La Pleine Lune du 9 juin 2017

pleine-lune-du-9-juin-2017 La Pleine Lune du 9 juin 2017 a dans le fond une énergie assez proche de la nouvelle Lune du 25 mai. Ce qui va la différencier est un meilleur équilibre des énergies qui se répartissent de manière plus homogène et une mise en évidence des intentions cachées qui émergent.

  1. Les énergies de cette Pleine Lune sont très équilibrées. On trouve une répartition des énergies dans les éléments qui est au plus proche de ce que l’on pourrait imaginer être un point d’équilibre parfait. Nous disposons d’énergies de volonté, de concrétisation, de conception et de ressenti en proportions similaires. Les configurations d’équilibre comme cela sont des moments où l’on peut se sentir plus détendu parce que l’on n’est pas en train de s’obséder ou de s’obstiner sur ce que l’on veut ou ce que l’on fait ou ce que l’on imagine ou l’on ressent. On passe vite d’une de ces formes d’énergie à l’autre et cela fait du bien, cela allège l’atmosphère. Explications
  2. Les relations entre ces énergies sont en train de s’adoucir. Lors de la Nouvelle Lune du 27 mai on avait un équilibre entre tension et harmonisation, ce qui créait un climat de révélation et de résolution. On tend doucement avec cette Pleine Lune vers plus d’harmonisation ce qui crée un climat d’apaisement progressif. Ce propos concerne le climat général autour de cette Pleine Lune. Il n’enlève pas le fait que les jours de Pleine Lune sont sujets à des tensions plus fortes que d’ordinaire. Cependant, vous pourrez peut-être observer que malgré la Pleine Lune vous n’avez pas si mal dormi cette nuit. C’est mon cas 🙂 Il m’arrive d’être agité les nuits avant ou pendant la Pleine Lune. Cette nuit pas du tout. Explications
  3. L’énergie ou la conscience du désir et de l’envie – cette énergie qui nous fait désirer des territoires nouveaux, des espaces nouveaux, et nous met dans le mouvement – est passée dans un filtre qui l’oriente vers le désir de créer des liens de proximité, de développer des relations qui protègent, apaisent et rassurent et permettent de se détendre dans la confiance du lien avec l’autre. C’est une énergie assez apaisante qui fait tendre le désir vers des relations douces plus que vers du conflit. Explications
  4. L’énergie de la sensibilité, de la sensorialité est passée dans un autre filtre qui nous fait plus apprécier le calme, la paix, la douceur et les jouissances matérielle simples. Elle était encore teintée il y a 15 jours d’une énergie de volonté qui stimulait la sensibilité de la volonté, nous faisait aimer les combats pour l’affirmation de soi. Il y a eu un glissement vers une forme qui sensibilise notre amour de la paix. Explications
  5. Le point sensible de cette Pleine Lune qui peut être ressenti comme un inconfort concerne une configuration qui fait émerger sur un plan émotionnel des buts et des objectifs cachés soutenus par l’autorité qui sont en conflits avec l’énergie de la compassion et de l’Amour Universel. Cette Pleine Lune fait ressentir émotionnellement ce conflit. Dans le même temps notre énergie vitale, plus tournée vers la légèreté, se trouve elle aussi en conflit avec la conscience de l’Amour Universel. Cela engendre le fait que la conscience de l’Amour Universel est très affaiblie en ce moment et très peu soutenue par l’environnement. Les natifs des Poissons peuvent le sentir et ressentir que leur conscience habituellement ouverte et compatissante trouve peu d’écho dans ce qui se passe autour d’eux. Cela est un peu obscur mais l’actualité, une fois de plus nous aide à voir dans le collectif ce que peut être cette énergie. Si on prend les buts et les objectifs cachés soutenus par une autorité et qui émergent en ce moment de manière plus émotionnelle, on a deux beaux exemples avec la Loi travail en préparation et l’instauration de l’état d’urgence dans le droit commun. Ces intentions sont restées floues et nébuleuses pendant un certain temps et en ce moment elles émergent de manière plus claire. Le loup sort du bois ce qui provoque une tension avec les énergies qui soutiennent les droits de l’homme et les valeurs sociales. Mais pour autant, dans l’ambiance générale un peu légère dans laquelle nous sommes en ce mois de juin, on préfère manger des cerises et profiter de bons moments que de s’impliquer dans la défense des droits de l’homme et des valeurs sociales. C’est l’énergie du moment. Donc finalement, les « ronchonneurs » qui nous rebattent les oreilles avec les intentions cachées qui attaquent les fondements des valeurs humaines universelles ne font pas recette. On risque fortement de se réveiller dans quelques temps avec la gueule de bois en devant faire face aux conséquences de cette absence de sensibilité à la souffrance, mais pour le moment, ça passe comme une lettre à la poste parce que l’énergie de l’Amour Universel, de l’amour divin est peu soutenue et reçoit des tensions assez fortes qui l’affaiblissent.  Explications

Voilà, l’été est tout proche, la douceur de vivre est là. Ce qui nous fait en ce moment vivre dans une espèce de climat juvénile où l’on ne prête pas trop attention à la misère. Elle est pourtant là et bien là, et de plus en plus là. Il n’est pas un jour sans que je sorte une pièce de mon porte monnaie. Hier, en allant faire mes courses, je croise deux jeunes femmes qui mendiaient. Elles sont roumaines mais ne veulent pas le dire, l’une a des papiers français, elle voudrait travailler mais elle est trop jeune, l’autre est italienne et n’a pas de papiers français. Comme elle mendient pour manger, je leur ai demandé si elles voulaient quelque chose. La grande m’a répondu : « des fruits ». Des fruits, la nourriture la plus élémentaire offerte par la nature et abondante en ce mois de juin. C’était leur souhait. Ce plaisir si simple, si vital, si élémentaire. Manger des fruits. Il n’est pas accessible à tout le monde. J’ai acheté des fruits et les leur ai offerts. (Vénus en Taureau, Mars en Cancer c’est aussi cette énergie là). Puis je suis retourné à ma voiture et en partant je les ai vues croquer à pleines dents dans un brugnon juteux.

N’imaginez pas que parce qu’il fait beau et qu’on nous promet un renouveau miraculeux qui va tout régler comme par magie, cela nous absout d’être attentif à ceux qui souffrent. La misère est à côté et la misère ne recule devant rien sauf l’Amour.

Très belle quinzaine à tous et à toutes et à très bientôt pour la Nouvelle Lune du mois de 2017 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Pleine Lune du 9 juin 2017 — 9 commentaires

  1. Oui, Tristan, tout le monde devrait avoir la possibilité de se nourrir. D’ailleurs, je crois que des jardins se créent dans les villes et villages et les fruits et légumes frais sont mis à la disposition de ceux qui en ont besoin. Cette initiative devrait se généraliser à mon point de vue. Moi-même, étant à la retraite et vivant seule, j’aime cuisiner et je fais profiter de mes bons petits plats un voisin dans le besoin.

  2. Merci Tristan pour ton analyse et ton témoignage personnel. C’est ce genre de billet (ce n’est pas le premier!) qui m’a appris à moins juger et plus donner si le coeur m’en dit . Hier c’est un petit scout vendant des biscuits pour financer son camp d’été qui a sollicité mon attention, et mon porte-monnaie 😉 Ce n’est pas la misère certes, mais ses habits usés laissaient entendre que la fratrie est nombreuse, et il faut un certain courage pour arpenter ainsi seul les marchés à 11 ou 12 ans. Puissions nous ne pas laisser nos esprits fuir la réalité et nos coeurs s’endurcir…et aider notre prochain tel que la vie nous le présente <3

  3. « les ronchonneurs qui nous rabattent les oreilles avec les intentions cachées qui attaquent les fondements des valeurs humaines universelles » un peu fort Monsieur Tristan. Heureusement qu’il y a des personnes ouvertes aux autres et pas dans leur bulle juvénile. Et si l’astrologie nous disait autre chose que « subir les influences des astres »…L’Amour oui mais pas en rêve mais dans le concret de chacun instant.

  4. Oui,moi aussi j’ai bien dormi,car des fois je n’arrive pas à trouver le sommeil pendant certaine pleine lune.
    La légèreté est bienvenue à la suite
    de trop de massacres…
    Elle n’est pas pour autant « superficielle »…
    Vivre en pleine conscience c’est essentiel mais aussi très exigeant.
    Donc de se sentir comme un cerf-volant heureux de flotter dans un ciel clément est bien « mérité ».

    Merci Tristan

    Lire votre texte est pour moi un moment précieux.

    Bonne continuation avec douceur oui

  5. Bonne initiative que de leur acheter des fruits, de plus, selon leur désir. Au moins il est certain qu’elles en profitent et non pas le chef de ces réseaux de mendicité.
    Ce qui me rappelle deux vécus. Un mendiant devant les grands magasins avec son chien. C’était un habitué, personnellement j’ai horreur que les animaux servent d’appât. Bref, quelqu’un lui apporte une barquette de viande pensant peut être aux deux, chien et maître. Je traversais au moment où la barquette atterrit à mes pieds sous un flot d’injures … peut être que le chien aurait aimé cette viande, peut être que le maître était végétarien ?
    L’autre me concerne directement, aux alentours de Noël des jeunes buvaient et dormaient tous les soirs sous les arcades. Je leur apporte des chocolats traditionnels, me disant, c’est mieux que de l’alcool ou de l’argent qu’ils vont utiliser pour de la drogue. Ils m’ont remerciée, mais le lendemain ma voiture garée sous leurs yeux était rayée aller retour y compris les vitres … Eux, je ne les ai plus revus.
    Finalement il vaut mieux leur demander ce qu’ils veulent !!!

    • Bonjour Suzy,
      Oui demander est toujours mieux que de donner en pensant faire bien. L’enfer est pavé de bonnes intentions et n’importe qui qui mendie a sa part de dignité qui peut être blessée si on lui donne par exemple, ceux qu’il considère comme quelque chose auquel il peut/doit/veut subvenir. Une fois j’ai proposé des vêtements à une femme qui m’a insulté. C’était sa dignité de femme de dire qu’elle choisissait elle-même ses vêtements. Maintenant il y a aussi certaines personnes agressives et ingrates. Tout est possible. Mais elles sont bien plus rares que les personnes reconnaissantes qui ont leur part de dignité et peuvent l’exprimer avec maladresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*