœud Sud, ici l’énergie du Capricorne. Pour les personnes de cette tranche d’âge, cela se manifeste par le fait que les efforts pour maintenir une forme de structure matérielle ne payeront plus. La période qu’elles traversent tend à briser les structures sur lesquelles elles s’appuyaient. Il y a eu trop de pression et pas assez de souplesse dans leur attitude. Si elles continuent à se crisper sur ce qui les rassure, moralement, financièrement, affectivement, ou ce que l’on veut, cela entraînera la casse de la structure porteuse, pour qu’elles se trouvent dans l’obligation de lâcher prise et de se tourner vers le grand inconnu qui consiste, pour elles, à faire confiance.

Il est important pour ces personnes de faire confiance, de se détendre par rapport à ce qui les crispe et qui a fait que, durant des années, elles se sont plutôt rigidifiées sur des principes en produisant des efforts conséquents, en prenant des charges beaucoup trop élevées sur leurs épaules.  Elles se trouvent dans une situation qu’elles ne peuvent plus contrôler parce qu’à force de s’appuyer sur des structures solides, elles ont fini par les faire rompre sous la pression. Et c’est finalement une bonne chose, même si pour elle c’est la panique totale.

Les personnes qui ont cette évolution du Capricorne vers le Cancer, ont ce saut à faire, dans un contexte où l’énergie du Capricorne est déjà chamboulée de toutes parts.  C’est ce qui rend leur parcours assez difficile en ce moment et en même temps peut les aider à faire un saut extraordinaire. Les énergies présentes dans le Capricorne poussent à la remise en question, voir à la destruction des bases, engendrent des blocages, demandent d’être responsable de soi ou font vivre à contrario le sentiment que des autorités extérieures s’endurcissent contre nous. Il y a tellement de difficultés structurelles qui les affectent qu’elles ne peuvent plus reconstruire. Il faut lâcher cette idée et faire confiance. Et le miracle s’accomplit.

Voici un récit de cette nature. Il s’agit d’une femme qui tenait un commerce de services aux particuliers et entreprises à bout de bras et à la force du poignet, en solitaire. Dans l’année qui a précédé le réalignement de ces Nœuds Lunaires, elle a commencé à voir sa clientèle s’évaporer sans qu’il n’y ait de raison objective à cela. Elle a tenu le coup cherchant à maintenir son activité en la restructurant dans un premier temps, ce qui est le réflexe naturel d’un Nœud Sud en Capricorne. Mais rien n’y faisait, l’activité partait en guenilles et son commerce avec. Elle était dans une situation très délicate quand des amis lui proposèrent de prendre des vacances dans un lieu qu’ils possédaient. Lorsque nous échangeâmes sur le sujet, elle était hésitante et ne trouvait pas raisonnable de partir se détendre en pleine déconfiture. Je lui conseillais d’accepter la proposition, car l’évolution vers le Cancer est un chemin vers la confiance, l’acceptation de l’aide, du lien, de la protection humaine versus la structure et l’effort personnels. Elle accepta et passa un très bon moment, puis au retour accepta l’idée de déposer le bilan pour ne plus avoir à porter ce fardeau.

Un jour, une femme entra dans son commerce et lui demanda comment elle allait. Elle raconta son intention. Et la femme lui répondit : « Madame, vous ne ferait pas faillite, je suis juge au tribunal de commerce, venez me voir lundi matin au tribunal. » Elle le fit et fut alors accompagné par la bienveillance de cette femme et de l’institution.

Je ne sais pas où elle en est aujourd’hui, au dernières nouvelles, elle n’avait pas liquidé son activité et reprenait doucement. Le résultat n’est pas nécessairement le plus important. Le plus important à comprendre dans cette histoire, et qui concerne les personnes qui ont ce chemin de vie, c’est qu’il est important pour elles, de renouer avec la confiance dans l’être humain et d’abdiquer dans leur dureté qu’elles s’infligent à elles-mêmes d’abord. Leur chemin consiste à accepter une forme de déchéance, d’effondrement de certaines formes de structures, pour rouvrir la possibilité de se relier à l’être humain et de disposer alors d’une protection et d’une aide inattendue.

L’idée pour ces personnes est de retrouver une part de leur âme d’enfant qui ne s’en faisait pas pour la vie et se sentait protégée. Ou, si elles n’ont jamais eu ce sentiment, de le découvrir enfin.  Elles ont parfois en commun d’avoir un visage qui peut s’éclairer en un instant d’une innocence enfantine, et que la vie par ailleurs avait fini par masquer derrière des traits profonds de préoccupation et de solitude.  Mais ce visage jovial et rieur revient très vite dès lors qu’elles refont confiance.

Ces personnes ont, en ce moment, ce saut quantique à faire pour passer une étape importante de leur existence. Elles ont à oublier complètement les croyances qu’elles se sont créées sur ce que leur vie d’adulte aurait dû être si elles l’avaient réussi, ce qui signifie pour elles, avoir bâti un truc indestructible, que ce soit un business, une famille, une œuvre. Elles ont à oublier cela pour retrouver ou inventer leurs rêves d’enfant. Elles ont à cesser de se protéger et à apprendre à faire confiance pour jouir de la détente et de plaisir de se savoir entouré et protégé.

Très beau chemin à vous.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

35 commentaires

Joseph 10 février 2019 at 19 h 49 min

Merci Tristan pour votre réponse très claire pour moi !

Répondre
Iva 10 février 2019 at 19 h 18 min

Merci pour cet article qui résonne avec ce que je vis et pour les nombreux retours passionnants!! Je suis de 1982, soleil verseau ascendant cancer et je suis en train de vivre un grand saut de dépassement de mon fonctionnement de « petite fille », impression de devenir adulte à 36 (bientôt 37) ans car je commence à prendre responsabilité pour ce que je ressens sans tout balancer sur l’Autre… plus une nouvelle voie professionnelle depuis l’automne 2018 qui suscite beaucoup de questions en moi. Et tout cela accompagné d’une envie claire et forte d’arrêter de vivre dans la peur, le souci du futur, l’angoisse de la solitude, de l’abandon… et de basculer dans un état de confiance qui me permet de vivre dans le PLAISIR!! donc ce chemin vers la confiance me parle beaucoup, la conscience a toujours été là mais maintenant je me sens prête à vraiment changer les mécanismes appris en tant qu’enfant… Merci Tristan, je me sens remplie d’espoir en lisant ton analyse 🙂

Répondre
Evelyne 10 février 2019 at 11 h 19 min

Bonjour Tristan,
Votre article me parle également, bien que née en juillet 1945, je me sens particulièrement concernée par cet article, ayant NS en Capricorne, NN en Cancer, conjoint Saturne, maison IV, je suis en pleine interrogation concernant un déménagement, je n’arrive pas à partir, changer de région, couper les ponts avec les amis, ma fille, je me sens comme aimantée, aspirée et j’ai du mal à faire ce saut dans le vide, dans l’inconnu et financièrement quand on est retraitée, double peine, drôle d’impression et de ressenti… et pourtant je sais qu’il va falloir passer par là pour redémarrer une nouvelle vie.
Comprendre pourquoi, cela m’aide à remonter la pente, sinon j’aurais sombré depuis longtemps.
Merci beaucoup Tristan pour votre tribune et votre éclairage !

Répondre
Tristan 10 février 2019 at 19 h 13 min

Bonjour Evelyne,
Je viens de changer le titre en rajoutant votre année, car vous êtes concernée en effet, ainsi que les début 1944 !
Mille excuse de ne pas vous avoir prévenu par le titre.

Tristan

Répondre
Maïtou 9 février 2019 at 19 h 32 min

Cher Tristan, mon compagnon est né en 1963 et il a adoré ton étude y compris celles des nœuds sud et nord et il se retrouve complètement dans cette analyse. Je dois te dire qu’il a même du subir l’ablation d’un rein (cancer) en septembre et donc ce fut un choc qui l’a mis face à lui-même. Ton étude est exacte, super constructive et permet d’avancer et de comprendre ce qu’on devine sans parfois y mettre des mots qui conviennent. Merci

Répondre
Francomme 10 février 2019 at 1 h 44 min

Et alors moi je suis noeud nord en capricorne et noeud sud en cancer … Du coup, il faut que je mixe parfaitement mon capricorne et mon cancer ? Dans mes maisons 5 et maisons. Trouver l’équilibre entre les deux quoi?

Répondre
Tristan 10 février 2019 at 19 h 16 min

Merci de ta présence Maïtou, meilleur rétablissement à ton compagnon !

Répondre
Claire 9 février 2019 at 18 h 45 min

Milles merci, messager Tristan, pour cette article que j’ai fait lire à mon compagnon en train de vivre ce que vous décrivez. Cela lui a fait beaucoup de bien, comme un petit clin d’oeil de la providence pour nous dire : allez, ça va aller mieux !!!

Répondre
Tristan 10 février 2019 at 19 h 17 min

Cool, voilà une bonne nouvelle !

Répondre
Ln 9 février 2019 at 3 h 12 min

Ah merci merci merci Tristan!! Cancer 1963 avec NN à 20 degs keks en Cancer 8. Pluton m’a pété les dents cette année en passant sur NS. Suis cobaye auprès des dentistes jrs de l’université: pas cher et entre bonnes mains quoique len-te-ment, yé! Maitre du NS est Saturne 3. Il arrive bientôt pour terminer de restructurer le Feng Shui de ma bouche

Aussi, mes nombreux diplômes n’ont servi à rien alors j’ai fait un mobile de miniatures avec pour me rappeler que performer n’apporte pas le bonheur quoi.

Sourire troué mais sourire quand même malgré une pré-ménopause d’enfer houlaaa. Digestion ko. En remontée (quand même le NS Capricorne aime la montagne quoi hihi!). Go les sels minéraux. C’est ça la mort du Soleil 8 Cancer par ici. Longue agonie depuis 2012.

Oui-oui lâcher le volant: suis sur la sécu avec plein de programmes de support: la société me porte (genou à terre et miracle ouiii!). Agent de sécu, conseillères en orientation, en emploi, travailleur social, médecins: tous aux petits soins et chaleureux!

Je me sens comme une pré-ado qui pétille! Jupiter au Sagittaire trigone au natal: ah il y a du oumpf de calibre! Mémé 55 écoute du métal en pédalant sur vélo stationnaire et en levant ses ti-poids cours d’auto-défense. Le sauna au centre sportif communautaire a été salvateur au cours de cette transformation du granite vers le sable.

Terreurs et craintes en dissolution dans la baignoire. Chers 1963, Neptune conjoncte Chiron-Poissons: c’est la remise à zéro du compteur selon la maison touchée (4 ici). Nouvelle vie!

Je vise un hlm ou une coop d’habitation pour vivre plus léger et manoeuvrable, quittant ainsi mon « manoir » plutôt encombrant. Élagage par la maison 2 quoi.

Envoyé paître la famille et les valeurs bien pensantes, classiques et austères (brr). Difficile pour mon Soleil ça de lâcher sa tribu. Mon seul regret est de ne pas l’avoir fait plus tôt pff!

J’en profite pour faire du bénévolat dans une maison d’entraide qui fait du dépannage alimentaire, de la popote collective, de l’agriculture urbaine, etc. Très créatif ça ouiii! Nouvelle tribu!

J’attends qu’Uranus passe au Taureau, ce qui fera trigone à Uranus+Pluton natals Vierge: harmonie élémentale majeure, ce qui sera le cas de toutes les planètes extérieures pour la cuvée 1963: enfin une résonance massive accordée!!

Nouss étions tous beaucoup trop jeunes pour actualiser ces énergies. Alors antennes dressées pour recevoir la suite!

Allez oust, sortez de la tour d’ivoire capricornienne go!!

Encore merci Tristan d’offrir votre tribune et de rayonner curativement au collectif!

Répondre
Tristan 10 février 2019 at 19 h 17 min

Merci pour ce témoignage riche ln !

Répondre
Ana 8 février 2019 at 23 h 54 min

Merci beaucoup Tristan!

Native de 1982, cela me parle énormément. Chamboulement complet depuis l’an dernier – fin d’un cycle professionnel pesant, virage à 180 vers l’inconnu, rencontre soudaine, arrivée d’un enfant, fini la vie austère et solitaire, apprentissage de la vie en famille, de la nécessaire confiance etc.

Répondre
Tristan 10 février 2019 at 19 h 18 min

Un virage à 180 vers l’inconnu, quel bel image pour évoquer le chemin de vie : retour au Nœud Nord en mode,inconnu !

Répondre
Lune voyageuse 8 février 2019 at 22 h 37 min

Bonsoir Tristan,
Pour moi aussi ce billet tombe à pic et pourtant, je ne suis ni de 63, ni de 82 mais de 45 et depuis 10 mois, je me sens sérieusement bousculée.
Nœud sud en Capricorne er nœud nord en Cancer, d’un âge canonique, je ne pensais pas ressentir des tensions pareilles liées à des responsabilités acceptées plus par devoir que par vouloir.

Après mûres réflexions, je vais me retirer, laisser la place afin de retrouver une paix bien méritée à mon âge. Je vais essayer de penser à moi, à mes proches, me faire plaisir.

Et pas de regrets ; juste l’impression de faire le bon choix.

