pleine-lune-du-6-novembre-2014

La Pleine Lune du 6 novembre 2014

pleine-lune-du-6-novembre-2014 La Pleine Lune du 6 novembre accentue et accélère le changement.
Notre énergie vitale traverse un processus de transformation qui touche notre vie relationnelle. Des émotions cachées refont surface. On prend conscience de certains états émotionnels, de certaines peurs d’être abandonné, trahi, mal aimé, mal traité ou tout ce que l’on veut, de toutes ces peurs enfouies que l’on ne voit pas et ne s’avoue pas, mais dont on se protège avec des comportements divers et variés qui les masquent. La période que l’ont vit aide à faire tomber les masques en limitant nos possibilités de contrôle sur le cours des événements. Les émotions doivent être traversées que cela nous plaise ou non.

C’est la force du Scorpion. Je lis souvent des critiques du processus du Scorpion parce qu’il génère des peurs. Nous aimerions souvent éviter d’être confrontés à cette énergie perçue comme agressive et destructrice.
Ce que m’a vraiment appris l’astrologie, c’est que la beauté de la vie est dans sa variété et sa cyclicité. L’astrologie révèle le processus complet de la vie qui nous donne tous les outils pour évoluer vers une plus grande expression de nous-mêmes et, au final, expérimenter une vie plus belle et plus joyeuse. Le Scorpion fait pleinement partie du processus de la vie. Si nous ne l’acceptons pas tel qu’il est, nous refusons d’évoluer.
Comment nous sentirions-nous au bout d’un temps si nous ne changions pas nos vieilles peaux ? Nous avons tous des états émotionnels de peurs que nous masquons avec des emplâtres comportementaux, en essayant de fuir, de contrôler ou de se blâmer tout seul pour ne pas changer. Lorsque le Scorpion s’active il affaiblit notre pouvoir de contrôle sur nous et sur les autres. Les troubles sont si instinctifs et forts qu’ils percent les barrières de contrôle mental. Le Scorpion ne nous permet plus de fuir. On est directement branchés sur des peurs et des émotions cachées et on fait n’importe quoi. Et ce n’est pas grave, c’est utile !

Autour de nous c’est aussi du grand n’importe quoi qui nous affecte fortement pour faire lâcher nos résistances. Le masque est inopérant et nos petits démons nous pètent au visage. Si on accepte de le voir cela soulage, cela évacue, cela libère, on devient plus léger, on repart avec 15 tonnes de crottes émotionnelles en moins et on se sent capable de vivre des choses plus justes, plus belles pour nous-mêmes et pour les autres.

Je m’étale un peu sur ce sujet parce que ce que nous vivons en ce moment pour cette Pleine Lune est fort en émotions et si nous avons peur de les vivre, nous allons souffrir, alors que si nous les acceptons, nous allons nous alléger.
Accepter ses émotions, c’est accepter d’être perturbé, c’est accepter de ne pas pouvoir contrôler la situation, c’est accepter d’avoir des réactions bizarres, de se voir sous un jour étrange parfois, ou de voir les autres sous un jour étrange. Je me suis foulé la cheville récemment sur un départ arrêté à froid pour attraper un train et j’ai du comprendre la signification de cette blessure pour aller mieux. En acceptant sans jugement ces états émotionnels, ces accidents de la vie, les nôtres, ceux des autres, on s’en libère, on évacue.

Cette période de nettoyage relationnel et émotionnel porte plus particulièrement sur tout ce qui touche à notre sensibilité, notre sensualité et à notre responsabilité individuelle dans le domaine relationnel.

En ce moment il est important d’être intègre dans nos relations et nos attachements. Si nous ne sommes pas au clair avec cela, si nous essayons de maintenir des liens en usant d’une forme d’autorité, nous risquons d’être pris dans des tourbillons émotionnels et de ne plus trouver assez d’air pour respirer. L’exemple le plus fort de cette énergie est l’histoire de notre président de la république. Comme il n’a pas été très au clair dans son intégrité relationnelle, il s’est pris dans la période actuelle un retour de bâton violent. Il ne pouvait plus exercer dans l’ombre son autorité dans la relation. Il est important pour lui qu’il devienne intègre dans ses relations et sa vie émotionnelle. Comme il a joué d’autorité pour ne pas être intègre, il a donc été démasqué dans ses relations.

