Le chemin de vie en 2mn et 08 secondes

Quand je raconte son chemin de vie à une personne en consultation, il y a souvent un moment d’étonnement et de surprise tellement cela parle. Il y a parfois même de la stupéfaction et il arrive que ce soient de vrais moments de grâce libérateurs quand la souffrance accumulée prend soudainement un sens.

Après ces moments de grâce ou de reconnaissance, vient souvent la question : « Comment fait-on pour faire son chemin de vie (pour aller vers le Nœud Nord en astrologie)? »

Depuis quelques années, plusieurs consultations m’ont montré que le Nœud Nord était d’abord, avant d’être une direction pour évoluer dans notre vie, le point qui représente notre plus grande peur, notre peur du néant, notre peur de ne plus être, de disparaître.

Lorsque nous nous approchons du Nœud Nord dans notre parcours d’évolution d’adulte, il y a une résurgence de ces peurs. Et c’est souvent là que nous nous figeons ou que nous reculons. Quand on me demande en quoi consiste notre chemin de vie, une fois que ce parcours a été expliqué je n’ai pas de ficelle ou de truc à donner, la seule chose à faire reste de traverser nos peurs. De ne pas s’arrêter devant elles, mais d’y aller. De ne pas renoncer. De continuer. Au final, de ne pas avoir peur de nos peurs.

Elles sont là, pour chacun d’entre nous, telles un tigre de papier ou un écran de fumée à franchir d’un pas. Il n’y a rien d’autre à espérer que de faire ce pas qui nous fait si peur et rien ne peut réellement atténuer notre appréhension. Il faut faire le pas. Sinon, on reste coincé devant, plus rien ne bouge dans nos vies. On reste figé. Et lorsque l’on traverse nos peurs, d’abord on ne tombe pas dans le néant, et ensuite la vie prend un tour jubilatoire que l’on n’imaginait pas. Des témoignages de cela, j’en ai accumulés. Des expériences aussi.

Mais comment l’expliquer quand on ne l’a pas vécu ou quand on n’en a pas été témoin ?

Je suis tombé sur cette vidéo de Will Smith « Dépasser ses peurs », il a quelques jours sur Facebook et je me suis dit que c’était exactement cela qu’il se passait lorsque l’on fait le grand saut de son chemin de vie, lorsque l’on traverse nos peurs. Et finalement comme il le dit lui-même on se rend compte que « Les meilleurs choses de notre vie se trouvent de l’autre côté de nos peurs » Alors, prêt ? Go ! go ! go !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Le chemin de vie en 2mn et 08 secondes — 23 commentaires

  1. Bonjour Tristan,
    vous êtes un sacré cocktail d’intelligence de subtilité et de sagesse, et c’est un tel plaisir de pouvoir s’y abreuver régulièrement sur votre site, mais là avec cette vidéo je ne vous suis pas du tout. Elle est simpliste comme une vidéo de promotion du djihad, suivre la meute pour dépasser ses peurs?!! Si on fonce en suivant les autres (même les autres qui sont en nous!) pour dépasser ses peurs et ce n’est pas le bon moment, on n’y est pas prêt, ça risque d’être simplement destructeur. On m’a dit que les peurs sont comme des bulles de savon dans lesquelles on est comme dans un cocon, lorsque la bulle éclate il n’y a plus de peur, mais il faut être prêt à se retrouver soudain dans la réalité brute…
    Merci en tout cas de nous bousculer de toutes les manières, ça c’est très constructif!

    • Bonjour Zana,
      Merci pour votre commentaire. Ce qui m’intéresse dans la vidéo est ce que Will Smith a retiré de son expérience mais pas les circonstances qui l’y ont mis. Je ne conseillerai à personne de se dépasser malgré lui en suivant les copains. Pour le reste, l’image du grand saut me va très bien. 🙂

  2. Je trouve extraordinaire, Tristan, votre vidéo, et donc votre vision, parce que correspondant au principe de notre week-end de l’Ascension dont l’objet est la renaissance de notre vision en vertu de tous les possibles…
    Merci…

  3. Texte rapide et efficace, la vidéo me parle moins bien par contre (saut en parachute, franchement, c’est un peu violent pour moi !). Sympa par contre je trouve la vidéo laissée par Maryline dans un commentaire précédent).
    Bon, néant au Nord, ok, mais un peu néant au Sud aussi pour moi avec Pluton et Soleil conjoints, tout cela s’annulant mutuellement : on fait mieux comme zone de confort, piste de décollage, lieux de conscience sur les indices de schémas et fonctionnements à dépasser ! Difficile de faire le point et la clarté… sacré farceur de chemin de vie, tiens !

    • La zone de confort du Nœud Sud n’est pas forcément celle d’un canapé en velour. C’est la zone de confort de l’ego où quoi qu’il s’y passe, vous vous sentez exister plus que si cela n’existait pas.

      • Euh, oui merci, j’avais remarqué ! (l’absence de confort) 🙂
        C’est la position de ce soleil qui me pose problème.
        Chacun ses soucis, et on a bien chacun les pires meilleurs soucis qui vont bien, pour notre évolution personnelle.
        Merci de la réponse.

  4. merci beaucoup Tristan pour votre vidéo et conseils. Je viens de voir ce que vous explicitez à propos du noeud nord en taureau et du noeud sud en scorpion (mon cas)et je m’y reconnais à 100% . En regardant en arrière sur ma vie jusqu’ici je vois que j’ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes pour corriger mon émotivité d’écorchée vive ! Le chemin vers la sérénité n’est pas terminé et, sûr j’ai encore des peurs à traverser ….je comprends maintenant pourquoi j’hésite tant avant de me lancer dans le vide : une trés grande peur de souffrir à nouveau !Merci encore et belle journée à vous ! Françoise

    • La peur du Nœud Nord en taureau c’est de s’ennuyer mortellement dans un monde dépourvu d’émotion. Faire le grand saut pour un nœud sud en Scorpion, c’est abandonner ces drames émotionnels et vivres dans un monde où l’on craint de rencontrer l’ennui alors qu’en fait on va rencontrer la paix.

  5. Tristan
    Il me semble que l’on n’est pas que un NN, et que s’il représente l’explication de cette incarnation actuelle, le reste du thème peaufine ; on a des moyens à dispositions et un NS qui est un élément qui nous est familier et qui , sans être un obstacle complétement est lui la source de la difficulté à aller vers son axe opposé ce fameux NN. Focalisé une peur , est probablement lié à une incompréhension de ce mouvement que représente la globalité d’un thème…A bon entendeur …

  6. J’ai dit longtemps que j’avais peur d’avoir peur, et souvent mon entourage prenait cela comme une boutade, et bien non c’était l’exacte vérité…intérieure ! nœud nord en scorpion ! merci Tristan

    • Aoh oui, je comprends. Le Noeud Nord en Scorpion n’est pas évident émotionnellement. Restez confiante, pour vous comme n’importe qui la libération est géniale !

  7. C’est exactement ça Tristan…quand j’ai réalisé ce dont j’avais le plus peur dans ma vie, j’avais passé des années à appréhender cela, le mental racontait des tas de choses, pas raisonnable, pas d’expérience, bref on est jamais assez prêt pour ce qui nous terrifie en fait. Et puis le grand saut, parce que malgré tout on sait que c’est la seule chose qui vaille vraiment la peine, que c’est la voie à suivre. Dans ce moment là, le point zéro même si le mental dit encore « ça marchera pas, c’est l’anéantissement assuré » ce qui m’a sauvé c’est de me dire « au moins j’aurai essayé ».

  8. Parfaitement juste, parfaitement vrai!
    C’est exactement, cela.
    La peur vient du mental, pas d’ailleurs.
    Dans l’action, dans l’action où il y a totale présence,
    plus d’espace pour la peur.
    Merci Tristan pour ce partage autour du nœud nord…

    Shivani

  9. tout à fait, après c’est plus ou moins facile selon les uns ou ou les autres, certains sont comme poussés en avant malgré tout, d’autres comme retenus en arrière, et ce n’est jamais pour rien, chaque voie est unique, chaque travail est unique, seul le courant qui nous anime, qu’elle qu’en soit l’intensité, est le même, sur ce parcours, et dans mon propre travail en astrologie, je peux constater que l’axe de la Lune noire et la position de Chiron en lien avec d’autres points du thème que j’ai « découvert » il y a peu via le travail d’une astrologue, donnent un éclairage très approfondi sur nos peurs et la façon dont nous pouvons travailler dessus pour les transformer, les transcender

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*