Bonne soirée et merci pour tous ces éclairages si revigorants

Répondre
Tristan 10 février 2019 at 19 h 21 min

Bonjour Lune Voyageuse,
En fait j’aurais du signaler les 1945 et fin 1944 dans l’article, ce que j’ai corrigé. Car vous vivez cette même phase du cycle. Il n’y a pas d’âge pour évoluer 🙂 nos vies sont des gouttes d’eau dans l’océan de l’Univers.

Répondre
guillaume 8 février 2019 at 22 h 23 min

Cet article tombe à pic et me réconforte. Je suis de 1982, et en ce moment me viennent divers questionnements existentiels dans tous les domaines, personnel et professionnel. C’est assez déconcertant, comme l’impression d’avoir perdu des années de vie ….pénible impression…. Envie de renaître et sans savoir par où commencer, comme si je venais de me rendre compte que mon petit monde connu n’était qu’ un bocal avec moi dedans , comprenant qu’il y a une sortie et une immensité au dehors.

Mais je lutte . Mais avec le thème astral de naissance qui est le mien, ca me fait angoisser; faut les supporter, les pluton conjoint saturne conjoint soleil balance maison 12, les mars conjoint Uranus maison 1, le nœud sud (capricorne bien sûr) conjoint Lune noire maison 3 .
Alors je me fixe sur mon Jupiter conjoint ascendant qui je pense me protège malgré tout…

Merci Tristan pour cet article.

Répondre
Tristan 10 février 2019 at 19 h 23 min

Ce qui vous protège, c’est la conscience que vous mettez sur ce que vous vivez. Evitez de fixer en ce moment, ouvrez et lâchez plutôt. 🙂

Répondre
Joseph 8 février 2019 at 22 h 07 min

Je suis née en décembre 1963 avec un Nœud Sud en Capricorne et Nœud Nord Cancer… Grand chamboulement dans ma vie… Séparation, changement de région… Plus de boulot… Mais aidée d’une amie qui m’héberge et nourrit…
Je suis en période de réflexion sur le sens à donner à ma vie…

Répondre
Tristan 10 février 2019 at 19 h 24 min

Vous l’avez ce sens. Vous ouvrir en confiance à ce que l’on vous donne et qui ne dépend que de la confiance que vous donner aux autres. L’aide de votre amie n’est pas une dette mais un du de l’univers pour vous aider à lâcher.

Répondre
Saje 8 février 2019 at 21 h 34 min

Bonsoir Tristan,
Je suis née en 1966 mon Dieu quelle galère. ….bref

Répondre
Marjo 8 février 2019 at 20 h 02 min

Merci beaucoup Tristan pour ce très bel article qui résonne en profondeur pour la native de 1982 que je suis…
Un éclairage qui favorise un pas de plus sur ce chemin initiatique ;).

Répondre
Tristan 8 février 2019 at 21 h 01 min

Génial ! Quelle bonne nouvelle !

Répondre
seel 8 février 2019 at 19 h 23 min

C’est tout à fait mon cas même si je suis née mi 1964 cancer et NN en cancer, depuis 3 ans c’est très éprouvant, c’est en étudiant ma lune progressée que je comprend mieux ce que je vis, étant en phase balsamique et une nouvelle lune progressée qui arrive en octobre 2019. Tristan si vous saviez comme ça a remué et encore aujourd’hui mais avec plus de lucidité du coup lorsqu’on comprend pourquoi on vit ses étapes. L’astrologie m’aide énormément à passer ces transitions. j’avis entrepris l’étude astrologique en phase de nouvelle lune à l’age de 25 ans/27 ans mais cette astrologie traditionnelle ne me plaisait pas tant que cela, je me trouvais coincée dans des cases toute faite, je m’attendais à autre chose, une astrologie plus personnelle, je savais qu’il avait autre chose mais impossible pour moi de savoir quoi, et de nouveau il y a 3 ans je reprends l’astrologie et tout s’ouvre, je rencontre des personnes qui font de l’astrologie humaniste, et là tout s’enchaine, je lis, que dis je je dévore Rudyar, Vouga, holley, je découvre Guy Dupuis et tellement d’autres astrologues dont l’approche est si différente de ce que j’avais appris. je suis aux anges c’est cette astrologie qui fait sens chez moi et à partir de là je sais que je serai astrologue, c’est devenu plus qu’une passion c’est une évidence. cette phase balsamique est un tremplin en fait. je suis heureuse de lire que Germaine Holley a démarré l’astrologie à 50 ans, car à mon âge je me disais « mais ma pauvre fille comment veux tu faire de l’astrologie ton métier plus tard avec tout ce qu’il y a à découvrir » quelle auto flagellation ! ma vie commence à peine aujourd’hui à l’aube de mes 55 ans cet été. Tristan vous faites parti de mes professeurs, j’apprends beaucoup en vous lisant, c’est passionnant et si digeste surtout. merci à vous

Répondre
Tristan 8 février 2019 at 21 h 08 min

Je n’ai pas toute votre connaissance sur les lunes progressées. Et je peux pratiquer l’astrologie sans cela. Peut-être faudrait-il imaginer se lancer sans tout connaître, en mode intuitif et confiant… comme un petit Cancer 🙂

Répondre
seel 9 février 2019 at 13 h 28 min

C’est rigolo ce que vous dites, car c’est ainsi que je pratique en m’entraînant avec des thèmes famille et amis, je fais suivant mon intuition, d’ailleurs je me rends compte que si je passe trop de temps avant la consultation à vouloir déchiffrer ça ne passe pas, c’est plutôt sur l’instant avec la personne en découvrant son thème sur le moment que j’y arrive mieux. ensuite concernant mon apprentissage j’avoue qu’en ce moment c’est carrément une orgie, j’ai envie de tout savoir c’est vrai. c’est tellement passionnant ! merci Tristan

Répondre
dominique 8 février 2019 at 19 h 00 min

J’ai l’impression qu’il y a eu un problème lors de l’envoi de mon commentaire : je refais une tentative !
Votre texte sur les natifs de 1963, tombe pile aujourd’hui sur ma rumination stérile sur le sentiment d’abandon (affectif) et d’inutilité (professionnelle). J’ai le soleil conjoint au noeud sud 29°capricorne en maison II et effectivement votre interprétation est justement la solution à ces crispations certes momentanées mais profondes et intenses en ce moment. Mais diable qu’il est difficile de lâcher prise sans savoir où aller ! J’ai plusieurs fois expérimenté ce saut dans le vide dont vous parlez mais avec l’age, ayant moins d’élan, j’ai peur de me « gaufrer » avant d’attraper l’autre bord.
Merci à vous et à l’univers qui m’a fait parvenir votre analyse au bon moment !

Répondre
Tristan 8 février 2019 at 21 h 12 min

Dans votre cas, que diriez-vous de faire confiance dans les ressources de votre partenaire (s’il y en a un) et d’accepter une certaine forme de dépendance 🙂

Répondre
Marion 8 février 2019 at 18 h 01 min

J’ai lu quelque part qu’entre mars 2019 et octobre 2019 le Nœud Sud en Capricorne transitera en saturne et Pluton en capricorne. Qu’est-ce que cela signifie pour les enfants qui naîtront en cette période et pour les adultes qui ont le Nœud Sud en Capricorne? Merci 🙂

Répondre
Tristan 8 février 2019 at 21 h 17 min

Je pense que c’est une question qu’il sera intéressant de se poser dans une 30aine d’années qd ces enfants commenceront à se poser des questions et à vouloir consulter. D’ici là ce sont des petites âmes à aimer de tout notre coeur… 😉

Répondre
marion 8 février 2019 at 21 h 31 min

Et pour les adultes avec Ns en Capricorne Tristan ?

Répondre
Tristan 10 février 2019 at 19 h 26 min

Eh bien l’article que je viens d’écrire évoque cela.

Répondre
sylvie 8 février 2019 at 17 h 53 min

Bonsoir TRISTAN,
Malheureusement je ne peux absolument pas en ce moment prendre contact avec vous, cela ne serait pas raisonnable sur un plan financier mais je peux vous dire que ce que je viens de lire sur cet axe CAPRICORNE/CANCER non seulement me concerne mais me parle… je suis née le 24/06/1964 à 7 h 15… et me suis fait (en plus de tous mes autres soucis) une déchirure de la coiffe des rotateurs, côté gauche, le 25/12/2018… j’aurais véritablement vraiment aimée échanger avec vous…
Merci pour vos écrits…
Merci pour votre site que j’aime beaucoup.
Bien à vous SYLVIE

Répondre
Tristan 8 février 2019 at 21 h 21 min

Et si prendre contact avec moi etait un acte de foi et de confiance qui vous faisait avancer vers le Cancer ? Essayez et vous verrez. Peut être qu’il y a des cadeaux dans la vie. 🙂

Répondre
BION 8 février 2019 at 17 h 00 min

Bonjour Tristan,
Lorsque vous parlez des personnes nées aux alentours de 1963, celles nées en 1962 sont-elles concernées aussi ? Merci !

Répondre
Tristan 8 février 2019 at 21 h 00 min

En partie. La réponse est dans l’article.

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement