Pleine Lune

La Pleine Lune du 19 février 2019

La Pleine Lune du 19 février 2019 nous stimule vers une forme d’apaisement tout en nous invitant à une prise de responsabilités individuelles plus manifeste. Il ne s’agit pas de s’endormir, mais d’assumer en agissant de manière responsable.

pleine-lune-du-19-fc3a9vrier-2019

  1. Il y a deux modes de fonctionnement qui dominent cette Pleine Lune du 19 février 2019. Il s’agit d’une part de celui de la réalisation concrète, de l’utilisation des choses palpables et tangibles et, d’autre part, de celui des ressentis que l’on a des autres et des ambiances, et du lien envers les autres. Il s’agit des deux modes de fonctionnement très Yin, très « féminins » qui sont plus des modes intériorisés qu’extériorisés.
    Si vous ne sentez pas trop d’élan en ce moment, c’est assez normal. Les modes de fonctionnement qui donnent de l’élan, de la volonté ou du pétillement intellectuel sont, à l’inverse, très peu stimulés en ce moment. On peut se sentir un peu embourbé en ce moment, avec les pieds un peu plus lourds que d’habitude et on peut manquer de nouveaux élans.
    Cette ambiance Yin, féminine, est aussi une opportunité : elle nous donne naturellement, d’une part, un goût pour faire les choses, pour les réaliser concrètement, pour nous mettre à l’œuvre ou à la tâche, et d’autre part, une faculté de nous relier aux autres, de les sentir et de les inclure dans notre mouvement.
    On retrouve là des qualités « féminines » qui sont souvent évoquées pour louer l’efficacité féminine dans sa capacité à faire les choses, là où le masculin peut avoir un faible potentiel de réalisation des tâches quotidiennes. Le « masculin » ou l’énergie Yang préfère les idéaux et les grands élans. C’est ce qui fait dire à la comique La Bajon que Dieu est une femme, car Dieu a créé la Lumière en un jour, alors qu’il faut 15 jours à un homme pour changer une ampoule ! C Q F D ! En fait ce qu’il faut entendre là, c’est que le masculin a peu de goût pour les réalisations concrètes du quotidien et qu’il est moins sensible à ce que ressentent les autres. Le féminin, c’est le contraire. Donc nous sommes dans une ambiance plus Yin, ou plus féminine en ce moment, avec plus d’attention aux autres et une plus grande capacité à faire concrètement. Profitons-en ! C’est une bonne période pour avancer concrètement en collaborant, même si on peut se sentir moins de légèreté que d’habitude.
  2. Parmi les énergies qui participent à cette ambiance, on peut noter que nous sommes particulièrement sensibilisés en ce moment à prendre concrètement nos responsabilités et à faire des remises en question conséquentes dans nos vies. Cela peut s’accompagner d’une certaine capacité d’abnégation qui fait que l’on prend avec une certaine grâce des charges importantes que l’on n’aurait pas imaginé / voulu prendre. En fait, en ce moment, nous entrons dans une phase de grande clarification et purification de la distribution des responsabilités individuelles, et de l’autorité de chacun dans la mise en place des organisations et des structures. En ce moment, nous pouvons être fortement sensibilisés à prendre ces responsabilités individuelles qui nous structurent. A mon sens, il est important de ne pas leur tourner le dos et d’oser prendre notre place. Plus tard, ceux qui ne seront pas à leur place pourront être déstabilisés.
    Pour évoquer cette sensibilisation à la responsabilité individuelle en ce moment, j’ai une petite anecdote. Pendant l’atelier d’astrologie de vendredi, j’avais prévu de faire travailler les élèves sur une énergie complètement différente et sans que je m’en rende compte, nous avons dérivé essentiellement sur cette notion de responsabilité individuelle. Puis rebelote au cours de samedi.
    Dans mon cas, cette énergie concerne le secteur du travail ou du service que je rends aux autres. En astrologie, je viens d’expliquer comment les journées de travail se sont orientées dans ce sens. J’ai aussi passé un cap en assumant une responsabilité nouvelle. Dans mes autres activités professionnelles, je suis dans une période de remise en question et de prise de responsabilités nettement accrues.
  3. L’énergie du désir et de la conquête de territoire est entrée dans un processus plus pacifique. On peut s’attendre à une forme de diminution des tensions ou des réactions violentes à partir de maintenant. Il y encore une réactivité certaine qui fait que nous pouvons encore voir et avoir une forme de pulsion belliqueuse, mais elle est en train de diminuer. On peut l’observer en soi et aussi à l’extérieur de soi comme on l’a vu ce week-end, avec une diminution des tensions dans les mouvements des gilets jaunes. Nous nous dirigeons vers une baisse des pulsions réactionnelles dans le mois qui arrive.
  4. Un autre élément tend à faire baisser les tensions. Notre énergie vitale est beaucoup plus empathique et plus sensible. Elle vient de changer de filtre en passant d’un processus qui tendait à développer et stimuler les idéaux, qui peuvent parfois tourner à l’idéologie, vers un processus beaucoup plus sensitif. Notre énergie vitale nous fait maintenant ressentir puissamment les ambiances, les atmosphères et les personnes. Ce changement d’énergie va durer un mois et nous donner un climat plus empathique, peut-être parfois plus confus aussi.
  5. L’énergie de la justice, qui est déterminée et active, est reliée à une forme de manque de discernement idéologique et communautaire. En l’écrivant de cette manière, ce qui est une forme de traduction littérale d’une configuration astrologique, je me rends compte à quel point cela colle avec une forme de « folie » dans laquelle la justice semble se débattre en France. Nous voyons de plus se manifester une forme d’action de justice un peu délirante. Il nous est donné à voir cela.
    A titre personnel, soyons vigilants que ce qui nous donne peut-être aujourd’hui un sentiment de légitimité un peu débridé, ne cache une forme d’illusion dont il nous faudrait assumer des conséquences plus tard. Assurons-nous que nous utilisons à bon escient notre sentiment de légitimité ou que nous soyons clairs-voyants dans les actions et les buts que nous poursuivons vis-à-vis des collectifs ou des communautés. Si nous trouvons que la justice peut être délirante, n’oublions pas que nous sommes affectés à titre personnel par cette énergie qui peut avoir des lièvres à soulever. La période que nous traversons est une période qui montre cette relation entre légitimité  en action et idéaux qui manquent de discernement.
  6. Cette énergie de justice volontaire que l’on pourrait voir aussi comme le sentiment d’avoir un cadre d’action puissant, est en conflit avec l’énergie de foi universelle, du sentiment d’unité humaine. On peut peut-être observer cela en nous, dans des conflits intérieurs plus ou moins importants où l’on pourrait sentir que notre puissance d’action ne serait plus pleinement en phase avec notre foi ou notre conscience de l’amour universel. A l’extérieur de nous, cela peut s’observer dans les agressions juridiques à l’égard des mouvements sociaux de manière large (gilets jaunes, parties de gauches, médias de gauches…) L’énergie concernée ici, qui représente la foi, l’amour universel… est aussi celle qui a fait naître et qui soutient les mouvements populaires et sociaux. Lors des dernières élections présidentielles de 2017 en France, cette énergie que l’on peut associer au social était peu soutenue, alors que l’énergie de l’émancipation qui soutient les formes politiques libérales, l’était beaucoup plus.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Je vous souhaite à tous et à toutes une très belle quinzaine, et vous dis à très bientôt pour la Nouvelle Lune du 6 mars 2019 et plus prochainement pour quelques nouveaux articles !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

2 commentaires

armelle1048 19 février 2019 at 22 h 56 min

Merci
Je vois bien que je dois avant tout voir dans quelle piste je trouverai le plus d’harmonie avec moi même :
– convoquer devant le juge un ex mari radin et riche (pléonasme !!) , affirmer des idées et prendre ma place, mettre les choses à leur place, au risque d’être considérée comme utopique et idéaliste, et d’être déboutée … et d’en payer les frais (mais l’argent n’a pas de valeur quand on veut s’affirmer et tourner une page )
ou continuer sur la piste de l’acceptation, de l’harmonie, inconditionnelle, que je maitrise assez bien … et qui me nourrit bien ..
où est-ce que je serai la plus joyeuse pour les 10 prochaines années ?
Oui, cette accumulation de maladresses et de flou avec cet ex mari, je veux clarifier, et ranger cela, je veux m’y confronter en conscience … ou bien je préfère accepter, oublier et passer à autre chose
Je suis à nouveau dans le doute du coup …

Répondre
Tristan 28 février 2019 at 11 h 19 min

Faites vous aider 🙂 Les divorces sont des événements de vie difficiles à gérer seul

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement