La Pleine Lune du 7 août 2017

pleine-lune-du-07-aout-2017 Nous voici avec une Pleine Lune qui se passe au moment d'une éclipse de Lune Explications. J'ai lu dans un commentaire ici ou sur Facebook que cette éclipse se passait en plus sur un alignement avec les Nœuds Lunaires. En fait c'est toujours le cas. Une éclipse est provoquée par un alignement du Soleil, de la Lune et des Nœuds Lunaires. C'est une question de mécanique céleste. Je ne vais pas détailler cela du point de vue astronomique, mais gardez le en mémoire. Éclipse = alignement des Nœuds lunaires du Soleil et de la Lune. Du point de vue astrologique, les mouvements d'éclipse que l'on rencontre en moyenne deux fois par an sont des moments importants de l'année pour comprendre l'énergie de notre évolution collective.

  1. Pour cette éclipse de Lune notre énergie vitale nous montre la direction de notre évolution collective. C'est le moment de l'année où nous pouvons le mieux ressentir dans notre chair quelle est l'énergie de ce développement que nous faisons ensemble pendant 18 mois. En ce moment notre direction d'évolution nous demande de nous centrer sur nous, sur notre pouvoir de création, de ne pas nous laisser disperser par les considérations de la vie collective et communautaire et d'identifier clairement notre capacité créatrice, notre pouvoir de création personnelle, d'y répondre, d'y consacrer l'énergie qu'il faut, d'orienter notre énergie là plutôt que de la laisser se dissiper ou s'estomper dans les tentations de suivre la communauté et de répondre par solidarité à ses besoins jusqu'à s'oublier. (Je n'ai pas dit qu'il fallait ignorer les autres :-)) Nos émotions seront certainement beaucoup plus sensibles aux besoins du groupe et de la collectivité. On aura envie d'être solidaire par affection pour ce qui se fait ensemble... Nos émotions inciteront peut-être à donner au collectif notre énergie ou ce qu'il attend de nous, et à mettre de côté notre élan d'exprimer une forme d'être plus personnelle. C'est la tension que l'on peut rencontrer dans cette Pleine Lune d'éclipse. Notre énergie vitale bouillonne de désir créatif et notre vie émotionnelle se passe plus sur le plan de la communauté et de notre adhésion à la communauté. Nous pouvons développer une certaine force si nous ne nous laissons pas embarquer par nos émotions. Il ne faut surtout pas croire en ce moment que ne pas répondre aux besoins communautaires pour se centrer sur son pouvoir de création est une forme d'égoïsme. La communauté a besoin de s'appuyer sur la création des individus. C'est nécessaire. Sinon nous porterions tous des vêtements tout gris et nous ne verrions pas naître d'innovations qui changent nos vies. Donc en ce moment notre challenge est d'oser créer ce que nous avons en nous plutôt que de faire ce que l'on attend de nous ou de nous fondre dans un groupe qui nous ferait mettre de côté notre pouvoir créateur. Explications
  2. Ce qui est sympa dans cette Pleine Lune c'est qu'elle est plutôt globalement assez douce. Les énergies sont assez peu conflictuelles et il existe plus de schémas qui permettent de fluidifier le mouvement que de schémas qui le durcissent. C'est apaisant et nous aurions tort de ne pas en profiter après cet hiver et ce printemps plutôt toniques. Ce n'est pas pour autant qu'il faut s'endormir et ne pas utiliser cette belle Pleine Lune pour se recentrer sur sa force créatrice.   Explications
  3. Si vous voulez comprendre quel parcours emprunte l'énergie d'évolution collective du moment dans votre cas personnel, notez où se trouvent (dans quelles maisons) le Lion et le Verseau dans votre thème. La maison où se trouve le Lion vous indique ce sur quoi vous devez vous centrer en ce moment. Celle où se trouve le Verseau, ce vers quoi vous pourriez être attiré d'un point de vue émotionnel, mais qui au final, pourrait s'avérer être une distraction qui vous fera perdre votre centre et votre énergie. Cela peut être aussi intéressant de faire l'expérience de cette distraction si vous vous y sentez poussé, pour la voir à l'oeuvre. On choisit mieux ce que l'on veut quand on sait pourquoi on n'en veut plus. Je vais donner l'exemple de mon thème. Les Nœuds Lunaires actuels sont dans les maisons II en Lion (Noeud Nord)  et VIII en Verseau (Noeud Sud) de mon thème natal. C'est une configuration qui se finit et que je sens encore bien dans mon comportement où j'ai besoin de brasser des énergies de groupe, je suis à fond dans les ressentis énergétiques et peu centré sur mes valeurs et mes avoirs concrets. J'ai rarement autant donné pour les autres qu'en ce moment à faire des consultations pour trois sous, des soins gratuits... Il est important que je me recentre sur moi-même. Dés que je me disperse à donner mon énergie à tout va pour la communauté, je sens que je ne consacre plus assez d'énergie pour me soutenir dans ce que j'ai à porter personnellement et je dois revenir dare-dare à moi-même pour reprendre mon énergie en main. La Pleine Lune me permet en plus de sentir le mouvement à venir vers les maison I et VII car le Soleil et la Lune sont un peu décalés dans ces maisons et je vois comment ce mouvement va se transformer chez moi en une recherche de partenaire alors qu'il me sera plus profitable de me reposer sur moi-même dans les semaines et mois à venir. Regardez dans votre thème dans quels axes de maisons se trouvent cette Pleine Lune et les Nœuds Lunaires dans votre thème et observez ce que vous faites. C'est amusant, instructif, et aidant. Explications
  4. Le recentrage sur notre pouvoir créateur fait émerger la nécessité de voir ce qui voile notre responsabilité dans la détermination ou la poursuite de nos buts. C'est subtil à comprendre mais en ce moment la mise en exergue de notre évolution collective peut nous confronter à la question de notre responsabilité dans l'atteinte de nos buts. On peut ici être dans le brouillard, attiré par une forme de croyance fausse de ce qu'est notre responsabilité ou être fasciné par une forme d'autorité que l'on suivrait comme un guide, un gourou qui nous auraient enchanté de beaux discours. Et cette Pleine Lune, cette éclipse est peut-être un moment parfait pour lever le voile. Ou pour soulever un coin du voile que l'on finira de lever plus tard, pour commencer à regarder timidement de l'autre côté d'un œil et peut-être s'apercevoir qu'on s'est laissé fasciner par un gourou en carton pâte ou que soi-même on cultive une fascination dérisoire dans notre quête personnelle à lutter contre des blocages et des frustrations que l'on voudrait effacer au lieu d'accepter une restriction ou un ralentissement temporaire de nos quêtes intenses, de l'atteinte de nos buts. Faites le bilan des sujets qui génèrent en ce moment une certaine frustration et qui pourtant relevaient chez vous d'une forme de quête personnelle forte. N'y a-t-il pas en ce moment comme une compréhension d'une forme de fascination bizarre, d'une importance exagérée que nous avons mise là et qui au final, nous permettrait d'être plus serein si nous acceptions une certaine forme de détachement par rapport à ces buts et cette quête qui semblaient être l'obsession numéro un ? C'est peut-être ce que cette éclipse pourrait soulever. Si vous nous nous centrons bien sur nous et ce que nous avons à créer en ce moment. Si vous souhaitez personnaliser cette information, appliquez ce qui vient de se dire au secteur où se trouve le Sagittaire dans votre thème. Explications
  5. Cultiver notre esprit d'indépendance et d'émancipation est une prise de conscience qui nous aidera à traverser cette éclipse en en tirant le meilleur. Ce sera un support d'énergie pour oser nous consacrer à nos oeuvres qui nous éloignera un peu de l'envie de coller au groupe.  Explications

J'espère que chacun de vous tous passez un bel été. Observez dans vos vies ce passage de l'éclipse sans chercher à faire coller votre réalité à tout prix à ce qui est écrit ici ou là. Votre vie est plus complexe et plus personnelle et profonde que ce que l'on peut faire émerger d'une petite analyse comme celle là. N'oubliez pas d'exercer votre discernement. Restez centrés sur vous en ce moment ! 🙂

Très belle quinzaine à tous et à toutes et à très bientôt pour la Nouvelle Lune du 21 août 2017 qui sera encore dans le Lion (la deuxième du mois) ! Du Lion on nous en donne et redonne, histoire qu'on comprenne bien 🙂

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Pleine Lune du 7 août 2017 — 24 commentaires

  1. Salut Tristan et merci pour ce concentré de vision du moment. C’est, pour moi, très puissant en ce moment, le besoin de créer et de naviguer sur mon propre chemin créatif et ça se fait tout seul, sans réfléchir, si ouvertement que parfois j’en ris intérieurement. Ce n’est que du bonheur. C’est comme si tout ce concentrait sur mon projet qui se stabilise soudain. C’est moi pour moi et pourtant c’est dans ma communauté, avec le regard et l’aide de tous ceux qui m’entourent et croient en moi. Je ne suis donc pas étonnée de tout ce que je viens de lire dans ton texte. Merci de mettre noir sur blanc et en logique ce qui bouillonne en moi. A bientôt

  2. Pour moi c’est pareil j’ai tendance à passer d’une communauté à l’autre, de la famille avec qui je passe les vacances à des groupes mails ou FB etc. J’essaie d’équilibrer cette tendance en prenant le temps de me nourrir y compris intellectuellement, prendre du temps pour moi afin d’arriver à la rentrée reposée et enrichie de nouvelles connaissances en ayant avancé sur des objectifs certes flous mais bien présents (un bon sagittaire ne renonce jamais à ses objectifs malgré les mauvais tours de Saturne)

  3. Je ne sais jamais, …nous regardons les maisons en lion et en verseau OK mais la cuspide ou les deux maisons quand le signe couvre deux maisons
    MERCI de cet éclaircissement

  4. Bonjour Tristan,
    C’est l’anniversaire de mon grand-père le 7 août (1887-1978). Et en lisant votre billet, je me rends compte combien notre histoire « spirituelle » est déjà écrite et que toutes les personnes dans notre entourage sont là pour nous faire progresser et apprendre le libre-arbitre, la foi, et la joie de se re-connaître dans ce qu’il y a de plus profond en soi. En effet, il y a quelques jours, grâce à l’écoute de musique vibratoire, il a émergé un schéma, lié à mon grand-père, de persévérance, de travail, mais aussi d’inquiétude (dû à sa propre histoire) en liaison également avec sa soeur (que je n’ai pas connue par un « tabou familial) et à travers lesquels j’ai construit une partie de ma personnalité où en tout cas me montraient le reflet de ce qui vit en moi. Les noeuds lunaires et la pleine lune actuels se superposent sur mes noeuds lunaires Nd Nord en I Verseau/VII en lion – au degré près -. Ceux de mon grand-père sont inversés et ds le même sens que le transit : noeud nord en Lion 19°/ndsud en verseau). Dans le même temps le Nd sud avait transité la LUNE de sa soeur en Verseau). Saturne/Lilith est trigone à mon Pluton 19° (maître du MC) en VII Lion et en même temps sur le noeud nord de mon grand-père… C’est cet aspect qui a permis sans doute de lever le voile sur la manière de me sentir trop « responsable » avec un accent de « devoir » qui provenait du contexte de ce grand-père (j’ai une maison I élargie en capricorne/verseau). Le message est positif : garder le côté persévérant, artistique de mon grand-père, mais se libérer du côté « inquiet » qui se projette encore dans mon contexte d’aujourd’hui (vis à vis de mes enfants…) pour redécouvrir un chemin plus libre (noeud en verseau) à travers mes relations personnelles (mercure/uranus en VII). C’est tout juste incroyable. Merci Tristan de cet éclairage astrologique.

  5. Merci pour ces explications toujours aussi claires, limpides, distanciées que je lis avec plaisir et attention et, qui, chaque fois, m’apportent une connaissance plus subtile de l’astrologie .
    J’arrive même à faire fi des petites « coquilles » qui se glissent dans le texte pour faire grimacer notre trop sérieuse Madame l’Orthographe…vous ne m’en voudrez pas Tristan d »avoir souri au « dard dard » que j’aurais écrit dare dare, j’ai pensé que c’était le scorpion en vous qui s’exprimait, je vous taquine bien sûr. Il se trouve d »ailleurs, après vérification, qu’au xvième siècle, cette expression venait du verbe se darder ( de dard ancienne arme de jet…) bref, alors plutôt une réminiscence d’une ancienne incarnation, celle d’un chevalier qui maniait aussi bien les armes que l’écriture…
    Merci encore Tristan, vous m’avez en plus appris aujourd’hui que l’orthographe est relative et que son histoire est bien plus passionnante que ses règles, et que je devrais peut être bien regarder dans mon thème ce qui m’incline ainsi vers une forme de critique, même si celle ci est bienveillante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*