Si nous ne sommes pas intègres dans notre vie, dans notre autorité ou dans notre sensualité et que nous essayons de vivre nos états émotionnels dans l’ombre et en cachette, avec un manque de clarté, nous serons démasqués assez vite parce que l’énergie du Scorpion nous met en prise directe avec nos états émotionnels et amoindrit nos outils de contrôle.
L’énergie de cette Pleine Lune du 6 novembre 2014 qui démasque nos peurs cachées développe en plus un conflit avec ce qui légitime notre puissance et notre force. Elle fait apparaître un manque de discernement sur ce qui constitue notre rayonnement personnel. Je développerai cela dans une prochaine lunaison je pense. Si bien que nous avons très peu d’appuis pour faire les guignols et tenter de résister à cette énergie de transformation et de démasquage. Plus que jamais la sincérité avec soi-même et les autres, l’acceptation de la confusion, l’acceptation de nos états émotionnels cachés, de ce que nous sommes et de ce que nous cachons au fond de nous, est importante pour se sentir bien… après.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur cette Pleine Lune, mais je préfère centrer ce message sur les points précédents. Je pense que l’énergie forte des éclipses passées nous préparait à cette période. La dominante semble être de laisser tomber les masques, d’essayer de vivre sans et de voir où cela nous porte. Acceptons nos erreurs, on va en faire plein. Elles ont pour but de nous permettre de faire remonter ce que nous nous cachons à nous-mêmes pour nous en débarrasser. Ne nous jugeons pas, ne jugeons pas les autres.

L’eau du bain est noire pour tout le monde, l’important c’est d’en sortir lavé.

Bonne quinzaine à tous et à toutes et à dans 15 jours pour la Nouvelle Lune !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

43 commentaires

soraya 30 novembre 2014 at 20 h 26 min

Bonsoir,

Etes vous célibataire Tristan parce que moi je vous adopte tout de suite !
Soraya

Répondre
Tristan 1 décembre 2014 at 23 h 19 min

C’est gentil, mais je ne suis pas célibataire 🙂

Répondre
Laetitia 20 novembre 2014 at 12 h 30 min

En relisant cet article aujourd’hui, et faisant un bilan de ce qui est en cours et ce qui s’est passé ces quinze derniers jours .. effectivement, celà est bien en correspondance .. merci encore 🙂

Répondre
Tristan 30 novembre 2014 at 12 h 58 min

Avec plaisir.

Répondre
sonnie 16 novembre 2014 at 22 h 05 min

le soleil étant en scorpion et saturne aussi nous aurons moins de retard dès le 23 car le soleil entre en sagittaire..ouf..car saturne pése sur le climat de ce mois-ci..surtout pour les signes du scorpion.

Répondre
staudt Marielore 16 novembre 2014 at 10 h 56 min

Je lis ta pleine lune et je sens qu’il y avait encore tant a dire! Oui c’est un moment ou l on ne peux plus s’accrocher a ses vieux roles. C’est du sport les repetitions emotionnelles que nous vivons. J’aime cela permet de se positionner… A mon avis tu n’es pas le seul qui s’abime sa cheville… Merci monsieur l’astrologue. Baci de Roma

Répondre
Tristan 16 novembre 2014 at 23 h 54 min

Bonjour à Rome ! Ma cheville est quasi réparée, et oui ce mois est particulier et il y aurait beaucoup à en dire encore. Bon retour à Paris !

Répondre
Sophie D 10 novembre 2014 at 17 h 11 min

Merci Tristan, très peu d’appuis pour faire les guignols en effet… On est proche du zéro.
Cette pleine lune telle que vous la décrivez m’a fait penser à une phrase de Pema Chodron que j’aime beaucoup : « on croit que les gens courageux n’ont peur de rien, en vérité, ils sont intimes avec leur peur ».

Répondre
Tristan 10 novembre 2014 at 22 h 30 min

Joli phrase, je la trouve très juste.

Répondre
Iris 8 novembre 2014 at 18 h 24 min

En parlant de confusion et perturbation oui j’en ai eu, à cause d’une très mauvaise note sur un devoir important où j’ai fais un gros HS. ça m’a un peu remis les pendules à l’heure mais beaucoup de doutes se sont traverser cette journée là. Je flippe beaucoup pour mes études… J’espère que ça s’arrangera.

Bonne journée à tous.

Répondre
Tristan 9 novembre 2014 at 22 h 02 min

Demandez-vous ce que vous avez peur de perdre, et ensuite demandez-vous si vous y tenez vraiment.

Répondre
Oskare 8 novembre 2014 at 13 h 57 min

Partage d une vidéo pour cheminer avec l’Ego ou « l’enfant-moi » d’ Isabelle Padovani.

https://www.youtube.com/watch?v=SRsFzdkgWus

Répondre
Muriel 18 novembre 2014 at 16 h 28 min

Merci , Oskare !!! G découvert ces vidéos d’ Isabelle Padovani avec un grand plaisir et je vous en remercie !!!
M

Répondre
Sadok Richard 8 novembre 2014 at 12 h 38 min

Bonjour Tristan,
Par mon précédent commentaire, je ne voulais en aucun cas vous blesser , peut être ai-je été maladroit pour essayer d’exprimer mon ressenti et je m’en excuse. J’ai regardé la vidéo que vous avez mis en lien/relai, je suis très intéressé par ce sujet depuis plus de trente cinq ans, je suis moi même tombé dans le chaudron magique de l’astrologie et sa potion m’a révélé la clé qui ouvre la Porte du Temps, c’est ce que je nomme : La réflexion du miroir du Souffle de la Vie !…
Voici un poème qui exprime cela !…

La réflexion du miroir du Souffle de la Vie !…

De ce point lumineux
Sur lequel se closent les yeux
De cette lumière venue des Cieux
Pour ce monde merveilleux

De cette musique du silence
Qui entre dans la danse
Sans la moindre cadence
Et pourtant qui me balance

De la douceur du Souffle de la Vie
Qui m’envahit, me réjouit
De l’Amour qui fait son nid
Dans l’être que je suis

De ce nectar de la Vie
Qui remonte et me remplit
De ce trésor très bien enfouit
Jaillit une source qui jamais ne se tarie

Avec cet outil très pratique
Sous la forme de quatre techniques
Sans nul doute fait la nique
A toutes les critiques

Installe le bonheur
Sur cette Terre en pleur
Dans l’être humain en fleur
Cherchant la Paix qui demeure
Tout simplement dans son Cœur !…

Richard Sadok

Répondre
Tristan 9 novembre 2014 at 22 h 12 min

C’est un beau poème, merci de le partager.

Répondre
Sadok Richard 10 novembre 2014 at 11 h 44 min

Bonjour, Ce n’est pas qu’un poème, il s’agit de l’expression de ma compréhension du mouvement électromagnétique,vibratoire et ondulatoire du Souffle de la Vie !… Pour en revenir à  » Tomber les masques « . Ce que demande maintenant le Souffle de la Vie, c’est l’ultime transmutation pour l’être humain en devenir d’être humain sur le chemin de l’évolution. C’est le moment de tomber le dernier masque, celui qui tombe généralement juste au moment où le dernier Souffle de la Vie rejoint le Souffle de la Vie, ce que l’on nomme : la Mort !…
Je me permets de vous joindre un petit extrait de texte de l’essai que j’ai publié au printemps 2008 et que la Vie me demande de partager à celles et ceux qui souhaitent aider l’humanité dans son parcours de lumière et d’Amour !…
Amphora n’a qu’une eau, mais chacun en puise ce qu’il veut, ceux qui aujourd’hui, prétendent qu’ils auraient de quoi voir et faire demain, sont complètement inconscients de la situation actuelle. Pour les avertir, je préfère employer un de leurs propres moyens (le discours) et les rencontrer sur leur propre terrain. Je m’aide en même temps. La violence n’est pas l’urgence. Plutôt que de changer de corps, que les gens changent de perception, la mort initiatique sera de toute façon préférable à la mort moléculaire. Aussi ai-je varié l’ordre, la distance, et l’appréciation des perceptions exposées ici et maintenant… Renseignée dans ce qu’elle sait, la personne en confiance se tourne vers l’inconnu. Ce n’est pas une « meilleure » perception qu’il faut obtenir… mais une gamme infinie de perceptions. Peut être pas une progression quantitative, mais bien plutôt un saut… qualitatif. Une naissance à l’essence, à la simplicité.
Les temps ne changent pas ; ils passent…
Cordialement

Répondre
Marie H. 8 novembre 2014 at 11 h 21 min

Bonjour,

Voila le mot qui résume la journée du 6:doute. Toute la journée, j’ai regardé une situation que je vis sous un autre angle, autre éclairage. j’ai perçu cette situation comme un négatif de photo; le positif devenait négatif d’où remise en question des mes émotions, de mes ressentis. Et bien sur cela a entrainé une peur concernant la finalité de cette situation.
Perturbation, confusion, voila l’état actuel dans lequel je me retrouve aujourd’hui. j’espère que les choses vont vite se stabiliser.

Bon WE
Marie H.

Répondre
Tristan 9 novembre 2014 at 22 h 13 min

Je l’espère pour vous.

Répondre
Monique 7 novembre 2014 at 17 h 41 min

Bonjour,

J’aime beaucoup cette partie : « Ce que m’a vraiment appris l’astrologie, c’est que la beauté de la vie est dans sa variété et sa cyclicité. L’astrologie révèle le processus complet de la vie qui nous donne tous les outils pour évoluer vers une plus grande expression de nous-mêmes et, au final, expérimenter une vie plus belle et plus joyeuse. Le Scorpion fait pleinement partie du processus de la vie. Si nous ne l’acceptons pas tel qu’il est, nous refusons d’évoluer. » Je trouverais cela extrêmement intéressant de pouvoir lire en quoi chaque signe participe à ce cycle de la vie ; mais peut-être cela a-t-il été déjà traité, ici ou ailleurs ?

Merci pour vos articles 🙂

Répondre
Borel Christine 9 novembre 2014 at 17 h 50 min

Bien sûr,tous les bouquins qui parlent du zodiaque parlent de cette synergie des signes entre eux et de la n »nécessité de tous les expérimenter pour en comprendre la beauté et la complémentarité.

Répondre
Tristan 9 novembre 2014 at 22 h 13 min

Cela pourra être un sujet d’article oui, bonne idée.

Répondre
Maryse 6 novembre 2014 at 16 h 24 min

Venant de lire cet article ,je l’associe à ce que Luc Bigé disait lors d’une conférence sur les travaux d’Hercule avec le nettoyage des écuries d’Augias.On est dans le déni parce qu’on a peur de la souffrance. »Plus que jamais la sincérité avec soi même…, l’acceptation de la confusion » écris-tu Tristan,accepter donc cela en toute humilité.Ce que décide de faire Hercule en s’agenouillant pour enfin vaincre l’hydre de l’Herne.Beaucoup sans doute connaissent les livres très inspirants de Luc Bigé et Eric Berrut;ce dernier,dans son ouvrage « Le chemin de soi » cite Alice Bailey qui écrit dans « les 12 travaux d’Hercule »: »Nous nous élevons en nous agenouillant.Nous conquérons en nous rendant.Nous gagnons en cédant ».

Répondre
minipat 6 novembre 2014 at 12 h 31 min

j’ai relu votre texte et j’ajoute des remarques importantes :
Accepter la confusion
les émotions doivent être traversées
on fait n’importe quoi, et c’est utile
accepter d’être perturbé
accepter d’avoir des réactions bizarres
… j’ai connu tout cela hier, et c’est troublant ….et rassurant : Merci

Répondre
minipat 6 novembre 2014 at 12 h 22 min

Bonjour

Je suis apaisée en lisant ce texte : je viens de vivre une journée perturbante,
je me suis sentie excessive, perdue, déboussolée, ne reconnaissant plus mes émotions
Je suis ravie d’en trouver une explication et surtout d’en comprendre l’utilité
pour aller mieux … d’ailleurs, je vais déjà mieux
Merci

Répondre
benetiere 6 novembre 2014 at 8 h 52 min

Je suis lion avec vénus, saturne, pluton conjoints soleil et là, en ce moment, je vis des émotions fortement perturbatrices et je me sens perdue, vide, ne sachant que dire et que faire. J’espère que cela va s’améliorer parce que : dur dur!!! Merci Tristan pour l’éclairage.

Répondre
Sarah Tosan 6 novembre 2014 at 8 h 38 min

Je redoute a chaque fois la pleine lune avec des ressentis negatifs souvenirs traumatisme…. alors qu a la nouvelle lune c est le contraire peut etre parce que je suis nee le jour de la nouvelle lune
avec de posiifs ressentis

Répondre
monique 5 novembre 2014 at 22 h 03 min

comme d habitude votre analyse sur cette pleine lune est d une limpidité incroyable, alors bas les masques mais est ce si facile ? De toutes façons nous sentons bien que nous sommes très bousculés mais si nous acceptons ces changements utiles à notre avancement spirituel nous sommes aidés. A très bientôt de vous lire toujours avec le même plaisir merci pour tout monique

Répondre
Salmon 5 novembre 2014 at 21 h 48 min

Bravo pour votre simplicité. j’apprécie beaucoup votre générosité, votre travail et tout particulièrement pour cette pleine lune.

Répondre
Vénus 5 novembre 2014 at 21 h 43 min

Merci Tristan pour ce nouvel article qui permet de mieux accepter mes émotions. L’énergie de cette pleine Lune me parle tant.
A dans 15 jours pour la Nouvelle Lune

Répondre
emma 5 novembre 2014 at 21 h 23 min

Nous avons tellement à apprendre de nous, en osant nous mettre à l’écoute de notre intériorité, en étant en quête de notre vérité, en incarnant notre authenticité………quel gain de liberté et d’altruisme en s’ouvrant ainsi nourrit aux Autres, en accordant aux Autres cette même liberté d’être soi…………

Répondre
lili 5 novembre 2014 at 20 h 43 min

Bonsoir Tristan et merci pour ce texte ramassé et dense.
A propos de masques, je pense qu’il est difficile de les laisser tous tomber…C’est déjà super d’en prendre conscience, mais peut être faut il qu’ils tombent d’abord pour prendre conscience qu’ils ne sont pas nous. Cela me fait penser au lion de Némée, le premier travail d’hercule qui consistait à le tuer: quand il l’a tué, il a gardé sa peau pour s’en revêtir au besoin, mais désormais, il sait que ce n’est pas lui.
Je pense que le refus de l’énergie scorpion ressemble au refus ou à la méfiance par rapport à la sexualité; à la peur de la mort et au rejet des ténèbres qui nous habitent tous. Comme s’il pouvait y avoir la vie sans la mort. Je crois que c’est le refus de notre condition de mortel, de périssable qui explique la non acceptation du scorpion en nous. Je pense que le scorpion ne nous tue pas, il nous « montre » que la précarité de la vie en fait sa valeur. Oui, oui, je défends le scorpion, c’est mon signe solaire, mercuriel.lol.

Répondre
Hadda 5 novembre 2014 at 20 h 38 min

Elle me plait cette pleine lune, c’est étrange parce que je me faisais la réflexion à la lecture de la une d’un journal qui titrait apprivoiser les émotions, et je me suis dit non les émotions c’est la vie, vivons nos émotions et ça fait écho à un article que j’ai posté hier sur mon site.
Hier j’ai eu le droit à une belle remontée émotionnelle mais effectivement aujourd’hui j’étais allégé et pleine d’énergie pour mettre en place mes envies.
Bas les masques oui, je le sens et j’aime

Répondre
Chat presque zen 5 novembre 2014 at 20 h 22 min

Merci Tristan pour cette astrologie de nos jardins intérieurs avec cette nouvelle lunaison. Souhaitons que ce moment de « faire » peau neuve soit le bon. Chacun verra pour lui-même si ses positionnements sont adéquats où pas. Vrai que nous ne contrôlons pas grand chose dans cette vie et c’est bien parce qu’elle est vivante, elle contrairement à nous. M’enfin, je dis pas ça pour décourager les gens, hein, je pense que c’est plus confortable de lâcher du lest quand le vent le permet donc on verra bien.

Merci à vous ! 🙂

Répondre
Nathalie 5 novembre 2014 at 20 h 20 min

Ca promet ! J’aime bien la conclusion …
« L’eau du bain est noire pour tout le monde, l’important est d’en sortir lavé ».

Pas encore mis en place mon petit tableau blanc avec mes désirs…
parce que je sais pas quoi y inscrire ! Ce qui pose question…

Répondre
marie 5 novembre 2014 at 20 h 11 min

merci pour ce magnifique billet de PL Tristan…… tomber les masques, vivre son émotionnel, intégrité dans tout relationnel…..
en résumé tenter encore et encore d’être soi……… tout un programme
à méditer et à vivre le mieux possible
c’est ce que je souhaite à tout un chacun

Répondre
François 5 novembre 2014 at 19 h 39 min

En connaissances de ces passages de turbulences (intérieur/extérieur) nous devons alors suivre nos battements de cœur avec l’extérieur en douceur et clarté qui que nous soyons(si possible), car l’erreur est connue de toutes & de tous, même si ce même extérieur nous fait tanguer comme si nous étions sur une barque chahutée de quelques vagues passagères, même hautes et brutales, aussi, toujours passagères elles sont, c’est le temps qui nous le dit, nous le montre, rien ne dure, tout est évolution. Est-ce bien ainsi ?

Dans les coups dures, comme un baume, pouvons-nous nous remémorer certaines personnes & leurs œuvres, leur courage en dépit de tout, comme Amma fait par exemple avec beaux services ?

Vents & marrées font que passer tant mal que bien = la vie (respirons).

Être soi-même a un prix, aussi nous pouvons peut-être voir en retour se dessiner devant nous un chemin de libération, sur parfums d’allégeance, et trouver ainsi notre vie plus heureuse, en meilleure forme (1ère richesse)après l’effort accompli. Il nous reste semble t-il la route de l’entretien avec sa riche diversité environnante qui nous aide à prendre la direction qui nous correspond le mieux… Comme un jardinier dans une pépinière qui cherche ce qui correspondra le mieux à son jardin ?

Merci Tristan pour cette nouvelle préparation, prévention et mise en lumière

Répondre
claire 5 novembre 2014 at 18 h 43 min

Mille merci ! Ces mots positifs donnent du courage.

Répondre
Odile 5 novembre 2014 at 18 h 40 min

Elle me parle cette énergie : bas les masques !
Je sens bien que je ne peux plus me cacher derrière de la bienséance et que j’aspire à davantage d’intégrité. J’ose ainsi m’ouvrir sans me soucier de l’autre en face, juste pour être en accord avec mon envie. En plus le jour des 9 ans de mon fils…
Merci pour ce billet Tristan.
Bises

Répondre
Tharinices 5 novembre 2014 at 18 h 04 min

Tristan la cheville va mieux ? Vivre sans masque cela est pour certain un choix de vie et pour certain une façon de paraitre. Chacun ses choix et ses risques . merci de ce partage. Cordialement Tharinices

Répondre
claire 5 novembre 2014 at 17 h 50 min

Tout cela est juste et parfois bien difficile à vivre pour les esprits trop idéalistes où vie émotionnelle et vie des idées sont mal alignées… Heureusement les 2 planètes en poissons nous parlent d’empathie, d’ouverture du cœur, de guérison intérieure….pour traverser ce passage qui fait un peu tunnel

Répondre
Brigitte 5 novembre 2014 at 17 h 12 min

j’ai adoré ce billet sur cette pleine lune et sur le scorpion, étant moi même Scorpion et en évolution en permanence, ce qui n’est pas de tout repos parfois, mais on ressort toujours plus léger de chaque nettoyage, débarrassé de ces tonnes de crottes émotionnelles …! J’ai cette force en ce moment avec le retour du Soleil dans mon signe, comme tous les ans et j’accepte plus facilement les perturbations car je les sens nécessaires. Merci Tristan et à bientôt

Répondre
ladom 5 novembre 2014 at 16 h 38 min

Merci l’ami Vous êtes dans le Vrai Vous et votre compagne menez une bien belle bataille, et je me sens en « fratrie »….
Gracie mile pour tout ce partage.

Répondre
Cinsia 5 novembre 2014 at 16 h 37 min

j’adore cette pleine lune……… Merci Tristan.

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement