Mille abonnés !

1000 abonnés

Bonjour à tous,
Ca y est on est 1000 abonnés !

On est 1000 à partager autour de l’astrologie autrement. J’en suis vraiment content.
Vos retours dans les commentaires ou vos e-mails convergent en général vers l’idée que vous aimez l’astrologie, mais que l’approche qui en est souvent faite vous a rebuté, arrêté dans votre élan, ou perdu quelque part. D’autre n’avaient pas osé s’approcher de l’astrologie à cause d’un sentiment de devoir entrer dans un sérail où on jargonne et glousse entre gens qui se prennent très au sérieux, parce qu’ils savent des choses que les autres ne savent pas.

S’il se passe quelque chose de particulier ici, c’est pour plein de raisons. Il y a votre présence, votre envie de comprendre, d’avancer, d’éclairer des petits coins de vos vies, et je vous remercie 1000 fois pour cela. Et il y a une personne sans qui je ne serais peut-être jamais sorti de cette enfermement très mental dans lequel l’astrologie peut nous plonger. Ce site lui doit beaucoup.

Mon travail sur l’astrologie autrement a commencé lorsque ma compagne m’a demandé de lui expliquer l’astrologie simplement. Là a commencé un grand chemin personnel. Elle s’appelle Marie-Lore, elle est voyante, elle a un ressenti très intuitif des choses, et elle est hermétique aux concepts cérébraux. En plus elle est totalement amnésique lorsqu’il s’agit d’enregistrer des concepts astrologiques. Un jour je lui explique en long en large et en travers l’énergie d’un astre dans son thème, je peux y passer deux heures, et le lendemain, si j’ai le malheur de dire « Jupiter » sans ré-expliquer ce que cette astre porte comme énergie, elle décroche instantanément. Y a des jours où je croyais qu’elle se moquait de moi. Mais en fait non. Son cerveau, toutes les nuits doit faire un « reset » complet de certains apprentissages. C’est comme ça. Elle comprends l’énergie, l’évolution, le chemin de vie, le parcours, les émotions… tout, mais elle ne retient rien de rien des idées comme « conjonction », la maison XI… Pour elle « Saturne en maison XII » c’est du Klingon.

Avec elle, expliquer l’astrologie c’est « Un jour sans fin ». Avez-vous vu le film? Il est vraiment à voir et à revoir. Dans le film, le héro revit chaque jour le même jour et ça le rend dingue. Puis il se résigne et accepte de vivre indéfiniment cette interminable journée. Et finalement il apprend à être lui-même et à vivre l’amour avec sincérité. Il n’a rien à espérer du lendemain, alors que peut-il faire de plus qu’être lui-même. C’est ce que je vis avec Marie-Lore et l’astrologie depuis bientôt 7 ans. Je ne peux pas espérer l’enseigner, la seule chose qui passe c’est transmettre ce que je peux ressentir de plus profond maintenant. Et ça marche. J’ai fini par réécrire complètement l’astrologie en partant de ce que je ressentais et finalement d’entrer en profondeur dans l’astrologie.

L’ironie c’est qu’en faisant ce travail d’écriture de fond que je poursuis toujours aujourd’hui, je me suis rendu compte que moi aussi j’étais amnésique ! Je n’arrive pas à me souvenir de ce que j’ai compris la veille. Pour atteindre à nouveau une compréhension profonde du même niveau, il me faut me replonger dedans comme pour la première fois. En consultation c’est la même chose. Il me faut être à 100% dans ce que je vis pour le comprendre et le transmettre avec un sentiment de justesse, d’être relié à une réalité et non pas d’étaler une science sèche et stérile.

Il m’arrive de relire mes textes pour raccourcir le temps de cette reconnection à mon ressenti. Mais si je n’entre pas dans cet état particulier d’ouverture, rien d’intéressant ne se passe.

Pourquoi ? Marie-Lore et moi sommes-nous étrangement anormaux? Avons-nous une case qui manque? Elle m’appelle « Doris » en référence au Poissons amnésique de Némo, mais je crois que c’est son petit surnom aussi à elle. En fait, nous avons une mémoire parfaitement fonctionnelle. Je suis depuis presque 20 ans manager et consultant dans des métiers de l’information numérique. Un mental déficient ne le permettrait pas. Elle organise des voyages avec une précision qui me dépasse.

Alors quoi? Que veut dire ce fonctionnement amnésique quand on touche aux questions de voyance ou d’astrologie?

L’astrologie est plus qu’une somme de savoir et de connaissances, c’est une expression de l’essence profonde de la nature de la vie, de l’énergie de l’univers, de la nôtre et de nos interactions entre elles. On ne peut pas l’apprendre, ni l’appliquer qu’avec des souvenirs mentaux. C’est impossible. C’est un non sens. Ce serait comme faire une prière sans avoir de coeur. Plonger dans l’essence de la vie demande une présence totale et complète, là, maintenant. Tout ce que nous avons mémorisé est très peu utile dans cet espace.

Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple: on ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. Saint-Exupéry

Faire de l’astrologie ou de la voyance sans être dans cet état, cela ne fonctionne pas. Vous pouvez avoir un bon pourcentage d’exactitude d’interprétation de vos cartes du ciel ou de vos cartes du Tarot en utilisant ce que vous avez appris, mais si vous commencer à prendre confiance dans cette mémoire, vous commencez à renier la nature de la vie, à mettre tout et tout le monde dans des cases, des définitions, des modèles de comportement, et vous passez à côté de l’essentiel. Un jour, vous croyez avoir raison, et lors d’une consultation, tout vous démontre pourtant qu’il y a un bug dans votre croyance. Vous êtes sensé éclairer et c’est vous-même qui êtes plongé dans le noir. C’est à ce moment là que certains voyants ou astrologues vous donnent le sentiment de vous brutaliser en vous assénant des « vérités » violentes que vous ne connectez plus à votre réalité. C’est malheureux à dire, mais leur compassion s’arrête là où leur ego est pris en défaut.
C’est à ce moment là que vous devez reconnaître l’inefficacité du savoir, son inutilité, son impuissance. Vous ne pouvez atteindre un ressenti de l’essence de la vie qui est là, maintenant devant vous, en vous basant sur des souvenirs du passé. Ca ne marche pas. Cela marche dans un certain pourcentage qui correspond à des répétitions de gros schéma, mais cela ne fonctionne que de manière très limité et réduite à des considération peu profonde.

C’est une des raisons pour lesquelles je réserve au cadre d’une consultation le soin d’éclairer en profondeur. Je n’aime pas répondre aux sollicitations de cette nature dans les commentaires. Quand je le fais, je veille à ce que cela reste léger et ne soit pas pris avec trop de gravité.

Marie-Lore et moi avons choisi de pratiquer l’astrologie (pour moi) et la voyance (pour elle) en nous débranchant volontairement de l’illusion du savoir, en débranchant notre mémoire pour essayer d’être le plus souvent relié, connecté à quelque chose d’essentiel. Cet état n’est ni constant ni permanent, mais nous essayons autant que nous le pouvons de le développer et de baser ce que l’on vous transmet dans nos sites ou nos consultations sur cet état.
On a débranché le programme qui consiste à croire savoir des choses sans les ressentir. L’astrologie autrement vient de là. La voyance autrement aussi.

C’est ce que nous partageons un peu ici. Comme on peut. Chacun à sa mesure. Alors 1000 sur ce chemin, cela me touche profondément. Cette événement me touche. C’est cette conscience que nous partageons tous plus ou moins et qui peut dire aujourd’hui : on est 1000. On est 1000 à être fatigué de croire aux modèles, aux idées reçues, aux mécanismes de l’ego et à ses exploitations mercantiles et à rechercher quelque chose de plus essentiel.

1000 mercis !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Mille abonnés ! — 27 commentaires

  1. J’ai oublié d’écrire ceci.
    Dans ce message que je dis être « intimiste », j’ai peut être ressenti un besoin d’être rassuré sur ce que faites. (je peux me tromper…..).
    Votre éclairage est précieux.
    marie h

  2. Bonjour,
    Je prends toujours du temps pour vous envoyer un commentaire. Tout d’abord félicitation pour le nombre d’abonnés atteints.
    Concernant votre écrit je l’ai trouvé très intimiste; merci donc à vous de vous être livré comme cela. Tout d’abord, comme je l’ai déjà écrit, je ne m’y connais en rien à l’astrologie. Pour moi ce n’est pas une fin en soi mais un outil nous permettant de mieux comprendre ce qui échappe à chacun d’entre nous. C’est un éclairage de notre chemin.
    il me semble aussi que vous parlez de la dualité qui existe en chacun de nous : le mental et l’intuitif. Le mental est présent pour vous lors de votre travail de manager et l’intuitif, pour l’astrologie. Et non, non, non, vous n’êtes pas amnésique….Si vous expliquez à Marie lore l’astrologie telle que vous la concevait (intuitive), alors que ce n’est pas son domaine, elle va faire intervenir le mental. et les deux ne vont pas ensemble. Je ne sais pas si je me suis bien faite comprendre.
    Et certaines personnes aborde l’astrologie avec leur conscience mental; c’est ce que vous appelez « renier la nature »; peut être utilisent t’elles l’intuitif pour autre chose.
    Encore merci pour votre écrit qui m’apparait aussi un peu comme une question-réponse que vous vous êtes posé et que vous nous faites partager.

    Cordialement

    Marie h

    • Merci Marie h,
      On peut voir les choses comme vous l’exprimez. Je pense dans le fond que l’astrologie aussi bien que le management ou n’importe quelle activité humaine ont besoin pour bien fonctionner des deux outils, le mental et l’intuition. Dans le fond j’ai toujours cherché à les relier. Merci de vos commentaires et à bientôt.

  3. Bonjour Tristan,

    Le but de l’astrologie apprendre à mieux se connaître pour mieux se comprendre telle est ma devise et à travers vos articles, on apprend toujours et l’on s’ouvre , gardons toujours une fenêtre ouverte sur notre intériorité. C’est toujours un plaisir de vous lire et votre passion colore tous vos articles. A bientôt . Catherine

  4. Bravo Tristan, votre partage généreux fait un bien fou alors merci encore de prendre avec nous ce temps de communication, agréable, sensible et profond
    Merci, merci
    Eliane

  5. OUF !! Je suis rassurée car j’apprends (j’essaye serait plus juste lol !) depuis quelques mois avec un vieux monsieur incroyable et je lui disais que je n’arrivais pas à assimiler ce que je lisais, comme un éternel recommencement…
    C’est limpide un instant et le lendemain je n’arrive plus à faire les connexions ! Votre expérience à tous les 2 me fait vraiment réfléchir alors tout simplement MERCI…. Je vais laisser prendre toute la place à mes ressenti et intuition 😉

  6. Bel article qui résume parfaitement le ressenti que j’ai en ce moment, quel justesse
    Merci de savoir que nous ne sommes pas seul dans notre bulle!et que finalement on
    ne perd pas la boule!

  7. « On est 1000 à être fatigué de croire aux modèles, aux idées reçues, aux mécanismes de l’ego et à ses exploitations mercantiles et à rechercher quelque chose de plus essentiel ». Et demain on sera encore plus ((-;
    Je suis ravie de ce chemin parcouru qui m’a amenéE à faire partie de ces mille personne. J’ai pu le faire parce que j’ai trouvé des éclaireurs sur mon chemin, dont vous faites partie.
    1000 mercis

  8. moi qui est une excellente mémoire, je suis complétement en mode reset quand j’ai livré un truc important, je me vois souvent dire ben tu sais je dis des trucs et après je m’en souviens plus, parce que c’est l’instant, le moment.
    je me suis toujours intéressée à l’astrologie ou à la voyance mais la transmission que tu m’en as fais ( vous m’en avez fait) à ouvert des portes insoupçonnées, de la profondeur
    encore merci

  9. Merci Tristan de nous faire partager votre bonheur,et,continuez à nous faire découvrir vos réflexions profondes au travers de vos billets ; la famille s' »agrandit », toute ma gratitude.

  10. Bonjour,
    Belle auto critique du savoir et du non savoir, le ressenti de l’instant est la pratique de la vie au quotidien.
    Merci de remettre en question les certitudes du pouvoir de l’autre, des dogmes assis sur le trône de l’autorité, une révolution est en marche (humour) elle s’étend dans les domaines les plus subtils. A toubientôt pour les 2000.

  11. Bonsoir Tristan
    Je suis totalement en harmonie avec « l’état de connexion » à « quelque chose » (?) de + grand que la connaissance pure et le « savoir ». Même si les bases sont nécessaires, aucune lecture de thème, aucun tirage de cartes ne se ressemblent et il ne suffirait pas (me semble-t-il) d’analyser ou déduire par rapport à des schémas pré-établis et « rationnels ». Il se « passe autre chose » de plus grand, de plus intuitif, dans cette connexion qui ne peut pas être que « mentale », ne serait-ce que celle qui se passe en priorité avec la personne qui consulte. Cette sensibilité que tu as à l’autre, au respect de ce qu’il est, me semble primordiale pour faire réellement un « travail » d’aide à la connaissance de soi, du chemin dans lequel on est, de l’évolution de l’âme qui est vraiment propre à chacun et sans jugement aucun.
    Alors bravo et toutes mes amitiés aux 999 autres 🙂
    1000 avec toi…………..
    Bonne soirée à toi et Marie-Lore (vous me faites rêver!)

  12. Bonsoir Tristan,

    Merci pour ce partage, je suis aussi une Doris, c’est parfois mon surnom.

    Je pensais manquer de constance, et bien non, c’est tellement rassurant pour moi de vous avoir lu.

    Merci encore

    • Merci Tharinices, Comme à Yanna, je dirais, que je ne me sens pas l’esprit communautaire. Il y a quelque chose d’enfermant la-dedans. Je préfère l’idée que ce site soit un espace plus ouvert et libre. A bientôt

      • D’accord avec vous, personnellement je ne suis pas communautaire non plus, mais c’est encore vous qui trouvez le juste mot « espace convivial ou vous nourrissez mon esprit ». Merci encore.

    • Merci Yanna,
      Surtout restez libre, je ne crée pas de communauté, ici c’est un espace, on y va on y vient. Je n’aime pas trop le communautarisme, ça tourne vite à l’idolâtrie. Partage et bienveillance, ça je dis oui 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*