La Pleine Lune du 24 octobre 2018

La Pleine Lune du 24 octobre 2018 apporte avec elle un torrent de passions et un flot d’émotions. Le terrain de cette ambiance est là depuis un peu plus d’une semaine. C’est maintenant une énergie bien installée qui nous accompagne et avec laquelle nous allons naviguer dans les semaines à venir.

pleine-lune-du-24-octobre-2018
    1. Nous revoilà dans un (dés)équilibre d’énergies bien particulier avec une majorité d’énergie de reliance, de ressenti (les énergies d’Eau) et de réalisation concrète (les énergies de Terre). En septembre, dans une configuration similaire, j’avais évoquée l’image de la boue. L’eau et la terre ensemble, dans un certain équilibre, cela fait de la boue. Cela correspondait au type d’énergie de l’époque. Là il s’agit d’Eaux beaucoup plus remuantes qui embarquent tout dans leur passage. Explications
    2. Elles sont très puissantes ces énergies de reliance. Ce sont des énergies passionnelles qui déferlent comment des torrents de montagne, comme des crues violentes qui recouvrent les terres et charrient le limon sur des kilomètres.
      Pour chacun de nous cela peut se manifester par le sentiment que notre vie est chamboulée par un flot d’émotions dans des mouvements et des changements rapides et soudains. On peut se sentir débordé par ce qui arrive et emporté dans un courant dont on n’est pas l’initiateur. On peut aussi se sentir à l’aise dans ce mouvement, comme si on était en train de surfer sur cette grosse vague. La différence tient peut être à notre attachement à la situation antérieure. Si on était attaché à la situation antérieure, on vivra douloureusement ce mouvement puissant qui embarque tout sur son passage. Si on n’y était pas attaché et qu’on aspirait à un changement, on peut être presque grisé par ce torrent qui déferle. Dans un cas comme dans l’autre, cela entraîne des excès émotionnels.
      L’actualité nous renseigne assez bien comme d’habitude sur l’ambiance que nous vivons. Evidemment en France la grosse actualité qui colle au sujet, ce sont les perquisitions de la France Insoumise et leurs effets. Un ruisseau devient un torrent, en quelques instants, et c’est d’une violence exceptionnelle. Les agressions homophobes, racistes ou celle d’un enseignant à l’école, montrent aussi une autre forme de ce déferlement d’émotions qui sort de son lit et se manifeste d’une manière exceptionnelle.
      Ce qu’il faut retenir de cette ambiance particulière, c’est que les passions sont puissamment soulevées, elles débordent comme une rivière qui sort de son lit. Les positions stables et rationnelles sont bouleversées par ce torrent qui semble incontrôlable. Et que l’on soit pris dedans ou que l’on surfe dessus, nous avons intérêt à nous méfier de nos réactions émotionnelles excessives en ce moment. Explications
    3. Les énergies de la Pleine Lune du 24 octobre 2018 opposent, d’un côté, une vitalité et une sensibilité complètement passionnée et à fleur de peau, décrite plus haut, et de l’autre côté, des émotions intérieures en pleine émancipation de l’immobilisme. C’est une étrange ambiance, parce que finalement ces deux polarités finissent par se ressembler et on est ballotté entre deux formes d’énergies qui sont assez remuantes sur le plan émotionnel. Là où nous aimerions retrouver de la stabilité nous contactons une énergie d’émancipation de la stabilité qui tend à une forme de révolte. Je pense que l’on peut observer cela dans nos vies en ce moment. N’avez-vous pas la sensation que tout bouge et qu’il n’y a guerre d’espace pour trouver la paix ? Pour se sentir apaisé ? Que quelque soit l’endroit vers lequel on se tourne, c’est en mouvement et dans l’agitation ? Et c’est ce qui rend l’ambiance du moment particulièrement électrique. D’un côté il y a un bouillonnement incontrôlable, et de l’autre côté, les pôles de stabilité sont en pleine révolution. Ce n’est pas de tout repos. Explications
    4. Cet axe un peu déstabilisant est en tension avec notre évolution collective. Il y a un renforcement des tensions entre les pôles de la Pleine Lune du 24 octobre 2018, et les énergies du chemin de vie. L’excitation émotionnelle et l’instabilité des énergies du moment, créent une tension avec notre chemin d’évolution collectif. Ce dernier va vers le fait de se recentrer sur soi, sur ses potentialités propres de créateur, en se détachant des idéologies communautaires. Dans cette période qui est pleine de bouleversements, nous pouvons avoir du mal à rester bien centrés sur nous, à exprimer positivement notre puissance créatrice, et plutôt à rechercher l’assentiment du collectif, son soutien, ou l’appui d’une forme d’idéologie. Je le vois autour de moi dans des réorganisations qui perturbent émotionnellement les gens, et les déstabilisent. Certains se raccrochent à des idéologies organisationnelles ou à des groupes qui ont une forme d’influence, perdant de vue leur potentiel créateur dans la situation. Sur un plan plus général et global, ce qui se passe avec la France Insoumise ressemble fortement à cette situation. Il y a une déstabilisation, des réactions émotionnelles, et une tendance à se reformer en groupe communautaire comme un seul homme, ce qui à plus d’effet néfaste que positif. Pour chacun de nous, il est préférable de nous retrouver individuellement, de nous recentrer dans cette déstabilisation, que de rechercher la protection du collectif ou de nous conformer à des idéaux. Explications
    5. C’est dans le conformisme aux idéaux que se trouvent en ce moment le manque de discernement et les écueils à éviter. C’est comme si, en ce moment, nous pouvions observer cela à la loupe pour le comprendre vraiment, dans les derniers jours de ce chemin d’évolution collectif. Tout en écrivant cette Pleine Lune du 24 octobre 2018, j’en ai pris encore plus conscience dans ma chair. Le moment de remous que nous traversons ne se résout par l’adhésion communautaire ou idéologique, mais plutôt par un retour à soi. On revient à ce que l’on crée, à notre oeuvre personnelle, à notre puissance créative, sans se soucier de savoir comment cela doit s’intégrer dans un collectif ou non, ni quelle idéologie suivre. Ces tentations, en ce moment, amènent des non-réponses qui nous rendent encore plus sensibles aux bouleversements. Et nous perdons pieds. Il est important en ce moment d’être ancré dans sa force créative. Nous manquons de discernement dès que nous lâchons ce pôle et que nous nous perdons à l’aveuglette dans les idéologies communautaires. Explications

Quand j’exprime que je vois bien ces énergies en mouvement autour de moi, dans ma vie personnelle, c’est très réel. Je travaille à temps partiel sur un projet en plein chambardement qui met en mouvement toutes ces énergies émotionnelles, et si je ne m’extrais pas de cette ambiance je sombre avec. Lorsque je me recentre sur mon potentiel créateur, dans ou hors de ce projet, tout va mieux rapidement.
Ce besoin de me recentrer sur ma création s’est manifesté par exemple sur le fait de ne pas perdre de vue mon travail d’écriture en me laissant perturber. J’y ai consacré de l’énergie en quantité encore plus grande. J’arrive à la fin de cette période en ayant fini d’écrire mon livre sur le Chemin de vie ! C’est donc pour bientôt maintenant. Je passe à l’étape édition. Je suis content et allégé ! Suite au prochain épisode.

Je vous souhaite à tous et à toutes de réaliser ce qui vous tiens à cœur.

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Nouvelle Lune du mois de novembre 2018 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Pleine Lune du 24 octobre 2018 — 14 commentaires

  1. Bonjour

    J ai hate de pouvoir lire votre ouvrage

    Je serais très intéressée pour avoir votre lecture sur mon thème natal aussi.
    Je suis astrologue donc j ai deja pleins d infos mais je mnque de recul vis a vis de moi
    26/10/1976 8h54 issoire (63)

    Pour vos themeq comment cela se passe?

    Merci Ema

  2. Bonjour Tristan,
    Merci infiniment pour votre éclairage sur les énergies du moment. Je suis également poussée à plonger dans la création… Je me réjouis déjà de découvrir votre livre sur le Chemin de vie 😀
    A bientôt . Chloé

  3. Que votre livre soit! et qu’il illumine nos prises de conscience !
    Encore Bravo pour vos recherches et votre façon de nous transmettre vos travaux !

  4. bonjour Tristan,
    Merci Tristan pour cet éclairage du haut de la Pyramide. La « vision de l’aigle » permettant de voir au-delà de l’émotionnel. Si l’on regarde le schéma zodiacal, un dessin de Pyramide apparaît avec la base des nds nord/sud carré aux 2 oppositions. Le Centre du zodiaque – le Haut de la Pyramide – nous donne la vision de l’aigle : le centrage/le surf hors émotionnel.
    A partir de cette vision, utilisons les 4 bases en les liant : création/imagination/idées avant-garde/graine/Terre/solidité (lune uranus/terre) avec profondeur de la vision/lumière sur nos valeurs affectives et croyances inconscientes/ l’art/lâcher-prise sur ce qui n’est pas essentiel (Soleil Vénus rétrograde en scorpion)
    on pourrait voir de nouvelles formes de créations plus en phase avec la nature, la terre. Protection de la Terre Mère. Lâcher-prise sur les valeurs superficielles (vénus en scorpion).
    Pour ma part, je m’aperçois que je sais surfer et ce que cela veut dire en terme d’émotionnel. Lâcher-prise sur un certain combat/croyance. Concrètement, j’ai pris je pense la bonne voie. Problèmes de procès et syndics où nous sommes vraiment le jeu d’injustice et quelque part de plus ou moins de corruption/business (depuis que jupiter est en scorpion), qui me lie émotionnellement à mes frères – et là l’émotionnel a joué ces derniers temps-.. J’ai retrouvé mon chemin « d’intuition » et « d’entendre les signes ». et je vois que c’est possible de mettre « en lumière » la non validité de ce qui est prétendu. (vénus/soleil est sur mon mars scorpion en IX) = J’utilise pleinement mon Mars pour rectifier la croyance dans mon thème de vénus/soleil en VI trigone neptune en IX (compassion/empathie). En fait plutôt, je lui donne « corps/incarnation ». Avec mon mars, j’incarne la capacité que chacun a un « message » qui sert à l’objectif du courrier.
    J’ai aussi « croisé » l’astrologie maya d’un façon très étrange, imprévue. Cela m’a ouvert « le cerveau droit » en quelque sorte. C’est magique. Une nuit où je me suis réveillée vers 3 h du matin, je suis allée à a fenêtre et la voûte céleste était incroyable, mais vraiment incroyable. J’ai mis un polaire et suis restée 30 mns à regarder la constellation d’orion, syrius, aldébaran et les pléiades (visibles à l’oeil nu) – elles sont alignées -. Une grande joie. Bonheur à toutes et tous. Belle édition Tristan et succès.

  5. merci beaucoup Tristan ! Je me posais des questions sur mon trouble du moment , vous donnez les réponses et je me sens tout de suite mieux …Belle journée à vous !

  6. Bonjour Tristan
    Je n’avais pas encore lu votre analyse de cette pleine lune qui est très pertinente. Hier j’ai mis fin à la possibilité de donner des cours de dessin et de peinture dans une organisation qui ne voyait que la rentabilité et aucune sensibilité à ce qu’est l’apprentissage, la création. Je me sentais sous pression et j’ai préféré ma liberté de création à quelques revenus qui eussent été les bienvenus!! J’envisage des cours vers des particuliers afin d’avancer à leur rythme. J’ai l’As à 25.54 Balance et le noeud Sud en Scorpion à 14° donc en Maison 1.. Je ressens fortement les transits du moment, comme d’habitude d’ailleurs !!!

  7. « qu’il n’y a guerre d’espace pour trouver la paix ? »… Guerre vs Guere… Si ce n est pas un beau lapsus version ecrite !
    Merci pour vos analyses Tristan.

  8. Comme à l’accoutumée votre analyse est tellement juste, toute en subtilité et nuances qui font incroyablement écho à mon propre ressenti. Votre insistance, depuis quelque temps déjà, et plus que jamais, sur la nécessité d’un ancrage dans la force créative en nous, afin de ne pas sombrer corps et biens dans la tempête actuelle, résonne on ne peut plus fortement en moi. A chaque fois vos mots sur l’impératif créatif vibrent comme un rappel de ce que je sais bien dans mon âme, mais, comme vous le soulignez, est si facilement oublié dans la bataille qui fait rage au dehors, dans nos vies… Etre astralement marquée par certaines des forces en présence (énergie du Verseau de par Soleil Mercure dans le signe, du Scorpion via le Nœud Sud et un Neptune Scorpion à l’ascendant…) me plaçant sans doute un peu plus fermement au cœur de la tourmente… Mais au-delà, je crois aussi que chacun doit ressentir cela en soi.
    Et combien j’adhère à vos analyses sur les mouvements qui travaillent actuellement notre société ! Je n’avais pas pu réagir alors, mais, dans l’un de vos précédents articles, sur la lunaison du moment, je partageais totalement votre regard sur l’Aquarius – le fameux bateau qui est, devrait être l’une des fiertés de l’humanité, et pourtant toujours en souffrance, en mal de pavillon… – et les questions qu’il pose à la conscience collective. Dans le texte de ce jour, votre appréhension entre autres de la situation de la France insoumise est également très juste. La force créative de l’individu vs. la force certes rassurante mais « dépossédante » du groupe, tout est là, encore et toujours… Je note toutefois qu’il y a une petite scission au sein de ce mouvement, certains semblent précisément vouloir s’affranchir de cette tutelle du groupe « comme un seul homme » et du pouvoir d’un seul, le Collectif des Insoumis Démocrates.
    Pour ma part, je me sens en plein cœur de la bataille « cosmique » (et si terrestre…) que vous avez si bien dépeinte, entre menace d’engloutissement par les turbulences émotionnelles que traverse le monde, et nécessité absolue de se « recentrer sur le potentiel créateur », pour survivre… et pour être pleinement soi. Merci de me rappeler que le « salut » passe par là, moi qui n’ai que trop tendance tous ces temps-ci à délaisser mon propre travail créatif, ma propre écriture, sous la violence des rafales au-dehors, du sort des migrants devant lesquels toutes les portes se ferment à celui de notre planète, pillée, martyrisée, mise à mal par l’égoïsme et l’insatiable cupidité des hommes. Se souvenir que pour agir sur le monde, il est nécessaire de s’ancrer dans sa propre force créative… « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde », comme disait si lumineusement Gandhi…
    Je me suis aventurée bien loin, dans le sillage de votre article, mais c’est qu’il m’a beaucoup inspirée 🙂
    Alors merci encore pour cette vision si éclairée, si limpide, si puissante… et inspirante !
    Et merveilleux voyage à votre nouveau livre, qui s’annonce passionnant 🙂 Je vais dans le sens de Brigitte : vous méritez vraiment les plus beaux accomplissements !
    Que cette puissante et troublante pleine lune nous inspire à toutes et à tous le courage et le désir d’aller vers notre propre force créatrice, toujours, en ces temps troublés plus que jamais…

  9. Merci pour cette analyse passionnante qui me parle profondément. Peut-être est-ce plus facile pour moi car je suis du côté des surfeurs avec une forte envie de me détacher de la sitation antérieure. Il n’empêche que ce n’est pas facile de rester centré dans un environnement pas franchement amical, d’autant que ma lune natale à 0° degré du scorpion vient rajouter une couche d’émotionnel. J’apprécie toujours l’illustration que vous nous partagez avec votre propre expérience car cela me permet de mieux appréhender ce que je vis. J’espère pouvoir lire bientôt votre livre.

  10. « Etre ancré dans sa force créative ».
    Cette phrase tombe a pic pour moi. Je cherchais un axe pour le week-end de yoga que j’anime ce week-end et je me rends compte en lisant cet article que c’est ce que j’ai fait toute cette semaine de préparation, Je me suis même coupée sans le faire exprès de l’actualité du moment. Je sens ma propre force créative qui es très forte et mon objectif se clarifie grace à cet article: il va etre d’amener les participantes dans cet élan créatif. Merci pour cet éclairage!
    Je serai curieuse de découvrir votre livre sur le chemin de vie, ce que vous dites à ce sujet est toujours pertinent.
    Merci pour votre éclairage!

  11. Vous dites: » les passions débordent comme une rivière qui sort de son lit…..torrent qui semble incontrôlable…. »c’est ce qu’a ressenti ma soeur qui vit à Trebes ….elle a bien ressenti les énergies d’eaux.

  12. Bonsoir Tristan, merci particulièrement pour cette analyse, je viens d’expérimenter une période mouvementée dans mon couple marquée par des émotions violentes en un court laps de remps… Je connais nos thèmes de naissance respectifs, mais la configuration actuelle a dû mettre un feu aux poudres, mon conjoint ayant la lune en taureau conjointe NS. Cela explique pas mal de choses

  13. Parfaitement adapté à ce que je traverse : un chambardement d émotions puissantes qui me submergent, dont je ne comprends pas tjs l origine, et un besoin de me recentrer sur moi.
    Merci pour l article.
    Et hâte de lire ce livre !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*