Le nouveau paradigme de la conscience

En sciences physiques, le changement de paradigme de la conscience humaine est manifeste depuis que la physique quantique est venue bouleverser les concepts de notre ancienne conception du monde. On admet des choses folles en physique quantique telle que l’interconnexion entre deux particules projetées à des dizaines de kilomètres l’une de l’autre ou le don d’ubiquité des particules. Il y a de nombreuses applications technologiques industrielles qui reposent sur les découvertes de la physique quantique et qui ont fait leur entrée dans notre quotidien. Les fours à micro-ondes en sont un exemple. Donc en sciences physiques le changement de paradigme est en cours, intégré et ne peut pas être arrêté.

Dans le domaine des sciences humaines, on est exactement dans la même période de l’histoire où un changement de paradigme se met en place. C’est plus long que dans le domaine des sciences physiques. Pourtant on pourrait penser que ce serait le contraire parce que ce changement de paradigme est très bouleversant du point de vue de la conscience de nous-mêmes et du monde dans lequel nous vivons. Il tend à montrer que tout est vibration, que la matière en fait n’existe pas. Et cela a été accepté par les sciences physiques dites « dures » qui étudient les phénomènes matériels avec une approche très concrète et rationnelle des limites de la matière.

Dans le domaine des sciences humaines, on en est encore à ridiculiser les personnes qui pensent que la conscience peut se déplacer hors du corps. Pourquoi ? Parce que en sciences humaines lorsque nous entrons dans le nouveau paradigme de la conscience, nous entrons dans le champ de la responsabilité individuelle, nous entrons dans un monde nouveau où le hasard n’existe pas, dans un monde où il n’y a ni victime, ni bourreau, ni sauveur et où chacun est pleinement responsable de son expérience. Dans un monde où la mort n’existe pas. Et qu’on le veuille ou non, même les personnes qui se sentent très en affinité avec cela ont du mal à mettre en application concrètement ces concepts dans leur vie. Remercier intérieurement celui qui nous blesse ou nous à blessé pour l’occasion de grandir qu’il nous a donnée, n’est pas évident à faire concrètement. Saluer l’âme qui est partie avec la conscience qu’elle est vivante, non plus.

Appliquer concrètement le nouveau paradigme de la conscience implique tout cela. Il ne s’agit pas que de se gargariser d’une nouvelle technique de soin énergétique qui va nettoyer nos cellules. Il s’agit d’entrer dans la conscience pleine, entière et profonde que nous sommes des âmes immortelles et qu’aucune expérience de ce monde n’est erronée ni hasardeuse. Cette conscience acquise modifiera complètement notre société. La violence, la vengeance, la répression n’ont plus de sens quand nous avons acquis cette conscience.

En sciences humaines, nous avançons lentement parce que nous étudions moins. Le monde de la physique matérielle est poussé et subventionné par l’industrie. Dans les sciences humaines la plupart des recherches sont les fruits d’initiatives personnelles, de passions, de recherche alternative, d’expérience intérieure. Un peu comme ce que je fais ici. Le changement de paradigme de la conscience n’est pas subventionné car il aboutira à l’émancipation des individus. C’est donc à nous d’étudier par nous-mêmes.

Les vidéos de Tystria sont  un très bon outil pédagogique pour nous éduquer et nous enseigner ce changement de paradigme. J’en ai diffusé quelques-unes, en voici une autre que j’aime beaucoup.

Si vous le pouvez, soutenez cette initiative. Je reproduis ici avec le lien l’appel au don de Tystria.

Ce documentaire est mis à disposition gratuitement pour toucher un maximum de personnes. Si vous désirez nous aider pour nos prochains projets, vous pouvez nous soutenir ici : https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr…

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Le nouveau paradigme de la conscience — 17 commentaires

  1. « Remercier intérieurement celui qui nous blesse ou nous à blessé pour l’occasion de grandir qu’il nous a donnée, n’est pas évident à faire concrètement. » Certes, mais c’est néanmoins possible…
    Je vais aller regarder la vidéo!

  2. Merci pour cette réflexion intéressante. Il est vrai qu’en sciences humaines nous sommes seuls avec notre terrain d’expérience quotidien et l’on a souvent bien du mal à laisser s’ouvrir notre conscience surtout dans les situations agaçantes et archi connues. Bien sûr il y a les événements particuliers et inattendus qui peuvent nous réveiller, les accidents, les deuils, mais c’est au quotidien qu’il faut cent fois, mille fois remettre l’ouvrage, car la vie est essentiellement faite de ce quotidien insignifiant et elle passe vite…pourtant le travail n’est pas si difficile comme l’explique Sylvain Du Boullay, dans une autre vidéo de Tystria, c’est s’observer en permanence dans notre comportement, nos réactions, nos jugements, et lâcher prise, lâcher prise, lâcher prise…bon travail à tous 😉

  3. J’ai un peu réfléchi depuis hier(eh oui ça m’arrive!):-) et je me suis souvenue du jour où nous avons eu un accident trés inattendu mon mari et moi sur la route…il en est mort et j’étais indemne ,alors tout de go j’ai compris que la vie et la mort étaient les deux faces d’une même médaille et j’ai eu la sensation que mon mari était libéré . la grande lumière m’a éclaboussée, le l’ai un instant partagée avec lui. A ce moment là il n’y avait aucune tristesse, et je me suis vue un instant partir loin…c’est la pensée de mon entourage (parents amis)qui m’a ramenée à la réalité ordinaire, avec tous les sentiments humains qui vont avec.

  4. Bjr, j’étais justement tombée sur ce documentaire par hasard il y a qqles jours et l’avais gardé en référence. Je trouve qu’il y a un bien joli passage ds le film documentaire sur la magie de l’expérience terrestre… quand on se demande par exemple pourquoi on doit vivre tant de galères, de manque de douceur, manque de sens, de simplicité et de fluidité, c’est assez chouette (+ que cela bien sûr) de se rappeler que l’expérience du soleil, de l’eau, par exemple, c’est juste magique…
    Pour moi qui vient de me casser le pied hier (au sens propre), je pense à la science humaine quantique ! Bien évidemment.
    Et je me dis aussi ma phrase fétiche « je me demande COMMENT je vais bien pouvoir / savoir me sortir de cette situation ? » C’est une vraie question, et elle m’est bénéfique, car avec elle, je me rend compte que je ne suis si importante que cela (ce moi-là qui souffre en tout cas) et car c’est une vraie intention pour une bonne responsabilité (pas en force, mais pas en simple attente non plus), je laisse ouvert.
    Pas tous les jours faciles à faire, c’est vrai, mais cela vaut plus que la peine (au sens propre là encore !).
    Sinon, c’est rigolo et excellent ce « Le changement de paradigme de la conscience n’est pas subventionné car il aboutira à l’émancipation des individus ». Merci pour vous partages

  5. Merci… je suis bouleversée, très touchée par la générosité des ces échanges humains, et par votre partage aussi. Je me suis offert un vrai temps de pause pour profiter de la vidéo et je ressens un ancrage profond, tout est calme dans la tete, c’est fluide, soupir de soulagement. l’etre humain est bien plus grand que ce qu’on en pense. Vive ce nouveau siècle si prometteur, malgré ses noirceurs abyssales régulières
    Prenons soin de nous,
    prenez soin de vous

  6. Oui, il se fait un travail plus profond et unique pour tout être vivant prêt à tout conscientiser.

    Ya beaucoup à dire…

    À suivre

    Un grand merci à vous Tristan

    Pour votre esprit en éveil

    J’apprécie infiniment

  7. tout ça me semble d’une évidence un peu fatigante. Le mot est bizarre mais c’est comme ça. Oui, un peu triste parce que quand on voit ce que nous vivons ici, ce que nous sommes ici, à côté de ce qu’il y a ailleurs si peu exprimable et si peu accessible alors qu’une gouttelette de cet ailleurs serait la solution absolue d’ici bas, oui, c’est un peu triste, oui, fatiguant de devoir continuer à se remuer. Mais faut bien, puis qu’on est là. C’est qu’il le faut

    • Je suis assez d’accord avec vous et la grande question pour ma part est « pourquoi »?!?
      Pourquoi tant d’horreurs sur cette terre alors que l’on sait, que l’on sent, ou que l’on a vécu cette autre réalité cet infini amour ….

      « Comment as tu aimé, qu’as tu fait pour les autres? » semble être une piste de réponse …

      Peut être devons nous passer par là pour prendre conscience que le plus important est d’aimer? Ok mais pourquoi ?

      Parce que peut être ailleurs avons nous mal aimé? Nous venons sur cette terre pour prendre conscience de la façon dont nous aimons, peut être ………………..

      Pourquoi ? Pour nourrir le grand feu sacré de l’Amour très certainement ….

  8. Oui, sur la même longueur d’onde, avec des scientifiques non matérialistes, ou pas seulement.Notre réalité a toujours été là, cachée aux yeux des autres et de nous mêmes par des voiles qui avaient certainement leur raison d’être. Quelque part tout ceci est rassurant et en même temps je sens que ce n’est qu’un début d’éclaicissement…j’avais déjà vu un reportage du même genre avec d’autres témoignages similaires, celui ci propose de faire prendre conscience aux enfants,c’est sans doute un pas de plus…l’avenir nous le dira !
    En tout cas merci pour ce partage.
    Amicalement Françoise

  9. Je vois que nous sommes sur la même longueur d’onde…
    Toutes nos intuitions se vérifient les unes après les autres par les scientifiques, et il y a encore beaucoup à dévoiler!

    Life is fractal sure of that!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*