La Pleine Lune du 4 novembre 2017

pleine-lune-du-4-novembre-2017 La Pleine Lune du 4 novembre 2017 était aujourd’hui vers 7h20 du matin, heure de Paris. C’est une Pleine Lune en Taureau avec le Soleil en Scorpion dont on peut sentir les effets sur nos émotions assez précisément aujourd’hui. Je reviens sur ce point plus bas.

  1. L’énergie qui domine en ce moment est celle de la reliance, du lien aux autres, du ressenti de ce qui est extérieur à nous-mêmes et auquel on se lie. Traditionnellement cet élément de l’astrologie est associé à l’émotion de la peur. Quand cette énergie est perturbée, quand elle est forte – ce qui est le cas en ce moment –  quand nous sommes reliés à des choses invisibles qui nous prennent et que l’on ne voit pas, et que l’on ne peut pas contrôler, cela engendre des peurs profondes. En ce moment, c’est cette énergie de reliance qui est forte et peut engendrer la résurgence de vieilles peurs invisibles. L’expérience de se sentir relier aux autres, de créer du lien et d’être sensible aux liens des autres, est une énergie peu concrète et peu visible qui fait que l’on peut se sentir pris dans quelque chose que l’on ne comprend pas. Si quelqu’un souhaite nous toucher émotionnellement, il peut le faire beaucoup facilement. Vous êtes là en train de discuter d’un problème concret avec quelqu’un qui vous doit 100 euros et au bout de 5 minutes d’échange, vous lui en donneriez 100 de plus parce que vous avez été affecté par le lien qu’il a créé pour aller plus loin dans cette relation. Quand on se sent comme cela embarqué par des énergies que l’on ne contrôle pas, l’émotion qui domine est la peur de ce qui pourrait nous arriver. Explications
  2. Pour le moment précis de cette Pleine Lune (36h autour de la Pleine Lune), on peut sentir un apaisement de nos états émotionnels liés à ces peurs, ces appréhensions des liens invisibles avec les autres. Il y a une accalmie de notre sensibilité émotionnelle qui est plus stable et plus tranquille. C’est un moment où l’on peut récupérer un état plus serein de notre vie en étant plus distant de nos émotions, en les sentant plus tranquilles. Cela vient du fait que l’énergie de la conscience émotionnelle traverse, en ce moment, pour cette Pleine Lune, un processus qui calme et apaise les émotions en faisant revenir à des états plus terrestres, plus posés. Ces énergies plus concrètes sont les plus faibles en ce moment, ce qui rend cette petite fenêtre de la Pleine Lune d’autant plus appréciable pour en profiter. Explications
  3. Hors de cet accalmie appréciable, la dynamique du moment tend plus à donner de l’expansion et de la légitimité aux émois, aux troubles intérieurs, aux bouleversements émotionnels. C’est une configuration forte dans le mois en cours, où la concentration d’énergie se fait autour des relations et des états émotionnels qu’elles soulevent. Notre vitalité se trouve dans un processus de reliance puissant qui peut soulever des états émotionnels forts. Nous sommes plus enclins dans ces moments là, à être perturbés par le besoin de liens, plus sensibles à la possessivité, à la peur de perdre un lien et au sentiment d’abandon. En dehors de la petite accalmie du moment, on peut se sentir pris dans une machine à laver émotionnelle sur programme essorage. Ce climat se trouve décuplé par une énergie de légitimité qui donne une force de développement et d’expansion encore plus importante à tous ces ressentis et états de reliance. Et ce développement peut être aussi bien nourri par nous que par les autres si bien qu’en ce moment, si on sent des émotions fortes d’abandons, ou de peur d’être dépossédé de quelque chose, on va se sentir comme une sorte de légitimité à ressentir ce que l’on ressent à fond, sans aucun discernement ni recul permettant de bien juger de la réalité de ce que l’on vit. On amplifie les états émotionnels qui deviennent notre réalité. Cette configuration, où il y a une telle intensité et une expansion forte des ressentis émotionnels, n’est pas ordinaire. Elle ne se répète que tous 12 ans. L’intensité du moment va diminuer dans les semaines à venir. Elle restera sur l’année assez forte, mais va baisser d’ici quelques semaines. En ce moment ce qui peut nous faire du bien est probablement d’aller faire un tour en forêt embrasser les arbres. Cela nous apportera un peu de ces énergies de Terre que l’on a du mal à trouver pour apaiser nos ressentis émotionnels très forts. Explications
  4. L’énergie du désir de conquête et la sensibilité (au sens de ce que l’on aime expérimenter et non de la sensibilité émotionnelle ) se portent sur la recherche d’équilibre et d’harmonie en ce moment. C’est à la fois une énergie douce qui est agréable en même temps, une forme assez anesthésiante quand on est pris par des émotions. Parce qu’il nous manque la volonté d’imprimer un mouvement plus personnel et fort pour s’extraire de l’enlisement dans les émotions. On peut avoir le sentiment qu’il est difficile de retrouver le goût et l’énergie d’un mouvement personnel que l’on accomplirait avec une certaine force et détermination et qui nous permettrait de sortir des emprises émotionnelles. Manquant de cela, l’énergie très émotionnelle ambiante en devient d’autant plus forte ou prégnante. Là encore, c’est un mouvement passager. Ce mois de novembre va être un peu marqué par cette ambiance et nous tourner vers la nature semble être un moyen de retrouver le calme. L’élan personnel reviendra plus tard. Explications

Voilà, il y aurait encore beaucoup à dire et ceux qui se sentent inspirés peuvent apporter leur lumière dans les commentaires sur l’énergie du moment en veillant, j’y tiens, à ne pas entrer dans une dramatisation mais à expliquer l’énergie du moment avec simplicité. C’est un mois un peu particulier en ce moment, je le comprends mieux en prenant le temps d’écrire un texte sur cette Pleine Lune. C’est quelque chose que je ne ferais pas s’il n’y avait pas ce site et les personnes qui le consultent. Vous êtes beaucoup à me remercier. J’ai moi aussi à vous remercier car ce rendez-vous que vous honorez de votre intérêt est pour moi un outil de prise de conscience et d’évolution très précieux. Merci à vous tous !

Très belle quinzaine à tous et à toutes et à très bientôt pour la Nouvelle Lune en Scorpion en 2017 !

PS : Pour ceux qui sont dans la région de Toulouse, il reste des places pour la conférence du 1er décembre et quelques places pour les ateliers.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Pleine Lune du 4 novembre 2017 — 23 commentaires

  1. Merci Tristan pour votre analyse des énergies en cours, c’est vraiment une chance pour nous. A mon niveau elle me permet de voir derrière les apparences ce qui pourrait se jouer. Au moment de la pleine lune je ne me sentais pas concernée par les perturbations émotionnelles décrites mais là ça y est j’y suis. C’est comme si je voyais distinctement pour la première fois une situation sous un autre angle. Ce que je ressens subitement m’étonne mais je conçois que cet amas de planètes en scorpion puisse faire ressurgir des peurs du passé.
    En vous relisant je réalise que mon conjoint actuel et moi-même, il y a 12 ans, étions chacun de notre côté en pleine séparation de couple, avec des vécus d’abandons difficiles à traverser pour les enfants et le conjoint délaissé. Je vais tenter de faire abstraction du passé pour ne pas donner cours aux peurs qui remontent et voir en quoi j’ai évolué en 12 ans.

  2. Oui, c’est justement ce que je me suis dite aujourd’hui,
    Pour se sentir mieux dans la vie malgré tout ce qui arrive,la connexion avec la nature est essentielle…
    J’encourage les gens et particulièrement ceux en dépression, de quitter la ville et d’aller en forêt si possible , ou dans de grands parcs, c’est déjà bcp…
    Regarder passer les nuages etc…

    Merci Tristan

  3. « L’Etre humain emprunte en s’incarnant leur énergie aux forces de la nature ». Je trouve cette citation de François Breton très belle et particulièrement en résonance avec le principe du thème astral de naissance. MERCI pour ton travail et ta fidélité au long des lunaisons <3

  4. Bonjour et Merci pour votre illustration qui m’a bien parlée. Mon expérience: scorpion ascendant cancer , lune en taureau……L!! je me retrouve dans le même état physique ( assez emeotionnel) qu’il y a 12 ans lorsque j’ai divorcé et ai vécu en même temps ce qui me semblait un abandon amoureux!! de vous lire me permet de voir cela et donc de ne pas m’y accrocher, même si emotionnellement, cela fait des remontées…. je traverse, et me relie aux arbres, à la danse qui met en mouvement et à la créativité.. merci tout plein et au plaisir de vous lire. Anne

  5. Merci pour cet éclairage astrologique sur nos ressentis. J’ai complètement retrouvé un ami dans la description. Depuis quelques jours, il était perturbé, plus qu’à l’ordinaire car c’est quelqu’un de très sensible. Devant cette peur de perdre le contrôle et de faire peut-être une bêtise, il a été hospitalisé vendredi. Aujourd’hui il va mieux et ne comprend pas pourquoi il a eu cette crise d’angoisse puisque le diagnostic nous a été communiqué.
    Je me pose la question, y-a-t’il eu une augmentation des hospitalisations de ce genre au cours de la semaine passée ?

  6. Bonsoir, j’accueille votre article avec beaucoup de reconnaissance; cette fin de semaine a été très « intense » pour moi, notamment sur le plan émotionnel et les réflexions s y raccordant.La sensibilité a gardé ses billes, mais ce, dans un certain contexte de confusion. Votre article vient en parfaite résonance avec certains des états traversés depuis mardi, jusqu’à l’instant où je tape sur le clavier pour vous adresser ce bref message. Merci de votre générosité.

  7. Bonjour, j’anime un atelier yoga demain sur la colonne vertébrale. Or il me manquait quelque chose pour cet atelier, un fil directeur que je n’arrivais pas à trouver. Cet article, je pense, vient de me le donner. Je suis partie sur l’image de la colonne et de l’arbre, et je vais proposer un voyage fermement ancré dans la terre et les racines pour que la colonne puisse monter plus haut. Ballade en foret cet aprem, discussion sur les arbres et cet article qui parle d’embrasser les arbres: j’ai mon fil directeur! Merci!

  8. Tristan, ces analyses permettent à chaque fois de « prendre conscience » de ce qui nous traverse. Et… de tenter de ne pas s’y « attacher » puisque ce n’est qu’ombre et lumière. Pour ma part, fatigue, pas d’élan pour concrétiser (bof…). Mars est sur mon saturne en balance. Méditation et lecture sur la pleine conscience. Affaires de syndic « troubles » (scorpion) et réponses précises (jupiter?) pour éclairer les mensonges et tentatives de faire « peur ». Emergence et compréhension du schéma de mon thème et de ses croyances lié à une expérience « d’hypnose » faite toute seule. C’est étonnant lorsqu’on ne barre pas la route au cerveau intuitif… GRATITUDE pour cet apaisement que vous nous procurez. Tout est naturel.

  9. Bonjour aux lecteurs et à Tristan. Sur cette analyse que vous évoquez et ce débordement émotionnel il est certes des ressentis de « peur » cependant il peut être intéressant d’ignorer ce terme trop orienté. Pourquoi ne pas se sentir « exacerbé » ou de plus en plus assuré de ne « pouvoir rien contrôler » ? Le climat « astral » tient également compte de cette discipline acceptée par la science officielle : l’astronomie.
    Depuis juin dernier notre astre du jour, luminaire majeur de nos vies et de notre thème natal et d’autres, Sa Majesté le Soleil est en hyperactivité.
    Certes les scientifiques sur la planète accusent le carbone et incitent les gouvernements à un nouveau cap vers les énergies recyclables pour diminuer les conséquences du changement climatique, ils oublient de dire, écrire et diffuser que le moteur primordial de ce changement est le Soleil. Certes les dégats de la pollution sont bien là et ils n’arrangent rien,ce sont des facteurs aggravants,mais notre Soleil par ses tempêtes et vents solaires fait vraiment la pluie et le beau temps.
    Ainsi en est il de nos « humeurs » et états d’âme. Car l’étude des thèmes astraux est bien de considérer les rapports que notre vie,âme et conscience ici et maintenant entretiennent avec l’Univers. Le lient entre le microcosme et le macrocosme.
    Ce que Hermès Trismégiste avait nommé l’Hermétisme.
    Bien à tous et en votre conscience.

  10. La nouvelle Lune à peu près sur mon Saturne natal me maintient je crois la tête pas mal hors de l’eau de trop d’émotions sans reprise de ‘contrôle’ personnel. Et l’aspect relationnel est plutôt d’ambiance soft je trouve.
    Par contre, c’est vrai que je sens un sacré flottement, une difficulté à la stabilité, à avoir les moyens et repères pour matérialiser des choses qui me tiennent pourtant à cœur. C’est flottant, ambiance dispersion, éparpillement, être là ou là, faire ci ou ça, à la fois ou pas, quels choix, décisions, solutions, impératifs, limites… Tout est mêlé et s’envahit mutuellement, synthèse impossible. Bouh… Moi qui aime bien voir clair quand même, même quand les choses semblent opposées (Soleil-Pluton en signe de Terre) ou quand ça plane pas mal (Jupiter-Mercure en signe d’air). Bon, du coup je me dis que ce n’est tout simplement pas le moment en novembre pour que des solutions matérielles émergent, ou même qu’elles soient simplement visibles ! Voilà. Et c’est bien, cela me donne tout de même un peu un ton de l’année, avec Neptune natal en Scorpion… je me dis qu’il va falloir que j’aime l’eau ! Et que je sente quoi en faire.
    Merci, ces billets permettent souvent de ne pas trop prendre tous nos soucis trop au sérieux ni définitifs, et cela permet de s’apercevoir aussi qu’on a chacun la ressource, si on creuse un peu.

  11. merci Tristan pour cette article ou je me reconnais en ce moment. jupiter en scorpion et dans ma maison XII, deces d’un proche. je me reconnais dans ce ressenti émotionnel tres fort et difficilement controlable. je sens un temps de pause en ce w e. je ne sais pas trop comment géré sans etre submergé par les émotions. j’espère que cela va passer.
    merci encore

  12. Merci Tristan, ces aspects actuels en scorpion, et particulièrement le passage de Jupiter dans le signe, prennent une coloration plus intense encore quand on a dans le Natal, des planètes dans ce secteur. Le passage sur le nœud sud entraine aussi des remontées du passé qui j’espère pourront être éclairées plutôt que subies comme un tsunami! C’est vrai que cette pleine Lune est apaisante momentanément

  13. Merci,Tristan, votre développement sur cette nouvelle lune reflète parfaitement les énergies et les tiraillements du moment.
    A bientôt de vous lire.
    Merci pour la richesse de vos enseignements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*