La pleine lune du 27 octobre 2015

[singlepic id=566 w=320 h=240 float=right] La Pleine Lune était très belle ce soir. Elle sera complètement pleine vers 13h demain. Mais on peut sentir cette énergie dès aujourd’hui.

  1. Une Pleine Lune est un moment où le Soleil et la Lune se font face. Ils sont l’un et l’autre dans des signes du zodiaque opposés et opposent leurs principes et leurs énergies. D’un côté le Soleil, la force vitale, l’énergie pure qui se diffuse et rayonne puissamment de manière directe, sans filtre, sans peur, tout droit, s’oppose à la Lune, l’état de la mémoire émotionnelle qui conserve à l’intérieur les peurs, les joies, les tristesses et les colères et tout ce qui fait notre vie intérieure. Pour cette Pleine Lune, la force vitale est du côté du renouveau, des vents de tempêtes, des élans de changement, de l’énergie de libération par le détachement de tout ce qui ne convient plus. De son côté, le monde émotionnel qui est en face contient, lui, les peurs de changement, les excitations et jouissances matérielles, la tristesse de l’immobilité et la colère de l’arrachement. Ce sont les énergies qui s’opposent pour cette Pleine Lune et que l’on peut ressentir. Un état où un élan du renouveau soulève des émotions de peur liées au besoin de stabilité matérielle.
  2. La Pleine Lune du 27 octobre est dense en énergie de réalisations concrètes et matérielles ce qui est une énergie à l’opposé de souffle de renouveau de ce milieu d’automne. Les feuilles mortes vont peut-être rester accrochées un petit moment encore. Les énergies de matière sont fortes et bien accrochées.
  3. La conscience ou l’énergie de la légitimité, celle du désir de conquête et celle de la sensibilité et de la sensualité, traversent en ce moment un processus très relié à la matière et à la réalisation concrète. Cela donne beaucoup d’énergie et de puissance pour accomplir des tâches conséquentes qui demandent de l’analyse et de la minutie. C’est une énergie forte qui peut être déstabilisante pour ceux qui ont des fonctionnements natifs plus intuitifs et plus universalistes. Là l’énergie du moment nous stimule dans le détail, dans l’analyse du petit élément, dans la minutie et la précision des descriptions de type inventaire, recensement, ou des travaux demandant abnégation et répétition. Ceux qui sont à l’aise dans cette énergie, comme les natifs de la Vierge, sont dans leur élément en ce moment. Ils peuvent se sentir dans un état de légitimité et vigoureusement stimulés. Tandis que ceux qui sont plus à l’aise dans les perceptions universelles et intuitives comme les Poissons peuvent sentir une gène ou un sentiment que leur fonctionnement n’est pas le plus adapté pour utiliser l’énergie des forces en expansion. Ce sera une constante de l’année en cours, mais qui est particulièrement intense maintenant et va s’atténuer avec le temps.
  4. Cette énergie forte d’analyse et de minutie soutient avec une certaine ampleur la refonte de structures plus lourdes. Toute cette force légitime qui travaille dans le détail, l’analyse, le découpage, l’inventaire, l’organisation et le classement des choses avec l’esprit de discernement, collabore en ce moment à remettre en question les structures des réalisations plus anciennes. C’est un peu comme une énergie de fourmilière qui serait en train de désosser un vieux tas de bois pour construire un habitacle avec des plans assez énormes. Il y a un développement, une expansion du travail de fourmi, du travail à petite échelle qui en s’empilant prend la force de remise en question d’une grosse structure. Pour le comprendre il faut imaginer que les structures peuvent être démolies par la force ou par un travail de démontage. Là c’est une énergie de démontage boulon par boulon qui est à l’œuvre et qui en même temps remet en place de nouvelles organisations. 
  5. L’énergie de la responsabilité individuelle et de l’autorité qui est en ce moment dans un processus de détermination, de mise en place de ses buts forts (voir La nouvelle Lune du 13 octobre 2015 paragraphes 1, 2 et 3) peut être brouillée par un manque de perspective humaine profonde. Ce qui semblait clair et enthousiasmant dans l’exercice de l’autorité il y a 15 jours semble commencer à révéler des aspects plus confus. Ils vont avoir tendance à émerger et mettre le doute sur la finalité de la direction. L’autorité pourrait sembler agir en contradiction ou en conflit avec une dimension plus humaine, et plus spirituelle de la vie. Ce conflit aura tendance à être ignoré et négligé d’abord, puis il pourra réapparaître dans un affaiblissement de la détermination qui sera marqué par une forme de doute, de manque de perspective humaine et universelle dans l’exercice des responsabilités.
  6. La foi dans l’énergie de l’amour Universel est une énergie qui aidera à résoudre les conflits de cette Pleine Lune. Se relier à notre foi et notre conscience cosmique, religieuse ou simplement éthique est un outil intéressant pour sortir des potentielles tensions de cette Pleine Lune.

J’ai regardé une vidéo il y a quelques jours ou l’interviewé rappelait un principe simple de la vie. Devant une situation, nous avons deux réactions primordiales possibles : la peur ou l’amour. Etre dans l’une ou dans l’autre relève d’un choix d’incarnation répété à chaque instant. Qu’est-ce que je veux incarner maintenant ? La peur de ce qui arrive ou l’amour qui accepte toutes les circonstances de la vie ? J’ai le sentiment que nous sommes très sollicités en ce moment et que cette conscience du choix, quand nous essayons de la vivre, est une clé importante.

A vos serrures !

Très belle quinzaine à tous et à dans 15 jours pour la Nouvelle Lune en Scorpion !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

24 commentaires

Gus 2 novembre 2015 at 15 h 17 min

OK Merci Tristan.

Répondre
Gus 28 octobre 2015 at 20 h 35 min

« Aimer, c’est se libérer de la peur », disait l’auteur du best-seller « Sans peur et sans reproches »…Et les mystiques de toutes religions disent en substance « J’aime Dieu, donc j’accepte tout ce qui m’arrive à chaque instant, rien de mauvais ne peut m’arriver puisque c’est la Volonté de Dieu ».
J’ai bien expérimenté la tension de cette pleine lune, en vivant cette quinzaine des expériences nouvelles et enthousiasmantes au niveau énergétique mais qui ont soulevé une peur par rapport à ce que je ressentais comme une menace pour ma stabilité physique, du coup j’y ai mis fin, à regret parce que je me sentais très portée par ces expériences. Il me faut donc attraper un autre vent de renouveau auquel m’accrocher 🙂
Merci pour cette analyse enrichissante et éclairante, comme toujours!

Répondre
Ulrike 28 octobre 2015 at 15 h 11 min

La peur ou l’amour !? Et si en fait, c’était si simple que ça !? Votre dernier paragraphe m’a beaucoup interpellé… Je serais intéressée de savoir de quelle vidéo vous parlez au sujet de ces deux réactions primordiales ?? Merci pour tous ces éclairages qui me parlent beaucoup 😉

Répondre
Tristan 28 octobre 2015 at 19 h 56 min

A la vidéo de Sylvain de Boullay mise en ligne par Tistrya.

Répondre
Gus 30 octobre 2015 at 10 h 50 min

A ce sujet je voudrais bien savoir ton avis sur « Un cours en miracles » si tu l’as lu, j’en entends beaucoup parler en ce moment et j’hésite à me lancer dans l’aventure de ce livre…

Répondre
Tristan 2 novembre 2015 at 10 h 20 min

Je ne l’ai pas lu et n’ai pas d’avis pour le moment.

Répondre
Nuit*étoilée 28 octobre 2015 at 6 h 53 min

Merci de tout coeur Tristan pour ce très beau billet qui me parle profondément. Je vous lis souvent avec beaucoup de plaisir, mais, ne serait-ce que pour votre magnifique conclusion, tellement juste, claire et forte, il me fallait cette fois vous envoyer un petit signe autrement que dans l’invisible !
Le choix à chaque instant, et plus que jamais, oui, entre la peur et l’amour : jamais je n’ai ressenti la nécessité de se positionner en ces termes avec autant d’acuité qu’en ce moment, aussi je suis extrêmement touchée par ce qui se dégage de ces lignes finales si justes. Il me semble qu’il y va non seulement de notre avenir à chacun, mais aussi (comment cela ne serait-il pas lié, en fonction de la force et de la limpidité de nos choix individuels), de notre avenir à tous, à un moment où la violence de l’actualité nous sollicite comme jamais et nous pousse aussi à poser clairement le problème de cette manière-là, dans cette alternative-là.
Je ne sais si c’est ma forte imprégnation neptunienne (Neptune à l’ascendant et Vénus en Poissons en particulier) qui me fait ainsi entrer en résonance avec ces réflexions, mais tout cela m’a emplie de joie. Etre en phase avec ce qui se passe « là-haut » est toujours un moment de joie, oui, quand on veut vivre en conscience, en connexion avec ces flux qui nous portent et nous emportent.
Merci encore pour ces lignes inspirées et inspirantes – non seulement pour cette si belle et juste partie finale, mais aussi pour le reste, qui a aussi résonné particulièrement fort aujourd’hui. Comment en effet ne pas me sentir concernée, toujours en tant que neptunienne mais avec un accent sur la Vierge sensible dans le domaine de l’écriture en particulier, par cette difficulté, ce tiraillement que vous soulignez, entre les très virginales tendances analytiques, structurantes, et les très neptuniens penchants au débordement de toutes limites… Cela se traduit chez moi en ce moment par un élan « concrétisateur » (lié donc à toutes ces planètes dans les signes de terre actuellement) certes fort et assez inhabituel (être Verseau n’arrangeant rien de ce côté-là :-)), mais où l’inspiration océanique, sur des travaux d’écriture que je dois effectuer, entre en conflit avec le cadre évidemment trop restreint par définition que j’ai pour m’exprimer ! Faire tenir un océan dans une goutte d’eau (ou un verre, car il faut que le cadre soit clair avec la Vierge :-)) ne serait pas plus difficile… Bref, une sacrée lutte entre deux pôles, surtout quand ils sont bien représentés chez soi.
Voilà, je voulais partager ces quelques impressions sous l’égide de cette automnale Pleine Lune, et vous remercier encore de tout coeur pour ce bel article !

Répondre
Tristan 28 octobre 2015 at 20 h 01 min

Merci pour ce beau témoignage, et bonne chance pour vos travaux de fourmis inspirée.

Répondre
Nuit*étoilée 29 octobre 2015 at 3 h 53 min

Merci beaucoup à vous ! « Fourmi inspirée », c’est fort joliment dit… Je prends 🙂
En fait je crois que nous travaillons à la même chose, quelque forme que cela puisse prendre. Belles inspirations à vous aussi, jour après jour !

Répondre
DESARMES Valérie 28 octobre 2015 at 6 h 45 min

Bonjour Tristan,
Serait il possible que soit indiquée la date de la prochaine Pleine Lune ?
Amicalement.

Répondre
Nj 28 octobre 2015 at 12 h 32 min

Pour les prochaines pleines lunes, ceci devrait vous aider
http://www.calendrier-365.fr/lune/phases-de-la-lune.html

Répondre
TROTIGNON 27 octobre 2015 at 15 h 06 min

Bonjour Tristan,

Encore une blonde qui s’essaie à l’astrologie…(elles sont redoutables ;-)). Je me demandais si vous auriez juste une petite minute pour répondre à une de mes questions.
Le 29 octobre, l’alignement jupiter vénus mars, sera conjoint pile poil ou presque à l’axe de mon ascendant/descendant. est-ce que cela a un sens anecdotique très temporaire ? Ou bien un sens plus important sur plusieurs moi et si oui quel sens svp ?

Sylviane, trop fauchée pour payer une consultation bien qu’elle aime bien votre travail, mais qui voudrait juste cette petite info svp 🙂

Coordonnées de naissance : 24/01/65 à 21h30 à Lille (59)

Répondre
Tristan 28 octobre 2015 at 20 h 10 min

C’est temporaire, mais intense.

Répondre
Hadda 27 octobre 2015 at 11 h 57 min

oui détachement et peur pour sa sécurité matérielle, et en même temps ce que je ressens c’est que le chemin c’est devant et qu’il faut prendre l’essentiel avec soi pour le chemin
sur l’autorité je ressens bien le flou
j’aime cette idée de désosser le tas de bois, pour construire une maison sur des plans énormes, ( le plan est dans le baluchon).

merci pour ce billet

Répondre
Tristan 28 octobre 2015 at 20 h 28 min

You’re welcome !

Répondre
François Duprat 27 octobre 2015 at 11 h 28 min

Bravo et merci des ces écrits voués toujours à réflexions, digestions et libre choix de mise à expériences somme toute Liberté
Les peurs se situaient-elle dans nos têtes ?
L’amour rayonne t-il dans notre cœur ?
Les choix nous appartiennent à chaque instant en douceur & pardon à l’enfant que nous avons toutes & tous à l’Intérieur

Répondre
Tristan 28 octobre 2015 at 20 h 29 min

Ca me parle vu comme cela.

Répondre
minipat 27 octobre 2015 at 9 h 39 min

Tout simplement : merci pour cet éclairage

Une analyse qui aide à comprendre ce qui semble « écrit » par les astres
et qui laisse pourtant le choix : peur ou amour !
… et c’est là que c’est intéressant. je comprends mieux mon comportement
celui de l’autre et je peux décider : me relier à ma foi en l’amour universel.
OK !

Répondre
claire 27 octobre 2015 at 9 h 18 min

Très belle pleine lune hier soir pour les amoureux de l’astre! Merci pour ce bel article éclairant nos psychés , notre conscience et nous aidant à naviguer dans ces énergies parfois ressenties comme trop denses!

Répondre
Maryline 27 octobre 2015 at 9 h 09 min

Vivement que cet amas planétaire en vierge passe… J’ai tendance à ne voir que le côté négatif de la vierge, de considérer ce signe comme un empêcheur de tourner en rond, un truc qui met les bâtons dans les roues et sape toute avancée… et moi qui suit poisson avec un soleil en 6 (donc la vierge en 12) j’imagine que cela me perturbe encore plus! Merci Tristan pour cette analyse que je lis toujours avec plaisir 🙂

Répondre
François Duprat 27 octobre 2015 at 11 h 38 min

1 question d’un ascendant vierge : Une avancée, est-ce tournée en rond ?
Un rond me semble t-il est fermé, tout comme un carré
Le rond certes est plus doux qu’un carré et le plus dure aujourd’hui où la connaissance est plus « fluide » serait-il de trouver le chemin d’arrondir nos angles piquants<<<

Répondre
Maryline 27 octobre 2015 at 12 h 01 min

merci pour la réponse, elle éclaire d’elle meme mon discours sur le signe 🙂 N’y voyez rien de perso humainement je n’ai rien contre les personnes marquées par la vierge, c’est juste que leur mode de fonctionnement est opposé (et donc complémentaire) au mien et que leur sens du détail et de la critique peut virer à un cauchemar pour moi 🙂

Répondre
Fransouhaits 27 octobre 2015 at 15 h 08 min

En effet aussi rassurez vous le personnel est ailleurs sur ce commentaire
Demain les comprehensions seront avec Coeur et je peux comprendre que la clarte fasse peur,courage et pardon seront peut-bien a cultiver

Répondre
ladom 26 octobre 2015 at 22 h 54 min

Une fois de plus votre lumière éclaire ma vision, une fois de plus bingo en plein dans le mille!
Ah trop fort ce Tristan!

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement