Les Gémeaux

La signification traditionnelle

Gémeaux Le signe des Gémeaux est un signe d’air. Les signes d’air portent l’énergie de la PENSÉE. Leur énergie est orientée vers les idées, les concepts, les mots. Le signe des Gémeaux est aussi le premier des trois signes d’air. Les premiers signes d’un élément (feu, terre, air, eau) sont des signes qui marquent l’INITIATION de l’énergie de l’élément. Les Gémeaux ont donc une énergie orientée dans la formation d’idées, de concepts, d’échanges de mots de paroles ! Le signe des Gémeaux est considéré comme un signe « masculin ». Cette notion de masculin est à comprendre au sens du Yang des philosophies orientales. Cela signifie que le signe des Gémeaux est une énergie qui PROJETTE, plus qu’elle ne reçoit.  Cette composante ajoute aux Gémeaux une dimension active et dynamique dans leur processus de formation des idées. Ces trois composantes, INITIATION / PENSEE / PROJECTION donnent aux natifs du signe des Gémeaux  une énergie dans laquelle on s’initie au monde des idées en projetant toute son énergie.  Le côté léger et mondain des Gémeaux s’explique par cette énergie particulière qui est orientée vers un besoin fort de projeter des idées en formation. Les natifs du Gémeaux ont une énergie orientée vers le fait de se former au monde des idées en se projetant vers les autres. Ils sont conquérants dans leur dynamique, actifs, ils vont vers les autres et testent toutes les idées qui leur passent par la tête. C’est ce qui leur donne ce côté léger et mondain.

Le processus des Gémeaux

1 – La croyance des Gémeaux.

Là où on a les Gémeaux, on a la croyance qu’il faut explorer toutes les idées, que si on passe à côté d’une idée, c’est forcément une chose importante qui va nous manquer pour le reste de la vie. On a la croyance que le vaste monde est un immense bac à fouille dans lequel il faut plonger pour en ressortir les mains pleines de tous ses trésors d’idées et de pensées, et que l’on ne doit en rater aucune.

2 – Comment on agit du fait de cette croyance.

Là où on a les Gémeaux, toutes les sollicitations retiennent notre attention. On dit oui à toutes les découvertes, à tout ce qui peut éveiller notre esprit. On est dans une sur excitation de tout ce qui peut éveiller notre curiosité. Et on se nourrit de cette excitation. Quand bien même on aurait été plongé à fond dans un sujet la veille, un livre, un projet, une idée, là où on a les Gémeaux, on se détournera complètement de ce que l’on faisait pour courir derrière cette nouvelle promesse de découverte. Le vol d’un papillon suffira aujourd’hui pour nous attirer dans une autre direction.

3 – Ce que l’on reçoit du fait de cette croyance.

Là où on a les Gémeaux, notre attirance pour toutes les formes de pensées nous disperse et nous n’arrivons pas à poursuivre nos buts, ni même à les fixer suffisamment longtemps pour leur donner une épaisseur et une consistance qui permettent à nos entreprises et nos actions de prendre corps. Là où on a les Gémeaux, on vit donc un étrange sentiment de ne pas savoir dans quelle direction engager notre énergie de manière sûre.

4 – Comment on résiste tant bien que mal

Là où on a les Gémeaux, on pense que si les choses nous échappent c’est qu’on n’a pas encore tout exploré, qu’on n’a pas encore fait le tour de toutes les idées que l’on pourrait mettre en œuvre, qu’il faut encore explorer avant de se poser. Là où on a les Gémeaux, on a déjà 1000 casseroles sur le feu et on cherche encore des idées à faire mijoter. Alors on recherche encore de nouvelles idées fraîches pour remplir notre cerveau. Là où on a les Gémeaux, on vit de grandes excitations, mais une fois l’excitation des premiers instants passée, on se sent perdu et désorienté. On sent que nos buts nous échappent et qu’on n’arrive pas à tenir le gouvernail de notre vie.

5 – Comment la vie l’aide à évoluer

Ces nouvelles explorations n’apportent avec elles aucune solution définitive, aucun effet rassurant. Et là où on a les Gémeaux, on finit par se sentir dans une impasse d’inaction, ne sachant pas choisir ce que l’on veut faire, pris dans un tourbillon de potentiels étourdissants. On a exploré plus que la moyenne, pourtant, là où on a les Gémeaux, demeure une vraie difficulté à savoir où poser nos valises. Comment définir nos priorités ? Comment mettre en relief ce qui a une importance. Toutes ces idées sont tellement séduisantes sur le papier ! Mais avec quel critère choisir ? Là où on a les Gémeaux, on se trouve dans l’impasse de l’inaction par excès de possibilités. On se retrouve à un carrefour proposant mille chemins avec marqué sur chacun d’eux : « c’est par là ». Devant cette multitude, on perd confiance, on abandonne et on se décourage, et on laisse tomber nos entreprises multiples ne se sentant pas l’énergie d’en choisir une seule et de la poursuivre obstinément.

6 – Ce que le processus crée

Là où on a les Gémeaux, on finit par renoncer à la croyance qu’il faut avancer de manière linéaire et séquentielle pour grandir. On comprend que chaque route est juste, qu’il y a un temps et une énergie pour chaque chose, et que la nôtre n’est pas nécessairement de tracer une route droite, mais peut être d’expérimenter quelque chose d’autre. On comprend que tout est valable, que tout est envisageable. On comprend que le jugement qui nous faisait croire que nous devions atteindre un but fixe est sans intérêt. Là où on a les Gémeaux, on a l’esprit ouvert à toutes les aventures. Rien ne nous empêche réellement d’explorer plusieurs pistes à la fois. Là où on a les Gémeaux, on possède comme un don d’ubiquité qui nous permet d’emprunter plusieurs chemins à la fois, d’explorer plusieurs terrains, de jouer plusieurs parties. Là où on a les Gémeaux, on découvre petit à petit qu’il n’est pas nécessaire d’abandonner un chemin pour en explorer un autre, mais que l’on peut développer ce pouvoir extraordinaire d’être sur plusieurs cartes différentes à la fois, sans se perdre et sans perdre le lien avec notre centre. Là où on a les Gémeaux, comme le tronc d’un arbre se nourrit de toutes les branches qu’il a lancées à la conquête du ciel, on lance nos ramifications et on les fait croître au rythme des saisons. On découvre que la croissance de l’être linéaire ou verticale qui fait grossir le tronc est soutenue par une énergie qui explore toutes les directions à la fois et que chacune d’elles nourrit le centre. On finit par comprendre que la multiplicité de nos actes n’est pas un défaut qui nous empêche de grandir, mais une autre forme d’énergie nécessaire à la croissance dans laquelle on excelle grâce à notre esprit léger, ludique et joueur. Le processus des Gémeaux vient de DEPLOYER nos potentiels grâce à l’énergie du JEU.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

31 commentaires

Jacques ROBERT 31 octobre 2018 at 8 h 54 min

Bonjour,

Gémeaux ascendant gémeaux, je ne me reconnais pas dans cette description peut être à cause d’un carré mercure XII et saturne X.

Répondre
Tristan 1 novembre 2018 at 18 h 54 min

Le Soleil est-il en maison XII ?

Répondre
Jacques ROBERT 23 octobre 2019 at 9 h 00 min

Pardon, je viens juste de voir la réponse près d’un an plus tard.

Le soleil est en maison I. Je crois que l’impact du processus gémeaux chez moi ressemble à une recherche d’adolescent dubitatif mais plus profonde, sur un long terme. Les questions de bases sont les suivantes : comment fonctionne l’incarnation, quel est son sens ? Est-elle modélisable ? Quel est le bon référentiel ? Je pense qu’il y a un doute initial et une incompréhension douloureuse et handicapante suivie d’une recherche extrêmement longue (Neptune Scorpion en VI sextile Pluton en IV, NSL VIII- Capricorne) : quel est le mode d’emploi ? Il ne s’agit pas ici d’une recherche papillonnante mais assez structurée qui passe dés l’enfance par une sorte de cogito à la Descartes, puis par le travail de la logique via les sciences et enfin une recherche des causes par la dimension spirituelle qui finalement aboutit à la prise de conscience de l’importance d’une incarnation qui exige un engagement conscient, présent et concret. Cette prise de conscience est globalement phrasée avec la prise de pouvoir tardive (4ème phase) du NLN en II et Cancer qui exprime, en effet, cette dimension présente et concrète. L’aboutissement du processus se situe ici dans une sorte de « laisser vivre, laisser passer » (connotation au libéralisme non voulue). La notion de multiplicité des chemins s’incarne par une pluridisciplinarité dont mon esprit gémeaux perçoit l’unité. Mais peut être plus subtilement par l’attention aux perceptions sensorielles au détriment du discours intérieur (pour trouver le Haut il faut chercher en bas, belle dualité). Voila, j’espère que ce commentaire est utile.

C’est vraiment par votre approche que l’on peut avancer.

Répondre
Tristan 29 octobre 2019 at 9 h 58 min

Merci Jacques,
Je crois en effet en vous lisant que vous etes en train de saisir le sens de votre vie. Votre expression est encore très Capricornienne, mais l’intuition est là.

Répondre
LESTIENNE 19 février 2018 at 18 h 16 min

A vous lire Isabelle, je verrais votre chemin de vie comme ça:

Remettre en question (Noeud nord en Maison 8) votre bagage,vos acquis (Noeud Sud en Maison 2) basés sur des croyances et convictions (N.S en sagittaire) par la découverte d’idées nouvelles nourries d’échanges multiples (N.N en Gémeaux)

Répondre
Isabelle 16 février 2018 at 11 h 31 min

Merci pour cet article passionnant qui me « parle » beaucoup. Je comprends mieux la position de mon Nœud Nord en Maison VIII et en Gémeaux. Addict à la lecture, je lis tout ce qui traite de développement personnel, de psychologie, de spiritualité … etc … La mise en pratique de ce que j’apprends est, par contre, beaucoup plus compliquée. Je reste cantonnée au monde des idées sans expérimenter « dans la matière » la validité de telle ou telle théorie. Je suis à l’aise concernant le fait que je suis en « apprentissage » mais le but ultime n’est-il pas d’expérimenter concrètement ? De spiritualiser en quelque sorte la matière ?

Répondre
Tristan 19 février 2018 at 13 h 30 min

But ultime? Y’a-t-il un but ultime? Le Noeud Sud en Sagittaire cherche une direction fiable, le Noeud Nord en Gémeaux explore la joie de vivre dans l’instant présent.

Répondre
villemot isabelle 30 novembre 2016 at 22 h 15 min

BONSOIR Tristan,
je fais le lien en lisant cet article entre la maison 2 qui est chez moi en gemeau.
Est ce que le manque d’argent ou le manque de bien personnels peut venir de ma difficulté à aller au bout des choses? à ma tendance à me disperser ? à être intéressée par plein de domaines …. je le verrai bien ainsi car je commence plein de choses mais j’ai du mal à aller jusque au bout; merci ! vos articles m’éclairent grandement. isabelle

Répondre
Danielle H 1 septembre 2016 at 15 h 29 min

Merci
je comprends de mieux en mieux à la fois ce besoin d’explorer, de chercher, et en même temps cette sensation et ce jugement négatif d’éparpillement et cette peur de passer à côté de « mon but ». Votre article m’éclaire beaucoup. La lecture croisée planète/signe/maison est enrichissante. Pour moi , Gémeaux en maison II avec Jupiter. Pas simple car Jupiter en carré à la Lune, Uranus et Pluton. La « destruction » par le burn-out professionnel que je suis en train de vivre amènera une solution j’espère !? Sur »quoi » puis-je m’appuyer ?

Répondre
Tristan 3 septembre 2016 at 10 h 50 min

Bonjour Danielle,
Je n’ai pas assez d’élément pour vous répondre et votre question est trop impliquante pour une petite réponse de commentaire. Le bon cadre me semble plutôt être celui d’une consultation. Désolé.

Répondre
Iris-Irisée 9 septembre 2015 at 2 h 15 min

Bonjour Tristan,

Je comprends mieux les difficultés que j’ai eu durant les études supérieures. J’ai fini par trouver ma voie professionnelle mais il m’arrive parfois de regretter de ne pas avoir fait telle ou telle formation ! J’ai la même frénésie concernant les activités liés aux cultures étrangères (langues vivantes, danses, musiques, arts, etc.). je veux tout faire, tout lire, tout savoir mais une seule vie ne suffira pas devant ma soif de découverte ! Parfois j’aimerai me calmer mais je n’y arrive pas.

Ce post m’éclaire aussi sur mon cheminement spirituel. Je comprends mieux les messages contradictoires de la Vie qui me sort de force de mon milieu d’origine en me prévenant de « Ne pas renier complètement d’où tu viens ! » et dans le même temps me fait découvrir d’autres milieux tout en me disant « Ne te fixe pas là dedans non plus ! ». Je pensais que j’avais un problème mais non c’est bien l’Univers qui veut je m’oriente de cette manière ^^ (ce que mon entourage ne comprends absolument pas, fixé à l’idée que seul une voie traditionnelle et exigeante n’est valable). C’est peut-être plus lié à ma LN en Sagittaire mais je pense que le Gémeaux joue aussi là dedans.

Enfin petite question, avec une maison 9 en Gémeaux comment calmer mon autre désir ardent qui est celui de vouloir voyager à tout prix aux 4 coins du monde ? J’adorerai visiter différents pays mais n’ayant pas les moyens de le faire j’ai l’impression de passer à coté de quelque chose et cela à tendance à me faire déprimer.

Répondre
laurence 19 juin 2015 at 19 h 40 min

cindy,
je suis verseau asc gémeaux comme toi.
je suis certes « éparpillée », étourdie, saisissant mille informations à la seconde et ne les poursuivant pas mais je voulais dire que ma vie professionnelle, ma vie sentimentale et ma vie familiale sont stables. je pense qu’il faut aller voir mercure ainsi que les gouverneurs du verseau pour se faire une idée. je suis infirmière depuis 18a(ds differentes structures), je suis avec la meme personne depuis le meme temps… certes j’ai des millions d’idées et envie de faire beaucoup de choses à la fois mais l’age/ le temps me laissent entrevoir quelles sont les priorités. L’aspect le plus ténu qui peut me poser problème est que j’ai besoin de séduire tout le temps mais je me rends compte que cela est une vélléité et que ça n’aboutit à rien de plus ds ma vie. mais je l’ai en moi malgrè tout. bises, laurence.

Répondre
Cindy 19 mai 2015 at 9 h 54 min

Bonjour,

Je comprends mieux grâce à votre article cette dispersion et cet éparpillement dans ma personnalité et dans ma vie. Etant verseau ascendant gémeaux, je ressens le besoin de devenir plus stable et plus équilibrée dans mon comportement et dans ma vie. Pas du tout évident de se fixer dans un lieu, sur un sujet, un choix de métier, une seule relation affective. J’ai compris qu’il me fallait me poser, me discipliner et construire sur des bases solides en visant la stabilité autant au niveau matériel qu’affectif. Par contre, trouver ma voie professionnelle et faire un choix dans ce domaine reste encore un défi pour moi ! Votre article m’aide à y voir plus clair car peut-être devrais-je arrêter de vouloir un travail qui réunit tout ce dont j’ai besoin mais plutôt avoir des activités en dehors du travail qui viendraient le compléter ?! Merci pour tout…

Excellente journée. Cindy

Répondre
sabina 6 novembre 2014 at 20 h 09 min

wow ca me resume vraiment tres bien,cest fou

Répondre
Tristan 6 novembre 2014 at 22 h 44 min

Ravi ! Bienvenue !

Répondre
Lydia 5 novembre 2014 at 22 h 35 min

Merci Tristan pour votre analyse si juste  » là ou on a les Gémeaux ».

En tant que gémeau, ascendant gémeau, je suis tout à fait à l’aise dans votre présentaton et vous m’avez beaucoup apporté dans la justesse de vos propos.
Bravo !

Répondre
Tristan 6 novembre 2014 at 22 h 48 min

Merci Lydia, ravi pour vous. N’oubliez pas que ce sont des processus et que vous restez un être unique qui ne se résume pas à cela.

Répondre
Dany 4 septembre 2014 at 21 h 06 min

Pourquoi les gemeaux sont si difficile d’accès ?

Répondre
Tristan 6 septembre 2014 at 12 h 11 min

C’est votre expérience des Gémeaux. Je ne sais pas.

Répondre
sho 13 juin 2014 at 2 h 26 min

on est pas très facile à comprendre ni à vivre, superficiel et profond , généreux et égoïste et j’en passe…manipulateur et docile, très tolérant et indifférent…bref…je n’ai pas réussi à me fixer dans un cadre, un seul boulot, un couple, une famille, des amis…on nous décrit double, je me sens au contraire très vraie et sincère, même juste c’est important et généreux (dans ma vie et comment je ressens, je perçois et je vis, je fais par-à-rapport aux autres) c’est sûrement cela…le double c’est ce décalage difficile à vivre et pour les autres qui ne nous voit pas toujours ainsi ou ont du mal à nous suivre…?? la profondeur est là, même si elle n’est pas ancrée ou incarnée plus fortement (surtout quand on a pas de signes de terre!)

Répondre
sho 13 juin 2014 at 2 h 17 min

oui, merci pour votre écriture et la présentation assez juste Je suis gémeaux et oui, je ne vois toujours que toutes les routes possibles , les possibles, avec quelques limites même, celle de se sentir perdue souvent, manque de confiance en soi…ça limite encore…et celle dont vous parler de pouvoir se centrer pour relier tout ça! je pense qu’un gémeau peut se chercher toute sa vie! en lui-même et s’il trouve quelques ancrages suffisamment justes et vivables pour lui…dans l’espoir de vivre pleinement…justement se centrer, on me le projette souvent…alors en dépit d’une grande indépendance, j’y arrive quand j’ai des structures claires, parmi des personnes valables (pour moi) et ouvertes…à part ça, sinon, je vois pas comment faire???…c’est compliqué dans la vie de tous les jours, choix de carière, boulot, affectif, famille…oui, c’est la première fois que je lis une vérité…on peut rester confus, passif, rêveur…avec tant de possibles et aussi une humilité devant cela (qu’on appelle manque de confiance soi) et pas influençable pour autant à tous les discours qui voudrer en profiter

Répondre
Jeannot 24 mai 2014 at 6 h 42 min

Bonjour

Est ce qu’il.existe une difference entre un gémeaux qui naït en amerique et un gémeaux qui est née d’ Europe.

Merci
jeannot

Répondre
Tristan 24 mai 2014 at 11 h 47 min

Pas à ma connaissance en ce qui concerne l’énergie du signe. Maintenant la culture locale développera autre chose chez l’un et l’autre.

Répondre
marta 24 août 2013 at 11 h 09 min

merci beaucoup j’ai les gemeaux dans la maison x et j ‘ai toujours pensee (voulu avoir) UN chemin professionnel (comme les autres) mais j’ai vraiment compris en vous lisant que l’energie des gemeaux est tout sauf une et ca m’a ouvert les yeux sur mes nombreuse centres d’interets…merci encore

Répondre
Tristan 24 août 2013 at 12 h 10 min

Merci de votre passage Marta,
je suis ravi que ce texte vous ai apporté un éclairage nouveau. A bientôt

Répondre
Marie 21 mai 2013 at 17 h 05 min

je trouve que la ou il y a Gémeaux il y a une grande inetelligence « professionnelle » mais une « immaturité » ou en tous cas un côté pas clair quand il s’agit d’eux mêmes…j’en connais trois et ce sont trois les mêmes : assez égoistes, peu enclins à l’effort pour vivre avec les autres…et pensant souvent que « l’herebe est plus verte ailleurs »…Mais ils sont d’une grande sensibilité

Répondre
cheri1300@hotmail.be 31 mars 2013 at 13 h 43 min

Bonjour je suis gemeaux
et je voulais savoir
comment ont compare les signe pour savoir
si ont va bien s entendre avec une ou t’elle personne
Doit -on regarder notre ascendant pour justement rencontrer la personne du meme signe de notre ascendant pour justement qu ‘elle se reconnaisse et au resultat ont s entendra bien?

Répondre
Tristan 31 mars 2013 at 19 h 32 min

Bonjour,
Il y a des études qui ont été faites à ce sujet sur les mariages entre personnes de même signes. Vous pouvez les étudier pour comprendre l’énergie des signes. Mais en ce qui concerne les relations c’est inapplicable car nous sommes beaucoup plus complexe que le signe solaire. Je déconseille de chercher des compatibilité par l’étude astrologique. C’est le meilleur moyen de passer à côté de votre vie.

Répondre
cheri1300@hotmail.be 1 avril 2013 at 10 h 34 min

Merci tristan de m’avoir eclairsis
Je suis fort interesse par tous ses mystere de l’univers
D’apres vous par ou je devrais commencer pour m ‘initier a l astrologie?
Merci

Répondre
Tristan 1 avril 2013 at 13 h 46 min

Eclairci, peut être pas, éclairé peut-être ;-). Pour vous initier à l’astrologie, il n’y a pas une voie unique. C’est à vous de choisir entre étudier votre thème avec un astrologue, étudier avec des livres ou prendre des cours. Tout peut convenir cela dépend de votre personnalité.

Répondre
Lo 7 février 2013 at 16 h 09 min

Oui, oui, oui!!!
Belle présentation de ce signe d’air qui peut se permettre de ne pas choisir et de courir n lièvres à la fois.
A l’inverse de sa cousine fixe (la Balance) qui ne sait choisir entre la chèvre et le chou.

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement